Avertir le modérateur

  • Puissance et structure en Fronsac

    Fronsac et Canon-Fronsac. Des vins corsés et chaleureux, légèrement épicés, qui s’accordent bien avec un curry de mouton ou de l’agneau rôti.

    La surface des vignobles est de 830 ha pour l’AOC Fronsac répartis sur les communes de Fronsac, Saint-Aignan, La Rivière, Saint-Germain-la-Rivière, Saillans et Galgon, et 290 ha pour l’AOC Canon-Fronsac, sur Fronsac et Saint-Michel-de-Fronsac. Le Merlot, cépage prédominant dans le Libournais, représente 70 % de l’encépagement des vignobles de Fronsac et de Canon-Fronsac, aux côtés du Cabernet franc et du Cabernet-Sauvignon. La densité minimale est d’environ 5 000 pieds/ha. Les appellations Fronsac et Canon-Fronsac s’étendent sur des sols à tendance argilo-calcaire. Le calcaire à astéries prédomine sur le tertre et les plateaux. La molasse du Fronsadais marque les côtes et les combes. Cette typicité des terroirs est accentuée par la diversité des reliefs très accidentés. Les deux rivières protègent le vignoble des gelées printanières. La présence de nombreux arbousiers et chênes verts témoigne de ce climat très privilégié. À noter que, s’il fallait situer les meilleurs vins de Fronsac et de Canon-Fronsac dans une hiérarchie des vins du Libournais, notamment dans mes Classements de Saint-Émilion et Pomerol, ceux-ci se situeraient entre les “2e” et “3e” Grands Vins Classés, pour des qualités comparables.

    Château le BOSQUET S.c.e.a Yaunet et Fils

    Château le BOSQUET S.c.e.a Yaunet et Fils

    (FRONSAC)
    Bernard Yaunet

    33126 Saint-Aignan
    Téléphone :05 57 24 97 67
    Télécopie : 05 57 24 91 17
    Email : chateaulebosquet@wanadoo.fr

    Une propriété de 8 ha avec un sol pierreux et argilo-calcaire dont une partie est un calcaire fossilifère (vendanges manuelles, cuvaison longue de 20 à 25 jours...). Un excellent Fronsac 2007 (85% Merlot et 15% Cabernet franc), dense, très parfumé, au nez légèrement épicé, de bouche marquée par la prune et la fraise des bois, aux tanins bien présents, qui commencent à peine à se fondre, de très bonne garde. Le 2006 est puissant et complexe, très harmonieux, charnu, bien typé, aux nuances de mûre, de girofle et d'humus, tout en distinction, d'excellente garde. Le 2005 poursuit sa belle évolution, un vin riche en couleur comme en matière, de bonne bouche, aux tanins souples mais bien présents, d'une belle longueur, de garde.

    Château DALEM

    Château DALEM

    (FRONSAC)
    Brigitte Rullier-Loussert

    33141 Saillans
    Téléphone :05 57 84 34 18
    Télécopie : 05 57 74 39 85
    Email : chateau-dalem@wanadoo.fr

    Un vignoble de 13 ha planté sur un sol argilo-calcaire et un sous-sol de molasses très caractéristiques, dites du Fronsadais. Beau Fronsac 2007 (90% Merlot, 10% Cabernet franc, fermentation malolactique en barriques de chêne dont 50 % sont renouvelées chaque année), intense en couleur comme en arômes, au bouquet subtil, avec ses nuances de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, aux tanins présents, aux notes de mûre et de griotte, un vin généreux. Le 2006 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et puissance en bouche, avec ces senteurs de cuir et de fruits légèrement confits, un vin charpenté, qu'il faut savoir attendre.

    Château de la RIVIÈREFRONSAC Château de la RIVIÈRE

    Château de la RIVIÈRE

    (FRONSAC)
    James Grégoire
    Château de la Rivière
    33126 La Rivière
    Téléphone :05 57 55 56 56
    Télécopie : 05 57 24 94 39
    Email : info@chateau-de-la-riviere.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudelariviere
    Site : www.chateau-de-la-riviere.com

    A la tête de son appellation. Superbe Fronsac 2007, de bouche puissante et dense, avec des notes prononcées de mûre et de griotte, riche en couleur, aux tanins fondus et savoureux, vraiment très agréable. Le 2006, intense et corsé, de couleur grenat, d'une belle charpente, riche, aux arômes délicats où dominent les fruits cuits et les sous-bois, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche agréablement poivrée. Le 2005, de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (griotte, cannelle, grillé), dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibré, un vin de bouche intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, bien élevé, bien charnu, de très bonne garde, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2007. Remarquable 2004, de teinte soutenue, aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche, concentré, prometteur. La cuvée Aria 2005, pur Merlot, élevage 18 à 20 mois, 100 % bois neuf, de belle robe pourpre, aux notes de poivre, d'épices et de fumé, aux tanins puissants et savoureux à la fois, complexe, est un vin qu'il faut laisser se faire. Goûtez le Bordeaux rosé 2009, au bouquet très expressif, rond et intense, à la fraîcheur dominante. Profitez des chambres d'hôtes, sur place. Château BOIS-NOIR : Sur les coteaux de Maransin, au nord de Libourne, se situe ce beau vignoble de 26 ha d'un seul tenant sur un terrain surélevé de 78m, ce qui permet une parfaite maturation des raisins. Cyrille Grégoire élabore les vins du Château Bois Noir dans le respect de la nature et du fruit. Tri sélectif à la vendange, macérations longues, fermentations à froid pour les blancs et clairets... La vinification des vins est menée avec un souci constant de préserver au maximum la qualité des raisins, de leur permettre de s'exprimer pleinement afin d'obtenir des vins fruités, structurés et riches. Beau Bordeaux Supérieur 2007, de charpente solide et fine à la fois, coloré, parfumé avec ce nez d'épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, aux tanins agréablement présents et fondus à la fois, bien classique, de très bonne évolution. Le 2006, de couleur intense, de bouche ferme et parfumée (framboise mûre), est de belle charpente, aux tanins fondus, dense et harmonieux, à ouvrir sur un magret grillé. Le 2005, de bouche puissante, très bien corsé et bouqueté (griotte, humus...), associe concentration aromatique, finesse des tanins et structure en finale, légèrement épicé en finale. Le 2004 est de couleur pourpre, charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d'épices, un vin qui poursuit son évolution. Château PUYNARD: Au sommet avec son Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2007 (16 ha, plateau sableux, coteaux argilo-calcaires et sous-sol calcaire, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon), aux tanins bien fondus et harmonieux, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin rond et charpenté, encore jeune, de très bonne garde. Le 2006 est de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche avec des nuances de fruits cuits et de cannelle, un vin qui allie puissance et souplesse, d'excellente évolution. Voir Château La Rivière (Fronsac).

    Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE

    Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE

    (FRONSAC)
    Earl Dumeynieu
    1, Le Sable
    33126 La Rivière
    Téléphone :05 57 24 94 55 ET 06 14 36 25 91
    Télécopie : 05 57 24 90 44
    Email : vignobledumeynieu@wanadoo.fr

    Une valeur sûre avec ce Fronsac 2007, de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins harmonieux. Le 2006, ample au nez comme en bouche, est de couleur pourpre, de belle charpente, où dominent les épices et les pruneaux cuits, un vin charmeur. Le 2005, savoureux, avec des notes de framboise et de cuir, d'un beau rouge profond, est un vin intense, aux tanins fermes et bien équilibrés, de garde. Le 2004, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, est bien typé, associant structure et élégance, un vin intense et distingué. Leur Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2007 est de bouche classique, bien parfumée (cassis, sous-bois), de charpente souple, un vin ferme et persistant, aux tanins ronds et puissants à la fois, d'excellente évolution. Le Bordeaux rosé La Maréchale, 100% Merlot, une saignée issue des meilleures cuves, est un vin fruité et friand, idéal sur un soufflé au fromage. Excellent rapport qualité-prix. Chambres d'hôtes disponibles.
  • Cabardès et Corbières sur la sellette

    Château MOURVIELS

    Château MOURVIELS

    (CABARDÈS)
    Hélène Faussié et Serge Tonelloto

    11170 Moussoulens
    Téléphone :06 87 77 30 74
    Email : mourviels@club-internet.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/mourviels
    Site : www.mourviels.com

    Au sommet, et c'est mérité. Le raisin sauvage était déjà consommé dans la région voici plus de 10 000 ans. Le vin, lui, ne fit son apparition qu'au 7e siècle avant J.C., il était fourni par les marchands étrusques. Un siècle avant notre ère, la culture de la vigne existait sur le domaine du Château Mourviels , qui aurait appartenu à un romain dénommé Festus. Au Moyen-âge, la propriété et le vignoble dépendaient, avec un groupe de fermes voisines, du prieuré de Saint Sernin tout proche. Durant le XXe siècle, le domaine est transmis de génération en génération et c'est actuellement la troisième génération de vignerons qui est aux commandes. Tous œuvreront pour la qualité la plus parfaite, jusqu'au Château Mourviels d'aujourd'hui, l'un des fleurons de l'AOC Cabardès. Le vignoble de 10 ha, se situe sur des coteaux constitués de cailloux calcaires blancs et d'argiles marneuses, orientés au midi. La conduite du domaine se fait suivant des techniques douces, n'autorisant les traitements et engrais chimiques qu'en cas de nécessité. Vous apprécierez comme nous ce Cabardès 2007 (40% Cabernet-Sauvignon, 30% Grenache, 20% Merlot, 10 % Syrah), pas d'intervention mécanique après éraflage, pigeage manuel (aucun remontage ni délestage), vieillissement minimum 1 an en cuve sur lies fines avec bâtonnages, un vin de bouche charnue, de robe rubis, où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, typé comme il se doit, très parfumé, alliant rondeur et structure, d'une finale complexe où l'on retrouve les fruits, et une touche subtilement poivrée. Le 2006 est réussi, alliant finesse et charpente, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche épicée et ample.

    SARL Domaines BONFILSCORBIÈRES SARL Domaines BONFILS

    SARL Domaines BONFILS

    (CORBIÈRES)

    Domaine de Cibadiès
    34310 Capestang
    Téléphone :04 67 93 10 10
    Télécopie : 04 67 93 10 05
    Email : domainesbonfils@wanadoo.fr

    Au sommet avec une multitude de récompenses, dont ce Corbières Le V de Vaugelas 2007, médaille d'Or à Mâcon, de jolie robe grenat pourpre, avec ces arômes de mûre confiturée et de garrigue, fort bien élevé, un vin harmonieux et parfumé, de bouche puissante, de belle garde. Le Minervois Château Millegrand 2008, élevé en fûts de chêne, médaille d'Or à Paris, de très bonne bouche, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlnt couleur et matière, d'une jolie finale épicée, un vin d'excellente évolution. Il y a aussi le Coteaux-du-Languedoc Château Sainte-Marthe 2009 (médaille d'Argent aux Vinalies 2010), où dominent des senteurs de cassis, de griotte et d'épices, de bouche corsée, un vin coloré et parfumé, alliant rondeur et structure. Le vin de Pays d'Oc Domaine de Cibadiès Chardonnay 2008, médaille d'Or au Concours général agricole Paris 2009 (bravo !), de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, avec des notes d'agrumes et de fleurs, est très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d'une jolie finale comme le vin de Pays des Côtes-de-Thongues Domaine de Cantaussels Grenache 2009, médaille d'Or encore à Paris. En Montagne-Saint-Emilion, le Château Coucy 2007 a récolté, lui, une médaille d'Argent à Paris, un vin au bouquet ample (violette, pruneau), bien corsé, aux tanins harmonieux, amples et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante, une belle réussite.

    Château ÉTANG des COLOMBES

    Château ÉTANG des COLOMBES

    (CORBIÈRES)
    Famille Gualco

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 00 03
    Télécopie : 04 68 27 24 63
    Site : www.etangdescolombes.com

    Un superbe Corbières Bicentenaire Vieilles Vignes 2007, issu d'un terroir argilo-calcaire caillouteux (Grenache noir, Carignan et Mourvèdre, vieilles Vignes de 50 ans. Vinification en grains entiers, 8 mois d'élevage en fûts de chêne, très petits rendements (28 hl/ha)... expliquent ce vin de robe grenat noir, aux notes de violette, avec des nuances de groseille et de réglisse, de bouche soyeuse et intense. Le Château Étang des Colombes Bois des Dames blanc, provenant d'une macération pelliculaire des Grenache blanc et Bourboulenc, où s'entremêlent des notes d'amande et de fleurs blanches, est tout en rondeur, avec une note de fraîcheur qui lui est caractéristique. Excellent Corbières Gris Colombes rosé 2008, très agréable, épicé, de robe brillante, souple, frais mais puissant en bouche, bien parfumé, sec et suave à la fois. Excellent Corbières Bois des Dames rouge 2006, charnu, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, tout en bouche, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre. Le Corbières Vieilles Vignes est généreux, classique, de couleur intense, d'une belle harmonie entre structure et souplesse, un vin dense, aux notes d'humus et de cassis.

    Domaine de FONTSAINTECORBIÈRES Domaine de FONTSAINTE

    Domaine de FONTSAINTE

    (CORBIÈRES)
    Yves et Bruno Laboucarié
    Route de Ferrals
    11200 Boutenac
    Téléphone :04 68 27 07 63
    Télécopie : 04 68 27 62 01
    Email : sep.laboucarie@aliceadsl.fr
    Site : www.fontsainte.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 50 ha. Yves et Bruno Laboucarié produisent des Vins à l'image du climat méditerranéen et de leur terroir de Boutenac, en sachant conserver leur typicité tout en les marquant de leur personnalité dans les différentes étapes de la culture de la vigne, de la vendange manuelle et de la vinification. Remarquable Corbières Clos du Centurion 2005, provenant d'un vignoble de 4 ha, un vin très typé, d'un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir sur un gibier. Le Corbières rouge Réserve La Demoiselle, bien coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, est un vin riche, d'une belle finale.

    Château du GRAND-CAUMONT

    Château du GRAND-CAUMONT

    (CORBIÈRES)
    Laurence Rigal

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 10 82
    Télécopie : 04 68 27 54 59
    Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/grandcaumont
    Site : www.grandcaumont.com

    Le Château Grand-Caumont est l'un des plus vastes domaines des Corbières avec 100 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépages Syrah, Grenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l'époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto. Remarquable Corbières rouge Impatience 2005 (55% Carignan noir, 40% Syrah et 5% Grenache noir, élevage en barriques pendant 12 mois pour 40% de l'assemblage), qui a reçu deux médailles d'Or, l'une au concours des Grands Vins de Mâcon, et l'autre à celui des Vignerons Indépendants. Un vin coloré, puissant et corsé, aux tanins riches mais bien fondus, au nez dominé par les petits fruits noirs compotés, aux senteurs de cuir et de cassis mûrs bien caractéristiques, d'excellente évolution. À ses côtés, le Corbières Réserve de Laurence rouge 2004, médaille d'Or au Concours des Vignerons indépendants, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, légèrement poivré, tout en harmonie, de très jolie bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche chaleureuse, de garde également. Le Corbières rouge Château Caumont Saint-Paul 2005 est typé comme nous les aimons, de bouche pleine, au nez de cerise confite et d'humus, associant puissance et finesse, un vin d'une belle couleur grenat pourpre, harmonieux, bien charpenté, d'excellente garde.

    Château GRAND-MOULIN

    Château GRAND-MOULIN

    (CORBIÈRES)
    Jean-Noël Bousquet
    RN 113 - 6, avenue Galliéni
    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 40 80
    Télécopie : 04 68 27 47 61
    Email : chateaugrandmoulin@wanadoo.fr

    Beaucoup apprécié le Corbières Boutenac 2006 (60% Syrah, 40% Carignan), très parfumé (griotte, cassis, sous-bois), bien charnu, ample, de belle charpente, marqué par son terroir, de robe soutenue, un vin corsé et charpenté. Le Vieilles Vignes 2006, élevé en fûts (50% Syrah, 20% Carignan, 20% Grenache et 10% Mourvèdre), aux senteurs de fruits rouges avec des notes fumées, très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec les viandes rouges et les fromages puissants. Excellent Corbières Terres Rouges 2006, 42 jours de cuvaison, élevage 12 mois en fûts de chêne, de jolie robe pourpre intense, aux notes de mûre et d'épices, aux tanins mûrs et puissants à la fois, un vin qui supporte une cuisine bien relevée, de bouche à la fois ferme et ronde, riche, de très bonne évolution.

    Domaine de LONGUEROCHE

    Domaine de LONGUEROCHE

    (CORBIÈRES)
    Roger Bertrand

    11200 Saint-André-de-Roquelongue
    Téléphone :04 68 41 48 26 et 06 75 22 85 51
    Télécopie : 04 68 32 22 43
    Email : contact@rogerbertrand.fr
    Site : www.rogerbertrand.fr

    Vignoble de 14 ha sur sol argilo-calcaire et grès ferrugineux. Vendanges manuelles et culture raisonnée donnent ce Corbières rouge cuvée Aurélien 2006, de belle robe grenat, charnu comme il se doit, un beau vin qui développe des arômes de cassis et de violette, qui allie charpente et souplesse en bouche, ample et ferme, aux nuances de violette et de réglisse persistantes au palais. Le 2007 suit avec un fruité intense et persistant, un vin dense et soyeux à la fois, de caractère comme nous les aimons. Excellent Corbières rouge Tradition 2008, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d'humus et d'épices, un vin corsé et typé. Issu de saignée, le Corbières rosé 2008 est franc et frais, de belle teinte soutenue et limpide, au nez complexe sur le fruit. Le vin de Pays d'Oc Viognier 2007 élevé en fûts de chêne, très agréable comme le Chardonnay 2008, très bien vinifié, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d'une belle élégance et d'une grande richesse aromatique en finale, de caractère vif et frais.

    Domaine MARTINOLLE GASPARETS

    Domaine MARTINOLLE GASPARETS

    (CORBIÈRES)
    Mr Martinolle

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 10 45
    Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
    Site : www.domaine-martinolle.com

    Domaine de 30 ha. Remarquable Corbières rouge 2007, médaille d'Argent au Concours des vins de Corbières, de belle couleur grenat soutenu et intense, aux notes subtiles et profondes d'humus et de petits fruits noirs surmûris, dense et généreux, ample et solide, riche en structure, vraiment réussi. Le 2006, médaille d'Or au concours des vins de Corbières, très corsé, bien typé comme nous les aimons, charnu, très parfumé (griotte épices), un vin puissant, aux tanins denses et structurés, très structuré en bouche, très équilibré, d'évolution lente. Beau 2005, de belle couleur, aux notes de cerise et de sous-bois, aux tanins riches et soyeux à la fois, un vin puissant à fort potentiel. Le 2004 est bien charnu, aux tanins amples, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin coloré, avec ces notes de cerise et d'humus au palais, de très bonne évolution. Superbe 2003, médaille de Bronze à Mâcon, de robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d'épices. Excellent Corbières blanc 2008, une valeur sûre, un vin harmonieux, aux connotations de fleurs blanches et de pain grillé, bien classique, de robe délicate, qui allie nervosité et rondeur, très réussi comme le rosé, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs en finale, un vin de robe brillante.

    Château MINGRAUT

    Château MINGRAUT

    (CORBIÈRES)
    Véronique Robin Cuculière

    11700 Fontcouverte
    Téléphone :04 68 43 40 01 et 06 82 00 50 66
    Télécopie : 04 68 43 40 02
    Email : info@domaine-mingraut.fr
    Site : www.domaine-mingraut.fr

    Vignoble de 8 ha en reconvertion bio. Beau Corbières rouge cuvée Passionnément 2007, un beau vin, complet, aux tanins enrobés, d'un beau grenat aux reflets violacés, puissant et charpenté avec des senteurs très présentes de framboise, de sous-bois et de cannelle, de bonne garde. Le Viognier est un vin gras avec une bonne pointe d'acidité très agréable, aux arômes de poire et de fleurs blanches, tout en persistance, idéal sur des coquilles Saint-Jacques. Il y a aussi le vin de Pays d'Hauterive Eden rouge 2006, un vin avec de la matière et des tanins, aux arômes de fruits rouges et de sous-bois, tout en bouche comme le vin de Pays d'Hauterive Sensuelles rouge 2006, charmeur et volumineux, avec des notes de violette et de réglisse, il est classique, riche en couleur, dense en bouche, où prédominent les fruits macérés, à déboucher sur une pintade.

    CLOS PACALIS

    CLOS PACALIS

    (CORBIÈRES)
    Anthony Dufour
    13, Impasse des Jardins
    11200 Ferrals-les-Corbières
    Téléphone :09 70 44 93 88
    Télécopie : 04 83 07 53 95
    Email : anthony@clos-pacalis.com
    Site : www.clos-pacalis.com

    Coup de cœur pour son Corbières rouge La Mariole 2007, à dominante Grenache (70%, vieilles vignes de 36 à 60 ans, puis Carignan et Syrah, culture raisonnée, très petits rendements), au nez complexe avec des notes de prune et d'humus, aux tanins denses mais fins, de bouche ample, fraîche et chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa belle évolution. Le Corbières rouge Agapê 2006 60% vieux Carignan, 30% Grenache, 10% Syrah), de robe grenat, aux arômes de fruits cuits et d'épices, riche, est dense et puissant au nez comme en bouche.

    Château RIOUSSES

    Château RIOUSSES

    (CORBIÈRES)
    Gilles Nouaille
    4, rue Quaranta
    11700 Capendu
    Téléphone :04 68 79 13 85
    Télécopie : 04 68 79 13 85

    Une propriété du XVIIe siècle de 25 ha plantés sur des terrasses argilo-calcaires de graves et d'alluvions. Beau Corbières N°2 cuvée Prestige 2006, médaille d'Or au Concours des Vignerons Indépendant, de couleur intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, marqué par son terroir, avec ces notes d'épices, de fruits noirs et de torréfaction, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles, aux tanins puissants mais très fins. Le N° 1 cuvée Tradition 2008 a beaucoup de structure, encore jeune, mais déjà bien expressif, aux arômes prononcés de cassis et de cerise noire. Charmeur Corbières cuvée Rosée du Matin 2008, un rosé de saignée et de presse, avec filtration très légère pour respecter la structure et le fruit, de belle teinte, tout en finesse aromatique, aux nuances de fraise et de pêche blanche, avec une pointe de nervosité, subtilement épicé, d'une grande persistance en bouche. Goûtez Le N° 9 French Parad'Oc 2008 VDP d'Oc, les 6 cépages sont présents dans cette cuvée (Pinot Noir, Merlot, Cabernet franc, Syrah, Grenache, Mourvèdre), vinification traditionnelle par cépage avant assemblage, cuvaison courte pour préserver la rondeur et le fruit, une cuvée ample et généreuse au nez de cerise surmurie et de framboise sauvage.

    Château VILLEMAGNE

    Château VILLEMAGNE

    (CORBIÈRES)
    Sophie et Christophe Hebraud
    Hameau de Villemagne
    11220 Lagrasse
    Téléphone :04 68 24 06 97
    Télécopie : 04 68 24 06 97
    Email : chateau.villemagne@free.fr
    Site : http://chateau.villemagne.free.fr

    Belle place dans le Classement 2010. Domaine de 61 ha dont 28,25 de vignes, situé dans la moyenne Corbières. Exploitation familiale depuis 6 générations. Valeur sûre avec leur Corbières rouge 2003, bien élevé en fûts de chêne 24 mois, un vin velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d'une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution. Savoureux 2002, de robe pourpre et profonde, avec ce nez intense de fruits rouges, riche et structuré, d'une grande complexité aromatique (griotte, humus...), épicé en bouche. Le Corbières rosé 2008, vendanges manuelles, vinification par saignée, est de bouche friande dominée par l'abricot et les fleurs fraîches, bien suave comme il se doit, épicé comme il le faut, idéal sur les terrines de volailles, un vin qui nous a particulièrement séduits. Excellent Corbières blanc, vinifié et élevé en barriques d'un vin durant 12 mois (50 % Grenache blanc, 30 % Marsanne et 20 % Roussane), qui fleure le tilleul et la pomme mûre, de robe délicate, un vin dense, riche au nez comme en bouche, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse et un boisé bien fondu, vif et rond à la fois. Goûtez aussi le vin de table Chardonnay Reflet d'Oc, vendanges manuelles, classique et bien fruité, aux notes de pêche, fondu et frais en bouche, bien réussi.

  • Le grand art du Pomerol

    À Pomerol, il y a des vins splendides, très typés par le Merlot qui se plaît à merveille dans ces territoires diversifiés. Il faut noter que, les exceptions et les excès confirmant la règle, les vins bénéficient d’un rapport qualité-prix-typicité justifié par la rareté comme par la convivialité et l’amour du vin.

    Structure, charme, intensité, distinction, les plus grands vins de Pomerol sont particulièrement sensibles et marqués par leurs sols, très diversifiés. Ici, nul besoin de s’escrimer à vouloir abuser de la barrique neuve ou d’une surconcentration pour faire un grand vin, c’est le terroir qui prime, et signe la distinction. Les 2007, 2006, 2004, 2003 et 2002 sont très savoureux (le 2002, peut-être même supérieur), le 2001 remarquable, plus fin, le 2000 parvient à maturité. Plus anciens, les grands font la différence, comme le 1995, voire le 1990.

    Le développement de ce vignoble (830 ha) dans la région de Pomerol, à partir du xiie siècle et durant tout le Moyen Âge, autour des commanderies des hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem (dont les chevaliers de Malte sont, aujourd’hui, les continuateurs), est aussi largement attesté par la tradition et la mémoire collective. Pomerol et son hospice, totalement détruit au cours des siècles suivants, furent, à l’évidence, une étape importante sur la route des pèlerins cheminant à travers toute l’Europe, vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Plus tard, la guerre de Cent Ans conduisit à l’abandon du vignoble. Reconstitué ultérieurement, celui-ci fut de nouveau largement mis à mal à l’époque des guerres de Religion. Au xviie siècle, un procès-verbal fut dressé (le 7 mai 1761), à la demande d’un bourgeois, négociant à Libourne, Louis-Léonard Fontemoing, propriétaire à Pomerol au lieu-dit Tropchaud. En 1753, celui-ci avait hérité de son père un vignoble planté à prédominance de cépages blancs (Folle et Douce). En 8 ans, il avait entrepris de le transformer, en remplaçant les cépages blancs par des cépages rouges. À côté du Noir de Pressac, on voyait déjà apparaître le Bouchet (ou Cabernet franc) et le Merlot. La caractéristique essentielle de ce terroir est de constituer, à lui seul, une entité, un ensemble géologique unique. Au long des millénaires, ont vu se succéder dépôts molassiques, sableux ou argileux, presque entièrement recouverts par la nappe alluviale de graves. Ce sont ces graves de surface plus ou moins compacte ou sablonneuse, et son sous-sol comportant des oxydes de fer, appelés régionalement “crasse de fer”, qui assurent aux vins leur personnalité. Des vins splendides, très typés par le Merlot, savoureux, de garde (voir surtout le Classement)

     

    Château BELLEGRAVE

    Château BELLEGRAVE

    (POMEROL)
    Jean-Marie Bouldy

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 20 47
    Télécopie : 05 57 51 23 14
    Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr

    Vignoble de 7,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc. Savoureux Pomerol 2006, fidèle à lui-même, coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent la griotte mûre et une touche épicée bien caractéristique, de bonne charpente, bien corsé et persistant au palais comme il le faut. Très beau 2005, corsé, aux tanins riches, de bonne charpente, au nez de mûre et de sous-bois, un vin riche en couleur comme en matière, dense et tenace qui associe structure et souplesse, de bouche dominée par la groseille et les épices. Le 2004 est savoureux en bouche, structuré, gras, intense en arômes comme en charpente, un vin délicieux, aux tanins fins.

    Château BOURGNEUF-VAYRON

    Château BOURGNEUF-VAYRON

    (POMEROL)
    Xavier Vayron
    1, le Bourg Neuf
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 42 03
    Télécopie : 05 57 25 01 40
    Email : chateaubourgneufvayron@wanadoo.fr

    Un vignoble de 9 ha (90% de Merlot, 10% de Cabernet franc). La fille des propriétaires, Frédérique, les a rejoints comme responsable technique. Le Pomerol 2006 est riche et corsé, ample, aux tanins fermes et ronds à la fois, d'une grande harmonie en bouche, où se mêlent la griotte et l'humus, dense, de très bonne évolution comme ce 2005, intense, puissant, de belle attaque charnue, généreux et persistant, aux arômes prononcés de petits fruits rouges cuits, un vin suave et harmonieux, très prometteur, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d'une grande persistance. Remarquable 2004, charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), très harmonieux.

    Château La CABANNEPOMEROL Château La CABANNE

    Château La CABANNE

    (POMEROL)
    J.P Estager
    33-41, route de Montaudon
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 04 09
    Télécopie : 05 57 25 13 38
    Email : estager@estager.com
    Site : www.estager.com

    On est bien au sommet avec leur Pomerol 2006, de belle robe pourpre soutenu, aux notes d'épices, de truffe et de cerise noire, harmonieux, séveux, très équilibré. Très beau 2005, de bouche puissante et dense, aux tanins présents, aux notes persistantes de truffe, de cassis et d'humus, un vin qu'il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Le 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l'humus, associant puissance et souplesse, un vin charnu, aux tanins riches, de belle bouche, pleine et soyeuse, commence à s'apprécier particulièrement bien. Savoureux 2003, mêlant structure et finesse, un vin où la complexité s'allie à la suavité, de garde. Le 2001, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, est un vin où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d'humus et de réglisse. Le 2000 est très typé, très bien élevé, de bouche ronde, un vin tout en harmonie, riche en couleur comme en matière, aux tanins structurés.

    Château Le CAILLOU

    Château Le CAILLOU

    (POMEROL)
    André Giraud

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 06 10
    Télécopie : 05 57 51 74 99
    Email : contact@vins-giraud-belivier.com
    Site : www.vins-giraud-belivier.com

    Le Château Le Caillou appartient depuis plus d'un siècle à la famille Bélivier de Pomerol qui le transmet, en 1975, à la famille Lucien Giraud. En 1905, le domaine de Lacombe y fut annexé et en 1974, le Clos Lacombe. Aujourd'hui, c'est André Giraud qui conduit cette propriété. C'est à une parcelle dénommée par le cadastre “Le Caillou” que ce vignoble doit son nom. Les 7 ha de vignes d'âge moyen de 30 ans sont particulièrement bien situés sur le plateau de Pomerol, sur un sol sablo-graveleux riche en crasse de fer bien typique (75% Merlot et 25% Cabernet franc). Très charmeur, le Pomerol 2006, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d'une grande richesse. Le 2005, de belle robe soutenue, un vin très parfumé, au nez de fruits macérés et d'humus, bien typé, corsé, de belle charpente, un vin qui allie structure et rondeur en bouche, de belle garde. Savoureux 2004, de couleur grenat, aux tanins délicieux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre. Beau 2003, généreux, coloré, au nez dominé par l'humus et les petits fruits rouges, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, d'excellente évolution.

    Château CERTAN de MAY de CERTANPOMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

    Château CERTAN de MAY de CERTAN

    (POMEROL)
    Odette Barreau

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 41 53
    Télécopie : 05 57 51 88 51
    Email : chateaucertandemay@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucertandemay

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Odette Barreau et ses enfants peuvent être fiers de ce cru hors du commun, l'un des plus grands Vins de Bordeaux (et donc du monde), qui possède un atout très rare par rapport à d'autres crus : son exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. Humilité et convivialité sont également de mise ici, et tout cela représente ce qu'il y a de meilleur dans le vin. Exceptionnel 2005, corsé et généreux, de bouche puissante et ample, avec ces nuances bien caractéristiques de fruits mûrs et de réglisse, de charpente solide et fine à la fois, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2003 est un grand vin, racé, d'une belle couleur grenat, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière, de garde. Le 2002 est remarquable, complexe, de couleur pourpre soutenu, très typé, très corsé, aux tanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Splendide 2001, avec des notes de fruits noirs et de cuir, très riche, aux tanins très équilibrés, d'une grande élégance en bouche, où la charpente vient s'allier à la finesse, de grande évolution. 2000 : très grand millésime, de teinte écarlate, au nez de fruits rouges confits et de cuir, un vin splendide, complexe, très structuré, de lente évolution. 99 : d'un beau carmin brillant, des arômes de tabac blond, d'amande grillée et de chocolat. La bouche ronde dès l'attaque présente des tanins fondus qui se mêlent aux arômes grillés, d'une belle longueur, de très belle évolution. 98 : très grand vin classique, de robe sombre, complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. 97 : tout en bouche, au nez où dominent les groseilles et l'humus, associant puissance et finesse, charnu, un vin très harmonieux et très équilibré. 96 : charmeur, puissant, ample et souple à la fois, d'une structure de “cathédrale”, très élégant, très riche en arômes, aux nuances de truffe fraîche, de garde. 95 : de robe rubis intense, aux arômes de fruits surmûris, d'épices, de cuir, charnu, complexe, aux tanins puissants et soyeux à la fois. Grand potentiel de garde. Même propriétaire que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

    Joseph JANOUEIX SA Château la CROIXPOMEROL Joseph JANOUEIX SA Château la CROIX

    Joseph JANOUEIX SA Château la CROIX

    (POMEROL)
    Jean-François Janoueix
    37 rue Pline Parmentier - BP 192
    33506 Libourne
    Téléphone :05 57 51 41 86
    Télécopie : 05 57 51 53 16
    Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
    Site : www.josephjanoueix.com

    Au sommet. Jean-François Janoueix est chaleureux, respecté et respectable. Superbe Pomerol 2007, aux tanins bien présents, soyeux, un vin ferme et très équilibré, tout en bouche, persistant et riche, au nez de fruits cuits (griotte, prune) et d'humus, avec une bouche veloutée et dense, qui devrait tenir toutes ses promesses. Le 2006, un grand vin aux senteurs subtiles mais intenses de violette, de truffe et de cassis, est tout en bouche, où l'on retrouve la cerise noire et les épices, un vin d'une grande personnalité, d'excellente garde. Le 2005 est un grandissime millésime où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de cacao, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé d'une belle finale. Le 2004, de couleur grenat, d'une belle concentration en bouche, aux notes de cuir et d'épices, allie distinction et richesse. Superbe 2003, ample et distingué, gras, encore fermé, dense, aux tanins ronds, à la fois riche et souple, d'une belle finale en bouche, avec ces nuances subtilement poivrées. Le 2002, d'une grande finesse, développe un nez subtil où dominent les fruits cuits, aux tanins denses, d'une jolie finale, de garde. Superbe 2001, très typé, très représentatif de ce grand millésime où la distinction prédomine, un vin mêlant finesse aromatique, ampleur et charpente, avec des tanins puissants et soyeux à la fois. Le 2000, riche et parfumé, très bien vinifié, est caractéristique de ce grand millésime, puissant, aux tanins soyeux mais bien présents, parfait sur une daube. À ses côtés, il y a le Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2007, de robe grenat soutenu, bouqueté et persistant, aux tanins très bien équilibrés, de bouche chaleureuse dominée par la framboise, qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse, à déboucher sur un agneau rôti. Le 2006, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue. Très beau 2005, typé et intense, au nez de fruits surmûris, épicé, persistant, charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, mêlant concentration et finesse, prometteur. Mêmes propriétaires que le Château Haut-Sarpe à Saint-Émilion. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

    Ets DUCLOTPOMEROL Ets DUCLOT

    Ets DUCLOT

    (POMEROL)
    Jean-François Moueix
    3, rue Macau
    33027 Bordeaux
    Téléphone :05 56 48 01 29
    Télécopie : 05 56 81 18 87
    Email : intendant@moueix-export.fr
    Site : www.chateauprimeur.com

    L'INTENDANT : Vente au détail de grands vins de Bordeaux Une tour climatisée de 12 m de haut, contenant plus de 15 000 bouteilles (1200 casiers) : - les 150 crus et leurs différents millésimes représentent un choix exceptionnel (500 références). - d'une sélection rigoureuse à moins de 15 euros au rez-de-chaussée, on entre dans l'escalier des seconds vins pour accéder aux crus classés répartis selon des niveaux géographiques et hiérarchiques. Le dernier étage de la tour est réservé aux vieux millésimes.

    Château HAUT FERRAND

    Château HAUT FERRAND

    (POMEROL)
    Henry Gasparoux et Fils
    Chemin de la Commanderie
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 21 67
    Télécopie : 05 57 25 01 41
    Email : contact@chateau-ferrand.com
    Site : www.chateau-ferrand.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un vignoble de 4,5 ha (70% Merlot et 30% Cabernet franc). Remarquable Pomerol 2007, très typé, concentré et charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, élégant. Le 2006 est très réussi, corsé et charpenté, avec des arômes puissants et persistants de griotte et de framboise macérées, un vin ample, complexe, étoffé, qui poursuit son évolution. Beau 2005, de bouche pleine et riche, aux nuances délicates de fruits des bois et de fumé, typé, un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Le 2004 est un vin où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins amples comme le 2003, généreux, coloré, au nez dominé par l'humus et le cassis, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, savoureux, très charmeur par sa rondeur et son équilibre, d'excellente évolution. Idéal actuellement, il y a aussi, ce beau 2001, au nez intense (truffe, cuir, humus), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, d'une finale longue et savoureuse et le 2000, très harmonieux, avec des senteurs intenses de groseille et d'épices, un vin de très bonne bouche, de robe grenat, tout en arômes, alliant richesse et finesse, avec de l'étoffe et de l'élégance. Le Pomerol Château Ferrand (12 ha) est un vin de caractère, très parfumé (griotte, réglisse), d'une belle structure, volumineux, aux tanins veloutés.

    Château LAFLEUR du ROY

    Château LAFLEUR du ROY

    (POMEROL)
    Laurent Dubost
    Catusseau
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Une propriété familiale située à 60 m d'altitude, exposée au sud-ouest, qui possède de vieilles vignes de 40 à 45 ans, et l'encépagement à prédominance de Merlot noir (85%) est complété par du Cabernet franc (10%) et du Cabernet-Sauvignon (5%). On peut être satisfait ici de ce Pomerol 2007, un vin coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de groseille, d'humus et d'épices, un millésime ferme en bouche, subtilement bouqueté, aux nuances de truffe et de pruneau, non encore à maturité bien sûr. Le 2006, riche en couleur comme en arômes, un vin aux notes de fruits rouges frais, d'humus et de cannelle, aux tanins puissants et harmonieux, qui devrait tenir toutes ses promesses. Beau Pomerol 2005, issu d'un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), de robe rubis profond, avec ces arômes de fruits surmûris, d'épices, de cuir, bien caractéristiques. Un vin charnu et bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

    Château MAZEYRES

    Château MAZEYRES

    (POMEROL)
    Direction : Alain Moueix
    56, avenue Georges-Pompidou
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 00 48
    Télécopie : 05 57 25 22 56
    Email : mazeyres@wanadoo.fr
    Site : www.mazeyres.com

    Un vignoble de 20 ha de vignes qui appartient à la Caisse de retraites de la Société Générale. Le vin est typé par un sol de graves et de sables de la terrasse de Pomerol (sous-sol de graves ou de molasse riche en crasse de fer, 80% Merlot, 20% Cabernet franc). Vous aimerez ce Pomerol 2007, au nez de fruits noirs, de vanille et d'épices, avec des tanins fins et concentrés à la fois, d'une belle finale, marqué par une bouche aux notes de cassis, de framboise et de vanille, souple et dense. Excellent 2006, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé, de belle structure, un vin ample et riche comme nous les aimons. Le 2005, de robe pourpre, un vin volumineux, au nez dense avec des notes de cerise noire et de réglisse, classique et bien concentré, alliant finesse et structure, de fort belle évolution.

    Clos du PÈLERIN

    Clos du PÈLERIN

    (POMEROL)
    Josette et Norbert Égreteau
    3, chemin de Sales
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 74 03 66
    Télécopie : 05 57 25 06 17
    Email : egreteau.norbert@orange.fr

    Ce vignoble de 3,5 ha est dans la famille depuis 3 générations, essentiellement planté de Merlot (80%), le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants. Josette et Norbert conservent toutes les traditions bordelaises et c'est leur fille cadette Laetitia qui reprend l'exploitation. Le Pomerol 2006 est très classique, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de fruits rouges intenses, d'une jolie finale, un vin bien charnu, épicé, tout en bouche, de très belle évolution. Beau 2005, dense, coloré et bouqueté, avec ces notes de petits fruits noirs confits et de fumé, de bouche chaleureuse et puissante, de bonne base tannique. Le 2004, de couleur rubis, très bien élevé, est très équilibré, aux tanins fermes, au nez dominé par les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2003 est de robe pourpre, corsé, au nez intense de petits fruits rouges bien mûrs et de cuir, qu'il faut laisser s'épanouir. Excellent 2002, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, un vin de bouche étoffée, avec des notes épicées, aux tanins bien répartis. Savoureux 2001, riche en couleur, où se mêlent la truffe, le poivre et la groseille, dense, aux tanins soyeux, bien corsé comme il se doit, épicé en bouche. Goûtez aussi le Château La Maréchaude 2006, issu de 5 ha situés au cœur de Lalande-de-Pomerol qui reçoit les mêmes soins attentifs, un vin de couleur grenat, avec beaucoup de charpente, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise et d'humus, d'excellente évolution.

    PETRUS

    PETRUS

    (POMEROL)
    Jean-François Moueix
    Duclot - Rue Macau
    33027 Bordeaux
    Téléphone :05 56 50 25 62
    Télécopie : 05 56 50 85 07
    Email : duclot@duclot.fr

    Hors-Classe. Grandissime Pomerol 2005, puissant, très complexe, d'une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, très structuré, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, et l'on ne peut que regretter que ce millésime se situe entre les 2005 et 2003, la mode risquant de le laisser à l'écart. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d'humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes mais toujours très savoureux, de grande garde. Le 2002, intense et chaleureux, très charpenté mais très élégant, est de robe foncée, aux nuances de vanille et de cassis, un vin racé et corsé, concentré au nez comme en bouche. Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d'arômes (cuir, griotte confite…), un vin d'une grande harmonie, d'une très belle matière en bouche, majestueux, de très grande garde. Le 98 est exceptionnel. D'un très grand classicisme, de couleur intense avec des senteurs de truffe, de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, complexe, de lente évolution. Le 97, de robe pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe, de fraise des bois, aux tanins soyeux, de bouche généreuse, est un vin à parfaite maturité.

    Château PLINCE

    Château PLINCE

    (POMEROL)
    Scev Moreau

    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 68 77
    Télécopie : 05 57 51 43 39
    Email : plince@aliceadsl.fr
    Site : www.chateauplince.fr

    Une propriété qui se distingue par une longue allée qui aboutit à un parc entourant une très belle demeure du XIXe siècle, berceau de la famille des propriétaires. Le vignoble de 8,66 ha est planté sur un sol sablonneux avec graves en fond et crasse de fer (72% Merlot, 23% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, âge moyen du vignoble 26 ans). Beaucoup aimé ce Pomerol 2007, médaille d'Or au Concours agricole de Paris, classique, de robe sombre, complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde comme le 2006, tout en bouche, où dominent les groseilles et l'humus, associant puissance et finesse, charnu, un vin très harmonieux et très équilibré. Le 2005 est un vin qui associe puissance et finesse, au nez complexe et persistant de fruits très mûrs, de bouche savoureuse où l'on retrouve les sous-bois et la griotte confite, bien charnu, de très bonne évolution. Le 2004 est dense et corsé en bouche comme il le faut, subtilement bouqueté, au nez de truffe et de pruneau. Le 2003, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de truffe et d'humus, a beaucoup de corps, une très bonne charpente, des tanins harmonieux, et commence à très bien se goûter. Excellent 2002, aux nuances de petits fruits macérés, ample et harmonieux, dense et coloré. Remarquable 2001, aux tanins équilibrés, à la fois puissants et savoureux, un vin de couleur pourpre, corsé, ferme et d'une belle intensité, épicé, qui poursuit son évolution.

    Clos RENÉ

    Clos RENÉ

    (POMEROL)
    Scea Garde-Lasserre

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 10 41
    Télécopie : 05 57 51 16 28

    Une propriété familiale de 11 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Tout en bouche, ce Pomerol 2006 est une réussite, savoureux, bien charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet, très élégant comme il se doit, tout en couleur et en matière, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de griotte, d'humus et de cannelle au palais. Superbe 2005, une grande valeur sûre, de robe soutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe, de prune et de groseille, un vin puissant, typé, élégant, qui allie structure et rondeur, richesse et distinction, de très belle garde. Le 2004, avec ces senteurs de violette et de fumé, aux tanins souples, est un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche, que l'on peut commencer à savourer sur un gibier d'eau. Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Lasserre 2005, très classique de ce millésime, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d'une finale riche.

    Château de VALOIS

    Château de VALOIS

    (POMEROL)
    Vignobles Leydet
    Rouilledinat
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 19 77
    Télécopie : 05 57 51 00 62
    Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

    Vignoble de 7,66 ha (âge moyen des vignes 25 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon). On se fait plaisir avec ce Pomerol 2007, dense et velouté, encore très fermé, corsé, charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, typé, tannique, riche, associant structure et finesse, de belle robe intense, au nez complexe, très équilibré. Le 2006 est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de cuir et de cassis confit. Le 2005, bien classique, un vin fin et velouté, avec de la matière, de belle couleur soutenue, au nez où dominent les baies rouges et la cannelle, d'une belle finale, qui a toutes les qualités d'un grand vin de garde. Le 2004, très parfumé avec ces notes de mûre et de griotte, est riche en couleur, aux tanins soyeux mais denses, de très bonne garde. Goûtez le Saint-Émilion GC Château Leydet Valentin, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d'épices, dense en bouche.

  • Classement des "Satellites" de Saint-Emilion

    Les 1ers grands vins classés

    Le sommet, même il s’agit de « comparer » non plus uniquement l’image de marque mais une réelle et très grande régularité qualitative. Aux côtés de crus incontournables, quelques autres atteignent des sommets, selon les années, notamment pour récompenser un savoir-faire et un rapport qualité-prix indéniable. Il est impératif de suivre la hiérarchie interne de chaque classement, les premiers des Premiers Grands Vins classés étant supérieurs aux autres Premiers. On l’aura compris, ce sont de grands “coups de cœur”.

    Les 2es grands vins classés

    À Bordeaux (Médoc, Graves et Saint-Émilion, précisément), en Bourgogne et surtout en Champagne notamment, c’est la catégorie qui réserve le plus de surprises, et les coups de cœur y sont également nombreux. À elle seule, cette catégorie est une véritable hiérarchie, et de nombreux producteurs y évoluent selon les derniers vins dégustés. Aux côtés de certains « grands » crus (ou marques) historiques qui parviennent à se maintenir au plus haut niveau, des vins moins connus y figurent, grâce à la régularité qualitative et un exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir. Certains vins peuvent d’ailleurs atteindre des sommets (ils ont alors un *), et d’autres méritent largement leur place grâce à un rapport qualité-prix-typicité exceptionnel, même s’il faut savoir aussi respecter la hiérarchie interne de cette catégorie, qui bouge régulièrement. En tout cas, de grandes valeurs sûres, et l’on peut noter que certains domaines, dont la notoriété n’existait pas il y a quelques décennies, parviennent, chacun dans sa catégorie, à s’imposer et à devenir incontournables.

    Millesimes
    Vins du Siècle

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en BLEU)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    BÉCHEREAU
    CHEVALIER-SAINT-GEORGES
    GRANDE-BARDE
    JURA PLAISANCE
    ROC DE CALON
    VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
    VIEUX MONTAGNE
    CÔTES DE BONDE
    FARGUET
    GRAND-CORMIER
    LAFLEUR GRANDS-LANDES
    TOUR MONT D'OR
    TUILERIE DES COMBES
    BEAUSÉJOUR
    DES MOINES
    ROUDIER
    VIEUX CHÂTEAU CALON
    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    CHÊNE-VIEUX
    HAUT-SAINT-CLAIR
    LE BERNAT
    BEAUSÉJOUR
    HAUT-FAYAN
    GONTET-ROBIN
    HAUT-LAPLAGNE
    VAISINERIE

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    MACQUIN
    TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
    MOULIN DE GRENET
    POITOU
    TOUR DE GRENET
    DE LA GRENIÈRE
    LA PERRIÈRE
    DUMON-BOURSEAU
    HAUT-MILON
    (La CLAYMORE)
    LA JORINE



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    HAUT-BONNEAU*
    MONTAIGUILLON
    PIRON*
    PUYNORMOND*
    VIEILLE TOUR MONTAGNE
    BAYARD
    (CLOS LES AMANDIERS)
    CROIX DE MOUCHET*
    FLEUR-PLAISANCE*
    FRANC-BAUDRON
    GRAND-BARIL*
    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    BEL-AIR*
    MOULIN-LISTRAC
    (LANBERSAC)
    (PRODUCTEURS RÉUNIS*)

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    CROIX DE CHOUTEAU
    HAUT-BELLEVUE
    HAUT-PIQUAT*
    TROQUART*
    (LA BERGÈRE*)
    (CHÉREAU)
    CROIX DE RAMBEAU
    (LION-PERRUCHON*)
    (MAYNE-BLANC)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    (PUY RIGAUD)
    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    (ERMITAGE GARENNE)

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    (MOULIN LA BERGÈRE)

     

     

    Guide des vins
    Millesimes

     

     

    Choississez une région pour voir un autre classement :

    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE SUD-OUEST-PERIGORD



  • Ce qu'il faut savoir sur les meilleurs vins de Gevrey-Chambertin

    Ici, les sols sont calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, donnant puissance et rondeur. Vignobles de pente, Gevrey produit ses communales entre 240 et 280 m, et ses Premiers et Grands Crus entre 260 et 320 m. Le vignoble recouvre 380 ha sur les villages de Gevrey-Chambertin et Brochon. Les Grands Crus, dont la spécificité propre à chacun est un bon exemple de l’extrême complexité des terroirs bourguignons. Les Grands Crus sont le Chambertin, le Chambertin Clos de Bèze, Chapelle-Chambertin, Charmes-Chambertin, Mazoyères-Chambertin, Griotte-Chambertin, Latricières-Chambertin, Mazis-Chambertin, Ruchottes-Chambertin. Le Chambertin est l’un des plus beaux crus de la région, très caractéristique d’un terroir situé sur une pente douce, au sol calcaire enrichi de marnes rouges ferrugineuses. Aux côtés du Chambertin, trois “cousins” restent très proches qualitativement et tiennent la tête des autres très grands vins de cette commune : Mazis et Latricières-Chambertin, puis Charmes-Chambertin, et de beaux Premiers Crus comme Les Cazetiers, Le Clos Saint-Jacques, Aux Échezeaux, La Combe aux Moines. Suit l’appellation Gevrey-Chambertin (environ 20 % classés en Premiers Crus).

    Pierre BOURÉE Fils

    Pierre BOURÉE Fils

    (GEVREY-CHAMBERTIN)
    Louis, Bernard et Jean-Christophe Vallet
    13, route de Beaune
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 34 30 25
    Télécopie : 03 80 51 85 64
    Email : contact@pierre-bouree-fils.com
    Site : www.pierre-bouree-fils.com

    Maison fondée en 1864. Superbe Charmes-Chambertin 2005, au nez intense et subtil à la fois (groseille, pruneau), avec une touche épicée, bien typé, un vin charpenté et tout en rondeur, très caractéristique des meilleures bouteilles de son appellation. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2007, marqué par son terroir, avec ses notes subtiles de pruneau confit, d'un beau rouge foncé brillant, un très beau vin, où s'entremêlent les épices et la vanille au palais, qui associe structure et suavité en bouche, bien charnu. Le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2006 est gras et très parfumé, d'une belle harmonie au palais, avec des notes très caractéristiques de prune, de groseille et d'épices, riche et très élégant à la fois. À la suite, le Pernand-Vergelesses blanc 2007 est typé, riche en bouche comme en arômes (pêche, brioche), de robe doré brillant, subtil et suave à la fois. Excellent Chassagne-Montrachet blanc 2007, avec des notes subtiles où l'on retrouve le chèvrefeuille et le miel, soyeux et charmeur, minéral, tout en finale. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l'on propose des menus dégustation à 5, 7 et 9 vins. Les menus sont accompagnés de plats de la région.

    Domaine DUROCHÉ

    Domaine DUROCHÉ

    (GEVREY-CHAMBERTIN)
    Pierre Duroché

    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 51 82 77
    Télécopie : 03 80 34 34 20
    Email : duroche.gilles@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/duroche
    Site : www.duroche.com

    Quatrième génération de vignerons, Gilles Duroché, ainsi que son fils Pierre possèdent et exploitent le Domaine Duroché. Depuis la succession, en 1980, des vignes et de l'établissement vinicole de son père, Philippe, à Gevrey-Chambertin, Gilles a continué l'acquisition de parcelles sur la commune. Aujourd'hui le Domaine possède plus de 8 ha de vignes (en fermage) à travers 8 appellations. Sols calcaire et argilo-calcaire en coteaux, exposition est. Le Charmes-Chambertin 2007, concentré et parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d'une belle structure, est un vin qui allie charnu et distinction, tout en bouche, de garde. Remarquable 2005, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d'épices, complexe, d'une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, poursuit sa belle évolution. Savourez le Chambertin Clos de Bèze 2006, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs, d'humus et de réglisse, de couleur pourpre soutenu, un vin distingué et complexe, tout en arômes, d'une belle finale. Le 2004, chaud et généreux, classique, bien typé, allie structure et rondeur, aux tanins soyeux mais bien présents, d'une grande persistance aromatique, qui poursuit sa belle évolution. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Estournelles-Saint-Jacques 2007, pour lequel “nous avons cette année décidé de ne pas filtrer les vins afin de préserver au maximum leurs qualités organoleptiques”, nous dit-on, est un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, aux senteurs de cerise et de sous-bois, marqué par son terroir, très abordable. Le Premier Cru Lavaud Saint-Jacques 2005 est charnu et typé comme nous les aimons, associant finesse et structure en bouche, un vin gras, intense, très équilibré, idéal sur une cuisine assez riche.

    Domaine ESMONIN

    Domaine ESMONIN

    (GEVREY-CHAMBERTIN)
    Frederic Esmonin
    12, rue du Chêne
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 51 89 28
    Télécopie : 03 80 34 14 24
    Email : fredesmonin@orange.fr

    Au sommet avec ce Ruchottes-Chambertin 2007, un grand vin racé, tout en finesse comme il se doit, associant charpente et souplesse, aux tanins présents, aux notes de fruits rouges macérés et de sous-bois. Le 2006, un vin gras, finement tannique, est riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d'humus, de très bonne évolution. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2007, aux tanins savoureux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de framboise et d'humus, un vin typé, très parfumé, qui allie délicatesse et puissance en bouche, encore bien jeune. Le 2006 est de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2005 est très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, épices...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l'appellation, un vin complet, de belle intensité. Il y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2006, distingué, charnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2007 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique et généreux, de robe intense, très bien élevé. Goûtez aussi le Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes Les Jouisses 2006, avec ces notes de mûre et de pruneau, un vin riche en couleur, de très belle matière, charpenté et long au palais.

    Philippe LECLERCGEVREY-CHAMBERTIN Philippe LECLERC

    Philippe LECLERC

    (GEVREY-CHAMBERTIN)

    9, rue des Halles
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 34 30 72
    Télécopie : 03 80 34 17 39
    Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr
    Site : www.philippe-leclerc.com

    Classé Premier Grand Vin, ce qui récompense une politique qualitative exemplaire, où la typicité s'allie à des prix très sages. Superbe Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2006, suave, d'une richesse et d'une complexité très fine, avec ses notes subtiles de fruits rouges mûrs, d'humus et d'épices. Le 2005, fort bien élevé, superbe, gras et très parfumé, d'une belle harmonie au palais, au nez envoûtant avec ces notes très caractéristiques de fruits des bois macérés et d'épices, très riche et très élégant à la fois, de belle évolution. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru La Combe aux Moines 2006, un Vin puissant et coloré, aux nuances de poivre, d'humus et de griotte, très équilibré, d'une belle harmonie au palais, avec ses pointes de petits fruits mûrs légèrement épicés, qui demande à se fondre. Remarquable 2005, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample et gras, de garde, bien sûr. Le 2003 est de bouche puissante, au nez de cerise macérée, un Vin épicé, avec ces senteurs de griotte légèrement réglissées, qui allie richesse et distinction, d'une belle finale. Le Gevrey Les Champeaux 2006 est tout aussi réussi, de robe grenat, au nez dominé par les fruits rouges (prune, cassis, framboise), aux tanins très équilibrés, finement épicé en finale comme il le faut. Beau Chambolle-Musigny 2006, très élégant, riche au nez, avec ces connotations subtiles de cerise, d'humus, qui mêle puissance et distinction en bouche, bien corsé, aux tanins présents et savoureux à la fois, un Vin qui s'apprécie dès aujourd'hui mais mérite un peu de patience.

    Domaine Henri REBOURSEAU

    Domaine Henri REBOURSEAU

    (GEVREY-CHAMBERTIN)
    Jean de Surrel
    10, place du Monument
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 51 88 94
    Télécopie : 03 80 34 12 82
    Email : domaine@rebourseau.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ce propriétaire passionné s'attache à élever de grands Vins traditionnels comme on les aime, auxquels il faut donner le temps de s'exprimer. “La vigne ne donne pas un produit uniforme, précise Jean de Surrel, chaque récolte est particulière et ses caractères enrichissent la culture du dégustateur qui sait apprécier tous les charmes du vin.” Exceptionnel Chambertin Grand Cru 2006, marqué par son terroir, un grand vin racé, coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2004, typé, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, allie structure et velouté, un vin gras, de garde. Superbe 2002, très typé, qui réunit amplitude et suavité, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et d'humus, bien charnu. Le 2001, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, fin et dense en bouche, est un vin qui demande à se fondre, tannique, très typé. Le 2000, de robe pourpre, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices, tout en bouche, charnu, vraiment formidable. Superbe Mazis-Chambertin 2004, de robe pourpre, qui allie charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Le 2000 est complet, de robe pourpre, associant charpente et distinction, au nez complexe où se mêlent les petits fruits à noyau macérés et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Envoûtant Charmes-Chambertin Grand Cru 2004 qui est dans la lignée, au nez puissant de mûre et de cassis, ample et solide, de bouche soyeuse et riche. Le 2000, très parfumé, aux notes de fruits mûrs et d'épices, est un grand vin savoureux, aux tanins harmonieux, d'excellente évolution, qu'il faut attendre. Le Clos Vougeot 2005 n'a rien à lui envier, aux tanins soyeux et riches à la fois, un vin qui sent bon les fruits compotés et l'humus, classique, de grande évolution comme en atteste ce superbe 2000, aux arômes de musc, de groseille et de réglisse, ample en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, un vin d'une ampleur réelle et persistante, très typé comme nous les aimons, de bouche puissante. Goûtez le Gevrey-Chambertin 99, de bouche parfumée et fondue, où se mêlent la truffe, la myrtille et l'humus, aux tanins soyeux, d'excellente évolution.
  • C'est le moment d'ouvrir un Sauternes !

    Le vignoble bénéficie d’une grande homogénéité (70 % de Sémillon, 25 % de Sauvignon, 5 % de Muscadelle), grâce à des sols et des sous-sols très diversifiés, graveleux, calcaires ou argilo-calcaires, qui donnent leur spécificité et leur personnalité aux différents crus. En dehors du terroir, le Ciron joue un rôle considérable. Né dans les Landes, couvert d’une voûte de feuillage tout au long de son cours, il crée, grâce à ses eaux plus froides que celles de la Garonne, un microclimat caractéristique dans la région du confluent, avec en automne des brumes matinales qui précèdent un soleil chaud à midi. Ces brouillards favorisent la prolifération d’un minuscule champignon, le Botrytis cinerea, qui a le pouvoir d’augmenter la teneur en sucre des raisins. Ce phénomène, appelé “pourriture noble”, est la condition sine qua non de ce raisin confit, récolté quasiment grain par grain, par tris successifs, de rendements très faibles. Ces vendanges à haut risque expliquent le prix de ces vins, largement justifié. Cinq communes bénéficient de l’appellation : Sauternes, Fargues-de-Langon, Bommes, Preignac et Barsac (voir surtout le Classement).

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    (SAUTERNES)
    Francis Daney

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 50 55 et 06 84 84 30 66
    Télécopie : 05 56 63 39 69
    Email : francis.daney@free.fr
    Site : http//arche.pugneau.free.fr

    Un remarquable Sauternes 2007, de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, de garde. Le 2006 est très classique, d'une belle robe dorée avec un nez de fruits secs grillés, complexe et très gras en bouche, avec un boisé bien fondu, parfait à déguster à l'apéritif. Beau 2005, dense, aux connotations subtiles de miel et de citronnelle, d'une grande richesse, complexe, intense, frais et puissant à la fois en bouche, très persistant, qu'il faut savoir attendre, de garde. Faites-vous plaisir avec sa superbe cuvée, un assemblage exceptionnel de très grands millésimes, un vin puissant, dense, liquoreux, d'une grande complexité d'arômes.

    Château BASTOR LAMONTAGNESAUTERNES Château BASTOR LAMONTAGNE

    Château BASTOR LAMONTAGNE

    (SAUTERNES)
    Directeur : Michel Garat

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 27 66
    Télécopie : 05 56 76 87 03
    Email : bastor@bastor-lamontagne.com
    Site : www.bastor-lamontagne.com

    Un grand Sauternes 2007, à forte majorité de Sémillon (90 %), très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes d'agrumes (citron, pamplemousse), un vin bien équilibré et d'une belle élégance. Le 2006 suit, un vin puissant et racé au nez, avec ces notes de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique en bouche. Le 2005, de belle robe dorée, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, d'une onctuosité raffinée, tout en nuances en bouche (pain d'épices, pomme mûre), riche et complexe, très persistant. Les Remparts de Bastor, le Second Vin, est plus rond, plus fruité. Le 2007 est excellent, tout en finesse, délicat au nez avec des senteurs de fruits frais, idéal à l'apéritif. Goûtez la cuvée Caprice (seulement 6000 bouteilles en 2009), premier tri de raisins, une vendange précoce pour conserver tout le fruit et moins privilégier le botrytis. L'assemblage (50% Sauvignon et 50% Sémillon) accentue cette fraîcheur et obtenir un bel équilibre avec l'acidité. Château BEAUREGARD : Au sommet. Cette superbe propriété de 13 ha d'un seul tenant bénéficie d'un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol, qui sont les caractéristiques des meilleurs terroirs de l'appellation. On ne peut qu'être séduit par ce Pomerol 2006 (80% Merlot et 20% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), aux arômes prononcés de fruits (mûre, cerise, myrtille), un vin souple, complexee et harmonieux, très séduisant, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins présents, d'une finale ample et parfumée. Le 2005 est de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d'épices, de belle amplitude en bouche, un vin dense, poursuivant son évolution. Le 2004, un vin tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de cerise confite, aux tanins très équilibrés et satinés, de bouche dense et ample. Le 2001 est superbe actuellement, très typé, intense, avec ces senteurs de fuits noirs macérés et des nuances poivrées. Remarquable, le Second Vin, Le Benjamin de Beauregard (60% Merlot et 40% Cabernet franc), dans les mêmes millésimes. Château PAVILLON BEL-AIR: À la tête de son appellation. “Ce Château est un vignoble de 8 ha, précise Michel Garat, sur le fameux plateau de Néac, que nous avons racheté en 2003. Nous retrouvons les cépages traditionnels Merlot et Cabernet franc. Le travail à la vigne ou lors de la vinification est assuré par l'équipe de Beauregard, c'est dire la qualité des soins apportés (vendanges manuelles, enherbements des vignes, nouveaux palissages, même type d'élevage, passage en barriques...). Il n'est pas question de faire les mêmes vins qu'au Château Beauregard à Pomerol, bien au contraire, le terroir de Lalande-de-Pomerol donne des vins plus vivaces, d'une belle fraîcheur, “croquants”, très fruités avec des tanins soyeux, qui possèdent une personnalité propre.” Vous apprécierez comme nous ce Lalande-de-Pomerol 2007, un très beau vin, bien typé, aux tanins fermes, bien élevé, au nez complexe, tout en bouche, avec des connotations de sous-bois et de fruits mûrs, de garde. Beau 2006, de belle couleur grenat profond, ample et élégant, avec des nuances de groseille et de fumé, de bouche savoureuse et charnue. Très beau 2005, riche et parfumé avec une pointe d'épices, qui présente un bouquet complexe où s'entremêlent des notes de fumé et de fraise des bois bien mûre. Excellent 2004, classique et très représentatif de ce millésime, racé, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes, de bouche savoureuse. Le 2003, d'un beau rouge sombre, est charpenté, avec des tanins mûrs bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Château SAINT-ROBERT : Belle valeur sûre avec le Château Saint-Robert graves rouge 2007, un vin marqué par des notes d'épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, d'une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse. Le 2006 est un vin tout en saveurs, avec un tanin puissant sans astringence, associant puissance et finesse. très joli blanc 2008 (50% Sauvignon et 50% Sémillon), aux notes de pêche, richement bouqueté, tout en structure et parfums, frais, franc et fondu en bouche. Le Château Saint-Robert cuvée Poncet-Deville blanc (80% Sauvignon, 20% Sémillon), issu de bâtonnages réguliers (20% de barriques neuves) est tout en bouche, un vin ample et gras mais tout en fraîcheur, aux saveurs de fruits exotiques, à déboucher sur des quenelles de brochet. Trois chambres d'hôtes sont proposées au Château Saint-Robert à Pujols-sur-Ciron, une très jolie région touristique.

    Château COUTET

    Château COUTET

    (SAUTERNES)
    Philippe Baly

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 46
    Télécopie : 05 56 27 02 20
    Email : info@chateaucoutet.com

    Ce chaleureux propriétaire élève ce Sauternes 2006 (79% Sémillon, 20% Sauvignon blanc et 1% Muscadelle), aux notes de rose et de fruits confits, très classique, de bouche savoureuse, alliant gras et finesse, dominé par sa finesse aromatique et sa structure, un beau vin harmonieux et onctueux. Le 2004 est très typé, d'une belle couleur dorée, un vin gras, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, très harmonieux, puissant et onctueux. Remarquable 2000, très dense, très liquoreux, d'une grande complexité d'arômes, avec en bouche des notes de fruits très mûrs (citron), que l'on vous conseille sur une fondue au chocolat comme on me l'a servi sur place au cours d'un déjeuner mémorable. Très beau 98, encore jeune, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, d'une grande fraîcheur en bouche, d'un grand classicisme, tout en finesse aromatique (noisette, brioche) en finale.

    Château FILHOTSAUTERNES Château FILHOT

    Château FILHOT

    (SAUTERNES)
    Comte Gabriel de Vaucelles

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 76 61 09
    Télécopie : 05 56 76 67 91
    Email : filhot@filhot.com
    Site : www.filhot.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Splendide Sauternes 2007, d'une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l'une des plus belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Le 2006 d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme en bouche, aux nuances délicates mais intenses.Très beau 2005, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d'agrumes très mûrs et de pain grillé, intense, de bouche pleine et d'une grande élégance, d'une longue finale, de grande évolution. Le 2004 est un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel, de bouche persistante, de grande garde, bien entendu. Formidable 2001, d'une belle couleur dorée, au nez, il dégage des arômes d'ananas, en bouche, il est gras, onctueux, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, de grande garde.

    Château HAUT-BERGERON

    Château HAUT-BERGERON

    (SAUTERNES)
    Famille Lamothe

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 24 76
    Télécopie : 05 56 63 23 31
    Email : haut-bergeron@wanadoo.fr

    Une propriété de 32,43 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans). Très beau Sauternes 2006, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, charmeur, un vin puissant et racé, tout en suavité. Le 2005, médaille d'Or Paris 2007, où la structure s'allie à l'élégance, est de bouche ample, aux nuances de chèvrefeuille et de petits fruits cuits (abricot, pamplemousse), un vin séduisant. Très intense, le 2003, un grand vin aux connotations florales complexes, de bouche onctueuse, est très gras, avec des nuances de fleurs et de miel, de garde. Superbe 2001, très élégant, liquoreux et vif à la fois, avec du gras, des senteurs persistantes, d'un excellent potentiel de garde. Le 2000 est intense, de bouche chaleureuse et distinguée. Redégusté cette année, le 98, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, de très bonne évolution comme ce grand 95, de très belle couleur, très riche, un superbe vin aux senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose, onctueux et gras. Goûtez le Sauternes Château Fontebride, de bouche dense et friande à la fois, aux nuances de fruits macérés en finale.

    Château HAUT-CLAVERIE

    Château HAUT-CLAVERIE

    (SAUTERNES)
    Philippe Sendrey

    33210 Fargues-de-Langon
    Téléphone :05 56 63 43 09
    Télécopie : 05 56 63 51 16
    Email : vignoblesendrey@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautclaverie
    Site : www.haut-claverie.com

    Très bien classé. Le domaine compte 16,4 ha de vignes (13,3 en Sauternes et 3,10 en Graves). Les cépages : 85% Sémillon et 15% Sauvignon pour le Sauternes et 45% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon et 20% Cabernet franc pour le Graves. Tout cela donne ce remarquable Sauternes 2005, de belle robe dorée, au bouquet puissant de petits fruits confits, de bouche onctueuse à la finale vive et fraîche, d'une douce onctuosité, gras, qu'il faut bien sûr laisser évoluer pour profiter de son potentiel. Le 2003 est très bon actuellement, puissant et fin à la fois, avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, parfait sur des desserts au chocolat noir. Goûtez le Graves rouge Château La Mourasse 2007, de robe pourpre, aux tanins riches et très équilibrés, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur.

    Château LAFON

    Château LAFON

    (SAUTERNES)
    Earl Fauthoux

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 30 82
    Télécopie : 05 56 63 30 82
    Email : chateau.lafon@orange.fr

    Le château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du château d'Yquem. Vignoble de 11 ha. Goûtez ce Sauternes 2006, très classique du millésime, d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches. Le 2005, de bouche puissante (agrumes confiturés), de robe intense, aux senteurs persistantes, bien classique, est tout en bouche, avec une finale suave où l'on retrouve les fruits confits. Excellent 2004, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, aux nuances de fleurs et de miel, persistant comme ce 2001, de belle robe dorée, intense, typé, ample et parfumé, aux connotations de rose.

    Château de MALLE

    Château de MALLE

    (SAUTERNES)
    Comtesse Nancy de Bournazel

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 62 36 86
    Télécopie : 05 56 76 82 40
    Email : accueil@chateau-de-malle.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudemalle
    Site : www.chateau-de-malle.fr

    Au sommet. Un vaste domaine de 200 ha. C'est Jacques de Malle qui fit construire ce magnifique château à l'aube du XVIIe siècle. Le vignoble de 27 ha de Sauternes et 23 ha de Graves est planté d'un seul tenant autour du château. Il est situé sur un plateau bien exposé, légèrement vallonné, au sous-sol siliceux, sableux et argilo-graveleux. Nancy de Bournazel est une référence dans la région et se passionne, aux côtés de son fils, pour son superbe Sauternes 2006, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche. Le 2001 est remarquable actuellement, de robe dorée, au nez intense, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, très charmeur. Excellent Graves château de Cardaillan rouge 2006, coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de groseille, d'humus et d'épices caractéristiques. Le Graves M de Malle 2007, où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère, harmonieux et suave. le Graves rouge château Pessan 2006, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, de bouche riche et suave, aux tanins fondus.

    Château SAINT-AMAND

    Château SAINT-AMAND

    (SAUTERNES)
    Anne-Mary Facchetti-Ricard

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 76 84 89
    Télécopie : 05 56 76 24 87
    Email : chateausaintamand@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateausaintamand

    Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Dans la même famille depuis 2 siècles. Amand était évêque à Bordeaux au Ve siècle; sanctifié, son nom fut donné à la propriété. L'histoire dit que, pour protéger les gens du village, une fontaine miraculeuse fut alors installée et aurait provoqué plusieurs guérisons. Cette propriétaire charmante et passionnée, peut être fière de son remarquable Sauternes 2007, de belle robe dorée, au bouquet présent et complexe (miel, pain grillé), tout en élégance en bouche, dominée par des notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, de garde. Très réussi, le 2006, de bouche complexe (poire, abricot confit), harmonieux, onctueux, de teinte doré soutenu, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches et de pain d'épices, est suave et fin, de très bonne évolution. Beau 2005, puissant et dense, avec ces notes de noisette et de miel, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d'une longue finale, encore très jeune, de garde. Superbe 2000, tout en bouquet, fin et savoureux, opulent et bien velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé. Très beau 98, aux connotations subtiles de brioche et de rose, de bouche profonde, un vin très fin, associant puissance et distinction, avec ces notes en bouche caractéritiques de noisette et de pêche, alliant souplesse et structure, tout en bouche comme ce 96, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, tout en élégance et onctueuse.

    Château SIMON

    Château SIMON

    (SAUTERNES)
    Jean Dufour

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 35
    Télécopie : 05 56 27 24 79
    Email : chateau.simon@worldonline.fr

    Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 17 ha (85% de Sémillon, 12% Sauvignon et 3% Muscadelle). On se fait plaisir avec son Sauternes 2007, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2005, moelleux et frais en bouche, d'une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes. Le 2004, de jolie robe dorée, de bouche complexe, allie rondeur et structure, finement floral, tout en souplesse. Le Graves rouge 2006, élevé en fûts, de couleur rubis, aux tanins fermes mais bien soyeux, intense en couleur et en arômes, charmeur, un vin qui allie harmonie et richesse.

    Château la TOUR BLANCHE

    Château la TOUR BLANCHE

    (SAUTERNES)
    Didier Fréchinet

    33210 Bommes
    Téléphone :05 57 98 02 73
    Télécopie : 05 57 98 02 78
    Email : tour-blanche@tour-blanche.com
    Site : www.tour-blanche.com

    Les 37 ha de vignes sont plantés sur une croupe à la surface graveleuse et au sous-sol argilo-calcaire qui culmine à 60 m, assurant un parfait drainage, une parfaite ventilation et une parfaite exposition. Les vendanges s'effectuent par tries successives (jusqu'à 6 passages) pour ne ramasser que les meilleures grappes, voire les meilleurs raisins. La fermentation alcoolique s'effectue en barriques. Tous les soins sont apportés aux vins avec un suivi précis (ouillages réguliers, soutirages tous les trois mois, élevage en barriques 16 à 18 mois, collage, stabilisation tartrique, filtration...). Doté des installations les plus modernes, La Tour Blanche est également une École dévouée aux métiers du vin, référence dans la région. Exceptionnel Sauternes 2007, de robe jaune doré, alliant puissance et charme, aux arômes de narcisse et d'épices, d'une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, de grande évolution. Le 2005, gras mais très fin, d'une structure raffinée, est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde. Le 2002 est un vin très réussi, avec ces saveurs subtiles où dominent les fruits confits, de bouche fruitée.

    Château VALGUY

    Château VALGUY

    (SAUTERNES)
    Grands Vignobles Loubrie
    4, chemin de Couitte
    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 58 25
    Télécopie : 05 56 63 58 25
    Email : grandsvignoblesloubrie@orange.fr

    Une réussite avec ce Sauternes 2007, issu d'un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%,10% Sauvignon et 5% Muscadelle), bien élevé 18 mois en barriques, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d'épice, d'excellente bouche, un vin savoureux qui poursuit sa belle évolution. Excellent 2006, suave, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, d'une belle ampleur. Excellent Graves rouge Cailloux de Valguy 2007, d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de fruits noirs surmûris, tout en finesse tannique, un vin typé, ample et bien charpenté. Joli Graves blanc Cailloux de Valguy 2007 (élevage sur lies fines avec bâtonnages, 60% Sémillon, 40% Sauvignon), de teinte pâle, charmeur, aux notes de poire, tout en structure et parfums en bouche.

  • Chenin ou Pinot noir d'Afrique du Sud ?

    En blancs comme en rouges, en mousseux comme en vins types “Xérès”, lesvins ont l’avantage de profiter de l’expérience des hommes depuis longtemps, et il me semble qu’ils possèdent aussi ce qui manque à beaucoup d’autresvins de pays “neufs” : un réel terroir et plusieurs microclimats propices à la culture de la vigne. On trouve d’ailleurs des sols intéressants de graviers et de schiste dans la plaine côtière, et d’autres sols alluviaux et calcaire dans les vallées.

    Les saisons sont inversées par rapport à celles de l’Europe. Le printemps dure de septembre à novembre, l’été de décembre  à février, l’automne de mars à mai, et l’hiver de juin à août. Les vignes ont droit à l’irriguation. Les vendanges se font donc principalement de Février à Mars. Le climat est généralement de type méditerranéen, chaud (les vendanges se font souvent la nuit, certains secteurs nécessitent une irriguation), même si les zones côtières sont plus fraîches au Printemps et en Automne.

    Les principaux cépages
    - Pour les rouges : Cabernet-SauvignonPinotage, Shiraz, Coinsault,CarignanPinot NoirZinfandelMerlotBastardo,

    - Pour les blancsChardonnayChenin blanc, Muscat d’Alexandrie,Sauvignon, Bourboulenc, Riesling, Pedro Ximenez, Sémillon, Ugni Blanc,GewurztraminerClairette et Colombard.

    Les vins
    Les meilleurs rouges sont surtout issus du Cabernet-Sauvignon, de Shiraz et de Pinotage. Ce sont des vins de couleur intense, riches en arômes et en charpente, avec ce goût de “fumé” caractéristique, qui leur donnent une typicité de bon aloi.

    Les meilleurs blancs dégustés étaient issus du Chardonnay, du Riesling, duChenin, et du Sauvignon, bien que celui-ci me semble être le moins intéressant. Ce sont pour la plupart des vins vifs et francs, souvent très rondsen bouche. Quelques-uns sont doux.

    Les régions
    Les vignobles s’étendent principalement à l’ouest du Cap, entre 33° et 34° de latitude sud.

    On peut diviser le vignoble sud-africain en cinq parties. Deux grandes entités s’en dégagent : celle qui comprend les régions de la côte, et celle de l’intérieur des terres, qui regroupe les secteurs de TulbaghWorcester, Robertson et Swellendam.
    A leurs côtés, beaucoup plus petite, la région du Boberg (Paarl et Rulbach), en réalité située entre les deux principales entités, et plus haut vers le nord, lelong de la côte, la région Olifants River et Piquetberg.
    Enfin, on fait du vin dans les régions de Upington, dénommée Vallée de l’Orange, et la ville de Kimberley.

    1/. La zone réellement côtière, qui s’étend de la côte jusqu’à la première chaîne de montagnes comprend les secteurs (appellation ou WO) :Constantia, Durbanville, Stellenbosch et  Swartland.

    Constantia
    Le secteur est connu depuis le XIXe siècle pour ses vins de dessert, de typeMuscat (mes préférés) et Porto, puis pour ses vins de type Xérès. Bordé par la mer, il bénéficie d’un climat modéré et chaud avec 850 millimètres de pluie par an. On y produit des vins rouges et des vins blancs (Klein Constantia en fait d’excellents), issus du Sauvignon et du Riesling...

    LIRE LA SUITE

  • Châteauneuf-du-Pape sur la sellette

    L’aire d’appellation (3 133 ha) comprend Châteauneuf-du-Pape et déborde sur une partie des communes avoisinantes de Bédarrides, Courthézon, Sorgues et Orange. Le terroir se caractérise principalement par un sol extrêmement ingrat composé de gros galets roulés, amoncelés autrefois par le glacier du Rhône, qui fournissent à la vigne des conditions exceptionnelles de maturation en lui renvoyant pendant la nuit l’intense chaleur qu’ils ont emmagasinée pendant le jour. Les plus anciennes données historiques du vignoble remontent aux premiers papes d’Avignon. Clément V, précédemment évêque de Bordeaux, qui y possédait une vigne dénommée par la suite “Pape-Clément” ; Jean XXII et ses successeurs avaient, eux, fait de “Châteauneuf” leur résidence champêtre. L’autre grande particularité de ces vins réside dans leur encépagement, constitué par 13 plants. Les vinsblancs offrent un bouquet floral duquel s’échappent des parfums de fleur de vigne, de lis ou de narcisse. Les vins rouges sont de couleur intense, puissants, de garde.



    Domaine Juliette AVRIL
    Domaine Juliette AVRIL
    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Marie-Lucile et Séphan Brun
    8, avenue Pasteur
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 72 69 
    Télécopie : 04 90 83 53 08 
    Email : domainejulietteavril@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainejulietteavril
    Site : www.julietteavril.com


    Les Avril comptent parmi les plus anciennes familles deChâteauneuf-du-Pape, premiers Consuls et Trésoriers de la ville de 1756 à 1790. Ils furent avec le Baron Le Roy de Boiseaumarie et d'autres viticulteurs, à l'origine des règlements qui devaient aboutir à la création desappellations d'origine contrôlée. RemarquableChâteauneuf-du-Pape rouge 2008 (GrenacheSyrah etMourvèdre, vendanges manuelles, cuvaison longue et vieillissement en fûts de chêne), un vin remarquable par la concentration de ses arômes de kirsch et par soncaractère chaleureux et intense, aux tanins présents etsoyeux à la fois, de bonne garde, parfait sur un magret. Le Châteauneuf blanc 2008 (Grenache blanc, Roussane,Clairette et Bourboulenc sur sol de marne, vendanges manuelles avec tris) est un vinfranc, avec des notes de fleurs et d'agrumes caractéristiques, un vin qui allie fraîcheur et souplesse. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Prestige Maxence 2008, des vendanges manuelles avec tri, éraflage partiel, et un élevage de12 mois en demi-muids, pour ce vinsavoureux, concentré, intense en couleur comme en arômes, qui vous surprendra par ses notes de fruits mûrs et d'épices, à servir sur une selle d'agneau. Le Côtes-du-Ventoux rouge 2008, GrenacheSyrah et Carignan sur sols argilo-calcaires, vendanges manuelles, avec tri du raisin, est bien charpenté, aux notes de griotte et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale. Joli Côtes-du-Ventoux rosé 2008, de belle robebrillante, un vin gourmand très abordable comme le Viognier blanc 2008, aux arômes defleurs blanches et de pêcherond et frais, idéal sur les coquillages.



    Château FORTIACHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château FORTIA
    Château FORTIA
    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    MM. Pastre et Le Roy de Boiseaumarié
    Route de Bédarrides - BP 13
    84231 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 72 25 
    Télécopie : 04 90 83 51 03 
    Email : chateaufortia@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufortia


    On est bien au sommet avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée du Baron 2006 (60%Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), de robe pourpre soutenu, un vin charnu, auxarômes friands de petits fruits rouges (cassisframboise), avec ce nez délicat mais intense de fruits rouges et d'épices aux accents de garrigue, de bouche ample et soyeuse, auxtanins très équilibrés, de très bonne garde. Savoureux et superbe Château Fortia cuvéeRéserve 2006 (85% Syrah, 15% Grenache) est puissant et typé, aux tanins fermes et bien équilibrés, corsé, aux notes de cuir et de cassis mûr, un vin de garde. Le Château Fortia Tradition 2006 (95% Grenache, 5% Syrah) au nez chaleureusement épicé avec des senteurs de pêche et de groseille, long et équilibré en bouche, velouté, d'un bel équilibre, à apprécier sur un filet de bœuf en croûte, par exemple. Remarquable Châteauneuf-du-Papeblanc 2008, au bouquet riche et harmonieux, avec des nuances de fruits secs et de petitesfleurs, et juste ce qu'il faut d'acidité, bien équilibré, tout en finale.





    Scea LE JAS DES PAPES
    Scea LE JAS DES PAPES
    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Bernard et Jérôme Granget
    1931, Chemin des Saintes Vierges - BP 56
    84350 Courthezon
    Téléphone :04 90 33 02 96 
    Télécopie : 04 90 33 16 82 
    Email : lejasdespapes@wanadoo.fr
    Site : www.lejasdespapes.com


    Un domaine de 8 ha sur des sols constitués principalement de gros galets roulés par leRhône, plantés de GrenacheMourvèdreSyrah,CinsaultClairette... (cuves inox thermorégulées...). Leur Châteauneuf-du-Paperouge 2008 est de couleur intense, dense et complexe, dominé par les fruits macérés, unvin riche et bien en bouche, qui mérite un peu de patience. Le Châteauneuf-du-Pape blanc2009, au nez subtil d'amande, de fruits mûrs et de bruyère, est tout en bouche, de la matière, de la puissance et une belle longueur ainsi que de la fraîcheur en finale, à déboucher sur une ratatouille ou un gratin de courgettes. Goûtez aussi leur CDR rouge, classique et fruité, toujours réussi.


    LES VINS SELECTIONNES PAR REGION




    Domaine MATHIEU Scea
    Domaine MATHIEU Scea
    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    André et Jérôme Mathieu
    3 bis, Route de Courthézon
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 72 09 
    Télécopie : 04 90 83 50 55 
    Email : dnemathieu@aol.com
    Site : www.domainemathieu.fr


    Exploitation familiale de 22 ha, transmise de père en fils depuis 4 siècles. Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2007, issu de vieilles vigneset d'une longue macération, un beau vin typécomme on les aime, de teinte grenat, dense aunez comme en bouche (cassiscannelle), bienéquilibré avec des tanins savoureux. SuperbeChâteauneuf-du-Pape rouge Marquis d'Anselme 2006, issu de vignes centenaires, ample et solide, de belle robe pourpre soutenu, corsé, où l'on découvre des senteurs de fruits mûrs et d'épices douces, les tanins sont fondus mais riches et soyeux à la fois. Remarquable Châteauneufblanc 2009, un vin racé d'une grande finesse, complexe, au nez subtil, d'une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et d'aubépine, riche, avec des nuances bien caractéristiques de miel et de fenouil, toujours parfait sur des viandesblanches comme sur un homard. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge vin Di Felibre 2006, derobe pourpre, est d'une belle harmonie, complet et puissant, d'une jolie persistancearomatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très bien élevé. Goûtez leur Côtes-du-Rhône rouge, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et persistant, et le très joli CDR rosé 2009, tout en fruits.





    Château MONT-REDONCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château MONT-REDON
    Château MONT-REDON
    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Jean Abeille et Didier Fabre

    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 72 75 
    Télécopie : 04 90 83 77 20 
    Email : montredon@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/montredon


    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Le 2008 est un millésime qui nous ramène à plus de floralité et de goûts minéraux, nous précise Jean Abeille. Les rendements ont été très faibles suite à des tris exigeants, l' élevage en bois neuf savamment dosé ce qui a permis de conserver tout le fruité. Ce 2008 est très séducteur, friand, savoureux que l'on peut déguster dès maintenant. Pour poursuivre notre politique qualitative au château Mont Redon, nous nous sommes mis aux normes européennes à tous niveaux, avons optimisé l'accueil de la vendange et agrandi la cuverie de vinification pour pouvoir effectuer les meilleures sélections. Nous avons toujours su être précurseur et utiliser le meilleur outil au service de la qualité, nous continuons dans ce sens avec des essais de table de tri optique. Dans un contexte de crise, notre situation est plutôt confortable, nos Vins d'un excellent qualité-prix ne souffrent pas trop et nous avons ouvert d'autres débouchés à l'étranger qui compensent certaines pertes. Au niveau national, nos ventes se maintiennent pour toutes nos appellations. C'est une reconnaissance de notre savoir-faire, de la qualité de nos Vins qui nous touche beaucoup.” Vous allez donc apprécier ce Châteauneuf-du-Pape 2007, issu majoritairement du Grenache (60 %), des Syrah (19 %) et Cinsault (15 %), un grand millésime, à la fois riche et puissant, élégant tout en étant structuré, d'une belle complexité aromatique aux notes de toasté, de grillé, un vin qui a du tempérament ! Le 2006 est un vin d'un grand équilibre qui marie fraîcheur et fruit, des tanins soyeuxadéquates au potentiel de vieillissement. “Beaucoup de grâce et de pureté, poursuit Jean Abeille, un vin dans la lignée du 2005. Moins concentré que 2005 et 2007, un vin à boire avec plaisir dès maintenant.” Le 2005 est splendide, de couleur intense, charnu, au nezdominé par les petits fruits rouges (cassisframboise), aux tanins très équilibrés, de bouche bien corsée, d'une structure soutenue. Beau 2004, au nez d'épices et de fruitsrouges à noyau, Coloré et corsé, un vin qui poursuit son évolution, sa finesse et son élégance s'ouvre tout au long du repas. Exceptionnel 2001, un vin marqué par des senteurs d'épices à dominante de fruits rouges mûrs, de poivre et de violette, d'une bellecouleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse en bouche, très strucuré, distingué, d'une longue et volumineuse finale. Remarquable Châteauneuf blanc 2009, d'une grande complexité d'arômes avec des nuances de chèvrefeuille, de citronnelle et de pêche devigne, de bouche suave et fraîche à la fois, d'une grande finale aromatique. Beau 2008, aunez subtil (aubépine, noisette), tout en rondeur et persistant en bouche, avec une note de fraîcheur caractéristique, que l'on vous conseille sur une blanquette de veau. Superbe 2007, médaille d'Or au concours général agricole de Paris. Beau Lirac Mont-Redon blanc2009, bien fruité, au nez intense et subtil à la fois à dominante de poire et d'amande, d'une belle persistance. Le 2008, de robe jaune clair, est complexe avec ces notes de petits fruitssecs et de tilleul, tout en finesse et en arômes, parfait sur un poisson au beurre blanc. LeLirac rouge 2008, de couleur rubis profond, qui développe un nez puissant dominé par lesfruits rouges cuits, bien charpenté, un vin riche au nez comme en bouche, qu'il faut apprécier sur un gibier à poil. Excellent 2007, de couleur profonde, bien corsé, où dominent les fruits mûrs, aux tanins fondus, bien en bouche, vraiment très abordable, et Tout enfruité et finesse, le Côtes-de-Provence château Rio-Tord rosé 2009, provenant de leur autre domaine familial, un vin de belle teinte, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d'une belle finesse aromatique, d'un bel équilibre, et le Marc deChâteauneuf-du-Pape blanc, un régal, à boire frais en digestif.



    Famille QUIOTCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Famille QUIOT
    Famille QUIOT
    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Famille Quiot
    Av Baron Le Roy - BP 38
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 73 55 
    Télécopie : 04 90 83 78 48 
    Email : vignobles@jeromequiot.com
    Site : www.jeromequiot.com


    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Nous avons, nous dit Florence Quiot, une nouvelle cuvée Nonandra (abréviation de Nolwen et Alexandra le prénom de ma fille et de ma nièce). C'est un joli Châteauneuf-du-Pape 2007 (4000 bouteilles seulement), une cuvée qui n'est pas reconduite automatiquement, nous n'en avons pas produit en 2008 ni 2009. Nous avons décidé pour celle-ci une sélection très élitiste, seules quelques cuves bénéficient d'un élevage particulier. Nous avons souhaiter produire un vin très harmonieux, très élégant, un vin d'exception. Il prime plus par sa grande élégance que par une concentration excessive.” Exceptionnel Châteauneuf-du-Pape rouge Domaine du Vieux-Lazaret 2007 (67% Grenache noir, 22% Syrah, 5% Mourvèdre, 4% Cinsault et 2% autres cépages sur des sols de galets, de terrasses caillouteuses et des sols argileuxvignes de 40 ans en moyenne), un vin remarquable par la concentration de ses arômes de kirsch et par soncaractère chaleureux et intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, de bonne garde, parfait sur un magret. Le Châteauneuf blanc 2008 (45% Grenache blanc, 30% Clairette, 20% Bourboulenc et 5% Roussane, sur des sols argileuxvignes 30 ans en moyenne) de belle teinte pâle et brillante, un vin ample et bien harmonieux, qui sent les noisettes et lapêche blanche, de bouche délicate comme le 2007, tout en finesse, au nez de fruits frais et de fleur d'acacia, un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, un vin qui allie nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches tout en charme, parfait sur un carpaccio de saint-Jacques. Le Châteauneuf-du-Pape cuvéeExceptionnelle 2007 (60% Grenache et 40% Syrah) est savoureux, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et d'épices, il vous surprendra par sa richesse en bouche,corsé et charpenté il poursuit une excellente évolution. Le Châteauneuf-du-Pape Domaine Duclaux rouge 2006 (cépages dominants 70% Grenache, 20% Mourvèdre, sur des sols degalets roulés, d'alluvions, de sable, de cailloux et des sols argilo-calcairesvignes de plus de 50 ans en moyenne) est un beau vin typé comme on les aime, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec des tanins savoureux, à ouvrir sur une bécasse. Excellent CDR Sablet Château du Trignon rouge 2005, Grenacheet Mourvèdre issus des terrasses alluviales à galets roulés, sablonneuse et peu calcaire(safres blancs), vendanges éraflage total, cuvaison : 20 jours, élevage cuves et foudre, derobe rouge violacé profond, aux parfums de réglisse, de laurier et d'épices fines, souple etsuave, vin ample et stucturé avec tanins harmonieux, le 2006 est dans la lignée. À noter : différents stages organisés à Châteauneuf-du-Pape et au Domaine Houchart (voirProvence). Le Domaine du Vieux Lazaret propose la “Visite Tradition” qui consiste à visiter la cave et à déguster les Vins. La visite “Vignoble à pied ou en vélo” d'une durée de 2h vous fait parcourir le vignoble sac au dos avec dégustation dans les parcelles. Ici aussi, “l'Initiation à la dégustation en 2 h” et des stages plus longs et plus complets peuvent être organisés à la demande. Château Houchard, l'autre propriété de la famille Quiot, située sur un plateau au pied de la montagne Sainte-Victoire, au milieu d'un vaste épandage de cailloutis calcaires descendus de la montagne. Beau Côtes-de-Provence rouge 2008, derobe pourpre soutenu, un vin riche et bien en bouche, aux notes subtiles et intenses d'humus et de petits fruits noirs surmûris, dense et complexe en finale. Le 2007 se goûte remarquablement, au nez dominé par les fruits rouges, charnu, aux tanins fondus,de bouche parfumée avec des notes de fraise et de myrtille, ample et velouté, qui poursuit son évolution et se marie parfaitement avec de l'agneau, par exemple. Excellent Côtes-de-Provence rosé 2009, toujours très bien vinifié, avec des nuances de pêche, d'abricot, un très joli vin associant richesse et souplesse, de bouche fruitée, d'un très bel équilibre, parfait sur une sole grillée. Dans la lignée, le Côtes-de-Provence blanc 2009 se caractérise par beaucoup de finesse et de fruité, un vin où s'entremêlent des notes de pomme mûre et de bruyère, très bien équilibré et ample, très charmeur, élégant, de bouche persistante, dense et parfumée, tout en harmonie. Le 2008, charmeur par sa vivacité, d'une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et d'aubépine, est rond et tout en bouche.


  • Cahors, Gaillac, Madiran... des vins qui comptent !

    Dans cette région du Sud-Ouest, les cépages et les sols ont une véritable influence, une véritable présence historique. De quoi montrer sa propre personnalité quand on en a comme c’est le cas à Cahors ou à Madiran. À quoi bon avoir de beaux cépages de caractère comme le Tannat, le Cot, La Négrette ou le Gros Manseng si c’est pour “lisser” les vins et les dépersonnaliser au point que l’on ne sait plus ce que l’on goûte ? La complexité des terroirs et des climats est pourtant bien réelle dans la région, et prouve que l’on ne fait pas la même qualité, selon les aléas de la nature, au fin fond du Béarn ou dans le Lot. C’est ce qui compte, et crée la typicité.

    En Périgord, les vins retenus sont racés comme nous les aimons, marqués par des terroirs spécifiques et des cépages appropriés. C’est vrai en Pécharmant, en Côtes-de-Bergerac, en Monbazillac ou en Côtes-du-Marmandais.

    Le point sur les millésimes

    Particulièrement à Cahors ou à Madiran, mais aussi dans l’ensemble de ce grand vignoble, les millésimes 2008, 2006, 2005, 2004, 2003 et 2001 sont des réussites, le 2007 se goûte bien. Les vins ont une réelle typicité, un potentiel de garde (beaux 1999, 1995 ou 1990) où les cépages et les sols ont leur influence et une véritable présence historique.

    Quelques rapports qualité-prix-plaisir exceptionnels, en rouges, en blancs secs et en liquoreux (millésimes 2004, 2000, 1995 ou 1990). Pas fana des “microcuvées” (en Bergerac, à Cahors, à Monbazillac...), pas typées et à des prix incautionnables, les meilleurs vignerons s’attachant ici à élever des vins racés.

    Classement Sud-Ouest Perigord

    Tout savoir sur le vignoble

    Vignerons sélectionnés

    Guide des vins
    Millesimes

    Les vignobles et leurs vins

    - Madiran

    L’origine géologique des sols de Madiran date du tertiaire et du quaternaire. Au regard de la variété géologique du sous-sol de la région, les sols sont également très différents. Les sous-sols sont toujours à base d’argile plus ou moins calcaire pouvant aller jusqu’à la forme “molasse” ou “marne”. Le terroir de Madiran se classe en 3 grandes catégories.

    – La première, où sol et sous-sol sont constitués d’une masse argileuse de 2 à 3 m d’épaisseur, donnant naissance à des terres du type argilo-calcaire, terrefort ou argilo-siliceux, est située en hauts coteaux ou sur le versant ouest. Sa structure argileuse et profonde lui confère une très bonne capacité de rétention d’eau. Elle est souvent réservée au vignoble de Pacherenc-du-Vic-Bilh.

    – La deuxième catégorie de sol est souvent localisée sur les versants est ; elle est considérée comme la plus caractéristique de l’appellation Madiran. Ce sol est communément appelé sol à “grepp”. Le grepp, ou alios, est une concrétion ferromagnésifère qui constitue une stratification rocheuse intermédiaire épaisse de 30 à 50 cm et dont la profondeur varie très irrégulièrement entre 20 cm et 1 m. Au-dessus de cette couche imperméable à l’eau et aux racines, nous trouvons souvent des boulbènes, pauvres en argiles et en matière organique. C’est de ce terroir que sont issus les vins intenses, noirs, concentrés, aux tanins généreux.

    – La troisième catégorie, sur les coteaux restants, où se situent des zones d’argiles à galets constituées de limons argilo-sableux très caillouteux caractérisés par leur bonne régulation hydrique. En effet, les années sèches, les racines vont puiser la fraîcheur dans la profondeur des argiles. En année humide, ces sols sableux et caillouteux restent filtrants et bien drainés. Ce dernier terroir donne naissance à des vins plus ronds, aux tanins amples...

    - Cahors

     

    AOC depuis 1971. Le vin de Cahors est l’un des plus anciens d’Europe. Sa naissance se situe cinquante ans avant Jésus-Christ, lorsque les Romains plantèrent de la vigne dans le Quercy. L’appellation couvre actuellement environ 4 100 ha plantés en vigne. Elle se situe au sud-ouest de ce département de part et d’autre du cours du Lot, à partir de Cahors et jusqu’à Soturac, dernière commune avant le Lot-et-Garonne, et s’étend sur 45 communes réparties dans 6 cantons, à savoir les cantons de Cahors, Luzech, Puy-l’Évêque, dans la vallée, Catus, sur le plateau nord, Lalbenque et Montcuq, sur le plateau au sud.

    La spécificité la plus originale du microclimat cadurcien est liée à la topographie très particulière du site viticole. Elle réside, d’abord, dans l’imbrication étroite de la vallée dans le socle calcaire du causse qui la protège des masses d’air froid venues du nord et de l’est, et, ensuite, dans les méandres invraisemblables que décrit le Lot, entre Cahors et Puy-l’Évêque, comme s’il n’arrivait pas à quitter le vignoble enserré dans ses boucles, conscient qu’il serait du rôle protecteur et bénéfique de ses eaux, à la fois comme volant thermique et réserve hygrométrique permanente.

    Selon qu’ils proviennent de secteurs différents (l’appellation est très étendue et les sols ne sont pas du tout les mêmes à Prayssac ou à Parnac), ils ont deux styles bien particuliers, du plus “léger” au plus corsé, mais tous reconnaissables entre mille grâce aux cépages classiques Malbec et Tannat, qui se plaisent dans ces sols complexes, où les graves s’associent à des alluvions anciennes. En fait :

    - Les premières terrasses argilo-limoneuses, limono-sableuses et graveleuses, sont aptes à produire des vins légers et friands, à boire plutôt jeunes.

    - Les deuxièmes terrasses et les coteaux de piémont, argilo-siliceux, argilo-calcaires, mêlés d’éboulis du causse, donnent des vins pleins, corpulents et de bonne garde.

    - Les coteaux du rebord du causse et le plateau lui-même, calcaires et argilo-calcaires, sont susceptibles de produire des vins moins gras mais plus structurés, de belle garde.

    LIRE LA SUITE

    Top Vignerons Région Périgord-sud-ouest

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en BLEU)


    Prix d’Honneur

    Philippe Bernède (Coutale)

    Denis Capmartin (Barréjat)

    Annie Caussé (Bouscaillou)

    Famille Chigé (Cru Lamouroux)

    Françoise Dartigalongue

    Famille Loisy (Péroudier)

    Michel Monbouché (Ladesvignes)

    Jacques Mournaud (La Plante)

    Prix d’Excellence

    Famille Couture (Eugénie)

    Pierre Philippe (Vignerons de Buzet)

    Jean-Pierre Raynal (Souleillou)

    Famille Ressès (Caminade)

    Pierre Sadoux (Court-les-Mûts)

    Éric Swenden (Gautoul)

    Claude Vidal-Hurmic (Borderie)

    Satisfecits

    Famille Borderies (Bourguet)

    Agnès Gervais (Pialentour)

    Famille Jegerlehner-Prataviera (Ménard)

    Luc Luyckx (Famaey)

    Jacques Maumus (Cru Paradis)

    Mogens Olesen (Lécusse)

    Marc Penavayre (Plaisance)

    Alain Péronnet (Moulin Garreau)

    Famille Pieron (Bovila)

    Famille Rebeyrolle (Ressaudie)

    Jean Sentilles (Pichard)

    Lauréats

    Christine Borgers (Haut-Pezaud)

    Famille Caillard (Maine-Chevalier)

    Famille Dalbavie (Voie Blanche)

    Famille Delpech (Lavaur)

    Maradenne Guitard (Nozières)

    Éric Lépine (Rhodes)

    Famille Molle (Moulins de Boisse)

    Espoirs

    Famille Castaing (Moulin-Pouzy)

    Famille Dubard (Laulerie)

    Olivier Faurichon de la Bardonnie (Laroque)

    Jean Labroue (Roches)

    Antonin Nicollier (Pouypardin)

     

  • Les Corbières incontournables

     

    SARL Domaines BONFILSCORBIÈRES SARL Domaines BONFILS

    SARL Domaines BONFILS

    (CORBIÈRES)

    Domaine de Cibadiès
    34310 Capestang
    Téléphone :04 67 93 10 10
    Télécopie : 04 67 93 10 05
    Email : domainesbonfils@wanadoo.fr

    Au sommet avec une multitude de récompenses, dont ce Corbières Le V de Vaugelas 2007, médaille d'Or à Mâcon, de jolie robe grenat pourpre, avec ces arômes de mûre confiturée et de garrigue, fort bien élevé, un vin harmonieux et parfumé, de bouche puissante, de belle garde. Le Minervois Château Millegrand 2008, élevé en fûts de chêne, médaille d'Or à Paris, de très bonne bouche, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlnt couleur et matière, d'une jolie finale épicée, un vin d'excellente évolution. Il y a aussi le Coteaux-du-Languedoc Château Sainte-Marthe 2009 (médaille d'Argent aux Vinalies 2010), où dominent des senteurs de cassis, de griotte et d'épices, de bouche corsée, un vin coloré et parfumé, alliant rondeur et structure. Le vin de Pays d'Oc Domaine de Cibadiès Chardonnay 2008, médaille d'Or au Concours général agricole Paris 2009 (bravo !), de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, avec des notes d'agrumes et de fleurs, est très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d'une jolie finale comme le vin de Pays des Côtes-de-Thongues Domaine de Cantaussels Grenache 2009, médaille d'Or encore à Paris. En Montagne-Saint-Emilion, le Château Coucy 2007 a récolté, lui, une médaille d'Argent à Paris, un vin au bouquet ample (violette, pruneau), bien corsé, aux tanins harmonieux, amples et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante, une belle réussite.



    Château ÉTANG des COLOMBES

    Château ÉTANG des COLOMBES

    (CORBIÈRES)
    Famille Gualco

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 00 03
    Télécopie : 04 68 27 24 63
    Site : www.etangdescolombes.com

    Un superbe Corbières Bicentenaire Vieilles Vignes 2007, issu d'un terroir argilo-calcaire caillouteux (Grenache noir, Carignan et Mourvèdre, vieilles Vignes de 50 ans. Vinification en grains entiers, 8 mois d'élevage en fûts de chêne, très petits rendements (28 hl/ha)... expliquent ce vin de robe grenat noir, aux notes de violette, avec des nuances de groseille et de réglisse, de bouche soyeuse et intense. Le Château Étang des Colombes Bois des Dames blanc, provenant d'une macération pelliculaire des Grenache blanc et Bourboulenc, où s'entremêlent des notes d'amande et de fleurs blanches, est tout en rondeur, avec une note de fraîcheur qui lui est caractéristique. Excellent Corbières Gris Colombes rosé 2008, très agréable, épicé, de robe brillante, souple, frais mais puissant en bouche, bien parfumé, sec et suave à la fois. Excellent Corbières Bois des Dames rouge 2006, charnu, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, tout en bouche, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre. Le Corbières Vieilles Vignes est généreux, classique, de couleur intense, d'une belle harmonie entre structure et souplesse, un vin dense, aux notes d'humus et de cassis.

    Domaine de FONTSAINTECORBIÈRES Domaine de FONTSAINTE

    Domaine de FONTSAINTE

    (CORBIÈRES)
    Yves et Bruno Laboucarié
    Route de Ferrals
    11200 Boutenac
    Téléphone :04 68 27 07 63
    Télécopie : 04 68 27 62 01
    Email : sep.laboucarie@aliceadsl.fr
    Site : www.fontsainte.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 50 ha. Yves et Bruno Laboucarié produisent des Vins à l'image du climat méditerranéen et de leur terroir de Boutenac, en sachant conserver leur typicité tout en les marquant de leur personnalité dans les différentes étapes de la culture de la vigne, de la vendange manuelle et de la vinification. Remarquable Corbières Clos du Centurion 2005, provenant d'un vignoble de 4 ha, un vin très typé, d'un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir sur un gibier. Le Corbières rouge Réserve La Demoiselle, bien coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, est un vin riche, d'une belle finale.

    Château du GRAND-CAUMONT

    Château du GRAND-CAUMONT

    (CORBIÈRES)
    Laurence Rigal

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 10 82
    Télécopie : 04 68 27 54 59
    Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/grandcaumont
    Site : www.grandcaumont.com

    Le Château Grand-Caumont est l'un des plus vastes domaines des Corbières avec 100 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépages Syrah, Grenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l'époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto. Remarquable Corbières rouge Impatience 2005 (55% Carignan noir, 40% Syrah et 5% Grenache noir, élevage en barriques pendant 12 mois pour 40% de l'assemblage), qui a reçu deux médailles d'Or, l'une au concours des Grands Vins de Mâcon, et l'autre à celui des Vignerons Indépendants. Un vin coloré, puissant et corsé, aux tanins riches mais bien fondus, au nez dominé par les petits fruits noirs compotés, aux senteurs de cuir et de cassis mûrs bien caractéristiques, d'excellente évolution. À ses côtés, le Corbières Réserve de Laurence rouge 2004, médaille d'Or au Concours des Vignerons indépendants, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, légèrement poivré, tout en harmonie, de très jolie bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche chaleureuse, de garde également. Le Corbières rouge Château Caumont Saint-Paul 2005 est typé comme nous les aimons, de bouche pleine, au nez de cerise confite et d'humus, associant puissance et finesse, un vin d'une belle couleur grenat pourpre, harmonieux, bien charpenté, d'excellente garde.

    Château GRAND-MOULIN

    Château GRAND-MOULIN

    (CORBIÈRES)
    Jean-Noël Bousquet
    RN 113 - 6, avenue Galliéni
    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 40 80
    Télécopie : 04 68 27 47 61
    Email : chateaugrandmoulin@wanadoo.fr

    Beaucoup apprécié le Corbières Boutenac 2006 (60% Syrah, 40% Carignan), très parfumé (griotte, cassis, sous-bois), bien charnu, ample, de belle charpente, marqué par son terroir, de robe soutenue, un vin corsé et charpenté. Le Vieilles Vignes 2006, élevé en fûts (50% Syrah, 20% Carignan, 20% Grenache et 10% Mourvèdre), aux senteurs de fruits rouges avec des notes fumées, très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec les viandes rouges et les fromages puissants. Excellent Corbières Terres Rouges 2006, 42 jours de cuvaison, élevage 12 mois en fûts de chêne, de jolie robe pourpre intense, aux notes de mûre et d'épices, aux tanins mûrs et puissants à la fois, un vin qui supporte une cuisine bien relevée, de bouche à la fois ferme et ronde, riche, de très bonne évolution.

    Domaine de LONGUEROCHE

    Domaine de LONGUEROCHE

    (CORBIÈRES)
    Roger Bertrand

    11200 Saint-André-de-Roquelongue
    Téléphone :04 68 41 48 26 et 06 75 22 85 51
    Télécopie : 04 68 32 22 43
    Email : contact@rogerbertrand.fr
    Site : www.rogerbertrand.fr

    Vignoble de 14 ha sur sol argilo-calcaire et grès ferrugineux. Vendanges manuelles et culture raisonnée donnent ce Corbières rouge cuvée Aurélien 2006, de belle robe grenat, charnu comme il se doit, un beau vin qui développe des arômes de cassis et de violette, qui allie charpente et souplesse en bouche, ample et ferme, aux nuances de violette et de réglisse persistantes au palais. Le 2007 suit avec un fruité intense et persistant, un vin dense et soyeux à la fois, de caractère comme nous les aimons. Excellent Corbières rouge Tradition 2008, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d'humus et d'épices, un vin corsé et typé. Issu de saignée, le Corbières rosé 2008 est franc et frais, de belle teinte soutenue et limpide, au nez complexe sur le fruit. Le vin de Pays d'Oc Viognier 2007 élevé en fûts de chêne, très agréable comme le Chardonnay 2008, très bien vinifié, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d'une belle élégance et d'une grande richesse aromatique en finale, de caractère vif et frais.

    Domaine MARTINOLLE GASPARETS

    Domaine MARTINOLLE GASPARETS

    (CORBIÈRES)
    Mr Martinolle

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 10 45
    Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
    Site : www.domaine-martinolle.com

    Domaine de 30 ha. Remarquable Corbières rouge 2007, médaille d'Argent au Concours des vins de Corbières, de belle couleur grenat soutenu et intense, aux notes subtiles et profondes d'humus et de petits fruits noirs surmûris, dense et généreux, ample et solide, riche en structure, vraiment réussi. Le 2006, médaille d'Or au concours des vins de Corbières, très corsé, bien typé comme nous les aimons, charnu, très parfumé (griotte épices), un vin puissant, aux tanins denses et structurés, très structuré en bouche, très équilibré, d'évolution lente. Beau 2005, de belle couleur, aux notes de cerise et de sous-bois, aux tanins riches et soyeux à la fois, un vin puissant à fort potentiel. Le 2004 est bien charnu, aux tanins amples, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin coloré, avec ces notes de cerise et d'humus au palais, de très bonne évolution. Superbe 2003, médaille de Bronze à Mâcon, de robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d'épices. Excellent Corbières blanc 2008, une valeur sûre, un vin harmonieux, aux connotations de fleurs blanches et de pain grillé, bien classique, de robe délicate, qui allie nervosité et rondeur, très réussi comme le rosé, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs en finale, un vin de robe brillante.

    Château MINGRAUT

    Château MINGRAUT

    (CORBIÈRES)
    Véronique et Florent Cuculière

    11700 Fontcouverte
    Téléphone :04 68 43 40 01
    Télécopie : 04 68 43 40 02
    Email : info@domaine-mingraut.fr
    Site : www.domaine-mingraut.fr

    Vignoble de 8 ha en reconvertion bio. Beau Corbières rouge cuvée Passionnément 2007, un beau vin, complet, aux tanins enrobés, d'un beau grenat aux reflets violacés, puissant et charpenté avec des senteurs très présentes de framboise, de sous-bois et de cannelle, de bonne garde. Le Viognier est un vin gras avec une bonne pointe d'acidité très agréable, aux arômes de poire et de fleurs blanches, tout en persistance, idéal sur des coquilles Saint-Jacques. Il y a aussi le vin de Pays d'Hauterive Eden rouge 2006, un vin avec de la matière et des tanins, aux arômes de fruits rouges et de sous-bois, tout en bouche comme le vin de Pays d'Hauterive Sensuelles rouge 2006, charmeur et volumineux, avec des notes de violette et de réglisse, il est classique, riche en couleur, dense en bouche, où prédominent les fruits macérés, à déboucher sur une pintade.

    CLOS PACALIS

    CLOS PACALIS

    (CORBIÈRES)
    Anthony Dufour
    13, Impasse des Jardins
    11200 Ferrals-les-Corbières
    Téléphone :09 70 44 93 88
    Télécopie : 04 83 07 53 95
    Email : anthony@clos-pacalis.com
    Site : www.clos-pacalis.com

    Coup de cœur pour son Corbières rouge La Mariole 2007, à dominante Grenache (70%, vieilles vignes de 36 à 60 ans, puis Carignan et Syrah, culture raisonnée, très petits rendements), au nez complexe avec des notes de prune et d'humus, aux tanins denses mais fins, de bouche ample, fraîche et chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa belle évolution. Le Corbières rouge Agapê 2006 60% vieux Carignan, 30% Grenache, 10% Syrah), de robe grenat, aux arômes de fruits cuits et d'épices, riche, est dense et puissant au nez comme en bouche.

    Château RIOUSSES

    Château RIOUSSES

    (CORBIÈRES)
    Gilles Nouaille
    4, rue Quaranta
    11700 Capendu
    Téléphone :04 68 79 13 85
    Télécopie : 04 68 79 13 85

    Une propriété du XVIIe siècle de 25 ha plantés sur des terrasses argilo-calcaires de graves et d'alluvions. Beau Corbières N°2 cuvée Prestige 2006, médaille d'Or au Concours des Vignerons Indépendant, de couleur intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, marqué par son terroir, avec ces notes d'épices, de fruits noirs et de torréfaction, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles, aux tanins puissants mais très fins. Le N° 1 cuvée Tradition 2008 a beaucoup de structure, encore jeune, mais déjà bien expressif, aux arômes prononcés de cassis et de cerise noire. Charmeur Corbières cuvée Rosée du Matin 2008, un rosé de saignée et de presse, avec filtration très légère pour respecter la structure et le fruit, de belle teinte, tout en finesse aromatique, aux nuances de fraise et de pêche blanche, avec une pointe de nervosité, subtilement épicé, d'une grande persistance en bouche. Goûtez Le N° 9 French Parad'Oc 2008 VDP d'Oc, les 6 cépages sont présents dans cette cuvée (Pinot Noir, Merlot, Cabernet franc, Syrah, Grenache, Mourvèdre), vinification traditionnelle par cépage avant assemblage, cuvaison courte pour préserver la rondeur et le fruit, une cuvée ample et généreuse au nez de cerise surmurie et de framboise sauvage.

    Château VILLEMAGNE

    Château VILLEMAGNE

    (CORBIÈRES)
    Sophie et Christophe Hebraud
    Hameau de Villemagne
    11220 Lagrasse
    Téléphone :04 68 24 06 97
    Télécopie : 04 68 24 06 97
    Email : chateau.villemagne@free.fr

    Belle place dans le Classement 2010. Domaine de 61 ha dont 28,25 de vignes, situé dans la moyenne Corbières. Exploitation familiale depuis 6 générations. Valeur sûre avec leur Corbières rouge 2003, bien élevé en fûts de chêne 24 mois, un vin velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d'une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution. Savoureux 2002, de robe pourpre et profonde, avec ce nez intense de fruits rouges, riche et structuré, d'une grande complexité aromatique (griotte, humus...), épicé en bouche. Le Corbières rosé 2008, vendanges manuelles, vinification par saignée, est de bouche friande dominée par l'abricot et les fleurs fraîches, bien suave comme il se doit, épicé comme il le faut, idéal sur les terrines de volailles, un vin qui nous a particulièrement séduits. Excellent Corbières blanc, vinifié et élevé en barriques d'un vin durant 12 mois (50 % Grenache blanc, 30 % Marsanne et 20 % Roussane), qui fleure le tilleul et la pomme mûre, de robe délicate, un vin dense, riche au nez comme en bouche, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse et un boisé bien fondu, vif et rond à la fois. Goûtez aussi le vin de table Chardonnay Reflet d'Oc, vendanges manuelles, classique et bien fruité, aux notes de pêche, fondu et frais en bouche, bien réussi.
    Bannière

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu