Avertir le modérateur

  • Vins allemands : ce qu'il faut savoir

    Situé au sud de Bonn, avec une classification à la fois simple et complexe, le vignoble allemand se répartit en 11 régions viticoles ou Anbaugeviet, puis en 35 Bereiche, 152 Grosslagen et 2 600 Einzellagen.

    Pour plus de compréhension, il faut retenir surtout deux grands ensembles, l’un à l’est et l’autre à l’ouest du Rhin, et surtout cinq grandes entités à la fois très différentes et complémentaires, la façon de vendanger et d’élever lescrus primant sur la notion même d’appellation.

    Les vignobles situés à l’ouest du Rhin :
    - A l’ouest du pays, la région de la Moselle-Saar-Ruwer, qui longe le cours sinueux de la Moselle, de la frontière luxembourgeoise à Koblenz (Coblence).

    - La grande Vallée du Rhin (de Bonn à Wissembourg), du Mittelrhein, dont les vignobles “encadrent” le Rhin, de Bonn à Lorch, auxquels il faut ajouter ceux de l’Ahr, au nord, en passant par le Rheingau, la patrie du Riesling où les vinssont splendides, la région de Nahe, celle de Hesse Rhénane et le Palatinat.

    Les vignobles situés à l’est du Rhin :
    - Tout à fait au nord-est du vignoble allemand, la Franconie, sur le Main, au sud-est de Frankfurt, dont les vignobles s’étendent en Bavière.

    - Au centre, le Wurtemberg, qui entoure Stuttgart, à laquelle s’adjoint, la région de Hessische Bergstrasse, au nord-est de Mannheim.

    - Au sud, le pays de Bade, qui forme une longue bande large de 10 kilomètres par endroits, au sud de Karlsruhe et jusqu’à Basel, à la fontièresuisse.

    La hiérarchie des vins allemands

    Ici comme ailleurs, les meilleurs vins proviennent des vignobles siués à flanc de coteau, bénéficiant d’un climat propice et dont l’ensoleillement est déterminant pour la qualité et le degré de maturation des raisins. Les solssont très variés, de l’ardoise au calcaire, de l’argile au sable. Pourtant, ce qui différencie le vignoble allemand de tous les autres vignobles du monde, est une véritable hiérarchie qualitative, axée uniquement sur la maturation desraisins au moment de la vendange (leur teneur naturelle en sucre, bien que celle-ci puisse être largement augmentée par ce qu’il est convenu d’appeler lachaptalisation, sauf pour les QmP), qui permet de différencier (et d’élaborer) des vins correspondant à une demande précise ou à des conditions climatiques particulières.

    Tous les vins allemands sont donc “classés” suivant le taux de sucre du moût, exprimé en degrés Oechslé, qui mesure le nombre de grammes dont un litre de jus de raisin dépasse le poids d’un litre d’eau. Plus le poids du moût est élevé, plus le raisin est mûr et sa teneur en alcool importante (pour exemple, s’il fait 1090 grammes, le degré sera de 90 et le vin un Auslese, voir plus loin).

    Avant d’entrer dans le détail, retenez qu’il faut situer la production allemande en trois catégories : Tafelwein, QbA et QmP.

    Tafelwein
    Le vin de table, pratiquement toujours sur-chaptalisé pour être buvable, qui peut être un mélange (le mot convient bien) de vins provenant de pays de la CEE. Pas grand chose à vous dire sur ce type de produit. S’il provient deraisins allemands, le terme Tafelwein est précédé de la mention Deutscher (cela correspond à notre catégorie de vins de table). Plus précise, la notion de Landwein situe un peu plus l’origine du vin, qui doit provenir alors d’une région délimitée.

    Qualitätswein bestimmter Anbaugebiete (QbA)
    Cette dénomination “vin de qualité d’une région déterminée” se rapproche en effet d’une véritable appellation d’origine puisque le vin provient obligatoirement (et seulement) de l’une des 11 régions citées plus haut. Le problème, c’est que les vins de cette catégorie sont obtenus par l’addition desucre ou de Süssreserve, leur degré minimum d’alcool étant seulement de 5,9°,  et celui des degrés Oechslé compris entre 57 et 60. Difficile de trouver de bons vins dans cette catégorie, et ceux qui sont dans ce Guide se comptent sur les doigts de la main.

    Qualitätswein mit Prädikat (QmP)
    Littéralement, cette mention signifie “avec des qualités spéciales”, et englobe en réalité tous les vrais vins de qualité allemands, qui ne peuvent être issus que de raisins mûris naturellement provenant d’une aire géographique pas plus vaste qu’un Bereich, et ne sont pas chaptalisés (Süssreserve tolérée).

    En lisant attentivement une étiquette, on peut y trouver toutes les informations concernant les QmP : son origine avec le nom du Gemeinde, le vignoble (Einzellage), et bien évidemment les cépages; les QmP se différencient ensuite, toujours selon l’immuable règle de maturité allemande, selon les catégories suivantes :

    Kabinett (73° Oechslé minimum), dont le nom faisait autrefois référence à desvins conservés par le producteur pour leurs qualité. C’est dans cette catégorie que l’on goûte d’excellents vins semi-secsdemi-doux, tout dépend des termes employés, en tout cas très agréables, dont certains demandent trois à cinq ans de patience pour pouvoir profiter de leur qualité réelle, que vous apprécierez facilement, tant certaines bouteilles sont réussies.

    Spätlese (85° Oechslé minimum) correspond à un vin issu de raisin de vendanges tardives, généralement légèrement moelleux, très marqué par la fraîcheur de son cépage, dont l’évolution qualitative s’échelonne facilement entre cinq et dix ans.

    Auslese (90° Oechslé minimum), une sélection spéciale avec laquelle on entre à mon avis réellement dans la catégorie des grands vins du pays, où la structure s’associe à la saveur, la richesse à l’alccol, les arômes à la persistance. Les vins sont  issus de raisins restés sur pied après les vendanges des vins de Spätlese, et vendangés plus tardivement. Les Ausleseque j’ai retenus dans ce Guide sont exceptionnels, très caractéristiques, sans équivalence réelle. A noter que l’on trouve aussi des Auslese trocken.

    Beerenauslese (110° Oechslé minimum) : correspond à des vins issus deraisins surmûris, pratiquement toujours atteints par la pourriture noble, et pouvant atteindre quelque 16 degrés. Bien évidemment, tous les millésimes ne font pas des Beerenauslese puisqu’il faut des conditions climatiques exceptionnelles. Avec un tel vin, dont le titre alcoométrique est compris entre 15,3 et 18,1°, vous entrez dans la catégorie des vins les plus magiques de la planète, très corsés, véritables gouffres d’arômes, rares et savoureux, d’une grande évolution (au moins quinze ans, et parfois beaucoup plus).

    Trockenbeerenauslese (150° Oechslé minimum) : avec lui, on atteint incontestablement les sommets. Des rendements dérisoires de raisinsextrêmement botrytisés, ramassés grain par grain, des robes extravagantes tirant vers l’or brun, des senteurs inhabituelles, une saveur liquoreuse en bouche, une élégance hors du commun, une complexité aromatique qui atteint son paroxysme… quand on a la chance d’exciter ses papilles sur un TBA, on sait que l’on est en train de partager l’un des plus grands vins du monde, et peut-être même le plus grand. Je garde des souvenirs émus des millésimes 21 (mais si !), 59 et 71 (réellement extraordinaire), que j’ai eu la chance de savourer, presque de “manger”, comme des 76 (splendide, encore très jeune) et 81.

    Eiswein (110° Oechslé minimum) : vin glacé, obtenu par un pressurage desraisins gelés par le givre ou la neige sur leur propre pied de vigne, l’eau contenue dans les grains étant alors éliminée, ce qui donne tout naturellement un moût d’une très grande concentration. Les vendanges se font durant l’hiver, généralement entre Novembre et Février. L’Eiswein est un vin à part, très différent d’un TBA, puisque sa vinification lui permet de concerver une acidité importante. Le vin est tout à la fois “sec” et moelleux, d’une très grande garde, non comparable à tout autre type de blancs...

    LIRE LA SUITE

  • Les Côtes de Bordeaux méritent le détour

    - Côtes-de-Bourg

    Dénommée la “Suisse girondine” à cause de son relief accidenté qui ondoie de coteaux en vallons, la région de Bourg (4 000 ha) est baignée par la Dordogne. On trouve ici une réelle typicité, un style qui lui est propre, où le Merlot prédomine souvent, et vient s’allier aux Cabernets pour créer ces vins qui associent puissance et charme, et possèdent une belle longévité.

    - Côtes de Bordeaux

    À noter que, désormais, à l’exception des Côtes-de-Bourg, les autres appellations se sont regroupées pour l’intitulé des “Côtes de Bordeaux” :

    - Blaye

    Sur 5 000 ha, si quelques blancs méritent plus d’attention, la plupart des crus sont surtout retenus pour les rouges Premières-Côtes-de-Blaye. Attention à certaines cuvées “gonflées”.

    - Premières-Côtes-de-Bordeaux

    Pour comprendre la situation des Premières-Côtes (3 500 ha), il faut réaliser que l’appel­lation est tellement étendue, sur des terrains si peu comparables, qu’il n’est pas évident de parler d’un “style” Premières-Côtes. Il ne faut pas oublier que la vraie réputation des Premières-Côtes s’est faite avec les moelleux, dont quelques-uns subsistent aujourd’hui.

    - Côtes-de-Castillon

    Située aux confins du département de la Gironde, l’appellation (3 000 ha) s’insère entre le vignoble de Saint-Émilion à l’ouest et celui de Bergerac à l’est.

    - Côtes-de-Francs

    L’appellation est anecdotique. Les Côtes-de-Francs sont une chasse gardée de certains propriétaires, notamment de Saint-Émilion. À en croire les propriétaires concernés, les Côtes-de-Francs devraient se faire une image.

     

    Château PUYFROMAGE

    Château PUYFROMAGE

    (BORDEAUX-CÔTES DE FRANCS)
    Philippe Marque

    33570 Saint-Cibard
    Téléphone :05 57 40 61 08
    Télécopie : 05 57 40 66 46
    Email : puyfromage@wanadoo.fr
    Site : www.puyfromage.com

    Au sommet de son appellation. Situé sur un haut plateau, 2e point culminant de la Gironde, l'actuel château Puyfromage a été construit en 1574, non loin d'un donjon du XIe siècle et d'un colombier royal parfaitement conservés à ce jour. Un vignoble de 45 ha. Remarquable Bordeaux Côtes-de-Francs 2007, issu du Merlot (60 %), du Cabernet-Sauvignon (25 %) et du Cabernet franc (15 %), de couleur soutenue grenat avec des reflets rubis, un vin de caractère au nez épicé bien caractéristique, aux tanins bien fondus mais puissants, encore jeune mais prometteur. Le 2006, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre, légèrement épicé comme il se doit, est un vin ferme, franc, complet, qui commence à peine à s'ouvrir. Beau 2005, tout en charpente, d'une belle ampleur, bien équilibré, qui sent les fraises des bois et l'humus, de bouche charpentée et souple à la fois, de très bonne garde, à déboucher sur une palombe. Le tout est à un prix défiant toute concurrence.

    Château CASTEGENS

    Château CASTEGENS

    (CÔTES DE CASTILLON)
    Marie-France et Jean-Louis de Fontenay

    33350 Belvès-de-Castillon
    Téléphone :05 57 47 96 71
    Télécopie : 05 57 47 96 71
    Email : jldefontenay@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucastegens
    Site : www.castegens.com

    Les origines de la propriété remontent au début du XVe siècle, et le château de Castegens se transmet dans la même famille depuis 1862. Le site est durant l'été le théâtre de la reconstitution à grand spectacle (600 acteurs), de la bataille de Castillon (1453) qui marque la fin de la guerre de cent ans. Le propriétaire actuel, s'attache à maintenir une harmonie entre culture traditionnelle, respectueuse de l'environnement, et vinification moderne. Beau Côtes-de-Castillon 2007 (65% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon), riche en couleur, tout en nuances aromatiques en bouche, où se mêlent la griotte et l'humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure. Excellent 2006, de robe brillante et soutenue, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2005 est concentré, ample, velouté et fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois. Goûtez la cuvée La Croix de Castegens, élevage de 12 mois en cuves, de bouche corsée et parfumée (framboise mûre), charpentée, très abordable.

    Château HAUT-BEYNAT

    Château HAUT-BEYNAT

    (CÔTES DE CASTILLON)
    Florence et Paul R. Cardoso
    Lartigue
    33350 Belvès-de-Castillon
    Téléphone :05 57 47 92 76
    Télécopie : 05 57 47 92 76
    Email : paul.cardoso@aliceadsl.fr
    Site : www.chateau-haut-beynat.com

    Propriété familiale de 12 ha. Remarquable Côtes-de-Castillon 2006, élevé en fûts de chêne, un vin de couleur grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, velouté, de bonne bouche, aux tanins présents et fondus à la fois, de bonne garde. Le 2005 est une réussite, de belle robe foncée, au nez où se mêlent la griotte et l'humus, associant concentration et délicatesse, de bouche ample et fondue, de très bonne garde. Le Tradition 2007 est très réussi, aux tanins bien présents, au parfum de cerise et de sous-bois, de bouche puissante, persistante, un vin souple et charnu à la fois. Le 2006, corsé, classique, avec des nuances de mûre, de sous-bois et d'épices, est parfait sur les grillades. Joli Bordeaux Clairet 2009, de belle robe soutenue, aux notes de framboise, de bouche florale et fruitée, tout en harmonie, à ouvrir sur un bouquet de crevettes ou une quiche.

    Château la CROIX DAVIDS

    Château la CROIX DAVIDS

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Didier Meneuvrier

    33710 Lansac
    Téléphone :05 57 94 03 94
    Télécopie : 05 57 94 03 90
    Email : chateau.la-croix-davids@wanadoo.fr

    Valeur sûre. La propriété est un ancien monastère lazariste de la fin de l'époque gallo-romaine, le domaine constituait une étape incontournable sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le château appartient à la famille des propriétaires actuels depuis 1800. Un beau Côtes-de-Bourg Prestige 2007, issu d'un vignoble de 40 ha (Merlot noir et Cabernets), de robe grenat intense, aux notes de cassis bien mûr, corsé, un vin typé, avec ses notes persistantes de fumé et de cerise noire, d'une belle finale. Excellent 2006, de couleur soutenue, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, très bien vinifié, riche et ample. Le 2005 est riche en couleur, corsé et typé, au nez de fruits confits et d'humus, un beau vin souple et dense, généreux et rond. Le 2004 est un vin de couleur profonde, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents. Goûtez aussi le Côtes-de-Bourg Tradition, corsé et complexe, aux nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d'épices.

    Château GRAND-MAISON

    Château GRAND-MAISON

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Jean Mallet et Hervé Romat
    Valades
    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :06 08 88 10 69 et 06 07 15 84 84
    Email : cht.grandmaison-bourg@wanadoo.fr

    Le domaine de 6,5 ha d'une seule unité est situé sur les hauteurs dominant presque toute l'appellation. Viticulture raisonnée, traçabilité totale, vignes de 30 à 40 ans sur sol argilo-calcaire... donnent ce Côtes-de-Bourg 2007, avec des notes caractéristiques d'humus et de griotte bien mûre, de bonne base tannique, ample en bouche, un vin classique et dense, prometteur. Le 2006, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d'épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, est de belle teinte pourpre, dense au nez comme en bouche. Le 2005, charpenté, de bouche puissante, un vin gras et corsé, harmonieux, qu'il faut savoir attendre pour mieux profiter de son potentiel.

    Château de GRISSAC

    Château de GRISSAC

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Bernadette Cottavoz

    33710 Prignac-et-Marcamps
    Téléphone :05 57 68 31 65
    Télécopie : 05 57 68 31 65
    Email : chateaudegrissac@aol.com

    Un vignoble de 21 ha planté sur des sols argilo-calcaires. Le Côtes de Bourg 2007 (65% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec), élevé en fûts de chêne, est intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, de robe grenat soutenu, de bonne charpente, avec des tanins mûrs, un vin ample et de très bonne évolution. Beau 2005, tout en couleur et en matière, avec ces petites notes de poivre, de groseille et d'humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, bien corsé et gras. Le 2004, de base tannique importante mais bien répartie, est un vin dense, au nez complexe et subtil à la fois, avec des notes de groseille et de cassis, charnu comme nous les aimons. Remarquable 2003, au nez intense de sous-bois et d'épices, onctueux et persistant, de bouche riche, tout en arômes comme le 2001, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, mûre), qui commence à s'ouvrir.

    Château HAUT-MACÔ

    Château HAUT-MACÔ

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Famille Mallet

    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 81 26
    Télécopie : 05 57 68 91 97
    Email : hautmaco@wanadoo.fr
    Site : www.hautmaco.com

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui s'étend sur quelque 49 ha (50 % Merlot, 40 % Cabernet-Sauvignon et 10 % Cabernet franc, éraflage, contrôle des températures, cuvaisons longues, collage au blanc d'œuf…). Exceptionnel Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2007 (70 % Merlot et 30 % Cabernet-Sauvignon, issu de vignes âgées de 30 ans en moyenne), très bien élevé en barriques neuves, au nez concentré (violette et cassis), de robe foncée, de bouche souple et charnue à la fois, un vin tout en arômes, associant richesse et souplesse, délicatement boisé. Le 2006 est bien charnu, très parfumé, au nez légèrement poivré, de jolie teinte pourpre, associant structure et élégance, aux tanins fondus mais très présents, de garde évidemment. Intense et savoureux, le 2005, aux arômes de violette, de groseille et d'épices, aux tanins souples et présents à la fois, est un vin avec beaucoup de structure, concentré mais très fin, de très belle évolution. Très beau 2004, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits et d'humus, très parfumé (fruits mûrs, vanille...), tout en bouche, de garde. Le 2003 est classique des belles réussites de l'appellation, de couleur rubis, puissant et savoureux, au nez à dominante de cerise noire et de mûre, légèrement épicé, aux tanins qui commencent à peine à se fondre. Le Côtes-de-Bourg traditionnel 2007 est de bouche parfumée, un vin charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits et d'humus. Excellent 2006, de couleur grenat, aux tanins parfumé (mûre, épices…), un vin qui associe puissance et finesse. Beau 2005, de belle couleur, parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, de très bonne garde. Leur Clairet de Bordeaux 2008, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon, élevé sur lies fines, est toujours l'un des meilleurs de l'appellation, avec cette vivacité associée à une belle suavité en bouche, ce qui fait tout son charme. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

    Château HAUT-MOUSSEAU

    Château HAUT-MOUSSEAU

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Famille Briolais

    33710 Teuillac
    Téléphone :05 57 64 34 38
    Télécopie : 05 57 64 31 73
    Email : aurorebriolais@vignobles-briolais.com

    Un vignoble de 33 ha planté sur des sols argilo-calcaires et graveleux. Le Côtes-de-Bourg cuvée Prestige 2007 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, issu d'une sélection de vieilles vignes sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts durant 14 à 16 mois), est riche et parfumé en bouche, avec des nuances de pruneau confit, alliant structure et velouté en bouche, tout en finesse aromatique, de belle robe soutenue. Le 2006 est un vin de belle charpente, de couleur grenat, au nez délicat qui développe des notes de fruits noirs mûrs (groseille, mûre) et d'épices, un vin qui allie rondeur et densité, prometteur. Le 2005, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, est structuré, ample, avec des tanins marqués mais qui se fondent délicatement, de garde. Goûtez l'Optimus du Château Pontac-Gadet, vin dense aux arômes très complexes de fruits mûrs, opulent et élégant, d'une belle longueur.

    Château L'HOSPITAL

    Château L'HOSPITAL

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Christine et Bruno Duhamel
    Earl ALVITIS
    33710 Saint-Trojan
    Téléphone :05 57 64 33 60
    Télécopie : 05 57 64 33 60
    Email : alvitis@wanadoo.fr

    Vignoble de 8 ha sur terroir argilo-limoneux (culture raisonnée sans emploi de désherbant ni d'insecticide, vendanges manuelles, éraflage à 100%, élevage en fûts 24 mois...). Le Côtes-de-Bourg 2006, élevé en fûts de chêne, de belle matière, est un vin de couleur soutenue, au nez puissant de cassis et de sous-bois, où la distinction s'associe à la richesse, vraiment réussi. Excellent 2005, de bonne bouche, au nez où dominent les fruits cuits, un vin de couleur profonde, bien parfumé (cassis), où la souplesse prédomine et qui poursuit une belle évolution. Le 2004, de robe pourpre, intense, aux tanins puissants, est un vin à la fois riche et souple, au parfum de fruits confits et d'humus, légèrement épicé, tout en bouche. Goûtez la cuvée L'Estocade 2005, un vin fort en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample et persistant en bouche, aux tanins enrobés.

    Château du MOULIN VIEUXCÔTES-DE-BOURG Château du MOULIN VIEUX

    Château du MOULIN VIEUX

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Jean-Pierre et Cédric Gorphe

    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 26 21
    Télécopie : 05 57 68 29 75
    Email : chateau.du.moulin.vieux@wanadoo.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La propriété s'étend sur 24 ha à l'ouest de la commune de Tauriac, sur l'un des meilleurs terroirs argilo-calcaires de l'appellation (55 % Merlot, 40% de Cabernet franc et Sauvignon et 5% de Malbec pour la cuvée sélection). On y goûte ce superbe Côtes-de-Bourg Clos 2007, issu des meilleures parcelles (vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% de Malbec, rendement moyen de 25 hl/ha), très bien élevé en barriques, de couleur pourpre, généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches à la fois, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau en finale. Beau 2006, de robe pourpre et brillante, aux nuances marquées par l'humus et les petits fruits rouges, de bouche généreuse. La cuvée Sélection 2007 (bien élevée 8 à 14 mois en barriques) est un vin d'un beau rouge profond, ample, velouté et fruité, avec des tanins ronds. Le 2006 est de belle robe soutenue, aux tanins mûrs et présents à la fois, très parfumé, corsé, harmonieux et persistant. La qualité des millésimes est d'une grande régularité. On le voit avec le 2004, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d'une jolie finale, très classique comme le 2003, coloré et charpenté, un très beau vin, puissant comme on les aime, aux tanins très riches et bien équilibrés, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges cuits et sa touche poivrée caractéristique. Savoureux 2002, ux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. 2001, d'une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche veloutée, d'excellente évolution. Superbe rapport-qualité-prix-typicité.

    le CLOS du NOTAIRECÔTES-DE-BOURG le CLOS du NOTAIRE

    le CLOS du NOTAIRE

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Roland Charbonnier

    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 68 44 36
    Télécopie : 05 57 68 32 87
    Email : infos@clos-du-notaire.fr
    Site : www.clos-du-notaire.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Côtes-de-Bourg cuvée Notaris 2006, au nez de petits fruits cuits, qui allie puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Remarquable 2005, très bien élevé, exceptionnel millésime, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d'humus et de cerise noire, de bouche ample, de belle présence tannique, un grand vin, très prometteur. La cuvée Notaris 2004, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits mûrs, est riche, d'une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée, de jolie garde. La cuvée Notaris 2003 est de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibrée, bien charnue, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. Le Côtes-de-Bourg 2007 est un vin généreux, très aromatique, avec des tanins soyeux, de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé. Plus charnu, le 2006 est un vin comme on les aime, aux tanins très élégants mais riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente. Beau 2005, corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante, de belle garde. Très classique, le 2004 est puissant, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis. Beau 2003, aux notes de fruits mûrs avec des nuances d'épices et de truffe en bouche, aux tanins bien présents. Le 2002 est d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux senteurs de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme en bouche. Le 2001, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, est riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, bien marqué par son terroir. Formidable rapport qualité-prix-typicité.
    Château TOUR de COLLIN

    Château TOUR de COLLIN

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Denis Levraud

    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 68 46 26
    Télécopie : 05 57 68 37 16
    Email : denis.levraud33@orange.fr

    Un vignoble de 15 ha planté dans un sol argilo-calcaire et graveleux. Beau Côtes-de-Bourg 2006, bouqueté et persistant, aux tanins riches, équilibrés, un vin qui allie une charpente réelle à une jolie rondeur, de bouche parfumée (mûre, humus...), d'une belle finale. Le 2005 est tout en arômes et structure, d'une belle ampleur, bien équilibré, un vin qui sent la fraise des bois et l'humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche complexe. Le 2004, de couleur grenat, aux tanins bien présents, est riche en arômes (fruits noirs, sous-bois...), tout en souplesse. Le 2003 est dense et généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs, légèrement épicé en bouche, et commence à très bien se goûter comme ce 2002, très parfumé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l'humus.

    Château BERTHENON

    Château BERTHENON

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Thérèse Ponz Szymanski
    3, le Barrail
    33390 Saint-Paul-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 52 24
    Télécopie : 05 57 42 52 24
    Email : info@chateauberthenon.com
    Site : www.chateauberthenon.com

    Un vignoble de 32 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. Ce Premières-Côtes-de-Blaye rouge cuvée Chloé 2007, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves durant 18 mois, d'une belle couleur rubis très prononcé, aux notes fruitées et agréablement épicées, est un vin bien corsé, qui allie finesse et structure, de bonne garde. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye Tradition 2007, de belle attaque ronde et charnue, généreux et persistant, aux arômes prononcés de fruits rouges, un vin suave et harmonieux, très séduisant. Le 2006, au nez de petits fruits rouges (groseille), est un vin charpenté, de bouche riche et persistante, qui commence à s'ouvrir. Beau Premières-Côtes-de-Blaye cuvée Henri 2006, un vin typé comme on les aime, avec de la charpente, aux notes de griotte et d'humus, de couleur soutenue, de bouche ronde, aux tanins bien équilibrés et soyeux, vraiment réussi.

    Château CANTINOT

    Château CANTINOT

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Yann et Florence Bouscasse

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 64 31 70
    Télécopie : 05 57 64 29 13
    Email : chateau.cantinot@wanadoo.fr
    Site : www.chateaucantinot.com

    Vignoble de 10 ha d'un seul tenant, sur sol de graves, de sables et argilo-calcaire (vignes de 18 ans en moyenne, 55% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Valeur sûre pour ce Premières-Côtes-de-Blaye Tour de Cantinot 2007 (60 % Cabernet-Sauvignon, 30 % Cabernet franc et 10 % Merlot), de bouche très parfumée, un vin bien corsé, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits cuits et d'humus, prometteur. Excellent Château Cantinot 2005, d'un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et les épices. Goûtez le Premières-Côtes-de-Blaye cuvée Grammont 2007, alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée aux arômes de griotte confite et de sous-bois, avec des tanins ronds.

    Château HAUT-BOURCIER

    Château HAUT-BOURCIER

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Philippe Bourcier
    7, Coudonneau
    33390 Saint-Androny
    Téléphone :05 57 64 43 74
    Télécopie : 05 57 64 43 74
    Email : sarl.bourcier@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-haut-bourcier.com

    Un vignoble de 30 ha, avec une moyenne d'âge des vignes de 15 ans, sur sol argilo-calcaire, composé de 90% de Merlot et 10% de Cabernet. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye 2007, médaillé à Mâcon, mêlant finesse et structure, de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges et d'épices, un vin alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante. Beau 2006, élevé en fûts de chêne 12 mois, médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris 2007 et d'Or au Concours de Bordeaux, un vin qui sent la mûre et les sous-bois, riche en arômes, exhalant des notes sauvages et puissantes, aux tanins bien répartis, classique et corsé, de très bonne évolution. Le 2005, médaille d'Or à Paris, est de robe grenat, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins savoureux, de bouche ample avec des nuances de mûre et de poivre, alliant une finesse tannique à une rondeur séduisante.

    Château LAGARDE

    Château LAGARDE

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Paul-Henry Nerbusson

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 91 56 et 05 49 28 46 77
    Email : vignobles.nerbusson@wanadoo.fr

    Un vignoble de 12 ha en bio, et une réussite avec le Premières-Côtes-de-Blaye rouge Excellence 2005, élevé en fûts de chêne, avec des arômes d'humus et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins fins et mûrs, est un vin de belle couleur, bien charpenté. Excellent Premières-Côtes-de-Blaye Tradition 2006, un vin de bouche puissante, aux connotations de mûre et de violette, très fin, bien corsé et équilibré, c'est classique et très bon.

    Château LARRAT

    Château LARRAT

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    M.Larrat
    5, Grillet
    33710 Pugnac
    Téléphone :05 57 68 80 64
    Télécopie : 05 57 68 82 65
    Email : dom.grillet@wanadoo.fr

    Un très savoureux Premières-Côtes-de-Blaye 2005, élévé en fûts de chêne, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec des tanins savoureux, un vin typé, d'une belle harmonie, d'excellente évolution comme en atteste le 2003, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample et long en bouche, aux tanins enrobés.
    Vins du siecle

    Château PONT les MOINES

    Château PONT les MOINES

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Vignobles Gagné et Barrat
    La Maçonne
    33760 Frontenac
    Téléphone :05 56 23 98 50
    Télécopie : 05 56 23 98 50
    Email : brancompostelle@aol.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s'étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d'une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d'âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. On se fait vraiment plaisir avec leur Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, très équilibré, de couleur intense, au nez de fruits noirs (cassis, mûre), avec des tanins très équilibrés, un vin qui poursuit son évolution. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon Château Pont les Moines 2009, aux arômes floraux et fruités intenses, harmonieux, subtil et puissant à la fois, bien représentatif de ce grand millésime. Même propriétaire que le Château Bran de Compostelle (voir Bordeaux Supérieur).

    Château VALENTIN

    Château VALENTIN

    (PREMIÈRES CÔTES DE BLAYE)
    Dominique Revaire

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 12 16
    Télécopie : 05 57 42 38 26
    Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

    Bien apprécié son Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, élevé en fûts de chêne, de belle robe rubis, au nez où dominent les fruits mûrs et le poivre, alliant charpente et rondeur en bouche, très bien élevé, un vin distingué et puissant à la fois. Goûtez le Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2006, de bouche ample et parfumée, très légèrement épicé, tout en arômes, très agréable sur une grillade. Le 2005 est de robe intense, au nez persistant (griotte, cuir), un vin équilibré, gras, aux tanins savoureux, de bouche classique, de structure soutenue. Le 2004 est bien charnu, de couleur profonde, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur.

    Château ANNICHE

    Château ANNICHE

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Scea Vignobles Michel Pion

    33550 Haux
    Téléphone :05 56 23 05 15
    Télécopie : 05 56 23 35 64
    Email : vignobles-pion@anniche-vin.com

    Une réussite avec ce Premières-Côtes-de-Bordeaux 2008, concentré, ample, velouté et fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois, encore jeune mais prometteur. Le 2007, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, est de bouche ronde et ample soutenue par de jolis tanins, un vin classique et bien charpenté. Joli blanc sec 2009, au bouquet délicat, très fruité (poire, mangue), rond et souple, de bouche fraîche et bien équilibrée, très réussi.

    Château BRETHOUS

    Château BRETHOUS

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    François et Denise Verdier
    28, Chemin du Jonc
    33360 Camblanes-et-Meynac
    Téléphone :05 56 20 77 76
    Télécopie : 05 56 20 08 45
    Email : brethous@libertysurf.fr
    Site : www.brethous.com

    François et Denise Verdier ont acquis la propriété en 1963 et l'ont totalement rénovée. Après de sérieuses études en œnologie, c'est aujourd'hui leur fille, Cécile, qui maintient l'esprit familial et artisanal du respect du client et de la qualité du produit. Leur Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée Prestige rouge 2007 est une réussite, bien coloré, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, il associe structure et élégance, un vin intense et distingué, prometteur. Beau 2006, charpenté, bien charnu, de belle robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. Le 2005, classique, tout en couleur et en matière, au nez concentré, est riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante et persistante, de garde comme le prouve ce 2003, ample au nez comme en bouche, au nez de fruits noirs, aux tanins fondus, qui poursuit une belle évolution. La cuvée Classique 2007 est très aromatique, bien charnue, aux nuances de pruneau cuit et d'humus, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et savoureux. Excellent 2006, de robe grenat soutenu, aux tanins très équilibrés, un vin qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse en bouche. Remarquable Bordeaux Clairet 2009, un vin gourmand et fruité (groseille, fraise, poire…), avec juste ce qu'il faut d'acidité, il est franc et frais en bouche, un des meilleurs dégusté cette année.

    Château GÉNISSON

    Château GÉNISSON

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Antoine Arrivet

    33490 Saint-Germain-de-Grave
    Téléphone :05 56 76 41 01
    Télécopie : 05 56 76 45 39
    Email : jf.arrivet@voila.fr
    Site : www.chateau-genisson.com

    Valeur sûre avec ce Premières-Côtes-de-Bordeaux cuvée Claire Boutet 2006, riche en couleur comme en matière, aux notes d'humus et de fruits rouges cuits, de bouche ample et fondue, très classique, un vin fin mais charpenté, équilibré. Le 2005 est très réussi, charnu, volumineux, riche et structuré, au nez épicé, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur au palais. Excellent Premières-Côtes-de-Bordeaux Tradition 2007, aux notes persistantes de sous-bois et de prune, aux tanins souples et soyeux, tout en bouche, charmeur. Le 2004, d'un beau rouge profond, au nez complexe (cassis, fumé...), est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, très savoureux. S'il en reste, goûter l'excellent Cadillac blanc Grains Nobles 2003, tout en bouche, ample, un vin développant des senteurs de fruits confits, mêlant finesse et structure au palais, avec des notes miellées.

    Château des MILLE ANGES

    Château des MILLE ANGES

    (PREMIÈRES CÔTES DE BORDEAUX)
    Heather Van Ekris

    33490 Saint-Germain-de-Grave
    Téléphone :05 56 76 41 04
    Télécopie : 05 56 76 46 72
    Email : Acvanekris@aol.com
    Site : www.milleanges.com

    Le vignoble de 27 ha est situé sur les collines qui surplombent la vallée de la Garonne. Plusieurs fois médaillé, ce Premières-Côtes-de-Bordeaux 2007 est un vin à dominante de Merlot, bien élevé en barriques de chêne dont 1/3 est renouvelé chaque année, aux tanins fermes et soyeux à la fois, aux arômes complexes d'épices, de fruits noirs et de cuir, de bouche bien structurée, de très bonne évolution. Savoureux 2005, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, un vin alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée, aux arômes de griotte confite et de sous-bois. Beau 2004, charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d'humus, tout en bouche, de très bonne garde.

  • Dix vins chaleureux pour vos fêtes !

    Appellation par appellation, une sélection des meilleurs propriétaires de France pour la typicité des vins, leur rapport qualité-prix-plaisir, l'expression de leur terroir et leur passion de vignerons. Une présentation attractive de leur propriété, de la qualité des millésimes, de leurs prix...

     

    CHÂTEAU DES MAILLES
    SAINTE-CROIX-DU-MONT
    Le château appartient à la famille Larrieu depuis 1734, il est situé sur un coteau argilo-calcaire faisant face à la Garonne, et reposant sur d’énormes bancs d’huîtres fossiles. Bénéficiant ainsi d'une exposition plein sud, le vignoble s'étend sur une superficie de 28 hectares dont 23 sont consacrés aux vignes blanches et 5 aux vignes rouges. Le Sainte-Croix-du-Mont 2005 est de belle robe dorée, avec des arômes de fleurs blanches et de miel, une bouche onctueuse à la finale vive et dense, typé et riche, très parfumé, très persistant, qui associe finesse et richesse aromatique. Le 2003 est tout en subtilité d’arômes (fruits cuits, aubépine), d’une douce onctuosité, un vin à découvrir à l’apéritif ou sur un dessert, très abordable. Le 2002 est un vin persistant, aux nuances aromatiques complexes (rose, acacia, miel...), très équilibré, fondu en bouche, de belle garde comme ce remarquable 2001, onctueux à souhait, au nez complexe et puissant dominé par des notes de miel et d’abricot confit. Superbe cuvée Laurence 2005, de couleur dorée, au nez dominé par les fruits mûrs (poire) et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en suavité et finesse, de belle garde. Pour le plaisir, cette superbe cuvée Laurence 98, au nez riche dominé par des notes de fruits macérés, qui commence à se goûter parfaitement.
    CHATEAU FORTIA
    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    Authenticité, grande tradition familiale, terroir exceptionnel. Ici, au cœur de l’appellation de Châteauneuf-du-Pape, le Baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié a toujours été la référence de l’appellation. Ses descendants s’attachent à respecter son œuvre en élevant de grands vins racés. Le Domaine produit des vins blancs et des vins rouges. Les vins blancs sont issus des cépages Clairette, Roussane et Grenache blanc. D’une couleur or pâle avec des reflets verts, ils sont secs et possèdent en bouche une fine saveur minérale avec un arôme discret de fleur. Le millésime disponible est le 2004. Les vins rouges sont élaborés à partir de trois cépages. Le Grenache domine généralement, et se mêle à la Syrah et au Mourvèdre dans des assemblages qui synergisent leurs potentiels respectifs. Les proportions varient en fonction des caractéristiques des produits vendangés. Château Fortia se distingue par des vins d’une très belle couleur soutenue et profonde, souvent frangée de violet. Beaucoup de richesse, d’arômes persistants et complexes rappelant la prune et divers fruits rouges. Les vins sont amples en bouche, bénéficiant d’une belle longueur suave et onctueuse. Vous pouvez actuellement vous procurer les millésimes 2005 et 2006. Des vins de garde superbes présentés en magnums (2001 et 2004).

    Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d'un autre qui n'en a pas. Leur Pouilly-Fumé cuvée Silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d'épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d'une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vin gras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant. Membre des Vignerons Indépendants de France.
    DOMAINE ALARY
    COTES-DU-RHONE-VILLAGE CAIRANNE
    Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en conversion bio depuis 2009. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits... Excellent Cairanne rouge La Font d’Estevenas 2007, aux arômes de violette et de réglisse, avec des tanins présents et soyeux à la fois, un vin ferme et généreux. La Brunote 2007, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré. Le Cairanne blanc La Font d’Estevenas 2008, de bouche puissante, riche en bouquet, est très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en rondeur. Très réussi, le Cairanne rouge La Grange Daniel 2008, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche puissante, est un vin ferme et fruité comme leur Cairanne CDR-Villages La Jean de Verde 2007, d’une belle couleur grenat pourpre, riche et parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d’humus, harmonieux, bien charpenté, d’excellente garde.
    Pierre et Yveline Mignon dirigent le domaine familial et leurs deux enfants participent au développement : Céline, chargée des relations commerciales et de l'export, Jean-Charles, responsable du vignoble et des vins. La typicité et la diversité des terroirs permettent d'élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 14 hectares est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d'Epernay. L'encépagement à majorité de Pinot Meunier (60%) est complété par le Chardonnay présent sur 30% des parcelles et le Pinot Noir qui couvre 10% de l'exploitation. Cette répartition harmonieuse nous permet d'élaborer des Champagnes d'Exception. L'expérience, acquise de générations en générations, est un des éléments importants qui contribuent à la renommée de notre Maison. Grâce à son dynamisme depuis les années 1970, la Maison de Champagne Pierre Mignon s'est considérablement développée pour atteindre aujourd'hui 390 000 bouteilles. Nous avons su également nous faire connaître et apprécier sur les meilleures tables de France et à l'étranger. Nous vous invitons à découvrir la gamme de nos Cuvées Classiques ainsi que nos Cuvées Originales. Le Champagne cuvée de Madame Millésimée 2000, dont l’étiquette et le muselet sont parés de strass Swarovsky, est dense, complexe et savoureux, très parfumé (miel, fruits secs, agrumes mûrs), très riche en bouche, fin et structuré. Le 98, médailles d’Or aux Vinalies Internationales 2008 et d’Or au Sial Chine 2008, à la mousse fine et légère, à dominante de fruits mûrs au nez, est très équilibré, un Champagne fin et persistant, qui allie fraîcheur et charpente, un vin tout en arômes (amande, abricot mûr...), tout en rondeur. Le Blanc de blancs 96 est tout en charme, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et bien persistante, alliant saveur et distinction. Excellent brut Prestige, médaille d’Argent aux Vinalies Internationales 2008, qui allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, dense et distingué, d’une très belle persistance. Leur brut Prestige rosé de Saignée, d’une très belle expression, développe élégance et vinosité, typé, de mousse abondante, tout en longueur, idéal sur une cuisine épicée. À la suite, cette remarquable cuvée Grande Réserve brut, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de brioche et de noisette caractéristiques, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, à savourer sur des quenelles de brochet.
    Sur les restes d’une tombelle gallo-romaine, Charlemagne fut le premier bâtisseur du Château de la Rivière en 769. Cette forteresse défensive aux marches de son empire était positionnée en un point stratégique pour l’observation d’éventuels envahisseurs. Puis au 16ème siècle, Gaston de l’Isle « Maire de Bordeaux » construit la majestueuse demeure que l’on peut encore admirer de nos jours. Année après année, il fut admirablement maintenu en l’état par ses nombreux propriétaires. Au 19ème siècle, l’un d’eux, originaire de la famille des Massé de Corneilles, fit appel à un architecte de renommée, Viollet-le-Duc, pour le restaurer et le compléter. Après la famille de Jean Balluteaud (1927), de Jacques Borie (1962) et de Jean Leprince (1994), c’est aujourd’hui la famille de James Grégoire (achat en 2003) qui prend en charge la destinée du Château de la Rivière. Nous disposons également de 8 hectares de magnifiques caves monolithiques « anciennes carrières de calcaire » que nous faisons visiter tout au long de l’année (sur rendez vous) et dans lesquelles nous laissons vieillir nos vins en barriques et en bouteilles. Les années 2000 nous ont permis de produire des grands vins. Les 2000, 2003, 2005 et le dernier 2008 sont de très grands vins, concentrés et puissants, avec des potentiels de gardes exceptionnels. Les millésimes 2001, 2002, 2004, 2006 et 2007 sont des vins plus faciles d’accès, élégants et fins, à boire dans les 10 ans. La propriété est certifiée Terra Vitis depuis 2002 et qualifiée Agriculture Raisonnée depuis 2004. L’ensemble du processus d’élaboration (de la vigne, au chai et jusqu’au conditionnement) est réalisé dans un souci de préservation de la qualité de notre environnement et de notre terroir.
    Créée en 1953, la cave des Vignerons de Buzet émane de la volonté des viticulteurs de redonner le lustre des siècles passés à leur vin. Le vignoble de Buzet accède, en 1973, au titre d’Appellation Contrôlée. La Cave vous propose ce Buzet Château de Gueyze 2005 généreux, ferme, à dominante de pruneau, de cannelle, de belle robe pourpre, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante et le Buzet rouge La Tuque de Gueyze 2005. Beau Château de Padère, bien corsé, un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très rond, bien charnu, très parfumé. Excellent Domaine de Brazalem 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, de bonne garde comme ce Château Bouchet 2004, très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse et finesse, un vin de bouche puissante et charnue, parfumé (griotte, humus...), avec des tanins ronds et puissants à la fois. Le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2005, de robe grenat brillant, très parfumé (mûre, épices...), de bonne charpente, tout en bouche. Le Buzet Domaine de la Croix Vignes 2003 est riche en couleur comme en matière, puissant, aux tanins souples mais bien présents, d’une belle longueur, et qui poursuit sa très belle évolution. La cuvée Grande Réserve 2003 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse.
    PIERRE FRICK
    PINOT BLANC
    En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la biodynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Le Gewurztraminer Grand Cru Eichberg 2005 est subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, gras, ample et persistant en bouche, un vin d’une finale intense, au palais frais et puissant à la fois. Le Pinot gris Vendanges Tardives 2001, est riche au nez comme en bouche, aux arômes de fruits mûrs et de fleurs, charmeur, intense et gras, de garde. Excellent Riesling Rot Murlé 2003, parfumé, avec des notes d’agrumes bien typiques, de bouche fruitée, comme le Pinot blanc 2005, vinifié sans soufre, un vin floral, au nez intense et complexe, d’une très bonne persistance aromatique, de belle couleur, avec ces nuances de fruits secs persistantes, de bouche nerveuse et dense à la fois.

    Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et ses enfants Marylise et Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 34 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru dont un fantastique Valmur, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

    Le domaine de 65 hectares est situé sur la commune de Castanet dans le canton de Gaillac sur les coteaux de la rive droite du Tarn. Il est à dix kilomètres de Cordes, cité médiévale du XIIIe siècle, et à 15 kms d'Albi, pays de Toulouse-Lautrec. Jean Albert et son fils Jean-Paul en sont les propriétaires; des recherches généalogiques attestent que le domaine appartenait déjà à la famille Albert au début du XVIe siècle. Le vignoble est situé autour du siège de l'exploitation, sur les coteaux exposés au sud, très caillouteux. Produits présentés dans la traditionnelle bouteille Gaillacoise. Cela donne cette gamme exemplaire : un remarquable Gaillac rouge cuvée Guillaume, finement épicé, qui associe souplesse et charpente, aux tanins fermes et savoureux à la fois, d'excellente base tannique, de très bonne garde; le Gaillac rouge de Garde, de couleur soutenue et intense, bien corsé, au nez caractéristique de fruits surmûris, d'épices et d'humus, est très typé, complexe et charnu, tout en bouche et de belle évolution. Excellent Gaillac doux, au nez fin et puissant, aux connotations de fleurs fraîches, onctueux et typé, d'une bonne longueur en bouche, au nez de fruits confits, très persistant en bouche, d'excellente. Le Prunelart de Labarthe : ensemble typé, à la robe très sombre et violacée, aux notes de fruits mûrs doublées de notes fleuries. Belle matière aux tanins enrobés. Le Prunelart, cépage rouge presque oublié de l'Appellation, était cultivé à Gaillac voilà 400 ans.
  • Le Top des vins du Sud-Ouest

    L’histoire des vins du Sud-Ouest

    À la fin de l’Empire romain, au ive siècle de notre ère, les vignes s’étaient répandues à peu près dans toutes les régions, mais les grandes invasions n’arrangèrent pas les choses et l’agriculture vinicole en souffrit particulièrement.

    Les vins de Gaillac, en pleine ascension, sont au XIIe siècle vendus plus cher. Ils ne craignent donc pas l’imposition de taxes élevées. De Bayonne ou de Dax transitent vers l’Angleterre les vins de la région : BergeracCahorsGaillac, Pamiers, mais Bayonne ne peut suivre l’extension prise par La Rochelle et, de ce fait, ne participe pas aux larges profits que celle-ci connaît. En 1215, Jean SansTerre autorisa les habitants de Bayonne à “s’organiser en communes”, et en 1351 Édouard III les gratifia d’avantages liés au transport et à la vente de leurs vins en Angleterre. Cela eut pour effet un accroissement du commerce vers la Grande-Bretagne.
    Les Chartreux ont laissé à Cahors le souvenir de leur passage. Fondé en 1328, leur monastère cultivait des vignes dont le vin était particulièrement prisé. De grands hommes l’ont savouré, dont Alexandre Dumas et Ingres.
    Quant au Jurançon, produit dans la province de Navarre, sa célébrité fut assurée en 1553, lors de la naissance d’Henri, futur Henri iv. On raconte que son père, Antoine de Bourbon, grand amateur de Jurançon, le baptisa avec ce vin pour lui assurer force et vigueur. Henri iv sembla avoir conservé un bon souvenir de ce baptême puisqu’il continua à se faire livrer au Louvre le premier vin qu’il ait goûté. Peut-être le bon roi Henri doit-il à ce baptême particulier courage, vaillance et bonne humeur qui l’ont accompagné tout le long de sa vie. Le Jurançon a été, aussi, le vin des souverains d’Aragon et de Béarn. Les marins anglais venaient le chercher à Bayonne, les Hollandais le faisaient voyager jusqu’aux pays scandinaves. D’autre part, pour sceller le traité d’union de Kalmar, les délégués de la Suède, de la Norvège et du Danemark sortirent des caves du palais quelques vieilles bouteilles de Jurançon.

     

    Guide des vins
    Vinovox

    CLASSEMENT VINS SUD-OUEST

    Partagez cet article Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Face Book Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Wikio Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Digg Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Delicious/ Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Yahoo! Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Google Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Technorati Ajouter: CLASSEMENT+SUD-OUEST � Live-MSN

     

    e_sud-ouest.jpg
    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en BLEU)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CAHORS
    BOVILA
    LA COUTALE
    EUGÉNIE
    FAMAEY
    GAUTOUL
    SOULEILLOU
    CAMINADE
    CROZE DE PY
    HAUTE-SERRE
    LAVAUR
    NOZIÈRES
    PAILLAS
    LES ROCHES
    VINSSOU
    PELVILLAIN
    VINCENS
    BERGERAC
    COTES-DE-BERGERAC
    MONBAZILLAC
    GRAND-JAURE (P)
    LADESVIGNES (M)
    LA PLANTE
    RESSAUDIE (HM)
    COURT-LES-MÛTS
    MOULIN GARREAU (Montravel)
    MOULINS de BOISSE
    PÉROUDIER (BI)
    LA BORDERIE (M)
    CR.BLANCHE (BI)
    LAULERIE
    MOULIN-POUZY (M)
    HAUT-PEZAUD
    MAINE-CHEVALIER
    GAILLAC
    BOURGUET
    BOUSCAILLOUS (BI)
    LABARTHE (BI)
    LECUSSE (Bl)
    PIALENTOU (BI)
    BRIN
    GRAND CHÊNE
    SARRABELLE
    VALIÈRE
    L'EMMEILLÉ
    LONG-PECH
    MARESQUE
    LE PAYSSEL
    RHODES
    MADIRAN
    JURANCON

    BARRÉJAT
    Cru LAMOUROUX (J)
    PICHARD
    LAFITTE-TESTON
    PARADIS
    Prod.PLAIMONT (BI)
    SERGENT
    VIELLA
    BURGUÉ-SÉRÉ (J)
    (Cru LAROSE (J))
    AUTRES APPELATIONS 

    VIGNERONS DE BUZET (Bt)
    HERREBOUC (VP)
    MÉNARD (VP)
    PLAISANCE (F)
    POUYPARDIN (G)
    CAVE IROULÉGUY (I)
    MAGNAUT (VP)
    VOIE BLANCHE (VP)

    CAHORS
    CAÏX*
    MAISON-NEUVE*
    LERET-MONTPEZAT*
    (MAS DEL PÉRIÉ)
    CHAMBERT
    (COUSTARELLE)
    (HAUT-MONPLAISIR)
    LACAPELLE-CABANAC
    LA REYNE
    TROTTELIGOTTE
    (HAUTE-RIVE)
    PECH DE JAMMES
    PINERAIE
    BERGERAC
    COTES-DE-BERGERAC
    MONBAZILLAC
    BERTRANOUX (P)
    BONIÈRES
    CHAMPAREL (P)
    CHRISLY*
    CORBIAC (P)
    HAUTS DE CAILLEVEL
    GRANDE MAISON (M)*
    GRIMARDY
    MOULIN CARESSE
    PANISSEAU (BI)
    PIQUE-SÈGUE
    THEULET-MARSALET (M)
    VALPROMY DU PONTET
    COSTES (P)
    (GAVARLIAC)
    (ROQUES-PEYRE*)
    GAILLAC
    CASTEL de BRAMES*
    GENOUILLAC*
    (LASTOURS*)
    ADELAIDE
    (ARLUS)
    LACROUX
    MAYRARGUES
    TERRIDE
    (TERRISSES)
    MADIRAN
    JURANCON

    AYDIE
    ROUSSE (J)*
    CABARROUY (J)*
    CAUHAPÉ (J)*
    CAVE DE CROUSEILLES*
    LAOUGUÉ*
    PEYROU
    (LAFITTE (J))
    MAOURIES
    PEYROS
    (TAILLEURGUET)
    AUTRES APPELATIONS 

    BOUJAC (F)
    (BRANA (I))
    CAVE DU MARMANDAIS (CM)*
    MAURIGNE (Sa)*
    MIRAIL
    PERCHADE (T)
    RABANY (F)
    SAINT-LOUIS (F)
    SALLES (B)
    VIGNERONS DU VALLON (Ma)
    BEAULIEU (CM)
    CAVE DE DONZAC
    VIGNERONS LANDAIS (T)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CAHORS
    BERGERAC
    COTES-DE-BERGERAC
    MONBAZILLAC
    GAILLAC
    MADIRAN
    JURANCON
    Prod. JURANÇON (J)
    AUTRES APPELATIONS 

    (CAVE FRONTON (F))

     

    Millesimes
    Vins du Siècle

  • Bien accorder les vins et les mets

    Bien accorder les vins et les mets
    L’Alsace

    L’Alsace est l’exemple caractéristique des grandes régions vinicoles et gastronomiques françaises où le mariage des vins et des mets peut surprendre le plus. Bien sûr, on connaît les spécialités du pays, les choucroutes, les Fromages, les charcuteries ou le kouglof, et l’intensité aromatique des grands Crus, alliant finesse et richesse en bouche. On se doute bien qu’un vin d’Alsace se déguste aussi avec des crustacés ou des fruits de mer mais on oublie parfois l’extraordinaire osmose d’un Muscat avec des asperges, par exemple.

    Les vins peuvent se boire pratiquement tout au cours d’un repas. Sur la choucroute (Riesling), avec une sole meunière (l’Alsace est riche également de Poissons de rivière), avec des crustacés. Plus original, le fameux “poulet au Riesling”, une blanquette de veau à l’ancienne. La puissance de son bouquet et sa persistance aromatique en bouche place le Gewurztraminer comme un apéritif idéal. Il est superbe (comme leTokay Pinot Gris) avec un pâté en croûte ou une terrine de foies blonds, ainsi que sur la tarte flambée. Les Vendanges Tardives se savourent sur un foie gras d’oie d’Alsace, au naturel ou en brioche, et sur des Fromages forts comme le maroilles, le munster ou le roquefort.

    Il y a deux façons de déguster les Crus du Beaujolais : dans leur jeunesse, en profitant de leur couleur et de leur fruité avec des charcuteries, des rillons, des Fromages à pâte molle ou une viande rouge grillée (les Beaujolais-Villages, les Crus de Brouilly, Côte-de-BrouillyChiroubles etSaint-Amour sont parfaits), ou parvenant à maturité, notamment les Crus plus charpentés, c’est-à-dire avec un minimum de quatre à cinq années d’évolution, sur une cuisine plus élaborée.

     

    Fleurie, Juliénas. Très parfumés, à dominante de fruits rouges et de sous-bois, à présenter avec une oie farcie, un fromage bleu (Auvergne ou Bresse), ou un gibier (perdrix).

    - Chénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié. bouquetés et denses, parfaits sur une terrine de gibier, du jambon fumé ou un foie de veau.

    Le bordelais

    - Médoc et Haut-Médoc. Des vins riches et souples à la fois, de belle couleur, parfumés, équilibrés, de bonne garde. Ils se goûtent avec toutes les viandes rouges dont la fameuse entrecôte bordelaise cuite sur les sarments, et plus le millésime est ancien, parvenu à sa maturité, avec des plats complexes, gibiers, civets ou de l’agneau.

    Margaux. Prédominance à l’élégance et la structure. Un vin concentré dans sa jeunesse, au nez subtil, qui a besoin de temps pour donner toute sa finesse. En dehors des viandes rouges, le gibier à plume.

    Moulis et Listrac. De l’agneau, des viandes rouges, avec une prédominance pour un foie de veau sur un millésime à maturité, ou des ramiers aux cèpes en cocotte qui s’accordent bien avec le “moelleux” du vin.

    - Saint-Estèphe Puissant et concentré dans sa jeunesse, un très grand vin typé qu’il faut aussi savoir attendre, intense, à savourer avec une viande en sauce ou une bécasse...

    LIRE LA SUITE

    Bannière

  • A l'honneur cette semaine

    On prévoit ses vins pour ce long week-end :

    VAL DE LOIRE
    Domaine des MAILLOCHES
    Une propriété familiale depuis plusieurs générations. Le vignoble est planté uniquement en Cabernet ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château PUY D'AMOUR
    En 1998, Murielle et Johann Demel, animés d'une même passion pour la vigne et le vin, reprennent ce ...
    Lire la suite
    VALLÉE DU RHÔNE
    Domaine Louis DREVON
    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 7 ha, qui possède cette force évidente du ...
    Lire la suite
    VAL DE LOIRE
    Domaine DOZON
    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Jean-Marie Dozon, et sa fille Laure, symbolisent fort ...
    Lire la suite
    SUD-OUEST
    Domaine de HERREBOUC
    Le Vin de Pays La Tour de Herrebouc blanc 2007 (Colombard majoritaire 60?%, Ugni blanc et Petit ...

    Lire la suite

    BORDEAUX
    OUZOULIAS et Fils
    La 5e génération est en place avec la passation de la direction de la Maison de Négoce entre Pierre ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château LA TOUR DU PIN FIGEAC
    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Les 11 ha de vignes bénéficient d'un sol graveleux et ...
    Lire la suite
    CHAMPAGNE
    MOREL Père et Fils
    Valeur sûre avec ce Champagne brut Réserve, un heureux assemblage des années 2006, 2005, 2004 et ...

    Lire la suite

    Vins du siecle
    Vins du siècle

    LANGUEDOC
    Les Vignerons du SOMMIEROIS
    Toujours très bien classé avec ce Coteaux-du-Languedoc Bois de Carelle rouge 2006 (lutte raisonnée, ...
    Lire la suite
    BOURGOGNE
    Domaine François GERBET
    Au sommet. Domaine de 12 ha. Superbe Vosne-Romanée Aux Réas 2007, typé, d'un joli rouge soutenu, ...
    Lire la suite
    CHAMPAGNE
    Xavier LORIOT
    Bien classé, et peut monter. Une dizaine d'hectares de vignes situées exclusivement sur la rive ...
    Lire la suite
    VALLÉE DU RHÔNE
    CAVE les COTEAUX de VISAN
    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. J'apprécie ce couple passionné et dynamique qui dirige ...

    Lire la suite

    Guide du terroir
    Guide du Terroir

    PROVENCE
    Domaines BUNAN
    Au sommet. Mes amis, Pierre et Paul Bunan, secondés par leurs enfants, Claire et Laurent, peuvent ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château de LAMARQUE
    Vous connaissez ma fidélité envers Pierre-Gilles Gromand et son épouse, Marie-Hélène, que je ...
    Lire la suite
    VALLÉE DU RHÔNE
    Domaine de MONTINE
    Domaine de 80 ha, dont 54 de vignes. Savoureux Coteaux-du-Tricastin rouge Secret de Terroir 2009, ...
    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu