Avertir le modérateur

Guide du Vin de France

  • APPELLATION PAR APPELLATION, L'ACCORD PARFAIT DES METS ET DES VINS DE BOURGOGNE

    Région Bourgogne

    Le climat est globalement assez homogène sur toute la Bourgogne. Il est de type semi continental. On peut juste remarquer que la côte de Beaune est légèrement plus tempérée que la côte de Nuits, avec également des vents plus humides. Les sols représentent le facteur clé de la typicité et de la variété des vins bourguignons. Les parcelles au nom de crus, clos ou climats ont été délimitées en fonction du type de sol et de l’une à l’autre, on peut obtenir deux vins complètement différents. Ces sols extrêmement variés proviennent du tertiaire avec l’érection des Alpes qui a provoqué l’effondrement de la mer de Bresse (à l’origine des roches calcaires) et la formation de failles. Les différentes glaciations ont elles entraînées des renversements de roches, du dessus au dessous, ainsi que la mise en place des combes. Les expositions et le relief sont eux aussi variés. Les altitudes vont de 200 à 400 m, d’où des différences de maturation assez nettes. Ainsi les vignobles de 1er et de grand cru se situent toujours à mi pentes, sur les secteurs les mieux exposés.

    Les cépages
    Mise à part le Bourgogne Passetoutgrain, tous les vins bourguignons sont issus d’un seul cépage. En blanc, on trouve uniquement deux cépages. L’Aligoté, qui produit les vins du même nom, plaisant mais inapte à produire de très grands vins; et le Chardonnay. Ce dernier est actuellement le cépage blanc le plus apprécié au monde, dont le grand modèle reste l’archétype bourguignon avec les fameux Meursault, Chassagne et Puligny Montrachet, Corton Charlemagne, Chablis.

    En rouge, le Passetoutgrain est un assemblage de Gamay et d’au moins un tiers de Pinot noir. On retrouvera uniquement le Pinot noir dans toutes les autres appellations.

    Les différentes régions de la Bourgogne
    Chablisien : Satellite bourguignon situé à plus de 100 km au Nord Ouest du cœur de la Bourgogne. Le vignoble de Chablis est dispersé sur une nuée de petits hameaux tout au long des différentes collines aux pentes et expositions variées. C’est le royaume du Chardonnay, qui produit des vins blancs secs réputés dans le monde entier. On trouve également en bien moindre proportion du Sauvignon blanc autour de St Bris. Le vignoble d’Irancy est actuellement en pleine expansion, surtout au niveau des rouges.

    Côte d’Or
    On distingue deux grandes entités en côte d’Or du Nord au Sud: la côte de Nuits, allant de Marsannay (sud de Dijon) jusqu’à Corgolouin, et la côte de Beaune de Corgolouin jusqu’à Dezize les Maranges. C’est la région bourguignonne la plus renommée, avec ses 10 000 ha.

    La côte de Nuits est étroite (quelques centaines de mètres seulement), coupée de combes avec des bois et des rochers. Elle est soumise à des vents froids et secs. On y trouve 29 appellations différentes. Les vins rouges y sont très largement majoritaires, et sont reconnus comme étant les meilleurs de Bourgogne, avec les noms magiques des villages comme Vosne Romanée, Gevrey Chambertin, Nuits St Georges.

    La côte de Beaune, plus large (un à deux km) est plus tempérée et est soumise à des vents plus humides, d’où une maturité plus précoce. Elle est surtout renommée pour ses vins blancs (Meursault, Puligny et Chassagne Montrachet).

    Côte chalonnaise : on y trouve sur une côte plus large, avec des collines de faible altitude, des vins moins renommés, mais de rapports qualité prix très intéressants. Se distinguent particulièrement, les rouges et blancs de Mercurey, Givry et Rully, ainsi que le fameux aligoté de Bouzeron.

    Mâconnais : Ce sont surtout les blancs issus de Chardonnay qui se distinguent particulièrement dans cette région de faite de collines, et de la fameuse roche de Solutré. L’appellation Pouilly-Fuissé est la plus connue (à ne pas confondre avec le Sauvignon de Pouilly Fumé sur les bords de Loire).

     

    Appellations : CLIQUEZ SUR LE NOM POUR VOIR LES PLATS

  • LES VINS PARFAITS AVEC LES RECETTES DE POT-AU-FEU

     

    Pot-au-feu languedocien

    Pot-au-feu

     

    Pot-au-feu en gelée

    Pot-au-feu bressan

     

    Pot-au-feu de pigeons

    Pot-au-feu à la gardiane

     

    Pot-au-feu de thon au beurre d'anchois

    Pot-au-feu de lapin et travers de porc

     

    Pot-au-feu de canard

    Pot-au-feu de foie gras

     

    Pot-au-feu de confit de canard

    Pot-au-feu de la mer

  • QUELS VINS SUR UN CHAPON ?

    Chapon truffé en pot-au-feu

    Chapon en camail violet

     

    Chapon farci

    Chapon farci aux truffes

     

    Chapon braisé au vin rouge et gratin de céléri

    Chapon rôti aux pommes farcies au lard

     

    Chapon farci aux champignons

    Chapon aux pommes et aux marrons

     

    Chapon rôti

    Chapon rôti à l'italienne

     

    Chapon rôti farci aux marrons

    Chapon au pot et sauce au foie gras

     

    Chapon

    Chapon farci au potiron

  • QUELS VINS SUR L'AGNEAU ?

    Agneau à la provençale

    Agneau à la valencienne

     

    Agneau au fenouil

    Agneau aux courgettes

     

    Agneau aux deux choux

    Agneau du Bosphore

     

    Agneau en osso bucco

    Agneau grillé

     

    Agneau rôti

    Agneau de lait au romarin

     

    Agneau de lait au velouté

    Agneau à l'indienne

     

    Agneau à la grecque

    Agneau à la marocaine

     

    Agneau aux pommes de terre nouvelles

    Agneau de lait

     

    Agneau rôti aux herbes

    Agneau à la broche

     

    Agneau au basilic

  • VAL DE LOIRE : LES PLATS QUI COLLENT A CHAQUE APPELLATION

     

    Des confins du massif central jusqu’à l’estuaire, les vignobles ponctuent le paysage le long du fleuve et de ses affluents. Depuis Roanne ou Saint-Pourçain, jusqu’à Nantes ou Saint-Nazaire, la vigne occupe les coteaux de Bordure, sur près de 1000 km. Il y avait ainsi en 1999, 50 000 ha de vigne et un volume produit de vins de 9,63 % de la production française, avec 2 743 582 hl.
    Les vins de cette vaste région ont pour points communs la fraîcheur et la délicatesse de leurs arômes, essentiellement dues à la situation septentrionale de la plupart des productions.

    Le climat : Vignobles septentrionaux soumis à une influence atlantique plus ou moins marquée. Le courant d’air atlantique s’engouffre d’ouest en est, dans le couloir dessiné par la Loire, puis s’estompe peu à peu au fur et à mesure qu’il rencontre les collines du Saumurois et de la Touraine.
    Les sols: sont extrêmement variés: schistes et gneiss (Muscadet et Anjou), craie Tuffeau (Touraine), silex (Sancerre).
    Le relief influe beaucoup sur le climat pour limiter l’action des courants. De même l’exposition en fonction de l’emplacement des parcelles peut changer du tout au tout les vins produits, les risques de gelée…

    Les vignobles du muscadet sont situés sur des mamelons de plateau, ceux d’Anjou sur les coteaux de la Loire et de ses affluents. Vouvray se trouve sur un plateau calcaire.

    Les cépages
    En blanc, on trouve le melon qui produit le muscadet, la folle blanche pour le gros plant. Le chenin (ou pineau de la Loire) sert pour les Anjou blanc, Vouvray, Saumur blanc, Montlouis… Le sauvignon blanc est lui utilisé dans les vignobles du centre, tandis que le chasselas y disparaît progressivement.

    En rouge, le grolleau noir servait surtout pour les rosés demi secs. Le cabernet franc (autrefois appelé breton) est le cépage roi du val de Loire. On trouve également du cabernet sauvignon sur les terres les plus chaudes, pour élaborer des vins plus structurés. Gamay, et côt sont également employés. On retrouvera le pinot noir dans les vignobles du centre.

    Les styles de vins
    Rosés : à base de cabernet franc, cabernet sauvignon, gamay, pineau d’Aunis et grolleau, ces rosés au charme si distinct, peuvent être parfaitement secs ou bien sucrés comme les fameux cabernet d’Anjou.

    Rouges légers: C’est le style de vin qui a fait la réputation du Val de Loire. Très courus en restauration, ils s’adaptent à énormément de types de menus différents, du poisson à la viande rouge. Souples et fruités, ils peuvent être servis légèrement frais ou à température ambiante. On retrouve ainsi les Saumur, Anjou, St Nicolas de Bourgueil, Ménetou-Salon.

    Rouges tanniques: issus des vieilles vignes et des meilleurs terroirs, ils constituent souvent les cuvées haut de gamme des producteurs. Ils sont de plus en plus élaborés avec les méthodes bordelaises, avec de grosses extractions de couleur et de tannins, et des élevages en barrique. Les plus renommés sont les Chinon, Anjou villages, Bourgueil et Saumur Champigny.

    Blancs très secs: On retrouve l’ensemble des vins de la région nantaise avec les muscadets et les gros plants, ainsi que les différents sauvignon produits dans le centre: Pouilly fumé, Sancerre, Ménetou Salon, Reuilly, Quincy.… Si le vignoble nantais connaît une grave crise commerciale, les vins du centre ont eux actuellement le vent en poupe, grâce à leur côté aromatique bien plus développé.

    Blancs secs onctueux : Le chenin produit en Anjou et Touraine permet d’élaborer de magnifiques vins de ce type, qui se bonifient avec les années.

    Blancs moelleux et liquoreux : Toujours produits avec du Chenin, on trouve différents types de vins selon la concentration en sucres résiduels, des demi secs jusqu’aux liquoreux. Si les côteaux du Layon, Quarts de Chaume et Bonnezeaux sont toujours les plus renommés, les coteaux de l’Aubance ou les vins de Touraine comme les Saumur blancs ont fait d’énorme progrès. Montlouis et Vouvray peuvent également être exceptionnels.

    Effervescents : Les Crémants de Loire, Saumur, Touraine ou Vouvray sont d’excellentes alternatives au Champagne. En effet, on y trouve d’excellents rapports qualité prix, et certaines cuvées peuvent parfaitement rivaliser avec de très bons Champagne.

    Les différentes régions
    Région nantaise : Cépages rouges: Cépages blancs: melon (muscadet) et folle blanche (gros plant).

    Terroirs: massif armoricain (gneiss, schistes, roches sédimentaires et éruptives du primaire) climat océanique doux et humide.Appellations : Gros Plan, Muscadet, Muscadet Sèvre et Maine (avec élevage ou non sur lie).

    Anjou : Cépages rouges: cabernet franc, cabernet sauvignon, grolleau, gamay. Cépages blancs: chenin.

    Terroirs: formations primaires du massif armoricain et roches sédimentaires du bassin parisien. Nombreux micro climats en fonction de la topographie (coteaux, failles, plaines, plateaux…).Appellations : Rosé de Loire, cabernet d’Anjou, Anjou rouge et blanc, Anjou villages, Anjou villages Brissac, coteaux du Layon, de l’Aubance, Bonnezeaux, Quarts de Chaume.

    Saumurois : Cépages rouges: cabernet franc, gamay. Cépages blancs: chenin.

    Terroirs: craie tuffeau sur le plateau et sols plus riches en contrebas. Climat semi océanique et semi continental. Appellations : coteaux de Saumur, Saumur Brut, Saumur blanc et rouge, Saumur Champigny.

    Touraine : Cépages rouges: cabernet franc, gamay, côt. Cépages blancs: chenin.

    Terroirs: craie tuffeau (Vouvray, Montlouis, St Nicolas de Bourgueil), coteau turonien (St Nicolas de Bourgueil), argiles à silex (Touraine Amboise), sols plus ou moins sablo graveleux (Chinon, Bourgueil). Appellations : Touraine, Touraine Amboise, Vouvray, Montlouis, Chinon, Bourgueil.

    Centre : Cépages rouges: gamay, pinot noir. Cépages blancs: sauvignon blanc, chasselas.

    Terroirs: siliceux et parfois calcaires. Appellations : Sancerre rouge et blanc, Pouilly fumé, Pouilly sur Loire, Reuilly, Quincy, Ménetou-Salon rouge et blanc.

    Quels plats pour chaque appellation : cliquez sur le nom 

  • RHÔNE : LES VINS N'ONT JAMAIS ETE AUSSI BONS

    2407.jpgUne grande dégustation conviviale organisée à Châteauneuf-du-Pape, où le top de la Vallée du Rhône était présent, de Condrieu à Gigondas, de Vacqueyras à Saint-Joseph, de de Beaumes-de-Venise à Vinsobres, de Côte-Rôtie à Cairanne...

    Le Classement parle de lui-même, et c’est la grande régularité qualitative, qui prime, ici comme ailleurs, avec des vins racés, chaleureux, dont le rapport qualité-prix-plaisir est toujours exceptionnel.

    On s’en assure, à Châteauneuf-du-Pape, à Mont-Redon, Fortia, Méreuille, Serguier, Tour-Saint-Michel, Beauchêne, 3 Cellier, Jacumin, et chez les Mathieu.

    En Côte-Rôtie, le Domaine des Rosiers, et celui des Levet.

    Redortier est toujours au sommet à Beaumes de-Venise, avec Beauvalcinte, Arnoux élève des vins superbes à Vacqueyras, Alary est à la tête de l’appellation Cairanne, avec Gayère,  Deurre, à celle de Vinsobres, Lauribert, à celle de Visan, et, en Côtes-du-Rhône-Villages, les incontournables sont le Domaine de l’Amauve, Saint-Estève, Croix Blanche, Magalanne et Valériane, quand le Moulin du Pourpré reste le fer de lance des Côtes-du-Rhône.

    On poursuit avec un bon nombre de vignerons talentueux que l’on retrouve, toutes appellations confondues, à Montine, Moulin, Tara, Canorgue, Jaboulet, Or et de Gueules, Gravennes, Bizard, Amadieu, Trois Colombes Les Rameaux, Charbonnière, Camarette, Carabiniers, Clavel, Châteauvieux, Clos des Cazaux, Farge, Faure, Flacher, Enchanteurs, Fontvert...  

     

    Parmi les nouveaux, de superbes Châteauneuf-du-Pape chez Gradassi, Solitude, Haut Terres Blanches, Sabon de Rocheville, Bois de Boursan, d’autres vins remarquables chez Christophe Pichon, Grangier, Rouchier, Verrerie, Masquin, Peyre, Joncier, Aureto, Abbé Dîne, Collines, Croix des Pins, Fontenille...

    Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

    Domaine Les 3 CELLIER
    Domaine l'ABBE DINE
    Domaine ALARY
    Pierre AMADIEU
    Domaine de L'AMAUVE
    ARNOUX & Fils
    Domaine Juliette AVRIL
    Château BEAUCHENE
    Domaine BEAUVALCINTE
    Domaine des BERNARDINS
    Château BIZARD
    Domaine de La CAMARETTE
    Château La CANORGUE
    Domaine des CARABINIERS
    CLOS des CAZAUX
    Caveau CECILE DES VIGNES
    Domaine de CHAMP-LONG
    Domaine de la CHAPELLE
    Domaine de la CHARBONNIERE
    Domaine CLAVEL
    Domaine Benjamin et David DUCLAUX
    Domaine des ENCHANTEURS
    Guy FARGE
    Domaine Jacques FAURE
    Domaine FLACHER
    Château FONTVERT
    Château FORTIA
    Domaine la GARRIGUE
    Domaine de La GAYÈRE
    Domaine GRANGIER
    Domaine des GRAVENNES
    Cave des Vignerons du GRAVILLAS
    Domaine Philippe & Vincent JABOULET
    Domaine des LAURIBERT
    Vignobles LEVET
    Domaine de MAGALANNE
    Domaine André MATHIEU
    Domaine La MEREUILLE
    Château MONT-REDON
    Domaine de MONTINE
    Domaine du MOULIN
    Domaine MOULIN du POURPRÉ
    Château d'OR et de GUEULES
    Château PESQUIÉ
    Domaine des PEYRE
    LE PUY DES ARTS
    Château REDORTIER
    Château La ROLIÈRE
    Domaine de ROSIERS
    Domaine ROUCHIER
    Domaine de La ROYERE
    SABON DE ROCHEVILLE
    Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX
    Clos SAINT PIERRE
    Domaine SAJE
    Domaine SERGUIER
    Domaine de TARA
    Domaine TOUR SAINT-MICHEL
    Château TROIS COLOMBES les RAMEAUX
    Domaine de la VALÉRIANE


    Ou vous pouvez chercher par région :

    Alsace
    Beaujolais
    Bordeaux
    Bourgogne
    Champagne
    Jura
    Savoie
    Languedoc
    Provence-Corse
    Sud-Ouest-Périgord
    Val de Loire
    Vallée du Rhône

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

  • VINGT VINS TYPES, RACES, ELEVES PAR DES PASSIONNES

    HGqdfsh

    CHAMPAGNE GOSSET


    AY
    La continuité familiale prime ici. Aujourd’hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs président du Syndicat national des producteurs de liqueurs, assume ses fonctions au sein des différentes entités du Groupe familial et entend mener un développement pérenne de ces deux sociétés, Champagne Gosset et Cognac Frapin. Pour l’histoire, le Champagne Gosset, la plus ancienne Maison des Vins de la Champagne : Ay 1584, a été acquise par le groupe familial Renaud-Cointreau (Domaine Frapin, à Cognac) en 1993. Côté anecdote, soulignons que la pratique traditionnelle du bouchage liège et agrafage est maintenue sur certains gros flacons, au cours du vieillissement sur lattes. Le “style Gosset” est donc propre à un art de vivre qui, depuis plus de 4 siècles, s’est transmis de génération en génération, alliant un solide bon sens à l’élégance du cœur et de l’esprit. C’est un style issu d’un terroir exceptionnel de calcaire friable favorisant le développement optimal de la vigne et d’un savoir-faire à nul autre pareil. Jean-Pierre Mareigner, chef de Cave avec la même équipe de production depuis des années, pérennise ainsi le savoir-faire et le style de Gosset. Maison dynamique, résolument tournée vers le futur. La création, en 1995, de la cuvée de prestige Gosset Celebris aura été le point d’orgue de cette volonté d’améliorer la qualité de façon spectaculaire. Considérée comme un rendu à l’histoire et aux diverses générations de la famille Gosset et composée exclusivement de Grands Crus de Chardonnay de la Côte des Blancs et de Pinot noir de la Montagne de Reims, et de la Grande Vallée de la Marne (Aÿ), cette cuvée est le fleuron de la maison. Superbe gamme « Extra », qui révèle la vérité du vin dans toute sa splendeur grâce au dosage Extra Brut, l’interprétation parfaite du savoir-faire ancestral de la maison. Vous aimerez aussi L’Extra rosé 2007, d'un rose limpide et lumineux, très aromatique avec des notes de fraise des bois, de framboise et de mûre sauvage, délicatement mêlées à la rose et à la violette, de structure vive d'une grande finesse, ample et persistant en bouche, un magnifique rosé, une belle expression de ce beau millésime. Il y a ce Gosset Celebris Vintage Extra Brut 2002, avec ces nuances de fruits compotés, de sous-bois et de pêche jaune, est très harmonieuse, charpentée, dominée par des notes légèrement épicées, d’une longue persistance aromatique.
     

    H. DARTIGALONGUE ET FILS


    ARMAGNAC
    C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

     

    CHATEAU DES PEYREGRANDES


    FAUGERES
    Domaine familial de 25 ha depuis 5 générations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech et ses fils perpétuent la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes, notre exploitation est qualifiée au titre de l’Agriculture raisonnée. Les vins sont très typés "Faugères" : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesses des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le domaine est une exploitation qualifiée au titre de l'agriculture raisonnée, suivant la démarche Terra Vitis et en conversion biologique. “2013 : temps froid, d'où vendanges plus tardives qui se sont terminées le 15 Octobre, nous dit Marie-Geneviève Boudal-Benezech. Il y a eu de la coulure sur les Grenaches mais de très bonnes Syrahs. Ce sont des vins concentrés, fruités, de garde. 2014 : maturité précoce, les blancs et les rosés sont aromatiques, frais, élégants, les rouges ont un peu plus de fraîcheur. ” C’est l’occasion de savourer ce superbe Faugères cuvée Marie Laurencie 2011, Grenache 40%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, Carignan 10%, rendement de 25 hl/ha... Cela donne ce vin de belle intensité, aux arômes de fruits noirs cuits, de poivre et de cuir, aux tanins veloutés mais puissants, de bouche complexe, de garde. Le Faugères Prestige 2011 (40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en partie en barriques, est fidèle à lui-même, au nez d’épices et de cassis mûr, charnu, de robe pourpre soutenu, intense en bouche, aux tanins soyeux. Excellent Faugères cuvée Charlotte 2011, 80% Syrah, 10% Grenache et 10% Mourvèdre, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits (groseille, fraise) et des notes de sous-bois, est légèrement poivré au palais, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche chaleureuse. Goûtez également le Faugères blanc 2013, Roussane 60 %, Marsanne 30%, Grenache blanc 10%, d’une belle intensité florale, charmeur, au nez de verveine, qui associe finesse et structure, complexe, avec une finale tout en finesse et fruité, et le Faugères rouge 2012, 50% Syrah et 50% Grenache, coloré et bien charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, de bouche savoureuse.

    CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


    BOUZY
    Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Cette maison vous propose ce superbe Champagne Grand Cru Millésimé 2000, tout en bouche, riche et complexe, puissant et persistant, très fruité au nez comme en bouche, avec des notes confites, fort bien dosé, parfait sur une volaille rôtie. Le Millésimé Grand Cru 2004, riche au nez, est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale. Le brut Grand Cru Bouzy rosé, 100% Pinot noir, obtenu par macération courte, a récolté pas moins de 4 médailles en 2010 : d’Or au concours Général Agricole à Paris et au Challenge International du vin, d’Argent au concours des Vignerons Indépendants et de Bronze à l’International Wine Challenge. Le vin est en effet remarquable, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, très savoureux. La cuvée Réserve Grand Cru, médaille d’Argent au concours de vignerons Indépendants 2010, est dense et distinguée à la fois, mêlant rondeur et nervosité, au nez de noisette et de pomme, un Champagne harmonieux. Le brut cuvée Réservée Grand Cru est un Champagne à la fois vineux et très fin, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche. Beau Bouzy rouge 2002, de belle teinte rubis intense, au nez marqué par des arômes de mûre confite, complet et riche en bouche.
     
     

     

     

     

    EARL CHAMPAGNE P. LANCELOT-ROYER


    CRAMANT
    Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, et reprise en 1996 par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité. Vous allez aimer ce Champagne brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, base de 2010 avec 32% des vins de réserve vieillis en foudres, 100% Grands Crus, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en finesse aromatique, d’une belle longueur, un Champagne qui associe charpente et distinction, d’une longue finale, et bénéficie d’une bouche savoureuse et racée, qui lui permet de s’associer avec une cuisine riche comme un veau cordon bleu. Le Champagne Millésime 2006 100% Cramant, classique de ce très beau millésime, qui sent l’amande, la rose et la pomme, dense et distingué à la fois, complexe, un vin généreux, très fin, très floral au palais. Le Blanc De Blancs cuvée de Réserve R.R, base de 2011 avec 37% des vins de réserve vieillis en foudres, un Grand Cru pur Chardonnay, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches au palais, une réussite certaine.
     

    DOMAINE DU CHALET POUILLY


    POUILLY-FUISSE
    Depuis plus d'un siècle déjà, la famille Plumet vit dans le village de Solutré-Pouilly situé dans la région du Mâconnais en Bourgogne, France. Les premières vignes ont été plantées en 1850 - bien qu’il semblerait que l'origine de la propriété familiale remonte à 1774. Depuis les connaissances viticoles ainsi que le savoir-faire familial furent transmis de génération en génération. Le Domaine du Chalet Pouilly est situé à flanc de coteaux et domine le petit hameau de Pouilly au cœur de l'appellation Pouilly-Fuissé. Les 8,5 hectares se partagent entre 5 ha de “Pouilly-Fuisse”, 3 ha de “Saint-Véran” et 0,5 ha de “Mâcon-Solutré”. L'âge moyen des vignes est d'une quarantaine d'années pour le Pouilly-Fuissé et d'une cinquantaine d'années pour le Saint-Véran. Certaines sont centenaires. Le Mâcon-Solutré a été planté en 2010. Les terrains sont à prédominante argilo-calcaire pour le Pouilly-Fuissé et calcaire pour le Saint-Véran. En 1983, Henri Plumet transmit sa propriété à sa fille Marie-Agnès Plumet et son époux Bernard Léger. Le Domaine vous propose ce Pouilly-Fuissé 2009, élevé en fûts de chêne pendant 18 mois dans la tradition bourguignonne, présente une robe or clair, au nez délicat, capiteux, boisé, fin, aux parfums d'amande, de fruits blancs, de tilleul, de bouche dense, ample, qui séduit par son équilibre et sa richesse aromatique (bois, fruits, fleurs) le tout porté par une matière généreuse. Une réussite. Il faut savoir être patient afin de profiter pleinement de l’évolution bénéfique du temps. Le Pouilly-Fuissé 2005, élevage 18 mois en fûts traditionnels, est un vin aux nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, un vin ample et gras en bouche. Le Pouilly-Fuissé, au bouquet fleuri, avec des notes de noisette et de pêche blanche, tout en finesse, est régulièrement réussi.

    DOMAINE PICHARD


    MADIRAN
    Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2009, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette, de cuir et de cassis très caractéristiques, un vin de couleur grenat, ferme et typé. Le 2008 est complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, un vin gras, à ouvrir sur de l’agneau, par exemple. La cuvée Aimé 2009, très représentatif de ce grand millésime, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de belle évolution. Le 2008 est très puissant et très aromatique, encore fermé, charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet. Il y a encore le Madiran cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, est gras, intense au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec des tanins très équilibrés, un vin typé et bien charnu, aux nuances de cuir et de mûre en finale, très prometteur. Beau 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d’excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d’humus bien séduisantes. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique, tout en structure et parfums, harmonieux.
     

    CHATEAU CANTENAC


    SAINT-EMILION Grand Cru
    Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château La Lauzette Declercq (un Cru Bourgeois) et Johan s’occupe de la commercialisation et gestion du Château Cantenac. « C’est une période charnière où j’effectue la passation de pouvoir à mes fils. Je n’oublie pas Frédéric qui même s’il ne travaille pas sur la propriété, reste un fervent soutien. Donc tout le monde se sent impliqué ! » Les 15 hectares s'étendent dans le prolongement ouest du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 80% de Merlot noir, 15% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Depuis 2000, ils vous proposent également la cuvée “Sélection Madame”, une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité. L’œnotourisme prend une part de plus en plus importante avec des visites-dégustations traditionnelles ou des déjeuners personnalisés. Et la charte “Vignobles et chais en Bordelais” est venue valider la qualité de notre accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, le premier week-end de mai, qui sont toujours l’occasion de présenter notre vignoble avec un évènement culturel et ludique, et, dans le cadre des "Grandes Heures de Saint-Emilion", nous organisons un concert-dégustation dans nos chais en fin d'année.
     

    DOMAINE BRISSON


    MORGON
    La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : le 2013 (épuisé) est une très petite récolte due à la météorologie, me confie Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. En 2014, les vendanges à bonne maturité, des cuvaisons longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : Avec deux de ses fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il développe les activités d'œnotourisme pour les individuels et les groupes : visites du domaine en 2 CV et en Bentley, ateliers dégustation, apéritif vigneron (un label de Bienvenue à la ferme), cours de cuisine avec Germaine Brisson, snaking du terroir... Notes de dégustations de Patrick Dussert : Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2013, de robe intense, bien classique, Ferme et épicé, avec des tanins puissants mais savoureux, d’une texture dense. Le 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Exceptionnel 2009 de bouche complexe et persistante, aux notes de cassis mûr et d’épices qui persistent en finale, un vin tout en arômes et structure, d’une belle ampleur.  Formidable Morgon Les Charmes Noble Tradition 2009, élevé en pièce bourguignonne, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, à savourer avec un boudin aux pommes ou un coq au vin, de garde comme le prouve le 2005, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, mêlant richesse et harmonie.  Il y a aussi ce Morgon rouge Vieilles Vignes 2013, puissant, avec des connotations complexes de mûre et de cannelle, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins fins et très équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, superbe sur des tendrons de veau braisés, Le 2011 développe un bouquet où s’entremêlent des notes de cassis et de pruneau, harmonieux, de belle robe soutenue, très équilibré et légèrement épicé.  Le 2010 est vraiment remarquable aujourd’hui, avec des nuances de framboise, de groseille et de mûre, rond et puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistante, et poursuit son évolution. Pour saliver, ce Morgon Les Charmes rouge Vieilles Vignes 2003 (magnum), avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, aux connotations de prunelle et de poivre, alliant couleur et matière, qui prouve le grand potentiel d’évolution de ce vin.
     

    BESTHEIM


    GEWURZTRAMINER
    C’est en 1765, à Westhalten, petit village du Haut-Rhin blotti au cœur de la Vallée Noble, que naît la Maison Heim. Toujours portés par l’amour du métier et du terroir, les successeurs d’Alfred Heim se sont mis en quête de nouvelles terres et se sont installés sur les coteaux de Bennwihr. Heim est ainsi devenu Bestheim, associant au nom d’origine la contraction des noms des villages où l’entreprise vinifie et élève ses différentes cuvées. Bestheim exploite aujourd’hui une magnifique mosaïque de terroirs. Elle est devenue incontournable au sein du vignoble alsacien. Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets…). Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens. On retrouve dans la gamme pas moins de 6 lieux dits (dont le Klevener de Heiligenstein) et 6 Grands Crus (Rosacker, Wiebelsberg, Mambourg, Marckrain, Vorbourg et Zinnkoepflé).

    CHÂTEAU FILLON


    BORDEAUX SUPERIEUR
    Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie. Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété. Implanté sur la route du vin qui relie Sauternes à Saint-Emilion, le vignoble de Château Fillon s’étend au pied de la butte de Launay, qui constitue le point culminant du vignoble bordelais. Le domaine s’étend sur une surface de 115 hectares et est situé à 50 km à l’Est de Bordeaux. Depuis 2008, Château Fillon appartient à la maison alsacienne BESTHEIM qui en a repris l’exploitation. L’objectif est de produire des vins de qualité, à la présentation irréprochable et à un très bon rapport qualité/prix/plaisir. L’agriculture raisonnée y est appliquée, car le respect de l’environnement fait partie des valeurs et des engagements de la Maison. La Maison vous propose ce Bordeaux Supérieur « L’Apogée » de Château Fillon 2011. « Cette cuvée hors normes, nous précise-t-on, est le fruit d’une sélection parcellaire de vignes âgées de plus de 35 ans et exposées plein sud. Elle est issue d’un assemblage à parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot ». Une cuvée haut de gamme, très bien élevée, très équilibrée, aux tanins fermes, au nez où dominent le cassis mûr et des arômes de sous-bois, riche en couleur comme en matière, d’excellente évolution.
     

    DOMAINE MARC JOMAIN


    PULIGNY-MONTRACHET
    Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2010, un vin minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, avec des notes de tilleul et d’abricot. Remarquable 2009, avec ces senteurs spécifiques de pomme et d’amande grillée, un grand vin, gras, tout en arômes et longueur en bouche avec ces connotations discrètes de poire et de brioche, vraiment remarquable. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Le 2009 est dense et subtil, un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle aux reflets d’or, avec beaucoup de moelleux et de persistance.
     
     

    DOMAINE GERARD TREMBLAY


    CHABLIS
    Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

    CHATEAU DE CHANTEGRIVE


    GRAVES
    Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

     

    CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


    RILLY-LA-MONTAGNE
    D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Vous pourrez découvrir ce Champagne Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2006, une cuvée alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent la rose et les fruits mûrs, de bouche élégante et puissante à la fois. Très beau Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay, une grande réussite, une cuvée qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des nuances de noisette et d’abricot sec, tout en charme, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. La cuvée du 21e Siècle allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des notes de citronnelle et de miel, un Champagne suave, vineux et fin à la fois, de robe dorée. Beau Champagne cuvée Transparence, assemblage de Pinot noir et de Pinot meunier, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, de mousse abondante, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, idéal au cours d’un repas, tout en harmonie. Riche et complexe, la cuvée Royale, issue d’un assemblage à parts égales de Pinot noir, Pinot Meunier, et Chardonnay, associe fraîcheur et charpente à une finale persistante, un Champagne de table, de bouche puissante. La cuvée Royale rosée sent la fraise des bois mûre, un Champagne vineux et fin à la fois. Et puis, il y a aussi cette cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), où l’on retrouve des nuances de pêche, de noix et de miel, de mousse très abondante, tout en structure, équilibré, complexe, un vin généreux et harmonieux, très fin, d’une belle finale.

    DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


    POUILLY-FUME
    Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d'un autre qui n'en a pas. Leur Pouilly-Fumé cuvée Silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d'épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d'une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vin gras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant. Membre des Vignerons Indépendants de France.

     

     

    CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT


    VOSNE-ROMANEE
    Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine : Vosne-Romanée Premier Cru La Croix Rameau dans les murs de la Romanée Saint-Vivant (l'ancien Clos des Neufs Journaux); Echezeaux Grand Cru en Orveaux, juste au dessus du Château du Clos Vougeot; Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers et Champeaux; Nuits-Saint-Georges au Bas de Combe et Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes.

     

    DOMAINE DANIEL DUGOIS


    ARBOIS
    Dans la famille, nous sommes vignerons de père en fils et cultivons la vigne avec respect, depuis des dizaines d’années. Situées au coeur du triangle d’or (Arbois, Salins-les-Bains et Poligny), nos vignes bénéficient d’un sol particulièrement favorable à l’épanouissement des cépages Trousseau, Ploussard mais aussi Savagnin et Chardonnay. Nous avons coutume de dire que le vin ressemble au vigneron qui les vinifie. Aussi, notre passion reste intacte et nos 10 ha de vignes sont cultivés en lutte raisonnée dans le respect du sol. Les terres d’argile rouge et sols argilo-sableux avec cailloux gréseux permettent la culture de cépages authentiques. Le plaisir que procurent nos vins, est pour nous la meilleure récompense de notre travail. On le voit avec ce Vin Jaune 2005, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, après un débourbage de 20 heures, la fermentation alcoolique s’enclenche d’elle même avec des levures indigènes.?La fermentation malolactique est réalisée avec des bactéries naturelles.? L’élevage se fait sous voile, en fût sans ouillage environ 7 ans pendant lesquels le Savagnin va prendre le “goût jaune”.?Le vin est puissant aux arômes de fruits secs, de bouche soyeuse, ronde avec une intensité bien parfumée en finale, de grande garde, à déguster sur un faisan à la crème. Le Vin de Paille 2008 est récolté en tout début de vendange, en ne prenant qu’une ou deux grappes par cep.?Elles sont transportées dans des cagettes sans être tassées.?Une 2e équipe fait un nouveau tri pour enfin les placer sur des claies grillagées dans une grange.?Le séchage durera 3 à 5 mois, permettant aux raisins une déshydratation de 70%.?Ainsi, les baies se concentrent en sucre et en arômes. Après pressurage des baies regorgeant de sucre, on obtient 15 à 18 l de moût pour 100 kg de raisin qui va alors fermenter lentement, avant de vieillir en fûts de chêne pendant au moins 2 à 3 ans. Bien sûr, cela donne ce vin harmonieux, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d’épices, de rose et de citron confit, d’une grande persistance, alliant charme et structure.
     
     
     

    DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


    MARSANNAY
    Ce domaine familial fut créé en 1978 par Jean-Louis et Evelyne Fougeray, par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. C’est en 1999 que Patrice Ollivier le gendre, a repris la direction ainsi que la vinification du Domaine. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 17 ha de Marsannay La Côte jusqu’à Puligny-Montrachet, notre dernière acquisition. Les bouteilles dégustées sont particulièrement savoureuses. Il y a ce grand Bonnes-Mares 2011, l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, très prometteur. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2011, parfumé, aux tanins fermes et fondus à la fois, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce terroir particulier, d’excellente évolution. Le Marsannay rouge Les Favières 2011, aux tanins souples, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, est un vin ample et de jolie charpente, très persistant, de très bonne évolution. Le Marsannay blanc Les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, de mousse très abondante, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes.  Superbe Chambertin Les Seuvrées 2011, de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Fixin rouge Clos Marion 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin qui allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2011, qui est une réussite, un vin gras et coloré, intense, aux nuances de petits fruits macérés. Le Fixin blanc Clos Marion 2012 est dans la lignée, de bouche savoureuse comme ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2011, suave en bouche, harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de lis, d’une jolie richesse aromatique en finale.
     

    DOMAINE DE FONTLADE


    COTEAUX VAROIS EN PROVENCE
    « Rigueur et Passion », pourrait être notre devise. Rigueur dans nos méthodes de culture et d’élaboration de nos vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes de fruits rouges séduisants, des blancs floraux et frais. En 2008, l’élégance plus que la puissance caractérisera nos vins. Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l’Hermite Maunier Vieilles Vignes 2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Complexe, la cuvée Saint Qvinis rouge 2006, est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d’être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée.
  • SUD-OUEST : LES MEILLEURS VINS ONT UNE FORTE PERSONNALITE

    Loin de ces vins trop durs, trop noirs, à la limite de l’écœurement, que l’on trouve dans le coin, on élève, de Buzet à Jurançon, de Gaillac à Cahors, de Bergerac à Madiran,  des vins typés qui entrent dans la “cour des grands” et bénéficient d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir.

    Encore faut-il être un vigneron qui sait mettre en avant son terroir et la puissance de ces grands cépages historiques régionaux, avec la volonté de conserver son authenticité. La complexité des terroirs et des climats est bien réelle dans cette grande région, et prouve que l’on ne fait pas la même qualité, selon les aléas de la nature, au fin fond du Béarn ou dans le Lot. C’est ce qui compte, et crée leur originalité.

     

     

    Les appellations qui comptent : Buzet, Cahors, Côtes-de-Bergerac, Gaillac, Jurançon, Madiran, Pacherenc

     

    Les appellations qui commencent à compter : Haut-Montravel, IGP, Irouléguy, Monbazillac

     

    Celles qui ont encore du travail : Béarn, Fronton, Montravel, Saussignac, Pécharmant, Tursan

     

    Celles dont on n’entend pas parler : Bergerac, Brulhois, Marmandais, Duras, Saint-Mont

     

     

    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE


    Classement Sud-Ouest Périgord
    Tout savoir sur le vignoble

     

    Les VIGNERONS de BUZETBUZET Les VIGNERONS de BUZET

    Les VIGNERONS de BUZET

    (BUZET)
    Directeur : Pierre Philippe
    5, avenue des Côtes-de-Buzet
    47160 Buzet-sur-Baïse
    Téléphone :05 53 84 74 30
    Télécopie : 05 53 84 74 24
    Email : buzet@vignerons-buzet.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/buzet
    Site : www.vignerons-buzet.fr

    Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe.
    Quelque 94% de l’Appellation Buzet, 1870 ha, offrent 10 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Ce vin est élaboré dans deux sites de vinification extraordinairement modernes. L'un est à Buzet, l'autre à Espiens, sur les berges de la Baïse. Un chai d’élevage hébergeant plus de 2 000 barriques instillant mille saveurs à ce grand vin que 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans leschais (1ère entreprise française agroalimetaire à avoir été évaluée ISO 26000). Ainsi, la cave desvignerons de Buzet est-elle devenue le site touristique le plus visité du département du Lot-et-Garonne.
    Leur Buzet rouge Château de Gueyze 2012, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, très classique, charpenté, alliant structure etvelouté, d’excellente garde. Le Buzet rouge La Tuque de Gueyze 2014 est tout en bouche, rond, charmeur, aux tanins mûrs. “Pour ce millésime 2014, raconte David Bidegaray, après un été anormalement frais et humide, nous avons eu un mois de septembre et un début d’octobre particulièrement ensoleillés et chauds. Cela a permis de modifier radicalement une vendange qui s’annonçait compliquée en termes de maturité et d’état sanitaire. Résultat: autant en rosé et blanc, qu’en rouge, les vins sont aromatiques, équilibrés et flatteurs. Pour les rouges de Buzet, les structures tanniques sont assez “soft” mais suffisantes avec un enrobage assez étonnant sur des vins si jeunes. Dans l’ensemble, millésime de bon niveau.”
    Remarquable Buzet Oniric 2012, avec une étiquette superbe, pur Cabernet-Sauvignon, un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, très chaleureux, aux nuances de fraise cuite, de truffe et d’humus, à prévoir sur une poularde truffée aux légumes ou des feuilletés de cèpes au foie gras.
    Fidèle à lui-même, le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2012 mêle concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec desarômes de fruits mûrs, de bouche harmonieuse, le Château La Hitte 2012, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, savoureux, aux tanins mûrs, le Buzet rouge Château Ribeau 2012, charnu, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de myrtille, de bouche épicée, et le Buzet Domaine de Michelet 2013, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, très classique, élégant, avec de la matière, auxarômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche. Jolie cuvée Sans Sulfites Ajoutés Buzet rouge 2014, tout en fruité, généreux, à boire jeune. 
    Excellent Buzet blanc Château Loustalet 2014, 65% Sémillon, 25% Sauvignon et 10% Muscadelle, parfumé, bien rond, de bouche savoureuse, un vin tout en fruité comme le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2014, Sémillon 55% et Sauvignon 45%, sols de graves et argilo-calcaires, de belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs, de bouche vivace, parfait sur un soufflé au fromage.

    Château BOVILA

    Château BOVILA

    (CAHORS)
    Pascal et Olivier Pieron
    Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
    46700 Duravel
    Téléphone :05 65 36 54 27
    Télécopie : 05 65 36 44 14
    Email : vignoblespieron@orange.fr

    Le château surplombe la vallée du Lot, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre d’une superficie de 12 ha. Les vignes, plantées à plus de 250 m d’altitude, bénéficient d’une exposition sud-ouest sur les crêtes et plateaux du Quercy.
    Remarquable Cahors les 4 Clochers 2013, pur Malbec, nouvelle cuvée qui est le reflet du patrimoine historique local car elle s’inspire de la présence de quatre églises au sein de la commune de Fargues, appelée “commune aux quatre clochers”. Le vin possède sa propre spécificité, charnu, aux tanins biens fermes, au nez complexe dominé par la cerise et le musc.
    Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2012, 100% Malbec, toujours, élevé en fûts de chêne durant 12 mois,qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors, typé, classique, ferme et épicé, de couleurprofonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruitsbien mûrs (cassis, griotte...), un vin gras, charnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices, de très bonne évolution, qui demande une cuisine savoureuse comme, par exemple, un rôti de veau farci aux truffes ou un civet de marcassin.
    Le Château de Bovila vin Noir du Diable 2011, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec un jambonneau aux lentilles ou un rôti de veau farci aux truffes.
    Le Cahors Malbec 2014, sol argilo-calcaire, vinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), élevage en cuves béton durant 12 mois), a des tanins enrobés, un vin harmonieux, dominé par le cassis et les sous-bois, parfait sur omelette aux truffes ou unecuisse de canard confite.

    Château La CAMINADE

    Château La CAMINADE

    (CAHORS)
    Dominique et Richard Ressès

    46140 Parnac
    Téléphone :05 65 30 73 05
    Télécopie : 05 65 20 17 04
    Email : resses@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-caminade.com

    “En 1895, précise-t-on, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartint jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’AppellationCahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le domaine s’impose comme l’une des références de l’Appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard), 4e génération, sont à la tête de ce domaine de 35 ha.”
    Fidèle à lui-même, ce Cahors La Commandery 2011, 97% Cot et 3% Tannat, très bien élevé durant 12 mois en fûts de chêne dont 18% de neufs, riche en couleur comme en arômes, qui développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, avec ces notes de prune mûre et de poivre au palais, intense, de belle évolution.
    Le Cahors Esprit 2011 (très belle étiquette), avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, est un vin complet. Goûtez aussi leCahors La Caminade 2014, 70% Malbec, 25% Merlot et 5% Tannat, aux notes de sous-bois, d’épices et de mûre, un vin intense et classique, de bouche riche, réussi.

    Clos la COUTALE

    Clos la COUTALE

    (CAHORS)
    Philippe Bernède

    46700 Viré-sur-Lot
    Téléphone :05 65 36 51 47
    Télécopie : 05 65 24 63 73
    Email : info@coutale.com
    Site : www.coutale.com

    Étalé sur les terrasses alluviales des méandres de la vallée du Lot, le vignoble de 60 ha est planté sur un sol particulièrement propice à la culture de la vigne : graves et silices argilo-calcaires. L'exposition Sud-Ouest et la topogra- phie du terrain protègent des grands froids du Causse. Un micro-climat qui génère une remar- quable précocité de la vigne. Le Malbec est le cépage de base à 80%. Son grain rond, sa pelli- cule épaisse, riche en matière colorante et en tanin confèrent du caractère à ce vin de garde. Le Merlot à 20% arrondit la dureté de jeunesse du Cahors et affirme son bouquet.
    Valmy et Philippe Bernède ont hérité leur savoir-faire de six générations de viticulteurs : “Traditionnellement, le raisin est égrappé et comme l'exige un bon vin de garde, la fermentationest conduite à 28° avec une cuvaison longue de 15 à 18 jours. Chaque parcelle est vinifiée séparément ; ceci produit des vins soigneusement sélectionnés avant l'assemblage début janvier qui donnera une seule qualité régulière de chaque millésime. Après le froid de l'hiver, le vin va être mis dans le bois pendant de nombreux mois. Là, les tanins vont s'affiner, devenir soyeux et produire un bouquet expansif, éclatant de finesse.”
    Tout en bouche, toujours bien typé, ce Cahors 2014, puissante et dense, aux connotations de petits fruits mûrs (griotte, cassis...) et d’épices douces. Le 2012 se goûte particulièrement bien actuellement, de bouche savoureuse où se retrouvent ces notes de fumé, deprune et de poivre rose bien spécifiques.

    Château CROZE de PYSCAHORS Château CROZE de PYS

    Château CROZE de PYS

    (CAHORS)
    Scea des Domaines Roche

    46700 Viré-sur-Lot
    Téléphone :05 65 21 30 13
    Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
    Site : www.chateaucrozedepys.com

    “En 1773, raconte-t-on, Joseph Roche cultivait desvignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabarres de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup devignerons ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant auxparasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois,Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Oenologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant).
    “Le terroir, précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.”
    Pour François Drougard, “ce 2015 est un millésime excellent mais inférieur à 2014. Ce vin a bénéficié d'une météorologie clémente,tanins bien maîtrisés, beaux volumes, fermentation malolactique parfaite, un vin facile nécessitant fort peu la main de l'homme.
    Millésimes à la vente en 2016 : peu de 2011, 2012 et 2014. Médaille d'or pour le Prestige 2012 aux vignerons Indépendants en 2015,Prix des Vinalies pour le Tradition 2014, et, A Mille et une Dégustation, 1 Etoile pour le Tradition 2012 et 2 pour le Prestige 2011.
    Nous sortons une nouvelle cuvée L’Ephémère pour 2016 en rouge, à base de 100% Merlot, ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 hectare sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même…”
    Remarquable Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche. 
    Le Cahors Prestige 2012, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vind’une belle harmonie, de couleur profonde, de très belle garde. Le Cahors Tradition 2014  au nez de petits fruits cuits, allie puissance, typicité et souplesse, un vin de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, classique.

    Château GAUTOUL CAHORS Château GAUTOUL

    Château GAUTOUL

    (CAHORS)
    Propriétaire : Éric Swenden
    Copropriétaire : Comte Aimery de Padirac
    46700 Puy-L’Évêque
    Téléphone :05 65 30 84 17
    Télécopie : 05 65 30 85 17
    Email : gautoul@padirac.com
    Site : www.gautoul.fr

    Une magnifique chartreuse du plus pur style XVIIe siècle en parfait état de conservation et ayant gardé son authenticité, qui offre une vue imprenable sur le village de Puy-l'Evêque et sur le Lot. Son vignoble de 30 ha exposé plein sud est conduit en culture raisonnée. Le terroir argilo-calcairepermet une parfaite maturité de l'Auxerrois et du Tannat, cépages typiques de l'appellation, adoucis par le Merlot. Eric Swenden, ex-Président du Groupe Vandemoortele et de la fédération de l'industrie alimentaire en Belgique, a racheté le Château Gautoul en 1998. Les sols sont d’une diversité rare, principalement sédimentaires, nivelés par les alluvions des terrasses d’anciens cours d’eau. L’exploitation rassemble des sols avec pas moins de 5 caractéristiques majeures de granulométrie : limoneux, caillouteux, calcaire, argileux, siliceux.
    Pour Thierry Mèze, Régisseur, “ce 2015 est une année exceptionnelle. Un millésime d'équilibre, de finesse et de complexité pour les blancs et les rouges. Un millésime réussi par ceux qui ont sû maîtriser les attaques du mildiou. Ici, c’est la continuité d'une sévère sélection sur le 2012, pour aller toujours vers une qualité supérieure; par exemple, sur 40 barriques neuves, seules 7 sont retenues. Notre objectif : améliorer sans cesse la qualité, sans pour autant participer à des concours.”
    Ces efforts se retrouvent, en effet, dans ce remarquable Cahors 2012, fûts de chêne, charnu, savoureux et complexe, de bouche ample et persistante où dominent la groseille , la réglisse et l'humus, associant puissance et finesse, très harmonieux et très équilibré. SuperbeCahors cuvée Exception 2010, élevé en fûts de chêne, qui mêle concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des notes de fruits cuits, de bouche harmonieuse et intense.

    Domaine de LAVAURCAHORS Domaine de LAVAUR

    Domaine de LAVAUR

    (CAHORS)
    Yves Delpech

    46700 Soturac
    Téléphone :05 65 36 56 30 et 06 15 16 56 07
    Email : domaine.de.lavaur@orange.fr
    Site : www.domainedelavaur.fr

    La restructuration du vignoble du domaine de Lavaur s'est opérée en même temps que la renaissance de l'appellation Cahors dans les années 1960-1970. Quatre générations plus tard, Séverine et Yves perpétuent avec passion la tradition familiale. Le vignoble s’étend sur 15 ha de vignes plantées en terrasses sur un sol caillouteux de rocailles argilo-calcaires. L’encépagement est constitué principalement de Malbec. Soucieux du respect de la nature, Yves Delpech travaille les sols, utilisant des produits qui préservent l’écosystème. Le Malbec en cépage unique, concourt à l’élaboration d’un grandvin avec toutes les qualités requises pour un Cahors : couleur rouge grenat intense, reflets noirs, riche en tanins, nez complexe, aptitude au vieillissement…Nous essayons de lui donner de la rondeur et de lafinesse de par une vinification et un élevage adaptés.
    “Le millésime 2015 est une très bonne année, nous explique Yves Delpech, qui aurait pu approcher de "l'exceptionnelle" s'il n'y avait pas eu trop de pluie au moment où il ne le fallait pas, notamment pour les rouges, qui sont peu structurés. Les blancs ont bénéficié d'un temps plus clément, jusqu'à mi-Août mais le potentiel s'est amenuisé ensuite à cause du temps.”
    Vous allez aimer ce Cahors Prestige 2012 (étiquette noir et or), 100% Malbec, sol argilo-calcaire, issu de la 3e terrasse, élevage 1 an en fûts de chêne français, un beau vin typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, bien charnu comme il le faut. Superbe 2011, qui dégage des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche, aux tanins amples et bien présents, un vin qui poursuit une évolution prometteuse, comme le 2010, avec un nez complexe où dominent la prune, la groseille et l’humus, mêlant puissance et distinction, un vin charnu, aux tanins denses, qui mérite une cuisine riche. Excellent Cahors Tradition 2012 (étiquette pastel Domaine sur fond brun), charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais très riches également, d'une belle harmonie avec ces notes defruits rouges mûrs. 
    Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes de la région (Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Villages de Saint Cirq Lapopie, Montcuq...).

    Château de MERCUÈS

    Château de MERCUÈS

    (CAHORS)
    Georges Vigouroux SAS
    Route de Toulouse - BP 159
    46003 Cahors
    Téléphone :05 65 20 80 80
    Télécopie : 05 65 20 80 81
    Email : vigouroux@g-vigouroux.fr
    Site : www.g-vigouroux.fr

    Une propriété de 35 ha et un majestueux château du XIIIe siècle, construit au Moyen-Âge par les Comtes-Evêques de Cahors.
    Georges Vigouroux est l’une des grandes figures de la région et poursuivit son aventure vigneronne avec l'acquisition du château de Mercuès dans les années 1980. Il s'employa à restructurer le vignoble sur les croupes graveleuses environnantes, sur les communes de Caillac et de Mercuès et à replanter en cépage Malbec les parcelles acquises sur ce terroir argilo-calcaire idéal à la culture de la vigne. Parallèlement au vignoble qui s'étend sur 32 ha, il entreprit la construction d'un monumental chai de vinification et de vieillissement souterrain sous les jardins du château... Aujourd'hui Bertrand-Gabriel Vigouroux, vigneron et œnologue de formation, poursuit l'oeuvre de son père. Mercuès est également un hôtel exceptionnel, et un restaurant incontournable.
    Très beau Cahors 2012, très parfumé avec des notes de mûre et de griotte, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux et très équilibrés, ample et riche, bien charnu, de garde. Le 2011, particulièrement réussi, est tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le 2010, avec des tanins riches et une charpente solide, aunez dominé par les petits fruits rouges macérés, de robe pourpre, est chaleureux et charnu au palais, de garde comme ce 2009, de belle charpente, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, avec ces nuances très caractéristiques de prune et de fumé, un vin de couleur pourpre, riche et élégant, tout en bouche, de garde.

    Château NOZIÈRES

    Château NOZIÈRES

    (CAHORS)
    Famille Maradenne Guitard
    Bru
    46700 Viré-sur-Lot
    Téléphone :05 65 36 52 73
    Télécopie : 05 65 36 50 62
    Email : chateaunozieres@wanadoo.fr
    Site : www.chateaunozieres.com

    La famille Maradenne Guitard exploite un vignoble d'une cinquantaine d'hectares, réparties sur les terrasses ensoleillées de la commune de Viré-sur-Lot, qui figurent parmi les plus beauxterroirs du vignoble de Cahors. “Sur une mosaïque de parcelles, nous cultivons notre cépageancestral et identitaire le Malbec, encore appelé Côt ou Auxerrois, qui donne la typicité de nos vins de Cahors. Notre objectif reste de comprendre au mieux nos terroirs pour que le Malbec puisse exprimer pleinement son potentiel. Nous proposons des vins d'artisans, élaborés avec le plus grand soin, de la culture de la vigne au conditionnement, en passant par les vinifications et l'élevage des vins.” Les vins collectionnent les récompenses.
    C’est bien, et l’on retrouve cette passion dans ce Cahors cuvée Ambroise de l'Her 2012, 90% de Malbec et 10% Merlot (sols argilo-siliceux, élevage en barriques de 1 et 2 vins 12 mois), avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, un vin de belle couleur, ample et parfumé. 
    Le Cahors Château Nozières 2011 (80% Cot, 20% Merlot sur sol argilo-calcaire, élevage en cuves inox), coloré et typé, aux notes de mûre et de pruneau, développe des tanins fermes et savoureux à la fois. Excellent Cahors L’Élégance 2012, pur Cot sur sol argilo-siliceux, issu de la plus vieille parcelle, cuvaison longue, élevage en barriques neuves durant 12 mois, de couleur soutenue, au nez defruits cuits et d’humus, de bouche à la fois puissante et ronde.

    Château PAILLAS

    Château PAILLAS

    (CAHORS)
    Famille Lescombes
    Scea de Saint-Robert
    46700 Floressas
    Téléphone :05 65 36 58 28
    Télécopie : 05 65 24 61 30
    Email : info@paillas.com
    Site : www.paillas.com

    Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Côt, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 36 ans. Formé auJurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une trèsfaible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis grâce à son micro climat : le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. En légère pente au sud, les vignesprofitent au maximum de l’ensoleillement ce qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, toutes les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles.
    Coup de cœur pour ce Cahors 2012, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, à ouvrir sur une pintade limousine ou des rognons sauce madère.
    Le 2011 associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense où s’entremêlent des notes de petitsfruits rouges bien mûrs et de réglisse.

    Domaine de POUYPARDIN

    Domaine de POUYPARDIN

    (CÔTES DE GASCOGNE)
    Stéphane Picarelli
    Béguin
    32100 Condom
    Téléphone :05 62 68 34 77
    Télécopie : 05 62 68 34 77
    Site : www.pouypardin-vin-gers.com

    Vignoble de 6,5 ha. Exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin. Les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. Domaine repris par Stéphane Picarelli, qui souhaite poursuivre la politique qualitative menée sur le domaine depuis l’origine et maintenir la qualité et la typicité des vins.
    “Parce qu'il n'existe pas de grands vins sans grand raisin, explique-t-il, nous apportons tous nos soins à l'obtention d'un raisin de qualité irréprochable. Nos vignes sont donc cultivées en petitsrendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges soigneuses et traditionnelles demeurent entièrement manuelles: les grappes et les raisins sont triés à la parcelle même, et lesfruits intacts, récoltés en cagettes ventilées de faible hauteur, rejoignent le chai dans des conditions optimales. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité. Des fermentations douces et des cuvées élevées au domaine pour un vin de haute lignée.”
    Très séduisant, cet IGP Gers blanc sec Messire Géraud 2012, de robe claire et brillante, au nez de rose, est de bouche friande. L’IGP Gers rouge Montée de Pouypardin 2012, 100% Merlot, élevé 18 mois en barriques (pas de barriques neuves), est harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise et de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés.
    L’IGP Gers rouge Geraldus 2012, pur Syrah, 25 hl/ha, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, comme le ouge Les Lionceaux 2013, Fer Servadou, Cot et Merlot, élevé en barriques 12 mois, au nez persistant (griotte, violette), tout en bouche, aux tanins denses.

    Château BOURGUET

    Château BOURGUET

    (GAILLAC)
    Jean et Jérôme Borderie
    Les Bourguets
    81170 Vindrac-Alayrac
    Téléphone :05 63 56 15 23
    Télécopie : 05 63 56 15 23
    Email : chateaubourguet@orange.fr
    Site : www.chateaubourguet.fr

    Au sommet de leur appellation. Un vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, et situé sur les terres les plus au nord de l’aire AOC Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (moyenne d’âge des vignesde 40 ans).
    Le meilleur Gaillac rouge 2012, 60% Braucol, 25% Syrah et 15% Cabernet-Sauvignon, d’un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges frais, un vin souple, de belle basetannique, corsé et charpenté. Le 2011 est charnu, aux tanins mûrs, au nez complexe dominé par la cerise et le musc. 
    Parfait sur terrine de foie gras mi-cuit aux figues rôties ou des poires à la crème de Roquefort, ce remarquable Gaillac blanc doux 2014, 100% Loin de l’Œil, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Le MousseuxBulles d’Alayrac, une cuvée à la fois vineuse et fine, corsée et fruitée, est d’une jolie ampleur en bouche.
    Le Gaillac blanc sec 2014, 40% Sauvignon, 35% Muscadelle et 25% Mauzac, de robe jaune clair, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de tilleul, est séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes, très plaisant comme le Gaillac rosé, 60% Braucol, 20% Duras et 20% Syrah, de bouche vive, fruitée et gourmande, qui posssède du caractère.

    Manoir de l'ÉMMEILLE

    Manoir de l'ÉMMEILLE

    (GAILLAC)
    Charles et Jeanine Poussou

    81140 Campagnac
    Téléphone :05 63 33 12 80
    Télécopie : 05 63 33 20 11
    Email : emmeille@wanadoo.fr
    Site : www.manoir-emmeille.com

    Troisième génération de vignerons pour ce domaine de 42 ha, situé sur des terrains argilo-calcaires et pierreux. Culture raisonnée.
    Remarquable Gaillac blanc sec Fleur de Mauzac 2014, 100% Mauzac, tout en fraîcheur, qui sent bon les fruits, d’une attaque franche et finement acidulée, parfait sur une fricassée d'écrevisses à l'ail ou un velouté de cresson. Le Gaillac blanc Perlé, tout en bouquet, est d’un bel équilibre, aux notes florales subtiles. Excellent Gaillac cuvée Sarah rouge 2011, élevé en fûts, charnu, tout en bouche, de charpente à la fois puissante et souple.
    Excellent Gaillac rouge Tradition 2012, Braucol, Syrah, Duras, Cabernet et Merlot, médaille d’Or, de bouche puissante et dense, auxtanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Le Gaillac blancdoux 2014, Mauzac et l’Enc de l’El, de bouche puissante, est un vin suave, subtil et très aromatique, d’une belle finale. Goûtez le Gaillacblanc Perlé 2014, médaille de Bronze à Gaillac, de mousse légère, tout en fruité, tout en charme.

    Domaine de LABARTHE

    Domaine de LABARTHE

    (GAILLAC)
    Jean Albert et Fils

    81150 Castanet
    Téléphone :05 63 56 80 14
    Télécopie : 05 63 56 84 81
    Email : labarthe@vinlabarthe.com
    Site : www.vinlabarthe.com

    Dans la même famille depuis 1550. Domaine de 68 ha exposés au sud sur des coteaux argilo-calcaires très caillouteux. Le sol est engazonné, afin d’éviter le ravinement et l’emploi de désherbants résiduels. Culture biologique.
    Coup de cœur pour ce Gaillac rouge cuvée Guillaume 2014, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, riche, aux arômes de réglisse et de mûre. Le Gaillac blanc doux Vendanges Tardives Les Grains d’Or 2012, d’une onctuosité raffinée, tout en arômes (pain d’épices, pomme mûre), est subtil et complexe, persistant.
    Très joli Gaillac blanc sec Premières Côtes 2014, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des nuances de pomme et de lis, tout en fraîcheur. Goûtez le Gaillac Méthode Ancestrale Gaillacoise, ample et dense, avec des connotations de fleurs blanches et de noisette.
    Savoureux IGP Prunelart 2011 (Le Prunelart, cépage rouge presque oublié, était cultivé à Gaillac voilà 400 ans. Olivier de Serres, pionnier de l’Agriculture Raisonnée, affirmait au XVIe siècle qu’il donnait “l’un des meilleurs vins du Royaume”), mêlant structure etcharnu, des arômes de griotte et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin corsé mais de bouche fondue, où s’entremêlent des notes decannelle et de fruits mûrs, d’une belle longueur.

    Cru LAMOUROUXJURANÇON Cru LAMOUROUX

    Cru LAMOUROUX

    (JURANÇON)
    Richard, Monique et Pierre-Yves Ziemek-Chigé
    La Chapelle-de-Rousse
    64110 Jurançon
    Téléphone :05 59 21 74 41
    Télécopie : 05 59 21 74 41
    Email : chige.jean@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/crulamouroux
    Site : www.crulamouroux.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on est reçu avec la convivialité et le dynamisme de Monique et de son époux, fers de lance de l’appellation depuis des années.
    Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme ­Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegsboisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de GrosManseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, maîtrise des températures). Les Vins sont élevés en cuves Inox pour les Vins secs et enbarriques de chêne pour les autres.
    “Vendange 2015 : nous avons commencé le 8 novembre il y avait un bel équilibre entre sucre et acidité, nous raconte Richard Ziemek. Les Vins devraient être très réussis, ils sont encore à l’élevage. Nous vendons les 2006 et 2005. Nous sortons le 2007, belle longueur en bouche qui me fait penser au 2006, il y aura un peu plus de fruité pour les moelleux. Blanc sec 2013 : nous n’en faisons pas tous les ans, là c’était l’occasion nous avons produit moins de moelleux et une partie de la récolte est passé en blanc sec cela tombe bien car nos clients en réclament ! Belle couleur brillante, un vin sur le fruit car il y a beaucoup de Petit Manseng, arômes de fruits exotiques (fruit passion, kiwi) un blanc sec idéal pour accompagner des fruits de mer, iodé, une bonne fraîcheur associée à des arômes de fruits en font un vin gourmand.”
    En effet, leur Jurançon sec 2013, 80% de Gros Manseng et 20% de Petit Manseng, est tout en charme, avec de subtiles senteurs defruits blancs, de bouche ronde et dense, avec une finale d’une bonne longueur, un vin fin. 
    Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2006, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant une année en vieux fûts de chêne, au nez complexe et puissant, équilibré, au bouquet de petitsfruits confits et de pain brioché, tout autant parfumé en bouche, d’une grande persistance, de grande évolution. Le JurançonTraditionnel 2007, avec ces notes de fumé spécifiques, très bien vinifié, associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, très typé.
    Splendide Jurançon moelleux 2006 (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de garde.
    Le Jurançon cuvée Pierre-Yves 2005 (récolté le plus tardivement, fin décembre, début janvier), la cueillette manuelle se fait exclusivement sur des pieds de Petit Manseng en exposition Sud avec une concentration de sucres pouvant atteindre 340 g/l.vinification : 100% Petit Manseng, la maturation est suivie d’un repos stabilisateur en cuves Inox d’environ 2 ans. Cette cuvée est finalisée par un élevage de deux ans en barriques de chêne neutre), avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution. Cette cuvée se savoure entre 10 et 12°C, en apéritif, sur des escalopes de foie gras et poires poêlées, du Bleu de Bresse, un savarin au rhum, un gâteau aux amandes et aux abricots.

    Château BARRÉJATMADIRAN Château BARRÉJAT

    Château BARRÉJAT

    (MADIRAN)
    Denis Capmartin

    32400 Maumusson
    Téléphone :05 62 69 74 92
    Télécopie : 05 62 69 77 54
    Email : deniscapmartin@laposte.net
    Site : www.chateaubarrejat.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vin de garde en tout cas, qui n’a pas besoin devinifications très sophistiquées quand il est issu d’un terroir digne de ce nom. Un vignoble de 27 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et Vendange En Vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum.
    La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain àbarriques.
    “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans leSud-Ouest depuis les Romains, précise-t-on. Le terme Tannat vient de la langue d’Oc : tan “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépagetardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.”
    Pour Denis Capmarftin, “le 2015 est assez hétérogène, les vignes ont manqué d'eau, se sont stressées, ce millésime sera plus souple que le 2014 et se rapprochera du 2013. Les Vins seront répartis en 2 parties : Vins de Pays et Madiran.
    Ventes en 2016 : en Mars, le Madiran 2014, les blancs et rosés, le Pacherenc. Le Madiran Cuvéede l’Extrême 2013 a obtenu une médaille d'or à Paris en 2015.”
    Denis Capmartin a repris, l'an dernier, des vignes en location, et s’attache à renouveler le matériel ancien par du plus performant.
    Vous allez exciter vos papilles avec ce superbe Madiran Rouge Extrême 2013, aux notes defruits cuits (griotte, fraise des bois), de bouche dense, corsé, structuré, aux tanins amples, puissants et savoureux, de robe grenat foncé, un vin bien typé. Le 2012, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde. Le 2011 est charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin tout en harmonie, gras et corsé. Exceptionnel 2010, de couleur pourpre, au bouquetdéveloppé avec des nuances fruitées et giboyeuses, de bouche dense qui développe des connotations de prune cuite et de cuir, un vin complet, aux tanins harmonieux, et d’excellente garde. 
    Le Madiran rouge Cuvée des Vieux Ceps 2014, parfumé, charpenté comme il se doit, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, est de bouche fondue et puissante à la fois. 
    Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh doux 2012, pur Petit Manseng, élevé en fûts de chêne, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Très joli Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2014, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de poire et de bruyère, un vin très équilibré, d’une belle harmonie, de robe jaune clair. Goûtez le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux Cuvée Passion, avec cette finale dominée par les agrumes confits, et le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux 2013, et le Côtes-de-Gascogne rosé, vif, franc, au nez de fraise fraîche.

    Cru du PARADIS

    Cru du PARADIS

    (MADIRAN)
    Jacques Maumus

    65700 Saint-Lanne
    Téléphone :05 62 31 98 23
    Télécopie : 05 62 31 93 23
    Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
    Site : www.madiran-cruduparadis.fr

    Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est l’un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne etMadiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud- sud-ouest pour la majeure partie des parcelles.
    Voilà un grand Madiran 2011, concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, légèrement épicé en finale, tout en bouche, qui associe charpente et distinction, parfait sur un curry d'agneau ou des magrets de canard à l’échalote. Le 2010, charnu, complexe et subtil à la fois, aux tanins puissants, au nez où dominent le cassis bien mûr et des nuances de fumé.
    Superbe Madiran Réserve Royale 2006 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, provenant de vieilles vignes à dominante deTannat, macé- ration longue), coloré et charpenté, de bouche puissante, avec des tanins très équilibrés, gras et persistant, un vinintense qui associe puissance et distinction, où dominent les fruits cuits et le poivre.
    Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2012, 100% Petit Manseng, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout enfinesse aromatique (brioche, pêche cuite).

    Domaine PICHARDMADIRAN Domaine PICHARD

    Domaine PICHARD

    (MADIRAN)
    Jean Sentilles et Rod Cork

    65700 Soublecause
    Téléphone :05 62 96 35 73
    Télécopie : 05 62 96 96 72
    Email : pichard65@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine où l’exposition plein sud à mi-coteau (au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux) permet d’obtenir desVins de très grande qualité. Le sol est composé de gros galets de l’Adour, liés avec de l’argile, qui assurent un drainage optimal des vignes en cas de pluie et restituent la chaleur accumulée durant la journée pour aider à la maturation du raisin.
    “Je présente des millésimes matures, j’ai mon franc-parler et je suis mon éthique, nous dit Jean Sentilles. Volontairement, nous gardons les Vins 4 à 5 ans dans nos chais avant de les mettre sur le marché. Ces Vins nous apprennent le plaisir de l'attente, la patience et au final la découverte des sensations intenses, ils ne se livrent pas toujours les premières années. Ils sont le reflet de leur terroir, ils ont l'accent du sud-ouest, un peu rocailleux sur la langue mais d'un cœur généreux quand ils s'expriment à leur pleine maturité. Nous réalisons ainsi un vieillissement optimal de nos crus pour le plus grand plaisir de nos clients.
    Millésime 2014 : nous sommes très contents de ce vin mais nous n’allons pas le mettre sur le marché avant deux ou trois ans. Nous avons fait deux cuvées, Tradition 55% Tannat et 45% Cabernet franc. Nez de fleurs et de fruits qui se mélangent, notes de narcisse et groseille sur un fond de fumé. Milieu de bouche gourmand qui laisse la place à une finale persistante et équilibrée. Tanins déjà soyeux. Et la cuvée Pichard 2014 : 100% Tannat. Nez harmonieux de réglisse et de tabac froid sur un fond minéral. Très belle concentration. LesTanins encore marqués, devraient montrer dans le temps leur puissance phénoménale. Belle finale tout en finesse et d’une grande complexité.”
    Remarquable cuvée Aimé 2012, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux Tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin typé et complet, idéal sur unj poulet fermier au foie gras ou un ragoût de fèves aux gésiers confites. Le 2011, de belle couleur, au Nez de petits fruits rouges (fraise, griotte), de violette et de sous-bois, légèrement poivré, est structuré, d’excellente évolution. Le 2010 dégage des senteurs persistantes d’humus et de pruneau, riche encouleur, mêlant finesse et complexité, de garde comme en atteste le savoureux 2007, velouté, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois, un vin ample et très chaleureux, dense et bien charnu. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au Nez, très aromatique.

    Château PÉROUDIER

    Château PÉROUDIER

    (MONBAZILLAC)
    Famille Loisy

    24240 Monbazillac
    Téléphone :05 53 58 30 04 et 06 07 21 83 97
    Télécopie : 05 53 24 55 20
    Email : chateauperoudier@wanadoo.fr
    Site : www.chateauperoudier.com

    Une propriété de 50 ha dans la famille depuis plusieurs siècles.
    Superbe Monbazillac cuvée Louise Élisa 2011, une cuvée en mémoire de la grand-mère fondatrice du domaine qui n'est élaborée que dans les grandes années, d’une très grande intensité au nez comme en bouche, ample et très onctueux, d’une grande complexité au palais (brioche, abricot confit), tout en longueur, de garde comme en atteste ce 2006, typé et fruité, aux connotations subtiles de miel et de rose, de bouche profonde, très fin, qui mêle ampleur et distinction.
    Le Bergerac sec cuvée Louise Élisa 2012, 100% Sauvignon gris, fermenté et élevé en bar- riques, de jolie robe, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance. Le Bergerac cuvée Louise Élisa rouge 2011, 12 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibré, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre. Le Bergerac rouge cuvée Péroudier 2012, typé, coloré, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche.
    Joli Bergerac blanc sec Fût de Chêne 2012, de belle teinte, au nez subtil de lis, franc et gourmand, rond et parfumé au palais, de bouchefine comme ce Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2012, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur en bouche, dense, vraiment charmeur sur une Fourme d’Ambert ou des poires pochées.

    Château VIEUX TOURON

    Château VIEUX TOURON

    (MONBAZILLAC)
    Liliane Gagnard

    24240 Monbazillac
    Téléphone :05 53 58 21 16
    Télécopie : 05 53 61 21 17
    Email : lg@vieuxtouron.com
    Site : www.vieuxtouron.com

    Liliane Gagnard, œnologue de l’université de Bordeaux, s’installe sur la propriété familiale en 1982. Elle exploite 10 ha de vignes plantées sur sol argilo-calcaire avec silice pour les parcelles de la côte, et se passionne pour la vinification.
    Pour l’histoire, précise-t-elle, “c’est en 1852, qu’en dot pour son mariage, l’aïeule Marie reçut cette métairie qui faisait partie du Château de Pécany. Sa superficie à l’époque n’était pas entièrement plantée de vignes. Les plantations nouvelles eurent lieu avec ma grand-mère Amélie. Puis après le partage entre les enfants, chacun agrandit son bien, créant son exploitation. Mon père marié à la fille de la maison, dès 1952 commercialisa en bouteilles. Après avoir obtenu mon diplôme d’oenologue de l’université de Bordeaux en 1969, j’ai à mon tour, travaillé sur l’exploitation familiale. En 1982, je trouvais à créer autour du Vieux Touron mon exploitation.”
    Son Monbazillac 2011, élevé en barriques, est très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche, de garde. Le 2010, superbe, allie finesse et suavité, au nez complexe, très parfumé (pêche, rose, brioche), très onctueux, comme en atteste ce Monbazillac 1990, un beau vin gras et fin, est tout en persistance aromatique (rose, pain grillé), intense au nez comme en bouche, avec ces notes de fumé spécifiques.
    Le Bergerac rouge 2011 (50% Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), associe cou- leur et structure, avec des notes caractéristiques de cerise et d’humus, aux tanins mûrs et denses. Séduisant Bergerac rosé 2014, régu- lièrement réussi comme leBergerac blanc sec (Sémillon, Muscadelle et Sauvignon), de robe jaune citron, qui dégage des connotations d’agrumes et de noisette, que l’on retrouve au palais. Chambres d’hôtes sur place.

       
     
    Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

     A l'honneur

     Suivez nous

    Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo




    MILLESIMES 2016
    Edition annuelle

    Le terroir, sinon rien

    Les grands vins racés et ... les autres

    EXCLUSIF

    Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

    CLIQUEZ ICI


    Recevez MILLESIMES en édition interactive PDF dès votre règlement
    7 €
    (format numérique PDF)

    Recevez MILLESIMES en édition papier 464 pages en couleur présentation luxueuse


    France Métropolitaine
    15€
    (port prioritaire compris)



     Les classements



     Guide des Vins

    UNIQUE EN FRANCE
    , DISPONIBLE EN EDITION PAPIER OU NUMERIQUE

    L'EDITION PAPIER
    Exclusif : votre dédicace personnalisée par l'auteur


    Un vrai guide interactif !

    De votre tablette ou smartphone,flashez le QrCode du propriétaire et accédez gratuitement d'un seul clic auxcommentaires de dégustation du GUIDE 2017

    FRANCE METROPOLITAINE : 32,00 €
    (Port Prioritaire compris)



    L'EDITION NUMERIQUE PDF
    L'intégralité du Guide chez vous dès votre paiement :

    Idéal pour l'avoir toujours sur vous où que vous soyez, en cave, dans vos déplacements (sur votre smartphone, votre tablette). Consultable en très grand format sur votre ordinateur.

    16,00 €
    (format numérique PDF)

  • DIX APPELLATIONS, DIX REFERENCES

    COTES-DU-RHONE-VILLAGE CAIRANNE


    DOMAINE ALARY

    DOMAINE ALARYUn domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirsdifférents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vinssont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en conversion bio depuis 2009. Vendanges manuelles, tri de la vendange à lavigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits…
    Excellent Cairanne La Brunotte 2010, au nez de griotte et de cassis mûrs, est dense et complexe, très parfumé en bouche avec une finale poivrée. Le Cairanne rouge La Font d’Estevenas 2009, aux arômes de violette et de réglisse, avec des tanins présents et soyeux à la fois, un vin ferme etgénéreux. Le Cairanne blanc La Font d’Estevenas 2009, qui a ce nezcomplexe où dominent les groseilles et l’humus, un vin ferme et fruitécomme leur Cairanne CDR-Villages La Jean de Verde 2009, corsé, de bellerobe soutenue, aux notes de sous-bois et de fraise, alliant structure et souplesse, d’excellente évolution comme le prouve ce 2007, d’une bellecouleur grenat pourpre, riche et parfumé, aux connotations discrètes defruits macérés et d’humus, harmonieux. Il y a aussi le CDR blanc sec La Chèvre d’Or 2011, de bouche fraîche et souple à la fois, aux notes de chèvrefeuille. Goûtez l’IGP Principauté d’Orange blanc sec La Grange Daniel Roussane 2011, de robe délicate, qui sent la rose, alliant nervosité et rondeur.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Denis Alary
    Nom du responsable : Denis Alary
    Adresse : La Font-d'Estevenas Route de Rasteau 84290 Cairanne
    Téléphone : 04 90 30 82 32
    Télécopie : 04 90 30 74 71
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domainealary




    COTEAUX VAROIS EN PROVENCE


    DOMAINE DE FONTLADE

    DOMAINE DE FONTLADE« Rigueur et Passion », pourrait être notre devise.
    Rigueur dans nos méthodes de culture et d’élaboration de nos vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants,aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes defruits rouges séduisants, des blancsfloraux et frais. En 2008, l’élégance plus que la puissance caractérisera nos vins.
    Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l’Hermite Maunier Vieilles Vignes 2007 (60%Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, auxarômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Complexe, la cuvéeSaint Qvinis rouge 2006, est de robeprofonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d’être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : SCEA Baronne Philippe De Montremy
    Nom du responsable : Véronique Goupy
    Adresse : Route de Cabasse 83170 Brignoles
    Téléphone : 04 94 59 24 34
    Télécopie : 04 94 72 02 88
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateau-de-fontlade
    Site personnel : www.chateau-de-fontlade.com



    POUILLY-FUISSE


    DOMAINE DU CHALET POUILLY

    DOMAINE DU CHALET POUILLYDepuis plus d'un siècle déjà, la famille Plumet vit dans le village de Solutré-Pouilly situé dans la région du Mâconnais enBourgogne, France. Les premières vignes ont été plantées en 1850 - bien qu’il semblerait que l'origine de la propriété familiale remonte à 1774. Depuis les connaissances viticoles ainsi que le savoir-faire familial furent transmis de génération en génération.
    Le Domaine du Chalet Pouilly est situé à flanc de coteaux et domine le petit hameau de Pouilly au cœur de l'appellation Pouilly-Fuissé. Les 8,5hectares se partagent entre 5 ha de “Pouilly-Fuisse”, 3 ha de “Saint-Véran” et 0,5 ha de “Mâcon-Solutré”. L'âge moyen des vignes est d'une quarantaine d'années pour le Pouilly-Fuissé et d'une cinquantaine d'années pour le Saint-Véran. Certaines sont centenaires. Le Mâcon-Solutré a été planté en 2010. Les terrains sont à prédominante argilo-calcaire pour lePouilly-Fuissé et calcaire pour le Saint-Véran. En 1983, Henri Plumet transmit sa propriété à sa fille Marie-Agnès Plumet et son époux BernardLéger.
    Le Domaine vous propose ce Pouilly-Fuissé 2009, élevé en fûts de chênependant 18 mois dans la tradition bourguignonne, présente une robe orclair, au nez délicat, capiteux, boisé, fin, aux parfums d'amande, de fruitsblancs, de tilleul, de bouche dense, ample, qui séduit par son équilibre et sa richesse aromatique (bois, fruits, fleurs) le tout porté par une matière généreuse. Une réussite. Il faut savoir être patient afin de profiter pleinement de l’évolution bénéfique du temps. Le Pouilly-Fuissé 2005, élevage 18 mois en fûts traditionnels, est un vin aux nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, un vin ample et gras en bouche. Le Pouilly-Fuissé, au bouquet fleuri, avec des notes de noisette et de pêche blanche, tout en finesse, est régulièrement réussi.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Marie Agnès Léger-Plumet
    Nom du responsable : Dr Bernard Léger-Plumet
    Adresse : Les Gerbeaux 71960 Solutré-Pouilly
    Téléphone : 03 85 35 80 07
    Télécopie : 03 85 35 85 95
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chaletpouilly
    Site personnel : www.chaletpouilly.com



    BEAUJOLAIS-VILLAGES et REGNIE


    DOMAINE PARDON

    DOMAINE PARDON Depuis 1820, la famille PARDON est propriétaire de vignobles dans la région du Beaujolais, la délimitation des CRUS en AOCn’ayant commencée qu’en 1936.
    Notre cave se situe au lieu dit « La Chevalière » à Beaujeu dans le Rhône (69) à environ 55km au nord de Lyon. Beaujeu étant la capitale historique du Beaujolais.

    Nous disposons également de deux chais de Vinification, l’un à REGNIÉ DURETTE et le second à FLEURIE, plus au nord dans la zone des CRUS.

    Afin de proposer une gamme complète, en sus des vins de nos Domaines, nous travaillons en partenariat avec d’autres Vignerons situés sur lesterroirs les plus représentatifs de la région. Quant aux quelques vins deBourgogne présents sur notre liste, nous les sélectionnons et nous les embouteillons à Beaune, pour la plupart d’entre eux.

    Beau Régnié 2013 cuvée Tim, issu d'un sol granitique et sablonneux spécifique à la commune, récolte manuelle à maturité complète, macérationsemi carbonique de 8 jours, élevage en cuve pendant 8 mois, technique du grillage... le tout donnant ce vin complexe, épicé, un vin qui emplit bien la bouche, aux senteurs de fruits macérés et d'épices, riche, de belle teinte grenat, mêlant finesse et charpente. Savoureux FLEURIE cuvée Hugo 2012, aux tanins bien soyeux, de robe pourpre, au nez dominé par la fraiseet la mûre, structuré, d'une jolie finale, un vin classique. Goûtez leBeaujolais-Villages cuvée de l'Ermitage 2013, de robe rubis soutenu, aux senteurs de groseille et de pivoine, de bouche fraîche.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Eric Pardon - Jean-Marc Pardon
    Nom du responsable :
    Adresse : La Chevalière 69430 BEAUJEU
    Téléphone : 04 74 04 86 97
    Télécopie : 04 74 69 24 08
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/pardonetfils
    Site personnel : www.pardonetfils.com


     

     

    BEAUMES-DE-VENISE


    CHATEAU REDORTIER

    CHATEAU REDORTIERChâteau Redortier, site historique renommé, compte 35 hectaresd’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Veniseet Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un solargilo-calcaire et de la sécheresse estivale.
    L’exploitation est familiale, Sabine et isabelle apportent tous leurs soins auxvins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956.
    La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. Lavinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Lesvins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables.
    La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h.
    Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Famille de Menthon
    Nom du responsable : Famille de Menthon
    Adresse : 84190 Suzette - Beaumes de Venise
    Téléphone : 04 90 62 96 43
    Télécopie : 04 90 65 03 38
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier



     

    AVENAY


    CHAMPAGNE LAURENT-GABRIEL

    CHAMPAGNE LAURENT-GABRIELEn 1982, Daniel Laurent reprend l'exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu'une infime partie de sa récolte en champagne qu'il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange en raisins. Dès l'automne 1982, il décide de produire son propre champagne, avec l'aide de son épouse, et déposent leur marque actuelle "champagne Laurent-Gabriel". Depuis 2001, Marie-Marjorie, leur fille les a rejoints. L'exploitation est très modeste, 2, 5 ha de vignes qui produisent environ 18000 bouteilles de champagne par an. Les vignes sont situées sur deuxterroirs 90% à Avenay Val d'Or classé 1erCru et Avize classé grand cru.
    Remarquable champagne cuvée PrestigeMillésime 2000 (80% pinot noir, 20%Chardonnay), issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevage environ 6 mois en fûts de chêne, où toute la complexité du pinot noir, s’exprime, un champagne généreux et élégant, demousse persistante, très fruité, une cuvée d’une jolie intensité aromatique(brioche, pêche), ample au nez comme en bouche. Le champagne brutCarte d’Or (75% pinot noir, 15% Chardonnay, 5% pinot meunier, provenant des années 2006 et 2007 et années de réserve), est tout en arômes, avec ce nez de petits fruits frais, de tilleul et d’amande, un beau champagnesuave, de mousse fine, mêlant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. La cuvée Grande Réserve brut (75% pinot noir, 15%Chardonnay, 10% pinot meunier, année 2005 avec des vins de réserve, sans fermentation malolactique, sans passage au froid, et un passage de 4 à 6 mois en fûts de chêne), classique et bien équilibrée, de bouche fruitée, un champagne très harmonieux, généreux et charmeur, puissant au palais.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : EARL Laurent-Gabriel
    Nom du responsable : EARL Laurent-Gabriel
    Adresse : 2, rue des Remparts 51160 Avenay - Val d'Or
    Téléphone : 03 26 52 32 69
    Télécopie : 03 26 59 92 08
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/champagnelaurent-gabriel
    Site personnel : www.laurent-gabriel.com


     

    BORDEAUX


    DOMAINE DE LAUBERTRIE

    DOMAINE DE LAUBERTRIEPropriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et Benoit, qui s'impliquent de plus en plus.
    Le Domaine de Laubertrie compte 15hectares de vignes, situés sur un plateauargilo-calcaire. La culture y est traditionnelle, les vins sont élaborés dans nos chais, de façon artisanale, en essayant de respecter les caractères duterroir et de chaque millésime. Le travail du sol privilégie les procédés mécaniques et l'enherbement naturel. Les vendanges se font manuellement. Les vins produits sont des Bordeaux rouge, Bordeaux blancet Bordeaux rosé et également du Crémant de Bordeaux. Les derniersmillésimes sont caractérisés par une climatologie exceptionnelle. Les vinssont puissants, corsés, très marqués par le fruit.
    Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2010, trèséquilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, d’excellente garde. Le 2009, aux senteurs de violette et d’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, associe structure et rondeur, aux tanins riches, de couleurgrenat. Le Bordeaux blanc est de robe jaune pâle, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la pomme et l’aubépine, de très bonne bouche. JoliCrémant de Bordeaux, à la mousse ample et florale. Parfait pour une halte dans le vignoble, deux gîtes sont disponibles sur place.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : SCEA Pontallier et Fils
    Nom du responsable : SCEA Pontallier et Fils
    Adresse : 50, route de Laubertrie 33240 Salignac
    Téléphone : 05 57 43 24 73
    Télécopie : 05 57 43 17 24
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie
    Site personnel : www.chateau-laubertrie.com


     

    HAUT-MEDOC


    CHATEAU SAINT-AHON

    CHATEAU SAINT-AHONPropriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot noir, 5% Cabernet franc et 5% petit verdot), en 2003.
    Coup de cœur pour leur Haut-Médoc CruBourgeois 2009, de belle robe pourpre, auxtanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut, un vin qui développe beaucoup de volume, très prometteur. Le 2008, charpenté, tout en nuances aromatiques, de robesoutenue, aux tanins puissants, au nezcomplexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, mérite un peu de patience. Le 2007, bien charnu, de bouche ample et parfumée, tout en persistance d’arômes (fruitsrouges mûrs, cannelle), tout en charme, est à apprécier sur une omelette aux truffes. Beau 2006, médaille d’Or au concours de vins de Bordeaux et de Bronze à Mâcon en 2009 de couleursoutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60%Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% petit verdot), médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnuet cette pointe d’épices spécifiques, de bouche puissante et souple,tannique, de garde.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Nicolas et François de Courcel
    Nom du responsable : Nicolas et François de Courcel
    Adresse : 57, rue Saint-Ahon 33290 Blanquefort
    Téléphone : 05 56 35 06 45
    Télécopie : 05 56 35 82 37
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateausaintahon
    Site personnel : www.saintahon.com


     

    POUILLY-FUME


    DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS

    DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILSUn domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignessont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région :calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d'un autre qui n'en a pas.
    Leur Pouilly-Fumé cuvée silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d'épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d'une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vingras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant.
    Membre des Vignerons Indépendants de France.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Gérard et Bernard Pabiot
    Nom du responsable : Gérard et Bernard Pabiot
    Adresse : 13, route de Pouilly, Boisgibault 58150 Tracy/Loire
    Téléphone : 03 86 26 18 41
    Télécopie : 03 86 26 19 89
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domainerogerpabiot
    Site personnel : www.domainerogerpabiot.com



     

    GP MAURES


    DOMAINE DE L'ANGLADE

    DOMAINE DE L'ANGLADEPropriété de la famille Van Doren depuis trois générations (1925), le Domaine de l’Anglade est l’unique domaine viticole au cœur du Lavandou, dans le Var. Entouré de pinèdes et de cannes deProvence, le domaine d’une quarantaine d’hectares, dont 18 ha de vignes, est intégré dans un écrin de verdure, au bord de la mer. Les pieds dans l'eau, le Domaine de l'Anglade a des atouts naturels exceptionnels et Bernard Van Doren, propriétaire-récoltant -vigneron indépendant, travaille pour les préserver.
    On cultive la vigne le plus naturellement possible en collaborant avec l'environnement pour y créer une biodiversité bénéfique : pas d'engrais chimiques, pas d'herbicides, enherbement, utilisation de copeaux de canne pour structurer le terrain.
    La récolte est faite à la main au petit matin pour conserver la fraîcheur de lanuit et préserver les subtils arômes des baies. Grâce à cette alchimie, lesvins du Domaine de l’Anglade ont su conquérir en quelques décennies leurs lettres de noblesse et se retrouver sur de grandes tables qui portent haut les couleurs de la gastronomie et des vins français.
    Le chai est construit contre la roche naturelle, un cadre unique qui invite à un voyage d’exception.
    L’alliance de la pierre et du bois, matériaux nobles et fraîcheur optimale pour des dégustations-visites à couper le souffle.
    Visite du Domaine sur rendez-vous pour découvrir :
    3 rosés incontournables : la cuvée Tradition fraîche et gourmande, Grenache-Syrah-Merlot-Cinsault ; le Rosé d’Anna, cuvée fine et élégante Grenache-Syrah-Merlot ; et « La Source », un rosé Haute-Couture, Merlot-Grenache, éditée en série limitée de 3000 bouteilles.
    L’unique cuvée en blanc, « le blanc » sec et frais, Rolle-Sémillon.
    3 rouges : le « Grenache-Syrah », le Merlot mono cépage, et l’exception «cuvée du Brocard », pur Cabernet Sauvignon élevé en fûts de chêneFrançais.


     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Bernard Van Doren
    Nom du responsable : Bernard Van Doren
    Adresse : Avenue Vincent Auriol 83980 Le Lavandou
    Téléphone : 04 94 71 10 89
    Télécopie : 04 94 15 15 88
    Contacter le Producteur
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domainedelanglade
    Site personnel : www.domainedelanglade.fr



Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu