Avertir le modérateur

  • Le Top Champagne, avec un T comme...

     

    de TELMONT de TELMONT

    de TELMONT


    Bertrand et Serge Lhopital
    1, av de Champagne
    51480 Damery
    Téléphone :03 26 58 40 33
    Télécopie : 03 26 58 63 93
    Email : info@champagne-de-telmont.com
    Site : www.champagne-de-telmont.com

    Formidable Champagne cuvée O.R. 1735 Millésime 2000, tout en bouche, où l'on retrouve des nuances de fruits jaunes, de brioche, avec des notes boisées délicatement fondues. Un Champagne racé, d'une grande complexité, de mousse aérienne et veloutée, caractérisée par la finesse et la fraîcheur. Du caractère et de la fraîcheur, pour cette cuvée Grande Réserve brut, au fruité caractéristique (pêche de vigne, noix fraîches), très persistante au nez comme en bouche, un Champagne très élégant, le fer de lance de la Maison qui est couronné de médailles de toutes parts. À la suite, cet exceptionnel Champagne cuvée Grand Couronnement brut 1999, issu exclusivement du Chardonnay sélectionné dans les meilleurs crus et lieux-dits de la fameuse Côte des blancs (Avize et Chouilly), d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et de miel, une cuvée puissante, avec cette suavité en bouche caractéristique. Le Blanc De Blancs brut 2004, au nez de fruits mûrs, de robe dorée, mêlant élégance et vinosité, est un Champagne bien équilibré, frais et fleuri, d'une belle harmonie, qui se révèle riche et persistant, aux notes caractéristiques de pêche, de lis et de pain grillé, bien corsé, d'une finale harmonieuse. “Ce 2004, précise Bertrand Lhopital, est un très beau Millésime de l'avis général. On retrouve bien les particularités du Chardonnay, beaucoup de fraîcheur, des notes prononcées de citron, une belle maturité, un délicieux Champagne à déguster aujourd'hui mais qui a un beau potentiel de garde. Nous avons d'ailleurs récompense sur récompense (Prix d'Excellence aux Vinalies et médaille d'Or Chardonnay du Monde).” Remarquable Champagne Grand Vintage brut 2004, puissant et distingué, de robe dorée, avec ces nuances envoûtantes d'anis, de notes beurrées et briochées, d'amande et de pain grillé parfait au cours du repas. Il y a encore ce Grand rosé brut, Chardonnay majoritaire élaboré à partir d'une sélection minutieuse de 15% Pinot Noir, de robe rose saumonée avec des reflets cuivrés, aux connotations de fruits frais (cassis, myrtille) et de pain brioché, de bouche intense avec une finale fraîche et persistante. Le Coteaux Champenois cuvée Insolite 2005 est particulièrement réussi, pur Chardonnay, fermentation en fûts de chêne dont 1/3 neufs, élevage en fûts avec bâtonnage une fois par semaine durant 14 mois, mêlant finesse et charpente, d'une belle harmonie. “Notre cuvée Insolite 2005, poursuit Bertrand Lhopital , associe une très belle maturité à une très belle fraîcheur. Nous sommes sur un très joli terroir en coteau et avons l'élevage bourguignon avec bâtonnage. Un vin qui a sa personnalité et qui ressemble à un beau Bourgogne. Je suis assez fier de cette cuvée, nous avons réussi à élaborer un vin tranquille cela nous permet de bien rappeler que le Champagne avant d'être effervescent est un vin tranquille. Notre terroir est propice aux vins blancs et c'est notre façon de le souligner et de le rappeler.” Il y a encore cette remarquable Grande Réserve brut, issue de vins jeunes, très fraîche, fruitée, où l'on retrouve bien le goût du raisin, un vin plaisir. Dans l'assemblage des trois cépages classiques, j'ai tendance à mettre plus de Chardonnay pour donner à cette cuvée un peu plus de finesse. Le rapport qualité-Prix-typicité est, lui aussi, exceptionnel.

    THÉVENET-DELOUVIN

    THÉVENET-DELOUVIN


    Isabelle et Xavier Thévenet
    28, rue Bruslard
    51700 Passy-Grigny
    Téléphone :03 26 52 91 64
    Télécopie : 03 26 52 97 63
    Email : xavier.thevenet@wanadoo.fr
    Site : www.champagne-thevenet-delouvin.fr

    Domaine familial de 9 ha, 73% de Pinot Meunier, 10% de Pinot Noir et 17% de Chardonnay, très motivé par le respect de l'environnement, viticulture raisonnée, enherbement avec pâturin des prés... Excellent Champagne Réserve brut, issu de la vendange 2007 (Pinot Meunier, Pinot Noir et Chardonnay), de belle couleur, frais et fleuri, très bien dosé, d'une jolie longueur au palais, de mousse abondante, bien classique, très réussi comme le Champagne brut Prestige (issu principalement de la récolte de 2006, 50% Chardonnay, 40% Pinot Meunier, 10% Pinot Noir, dont 50% du volume est vinifié en fûts de 4 ou 5 vins), distingué, tout en fruits, bien dosé, de mousse légère, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et de miel, de bouche suave. Beau Champagne Carte Noire brut (récolte de 2007, 95% Pinot Meunier, et 5% Pinot Noir), à la mousse fine, à dominante de fruits jaunes mûrs, qui associe intensité aromatique et persistance.

    Alain THIÉNOT Alain THIÉNOT

    Alain THIÉNOT



    Parc d'Activités Rue Joseph Cugnot
    51500 Taissy
    Téléphone :03 26 77 50 10
    Télécopie : 03 26 77 50 19
    Email : infos@thienot.com
    Site : www.thienot.com

    Un superbe Champagne Grande Cuvée 1999, 40% Pinot Noir et 60% Chardonnay, élaboré uniquement dans les grands millésimes. Une partie de la Cuvée est mise en barriques pour les fermentations, elle est ensuite élevée dans les belles caves de Reims. D'une superbe robe or pâle, de très bonne bouche, où l'on retrouve des nuances de citron, de brioche et de miel, un Champagne suave, alliant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique, de mousse riche et très fine. Il y a aussi la Cuvée Stanislas 2004, un superbe assemblage de la Côte des blancs, dédié par Alain Thiénot à son fils Stanislas. Issu exclusivement de Chardonnay, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d'abricot, harmonieuse et savoureuse, de belle structure, un Champagne intense et parfumé. À leurs côtés, cette belle Cuvée La Vigne aux Gamins 2000, “un Champagne issu d'une très vieille vigne de 40 ans située en plein cœur d'Avize (100% Grand Cru), qui appartient à un ami vigneron, précise Alain Thiénot. Le vigneron l'appelle comme cela depuis toujours car c'était son père qui lui avait confié cette vigne”. C'est une Cuvée toute particulière, élaborée avec des raisins très matures, rigoureusement sélectionnés par Garance et Stanislas Thiénot. La robe est d'un jaune d'or lumineux. Le nez est évolué, grillé, toasté avec une pointe minérale et des arômes fleuris. En bouche, l'effervescence est extrêmement fine, les arômes de fruits exotiques et de beurre frais exhalent leurs parfums. Avec une belle longueur au palais, c'est une Cuvée de caractère qui met en valeur la délicatesse du Chardonnay. Le brut rosé (45% Chardonnay, 28% Pinot Noir, 7% vin rouge de vieilles vignes d'Ay et 20% de Pinot Meunier), est un vin tout en finesse et structure, remarquable, de bouche intense et savoureuse aux arômes de petits fruits rouges frais, de belle robe, classique et distingué, parfait sur du chocolat, un Champagne qu'il faut apprécier sur une cuisine relevée ou sur un pigeonneau. Le brut (35% Pinot Noir, 25% Chardonnay, 20% Pinot Meunier et 20% de vins de réserve) est l'un des meilleurs de sa catégorie. Avec ses 4 ans de vieillissement, c'est un Champagne équilibré, tout en charpente, parfumé, fin et riche à la fois, avec des notes subtiles de pain grillé et d'agrumes.

    THIERCELIN

    THIERCELIN


    Famille Thiercelin
    50-54, rue du 11 Novembre
    51530 Moussy
    Téléphone :03 26 55 02 46 et 06 71 72 97 97
    Télécopie : 03 26 51 57 18
    Email : contact@champagne-thiercelin.fr
    Site : www.champagne-thiercelin.fr

    Une place enviable dans le Classement 2011, et c'est bien mérité. Fondé en 1893 par Louis Thiercelin, ce domaine compte actuellement 17 ha. Fiers de leur statut de récoltant manipulant basé sur le respect des méthodes anciennes, c'est aujourd'hui, les quatrième et cinquième générations qui exploitent ce vignoble familial. Les deux sœurs, Anne-Sophie et Bérangère Thiercelin, tendent à apporter de la nouveauté et de la féminité au sein de leur maison. Excellent Champagne brut Carte d'Or, Pinot Meunier majoritaire avec 30% de Chardonnay, de belle couleur, très bien dosé, généreux et charmeur, ample et vif, qui associe distinction et fermeté, de bouche franche bien marqué par son cépage Meunier, d'une jolie longueur au palais, de mousse abondante, bien classique. Le brut Carte Noire Millésimé, 50% Chardonnay, 20% Pinot Meunier, 30% Pinot Noir, de couleur jaune ambré, avec des notes de fruits frais et de noisette, de mousse fine, est tout en élégance, avec une finale de brioche, mêlant charpente et charme.

    Michel TURGY Michel TURGY

    Michel TURGY



    17-18, rue de l'Orme
    51190 Le Mesnil-sur-Oger
    Téléphone :03 26 57 53 43
    Télécopie : 03 26 57 52 05
    Email : Infos@champagne-turgy.com
    Site : www.champagne-turgy.com

    Prend du galon dans le Classement 2011. Famille de vignerons champenois installée au Mesnil-sur-Oger depuis 1881. Une commune classée 100% Grand Cru Blanc De Blancs. Un vignoble de 6 ha de vigne, exclusivement en Chardonnay. C'est Jean-Michel Turgy, qui depuis plus de 20 ans, perpétue la tradition et l'expansion de la maison Turgy, fort de l'expérience transmise par ses prédécesseurs. Beau Champagne Blanc De Blancs millésimé 2004, où toute la finesse aromatique du Chardonnay s'exprime, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances d'agrumes et de noix fraîche, dense et distingué à la fois, avec une finale au palais subtilement citronnée, très élégant. Remarquable brut Grand Cru Blanc De Blancs réserve Sélection, d'une grande finesse, au nez de fleurs, très harmonieux en bouche qui dégage des nuances de pomme et de miel, d'une belle couleur or, une cuvée ample, légère et ronde à la fois, vraiment charmeuse. Le Blanc De Blancs millésimé 2002, de très belle bouche, très bien équilibré, est une cuvée puissante et bouquetée, avec des dominantes d'amande, de lis et de brioche, un vin dense, persistant comme on les aime.

    Partagez cet article Ajouter: CHAMPAGNE%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS++%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Face Book Ajouter: CHAMPAGNE%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS++%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Wikio Ajouter: CHAMPAGNE%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS++%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Delicious/Ajouter: CHAMPAGNE%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS++%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Technorati Ajouter: CHAMPAGNE%3A+SELECTION+DES+MEILLEURS+VINS++%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B+%26%239733%3B Ã Yahoo!
    Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir
  • Vins : mes coups de cœur du week-end

    Les coups de cœur du week-end

     

    Fondé en 1946 par René Gouron, le DOMAINE se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 80. Désormais, ce sont les petits enfants LAURENT et STEPHANE qui vinifient et commercialisent ensemble les 28 hectares que compte la propriété familiale. Classé en Appellation CHINON Contrôlée le DOMAINE GOURON est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaire et argilo-siliceux, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruité en plaine et corsé sur les coteaux. Toute l’année un travail important est accordé à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de notre environnement. Nos vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. Excellent Chinon La Croix Boisée 2005, au nez de framboise, alliant puissance et souplesse en bouche, charpenté, complexe, très riche. Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes, issu de sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne), charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, d’excellente garde. Savoureux Chinon 2007, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle charpente.

    CHATEAU CANTENAC
    SAINT-EMILION Grand Cru
    Nicole Roskam-brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaire à sa prospérité. Les 12 hectares s'étendent dans le prolongement du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 75% de Merlot noir et de 20% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Nicole Roskam-Brunot assistée de son fils ainé Frans Roskam, maîtris eavec finesse l'élevage du vin en barriques. Il faut ajouter au Château Cantenac, le Château Moulin de Grenet, un Lussac-saint-Emilion très fruité qui bénificie d'une longue macération à froid et le Château Jean Melin à Saint-Emilion, et la superbe "Sélection Madame" : un vin souple, fruité, très charmeur. Autre nouveauté sur la propriété un rosé Sona, sensuel et fruité.

    Créée en 1953, la cave des Vignerons de Buzet émane de la volonté des viticulteurs de redonner le lustre des siècles passés à leur vin. Le vignoble de Buzet accède, en 1973, au titre d’Appellation Contrôlée. La Cave vous propose ce Buzet Château de Gueyze 2005 généreux, ferme, à dominante de pruneau, de cannelle, de belle robe pourpre, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante et le Buzet rouge La Tuque de Gueyze 2005. Beau Château de Padère, bien corsé, un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très rond, bien charnu, très parfumé. Excellent Domaine de Brazalem 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, de bonne garde comme ce Château Bouchet 2004, très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse et finesse, un vin de bouche puissante et charnue, parfumé (griotte, humus...), avec des tanins ronds et puissants à la fois. Le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2005, de robe grenat brillant, très parfumé (mûre, épices...), de bonne charpente, tout en bouche. Le Buzet Domaine de la Croix Vignes 2003 est riche en couleur comme en matière, puissant, aux tanins souples mais bien présents, d’une belle longueur, et qui poursuit sa très belle évolution. La cuvée Grande Réserve 2003 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse.
    Dans un des plus anciens vignobles de France, Robert a attendu le milieu des années 80 pour prendre la suite de son beau-père. Délaissant son ancien métier de banquier, il s'attache alors à accroître son domaine pour pouvoir vivre du fruit de son labeur, élaborant des vins classiques, fins et chaleureux. Son fils Rémi le rejoint sur le domaine en 2004 pour vivre leur passion commune pour la vigne et le vin. Leurs Condrieu font aujourd'hui partie des références de l'appellation. La propriété possède de très beaux terroirs et notamment le coteau de Chény. Robert et Rémi souhaitent maintenant développer la vente aux particuliers et aux cavistes. Le domaine NIERO vous invite à découvrir sa sélection de vins et à visiter son fabuleux terroir, cultivé par des vignerons passionnés. Vous cherchez des vins d'exception, l'expression du terroir dans vos verres avec le respect de la nature, Rémi et Robert NIERO vous proposent leurs meilleurs crus de Condrieu et Côte-Rôtie, issus des plus belles chaillets (terrasses granitiques très escarpées) de leur vignoble parmi lesquels ce Condrieu Les Ravines 2007, très bien élevé, dense et parfumé, tout en bouche, fleurant bon les fruits secs et l’aubépine, très classique, puissant et subtil à la fois, à découvrir sur des gambas et ce 2006 est un très beau vin dense et délicat, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche harmonieuse.
    Le Domaine des Poncetys est situé à Davayé, au pied des roches de Vergisson et de Solutré, au cœur de la Bourgogne du sud, une région chargée d'histoire et dotée d'un patrimoine culturel et gastronomique reconnu. Notre domaine a été créé au 17ème siècle par une grande famille de la noblesse mâconnaise et a été transmis en 1857, faute d'héritiers, à l'évêché d'AUTUN. Au début du 20ème siècle, lors de la séparation des biens de l'église et de l'état, le département de Saône et Loire en est devenu le propriétaire, ce qui a permis, au début des années 60, la création sur le site des Poncetys du Lycée Viticole de Macon-Davayé. Le Domaine des Poncetys est donc l’exploitation du Lycée Viticole de Mâcon-Davayé. L’équipe est composée de 7 personnes et exploite 15,80 hectares de vignes en appellations Saint-Véran (12,65 ha), Pouilly-Fuissé (0,35 ha) et Mâcon-Davayé rouge (2,80 ha). Membre des Vignerons Indépendants de France, nous embouteillons l’ensemble de notre production (environ 100 000 cols), que nous commercialisons via différents circuits de distribution. Depuis 2004, le domaine s’est engagé dans une démarche de compréhension de ses terroirs. Deux axes composent cette démarche : d’une part la maîtrise de nos rendements et le travail du sol, dans le cadre d’une conversion à l’agriculture biologique (officielle depuis 2009) ; d’autre part des vinifications parcellaires menées de manière la plus naturelle possible (pas de chaptalisation, levures indigènes), à baisse température (fermentation lente et longue). Nos vins sont souvent reconnus pour leurs caractères fruités (nez expressif) et la rondeur qu’ils expriment en bouche. La finale est généralement bien soutenue par une grande minéralité (vignes sur sols calcaire à très calcaires). Nous produisons en Saint-Véran différentes cuvées dites «de climat», c'est-à-dire marquées par un terroir spécifique, que nous avons souhaité exprimer. Certaines d’entre-elles sont vinifiées partiellement en fûts, pour donner davantage de structure à une matière qui le mérite.

    DOMAINE GLANTENET PERE ET FILS
    HAUTES-COTES-DE-NUITS
    Notre famille est installée en Bourgogne depuis le 15ème siècle et le Domaine viticole remonte au 18ème siècle. Aujourd'hui, Jean-François GLANTENET en charge de l'exploitation, s'occupe de 25 hectares, répartis sur cinq communes. Le Domaine vinifie traditionnellement ses vins depuis 1997, année de la première mise en bouteilles. Le Domaine produit environ 30 000 bouteilles par an. Les vins sont vendus : au Caveau, au travers des différents salons et manifestations où nous sommes présents tout au cours de l'année. Epaulé par Valérie et entouré de son équipe sur le terrain, avec Sylvie qui l'assiste au Bureau, Jean-François conduit l'exploitation familiale de façon traditionnelle dans le respect du terroir. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en "lutte raisonnée", avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes. Chaque année, la vigne suit son cycle végétatif : de la taille, aux brûlages de ses sarments, à son évasivage (préserver seulement les meilleurs raisins) pour arriver à la cueillette des grappes dans le pur respect des traditions et donner aux vins des Hautes-Côtes le caractère des grands Bourgognes. Le domaine vous propose : le Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2005, Burgondia d’Or 2007 et médaille d’Argent Paris 2007, élevé en fûts de chêne, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées, aux tanins mûrs, tout en bouche comme ce Hautes-Côtes-de-Nuits blanc 2005, qui associe richesse aromatique et persistance, avec ces senteurs de fleurs et d’amande, le Côtes-de-Nuits-Villages Le Clos de Magny 2005, 15 mois d’élevage en fûts de chêne français, aux notes classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins bien présents, est ferme et dense, tout en bouche, le Hautes Côtes-de-Beaune blanc 2006, Burgondia d’Or 2007, et le Bourgogne Aligoté Vieilles Vignes 2005, excellent avec des escargots.

    DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU
    CHAMBOLLE-MUSIGNY
    Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. Le propriétaire vous propose de découvrir ce Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Le 2007, un vin de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l’humus et la cannelle, superbe, aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. Le 2006 est tout aussi réussi, très typé, distingué, bien charnu comme il se doit, très parfumé, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, très savoureux. Beau Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2007, de belle robe soutenue, très parfumé, aux notes de fruits mûrs et d’épices, aux tanins harmonieux, qu’il faut bien évidemment savoir attendre. Goûtez le Chambolle-Musigny 2007, marqué par son terroir, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, aux tanins souples mais très équilibrés, de bouche à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le Bonnes-Mares 2007 est superbe, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées.

    CLOS DU VIGNEAU
    SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL
    Le Clos du Vigneau est un Domaine familial viticole situé sur la commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, six générations de Jamet viticulteurs se succèdent ici depuis 1820. Le terroir est composé de sables et de cailloux appelés "graviers", un type de terrain qui se réchauffe très vite et qui donne des vins souples, légers et fruités. Les 22 hectares de vignes sont plantés en Cabernet franc. Le rendement moyen de 55 hectolitres par hectare est volontairement limité pour améliorer la qualité intrinsèque des vins. La récolte mécanique permet de vendanger rapidement avec un optimum de maturité. Les fermentations se déroulent dans une cuverie inox moderne et thermo-régulée offrant des garanties d'hygiène sanitaire irréprochables. Le vin y reste de 3 à 5 mois, puis est ensuite descendu en cave, où il se fera à son rythme dans des tonneaux en bois permettant une parfaite oxygénation. Les vins sont d'une belle couleur rubis brillante, les arômes de framboise sont subtils et complexes, les vins sont élégants et souples, harmonieux et parfaitement équilibrés, des vins nets et francs comme on les aime et qui présentent une belle aptitude au vieillissement.

    Henri Cadillac, propriétaire sympathique et passionné, s’attache à conserver une régularité qualitative exemplaire. Le vignoble s’étend sur 18 ha sur un sol argilo-calcaire relativement plat par suite des dépôts alluvionnaires des terrasses fluvio-marines de la fin du Tertiaire. Les cépages sont le Merlot et le Cabernet-Sauvignon à parts égales. Ce Médoc 2005, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées en bouche, est un vin vraiment réussi, soyeux, de très bonne structure tannique et d’une belle harmonie, avec beaucoup d’élégance, de garde. Le 2003, bien charnu, est tout en bouche, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices. Le 2002 est de belle couleur, de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins savoureux. Un excellent second vin, Château Taffard 2005 (vinification en cuves en acier inoxydable, avec contrôle des températures, dont la fermentation alcoolique est suivie de 3 à 4 semaines de macération, puis fermentation malo-lactique après pressurage des marcs) un vin où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, aux tanins équilibrés et mûrs, d’une finale dense, à déboucher sur un rôti de porc, par exemple.
    Issu d’une lignée de vignerons champenois, Vincent Caillez succède à son père Daniel en 2003. Le vignoble, situé au cœur de la vallée de la Marne, s’étend sur 5,60 ha de coteaux. Soucieux de l’environnement, Vincent Caillez pratique la culture raisonnée, gage d’un raisin d’une grande qualité. La vinification s’effectue dans le plus grand respect de la tradition champenoise. Le Champagne cuvée Héritage, assemblage à parts égales des trois cépages champenois, vinifié en fûts de chêne, vieillissement pendant 3 ans en cave, mêle saveur et distinction, de mousse légère et persistante, avec des notes de pain grillé, de pêche et de noix, une cuvée charpentée, harmonieuse en bouche, à déboucher sur une cuisine raffinée. La cuvée Adiana brut rosé (également disponible en magnums en quantité limitée) est très charmeur, de jolie robe, tout en charpente, aux arômes subtils où dominent les fruits rouges et la violette, de bouche fruitée, très agréable sur un foie gras mi-cuit ou un plat épicé. Excellent Champagne brut cuvée Référence, floral, bien élaboré, aux notes discrètes de noix et de rose, riche et complexe, un vin tout en arômes. Joli brut Tradition (100 % Pinot meunier), classique et dense, bien marqué par son cépage qui lui donne cette présence parfumée en bouche et une originalité certaine.

    Le Domaine des Trottières créé au tout début du siècle dernier, exploite 102 ha de vignes en AOC, dont 16 ha d’une acquisition récente : le Domaine du Regain. Propriété de la famille Lamotte depuis 1985, le vignoble fait l’objet d’une remise en état, avec un développement des cépages Cabernet et Chenin. Un chai fonctionnel a été construit en 1990. Le domaine produit 9 appellations : Anjou rouge, Anjou-Villages, Rosé de Loire, Rosé d’Anjou, Cabernet d’Anjou, Coteaux-du-Layon, Bonnezeaux, Anjou blanc, Crémant de Loire. Le domaine vous propose l’Anjou rouge 2009, un vin à la robe rubis, au parfum de framboise et de cassis, avec une charpente harmonieuse de jeunesse et de légèreté, tout comme l’Anjou-Villages 2009. L’Anjou blanc 2009 est un vin sec aux arômes de pommes et d’agrumes, trop méconnu et qui peut réserver de belles surprises en vieillissant. Le Cabernet-d’Anjou 2009 est un vin aux arômes de petits fruits rouges et de menthol, la bouche est vive et onctueuse à la fois. Le Rosé de Loire sec 2009 vous accompagnera lors de vos repas d’été avec sa fraîche vivacité gouleyante et son fruité incomparable.
    Les archives de la maison ne sont pas complètes mais on retrouve un diplôme décerné en 1932, à l’occasion du « Marché aux vins de la Champagne » pour un vin blanc de 1931. L’essor commence après 1945 avec Robert Vautrain qui, ayant appris la vinification dans une grande maison d’Epernay, crée sa propre maison. Son fils Jean-Claude épousant une fille de vigneron crée également en 1960 sa maison, le Champagne André Paulet. Les deux maisons fusionnent en 1982. Le vignoble a été constitué sur les terroirs d’AY et de DIZY avec 15% de pinot meunier, 45% de pinot noir et 40% de chardonnay. La moitié de la production de raisin est vendue à une célèbre maison rémoise. C’est aujourd’hui la cinquième génération qui dirige cette maison familiale de 11 ha. Découvrez ce Champagne cuvée Grande Réserve Premier Cru, dominé par le corps du Pinot noir (60%, auquel s’associe la fraîcheur du Chardonnay, 40%), intense et savoureux, un Champagne ample, de bouche fraîche et ronde à la fois. Le Premier Cru Brut rosé est très réussi, de jolie robe, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de fraise, d’une belle persistance, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses et persistantes. Goûtez le Blanc de blancs Premier Cru, au nez frais et fleuri, très équilibré, alliant équilibre et persistance, puissant et séducteur, bien dosé, de mousse légère, aux notes de pain grillé et d’abricot au palais. Excellente Carte Blanche Premier Cru, de jolie robe dorée, un Champagne harmonieux, fin et riche à la fois, avec des notes de tilleul et de miel.

    HENRY NATTER
    SANCERRE
    Domaine de 23 ha, où l’on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont en effet à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leur bouteille soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec eux, son frère, Auguste, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le Trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des «Vignerons atypiques». La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Exceptionnel Sancerre blanc L’Expression de Cécile “L’Essence des Terres Blanches” 2002, un vin de robe d’un jaune brillant, alliant nervosité et gras, au nez envoûtant, fin et persistant, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches, de pomme et de noix, parfait sur un poisson au four. Le Sancerre cuvée François de la Grange 2004 est charmeur, aux arômes intenses, suave, très harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, parfait sur des écrevisses. Suberbe, le Sancerre blanc L’Expression de Cécile “L’Essence des Terres Blanches” 2006 développe ces notes de fumé bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, nez de fougère et d’acacia, d’une jolie rondeur, suave et persistant. Le Sancerre rouge cuvée l’Enchantement 2005 (vinification et élevage en fûts de chêne), aux notes de pruneau et d’humus, très légèrement épicé en bouche comme il se doit, de couleur intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, est un grand vin. Leur Sancerre rosé 2007 est toujours le meilleur de l’appellation, d’une grande finesse aromatique, au nez où dominent les fruits frais, la rose et le coing, subtil, d’une grande persistance en bouche avec des nuances de fraise des bois.

    De père en fils depuis trois générations. Le Domaine du Clos du Fief s'étend sur 6 ha de Juliénas AOC, 1 ha de Saint Amour AOC et 5 ha de Beaujolais-Villages AOC sis sur la commune de Jullié, le tout provenant de cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône et Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Juliénas 2007 : vin sur le fruit mais avec de grandes qualités en bouche. Juliénas 2006 : parfum subtil avec une bonne longueur en bouche. Juliénas 2005 : vin de garde avec une très bonne harmonie acidité/tanins. Mis à part le millésime 2005 où la nature a bien fait les choses, les millésimes 2006 et 2007 sont des vins où le savoir faire du vigneron est primordial.
    CHATEAU TOULOUZE
    GRAVES DE VAYRES
    Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans.
    CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN
    TALUS-SAINT-PRIX
    Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. La maison vous propose cet excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaboré exclusivement à partir de Pinot meunier, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Tout en élégance, l’Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003 est issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, avec ces notes discrètes de miel, de noix et de rose, dense au nez comme en bouche, qui associe distinction et fermeté, de mousse persistante, de très jolie robe. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, avec des dominantes d’amande et de tilleul, est tout en rondeur et suavité.

    Le domaine de 65 hectares est situé sur la commune de Castanet dans le canton de Gaillac sur les coteaux de la rive droite du Tarn. Il est à dix kilomètres de Cordes, cité médiévale du XIIIe siècle, et à 15 kms d'Albi, pays de Toulouse-Lautrec. Jean Albert et son fils Jean-Paul en sont les propriétaires; des recherches généalogiques attestent que le domaine appartenait déjà à la famille Albert au début du XVIe siècle. Le vignoble est situé autour du siège de l'exploitation, sur les coteaux exposés au sud, très caillouteux. Produits présentés dans la traditionnelle bouteille Gaillacoise. Cela donne cette gamme exemplaire : un remarquable Gaillac rouge cuvée Guillaume, finement épicé, qui associe souplesse et charpente, aux tanins fermes et savoureux à la fois, d'excellente base tannique, de très bonne garde; le Gaillac rouge de Garde, de couleur soutenue et intense, bien corsé, au nez caractéristique de fruits surmûris, d'épices et d'humus, est très typé, complexe et charnu, tout en bouche et de belle évolution. Excellent Gaillac doux, au nez fin et puissant, aux connotations de fleurs fraîches, onctueux et typé, d'une bonne longueur en bouche, au nez de fruits confits, très persistant en bouche, d'excellente. Le Prunelart de Labarthe : ensemble typé, à la robe très sombre et violacée, aux notes de fruits mûrs doublées de notes fleuries. Belle matière aux tanins enrobés. Le Prunelart, cépage rouge presque oublié de l'Appellation, était cultivé à Gaillac voilà 400 ans.


    CHÂTEAU FILLON
    BORDEAUX SUPERIEUR
    Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie. Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété. Implanté sur la route du vin qui relie Sauternes à Saint-Emilion, le vignoble de Château Fillon s’étend au pied de la butte de Launay, qui constitue le point culminant du vignoble bordelais. Le domaine s’étend sur une surface de 115 hectares et est situé à 50 km à l’Est de Bordeaux. Depuis deux ans, Château Fillon appartient à la maison alsacienne BESTHEIM qui en a repris l’exploitation. L’objectif est de produire des vins de qualité, à la présentation irréprochable et à un très bon rapport qualité/prix/plaisir. L’agriculture raisonnée y est appliquée, car le respect de l’environnement fait partie des valeurs et des engagements de la Maison. La Maison vous propose ce Bordeaux Supérieur « L’Apogée » de Château Fillon 2009. « Cette cuvée hors normes, nous précise-t-on, est le fruit d’une sélection parcellaire de vignes âgées de plus de 35 ans et exposées plein sud. Elle est issue d’un assemblage à parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot ». Une cuvée haut de gamme, très bien élevée, très équilibrée, aux tanins fermes, au nez où dominent le cassis mûr et des arômes de sous-bois, riche en couleur comme en matière, d’excellente évolution.
    Exploitation familiale, domaine viticole depuis cinq générations. Actuellement Joëlle et René Martin et leur fils Loïc, exploitent 8 ha de vignes. Les raisins sont cueillis à la main. La vinification allie les méthodes ancestrales transmises de père en fils, aux techniques de pointes qui permettent d’actualiser leurs connaissances œnologiques et de s’équiper des matériels les plus modernes. Le cru Régnié est un vin de terroir : robe rouge rubis, jambes perlées, bouche ample et fondue, corps souple, pulpeux, avec matière épicée, notes de fruits rouges et de raisins bien mûrs, parfois de pêche de vigne à maturité et une touche minérale. Les tanins sont fins et racés, souples et charnus. Ce vin convivial est charmeur dès le mois de mai qui suit la récolte et conserve ses qualités originales 4 à 5 ans au moins, en se bonifiant au fil des ans. Vin de garde pour certains millésimes surtout en magnum de 1,5 litre, 10 ans et plus.

    Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2003, en hommage à leurs parents, est un vin gras et parfumé, au nez de petits fruits cuits, subtil en bouche, de jolie robe brillante, tout en onctuosité, tout en complexité d’arômes, à déboucher sur une volaille ou un poisson en sauce. Le 2001 poursuit sa très belle évolution, avec des notes caractéristiques de fruits confits, très onctueux en bouche. Le 2000 est dans la lignée, un vin où s’entremêlent des nuances de miel, de fruits confits et de brioche, d’une douce onctuosité, avec ses notes en bouche caractéristiques de noisette et de miel, alliant souplesse et structure. Le Jurançon cuvée Nathalie est très bien élevé 2 ans en fûts de chêne, d’une belle couleur, aux nuances envoûtantes d’abricot confit, d’une grande persistance aromatique, allie charme et puissance. Le moelleux 2004 de jolie robe dorée intense, avec des notes de petits fruits secs et de brioche, tout en persistance au palais, associe finesse et ampleur, très agréable sur un dessert. Leur Jurançon sec, de bouche ample, sent la noisette, vif et rond à la fois, avec ce côté minéral agréable en finale. Le Béarn rouge et le rosé sont des vins typés et fruités qui se dégustent sur des magrets ou des paellas.
    DOMAINE DE MENARD
    COTES-DE-GASGOGNE
    Une passion de la vigne transmise depuis 3 générations de père en fils et fille. En 1920, Jean François Morel, fils de viticulteurs suisses, arrive dans le Gers et s’installe sur un domaine viticole : il acquiert le Domaine de Ménard en 1938 qui comprend alors 10 ha de vignes. Denise sa fille et son mari Jean Jegerlehner s’installent sur le domaine en 1960, et leur passion commune de la vigne va permettre d’édifier les chais et d’étendre le vignoble. Leur fils Philippe les rejoint et s’invertit à fond dans la bonne tenue du vignoble et du domaine. Mais la passion de la vigne et du vin gagne aussi Elisabeth leur fille (première œnologue du Tariquet), qui aidée de son mari Henry Prataviera va très vite faire évoluer le Domaine de Ménard qui comptent à ce jour 110 ha. Les premières bouteilles du Domaine de Ménard sont produites en 2002. Plus de 400000 cols ont été commercialisés en 2007 en Ménard, Haut Marine et Saveur Gascogne, en France et à l’étranger. Les vins sont très fruités et la richesse des terroirs permet de sortir chaque année de nouveaux vins comme en 2008 la « cuvée Marine » et « Première Gelée » qui représentent si bien la Gascogne. Les objectifs sont de séduire de nouveaux consommateurs et de leur faire découvrir et partager grâce à un bon rapport qualité-prix, le plaisir du vin.

    Le raisin sauvage était déjà consommé dans la région voici plus de 10 000 ans. Le vin, lui, ne fit son apparition qu’au 7e siècle avant J.C., il était fourni par les marchands étrusques. Un siècle avant notre ère, la culture de la vigne existait sur le domaine du Château Mourviels , qui aurait appartenu à un romain dénommé Festus. Au Moyen-âge, la propriété et le vignoble dépendaient, avec un groupe de fermes voisines, du prieuré de Saint Sernin tout proche. Durant le XXe siècle, le domaine est transmis de génération en génération et c’est actuellement la troisième génération de vignerons qui est aux commandes. Tous œuvreront pour la qualité la plus parfaite, jusqu’au Château Mourviels d’aujourd’hui, l’un des fleurons de l’A.O.C. Cabardès. Le vignoble de 10 ha, se situe sur des coteaux constitués de cailloux calcaires blancs et d’argiles marneuses, orientés au midi. La conduite du domaine se fait suivant des techniques douces, n’autorisant les traitements et engrais chimiques qu’en cas de nécessité. Cela donne ce très bon Cabardès 2006 (40 % Cabernet-Sauvignon, 30 % Grenache, 20 % Merlot, 10 % Syrah), pas d’intervention mécanique après éraflage, pigeage manuel (aucun remontage ni délestage), vieillissement minimum 1 an en cuve sur lies fines avec bâtonnages. Le vin est réussi, alliant finesse et charpente, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche épicée et ample.

    Cette propriété viticole créée dans les années 1920, a été rachetée en 1998 par la famille Bourrier. Les terres autrefois cultivées par les Templiers, ont été entièrement reprises. Château de L’Ou, un nom original qui viendrait d'une fontaine en forme d’œuf (« Lou » en Catalan) où les Templiers venaient abreuver leurs chevaux. Les étiquettes très épurées rappellent ce symbole. Le vignoble de 40 ha est conduit en agriculture biologique certifié depuis 1998. Vous pourrez découvrir ce superbe Muscat 2010, un vin suave et souple, avec des nuances d’agrumes. Le Côtes-du-Roussillon rouge 2008 (60% Syrah, 20% Grenache noir, 20% Mourvèdre), est très réussi, au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, VDP des Côtes Catalane Infiniment de l’Ou 2008, un pur Syrah issu de sélection parcellaire avec un rendement de seulement 15 hl/ha, dense et puissant au nez comme en bouche, persistant, très harmonieux avec ses tanins savoureux et riches. Goûtez aussi le Côtes-du-Roussillon rosé 2009 et le VDP des Côtes Catalane blanc 2009, 100% Grenache blanc, avec ce nez de fleurs fraîches.



  • TOP VINS 2011 / CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON

    CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON


     

    e_languedoc_roussillon.jpgIMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    ÉTANG DES COLOMBES (bl)
    FONTSAINTE
    GRAND CAUMONT
    MARTINOLLE-GASPARETS
    GRAND MOULIN
    LONGUEROCHE
    MINGRAUT
    NOUAILLE
    VILLEMAGNE (bl)
    DONOS
    MANSENOBLE
    MATTES-SABRAN
    PRIEURÉ-BORDE-ROUGE
    SAINT-JAMES (bl)
    SAINT-MICHEL Les CLAUSES
    VAUGELAS
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    FABAS (bl)
    BARROUBIO
    PARAZA
    PÉPUSQUE
    PIQUE PERLOUP (bl)
    BERTRAND-BERGÉ
    GRAND GUILHEM
    MAILLOLS
    MOURVIELS (Cabardès)
    TOURRIL
    CABEZAC
    HERBE SAINTE
    PECH-D'ANDRÉ (bl)
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    MIRE-L'ÉTANG (bl)
    PEYREGRANDES (F)
    SAINT-MARTIN-CHAMPS
    ABBAYE DES MONGES
    CLOTTE FONTANE
    CROIX CHAPTAL
    ESTABEL CABRIÈRES
    FAMILONGUE
    KARANTES
    MADURA
    Virgile JOLY
    MAS DU NOVI
    REYNARDIÈRE (F)
    CAVE ROQUEBRUN
    AMANTS de la VIGNERONNE
    ANGLÈS
    CANET-VALETTE
    MAS de CYNANQUE
    MAS CAL DEMOURA
    GUIZARD
    PECH-MÉNEL
    Vign.SOMMIÉROIS
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    DAUMAS-GASSAC (bl)
    CASA BLANCA
    MAS CHICHET
    ST-GENIES-MENESTROL
    BOURDIC
    NIDOLÈRES
    Philippe NUSSWITZ
    L'OU
    MONTROSE
    MAS ROUS
    CROIX BELLE (bl)
    SAINT-FIRMIN
    LÉGENDES
    RIVES-BLANQUES

    LIRE LA SUITE

     


    Guide des vins
    Guide des vins

  • Beaujolais : les coups de cœur sont nombreux !

    J'aime les vins - et les vignerons - du Beaujolais, chacun conjuguant charme et convivialité. Je viens de terminer la rédaction de mon GUIDE 2012 (parution fin Août / ALBIN MICHEL) et j'ai, une nouvelle fois, savouré de forts jolis vins, dans la trilogie des millésimes 2010, 2009 et 2008. Les grandes valeurs sûres sont toujours là, aux côtés de quelques éliminés et d'autant de nouveaux...

    La force du terroir et la structure des vins de Chénas, de Juliénas, de Régnié ou de Moulin-à-Vent, l’élégance d’un Saint-Amour, d’un Brouilly ou d’un Chiroubles… tout concourt à prendre au sérieux les meilleurs vins de la région et à ne pas s’arrêter à la production des “primeurs”, pour lesquels j’avoue néanmoins un faible, pour situer leur véritable niveau qualitatif. Les vins qui comptent bénéficient d’une typicité réelle exacerbée par des terroirs spécifiques où l’on retrouve aussi bien des roches volcaniques que des argiles siliceux. À cela s’ajoute une complexité aromatique réelle, toujours dominée par les petits fruits rouges mûrs, qui vient s’associer en bouche à une saveur bien particulière où la finesse retrouve le charnu, la fraîcheur le velouté, le tout donnant des vins qui en surprendraient plus d’un par leur potentiel d’évolution. Les hommes de la région font des vins à leur image, et le beau niveau qualitatif des meilleurs vins est incontestable, que ce soient des crus ou non. On ne peut non plus douter de la qualité réelle de ces vins, et certains “confrères” feraient bien de promouvoir la région et ces vignerons qui ont besoin d’être soutenus, comme nous le faisons régulièrement.

    Classement Beaujolais
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Top Vignerons 2011 Beaujolais

    Accédez directement aux commentaires de dégustation du GUIDE DES VINS en cliquant sur le nom

    Prix d’Honneur

    Pierre David
    Jean-Pierre Mortet

    Prix d’Excellence

    Satisfecits

    Alain Dardanelli (Bel Avenir)
    Jean-Paul Guignier
    Famille Rosier (Chatelard)
    Famille Tavian

    Lauréats

    Famille David-Beaupère
    Michel Guignier

    Espoirs

    Famille Chatelet
    Gérard Sambin
    Choississez une région :
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE
    BORDEAUX SUD-OUEST-PERIGORD
    BOURGOGNE VAL DE LOIRE
    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    JURA-SAVOIE

    Le Top est © Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite.

  • Mes 10 coups de cœur de la semaine

    domaines.phpA L'HONNEUR

    A mi-chemin entre mer et montagne, le Domaine de Mairan vous accueille au cœur d'un vignoble de 25 ha exposé au soleil levant. Ses terres argilo-calcaire cultivées en vigne depuis l'époque gallo-romaine confèrent à ses vins des saveurs inimitables. C'est ici que naquit Monsieur de Mairan, Physicien célèbre du XVIIe siècle anobli par Louis XIV. Les parcelles sont cultivées avec passion dans le respect de l'environnement pour donner des vins de qualités qui vous étonneront par leur éclat aromatique. On y élève notamment ce Vin d'Oc rouge Cabernet franc 2010, très expressif de ce cépage, aux tanins puissants et fins à la fois, intense et riche, aux notes de fruits cuits et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche. Le Chardonnay classique 2010, avec ces notes subtiles d’agrumes et d’aubépine, se goûte fort bien. Découvrez le Cabernet-Sauvignon 2007, élevé en barriques, un vin de bouche puissante, fin, bien charnu, équilibré, parfumé (griotte, mûre), de très bonne évolution, réussi comme ce rosé cuvée Aurore Boréale 2010.
    Le Domaine des Trottières créé au tout début du siècle dernier, exploite 102 ha de vignes en AOC, dont 16 ha d’une acquisition récente : le Domaine du Regain. Propriété de la famille Lamotte depuis 1985, le vignoble fait l’objet d’une remise en état, avec un développement des cépages Cabernet et Chenin. Un chai fonctionnel a été construit en 1990. Le domaine produit 9 appellations : Anjou rouge, Anjou-Villages, Rosé de Loire, Rosé d’Anjou, Cabernet d’Anjou, Coteaux-du-Layon, Bonnezeaux, Anjou blanc, Crémant de Loire. Le domaine vous propose l’Anjou rouge 2009, un vin à la robe rubis, au parfum de framboise et de cassis, avec une charpente harmonieuse de jeunesse et de légèreté, tout comme l’Anjou-Villages 2009. L’Anjou blanc 2009 est un vin sec aux arômes de pommes et d’agrumes, trop méconnu et qui peut réserver de belles surprises en vieillissant. Le Cabernet-d’Anjou 2009 est un vin aux arômes de petits fruits rouges et de menthol, la bouche est vive et onctueuse à la fois. Le Rosé de Loire sec 2009 vous accompagnera lors de vos repas d’été avec sa fraîche vivacité gouleyante et son fruité incomparable.

    Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin. Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de leur maison. Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et Frédéric, directeur du vignoble. Jean-Pierre s’est vu confier la tâche administrative qui devenait de plus en plus lourde. Le vignoble couvre une superficie de 54 ha répartis sur une quinzaine de communes. La diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative. La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années. Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente actuellement près de 60% de ses ventes. Superbe Champagne Millésime 2000 brut Prestige, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux et savoureux, de belle structure, intense et parfumé, très élégant comme le 99, dense, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de pêche et de citronnelle, un grand Champagne tout en bouche, riche et très distingué. Très beau Millésime 1999 brut Séduction, sans fermentation malolactique, particulièrement subtile et parfumée, aux arômes intenses de fruits frais et une pointe d’épices, de mousse abondante, d’une belle finale. Remarquable brut Intégral (réalisé sans aucun dosage), de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia, de mousse fine et très persistante, alliant saveur et distinction. Le Carte d’Or brut est une réussite, au nez de petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense. Excellent rosé brut, avec des notes de petits fruits rouges bien mûrs, d’une jolie finale au palais, de bouche fraîche et fruitée très bien fait, parfait sur une quiche comme sur les desserts.

    EARL MAISON ZOELLER
    GEWURZTRAMINER
    Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de huit générations la tradition vinicole. Aujourd’hui, ce savoir-faire ancestral s’allie aux méthodes modernes pour permettre d’élaborer des vins respectant les règles d’hygiène et de qualité tout en conservant leur naturel et surtout leur authenticité. Le Gewurztraminer Les Orchidées 2005, typé, de bouche parfumée et onctueuse, aux notes de fumé avec une pointe d’épices, est un vin très représentatif de ce millésime, équilibré et harmonieux. Le Pinot gris Les Orchidées 2005, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, avec des nuances marquées de fruits secs, de bouche nerveuse et dense à la fois, est à ouvrir sur une langouste. Le Gewurztraminer cuvée Réservée 2006 associe finesse et structure, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois, très réussi. Remarquable Pinot gris Vendanges Tardives 2003, un vin complexe, fin et mûr à la fois, tout en subtilité aromatique, avec cette nuance de fruits confits bien persistante, d’une grande onctuosité. Excellent Pinot noir La Saignée 2006, un vin de bouche souple mais bien corsée, coloré et parfumé (mûre). La Maison vous propose également un Pinot blanc cuvée Réservée 2006 et ce joli Crémant d’Alsace, bouqueté, aux notes fruitées de coing, de mousse franche et crémeuse, idéal sur une tarte aux mirabelles.

    DOMAINE JULIETTE AVRIL
    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    Les Avril comptent parmi les plus anciennes familles de Châteauneuf-du-Pape, premiers Consuls et Trésoriers de la ville de 1756 à 1790. Ils furent avec le Baron Le Roy de Boiseaumarie et d'autres viticulteurs, à l'origine des règlements qui devaient aboutir à la création des appellations d'origine contrôlée. On élève ici ce beau Châteauneuf-du-Pape rouge, de belle robe grenat, un vin charnu et gras, puissant et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et la vanille, de bouche persistante et d'excellente évolution. Excellent Châteauneuf blanc, au nez dominé par les fleurs fraîches et le tilleul, un vin gras et persistant, vraiment très charmeur.
    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Vous apprécierez ce Bordeaux rouge Château du Masson cuvée Passion 2006 (80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec), issu de très vieilles vignes, à dominante de pruneau, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus, de très bonne évolution. Beau 2005, qui associe couleur et structure, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, bien corsé, alliant rondeur et charpente en finale. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2007, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte), d’un très bon équilibre. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2009, d’un beau rose franc, un vin de bouche fraîche et savoureuse, tout en fruité, sec et suave à la fois, l’un des meilleurs de l’appellation. Aucune hésitation.

    DOMAINE PINCHINAT
    COTES-DE-PROVENCE
    Propriété familiale depuis plus de deux siècles, le domaine est aujourd’hui dirigé par Alain de Welle. Les 30 ha de vignes se trouvent au pied de la montage Sainte-Victoire, sur des sols argilo-calcaires, avec effleurement de cailloux d’éboulis par endroits, à une altitude de 280 mètres, ce qui favorable à une viticulture de qualité. Nous sommes très attentifs au respect des fragiles équilibres naturels : nous apportons notre contribution pour préserver la fertilité des sols, la qualité de l'eau et de l'air afin que les générations futures bénéficient d'un patrimoine indemne. Tout le vignoble est donc cultivé en agriculture biologique depuis 1990 : le désherbage chimique est totalement exclu, les sols sont amendés de composts organiques et les traitements font appel aux produits les plus naturels (soufre et cuivre). La vinification et l’élevage des vins sont faits dans le même esprit de respect du produit et de sa qualité. Le domaine vous propose un Côtes-de-Provence rouge 2003 (65% Syrah, 25% Cabernet-Sauvignon, 10% Mourvèdre, levures indigènes, cuvaison de 8 à 10 jours, élevage en cuves), généreux et ferme, à dominante de prune, de framboise et de cannelle, un vin coloré, avec des tanins soyeux et riches, charnu, qui mêle puissance et distinction et poursuit une excellente évolution. Le Côtes-de-Provence rosé 2009 est un vin à la robe saumon pâle, au nez fruité, vif et agréable, en bouche, on retrouve fraîcheur, rondeur, souplesse, et fruité de bonne longueur. C’est un vin élégant et chaleureux que vous pourrez boire à l’apéritif ou au cours d’un repas.
    Riche d’une expérience transmise depuis quatre génération, Thierry reprend les vignes encore exploitées par le grand-père Jules Guillemard en 1980. Il fait le choix en 1999 de l’agriculture biologique afin de préserver les cinq hectares de ce magnifique terroir bourguignon qui lui a été confié. Avec un travail rigoureux à la vigne, il souhaite avant tout respecter la typicité du terroir, du cépage, et de chacun des millésimes, afin d’obtenir des vins purs, fruités et fortement marqués par leur caractère. Les vendanges sont manuelles, et un tri rigoureux à la cuverie permet de ne garder que les plus beaux raisins. Elevés en fûts de chêne soigneusement sélectionnés auprès des meilleurs tonneliers de la région, les vins de Thierry sont fins et délicat et expriment la philosophie de la maison : générosité et authenticité. Le Pommard 2005 est un très beau millésime qu’il faut attendre un peu pour laisser s’exprimer tout son potentiel. Pour le 2006 les rendement étaient faibles, c’est un vin concentré avec beaucoup de finesse. Le 2007 était un millésime délicat et difficile pour lequel un tri sévère a été nécessaire afin de maintenir la qualité.

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols, ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant. Les 2006 et 2004 sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”. Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster.” En attendant, il y a ce superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Remarquable 2003, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins présents et fondus à la fois, un vin où dominent les fruits mûrs et le poivre. Savoureux 2002, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Et un excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair.
    En 1982, Daniel Laurent reprend l'exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu'une infime partie de sa récolte en champagne qu'il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange en raisins. Dès l'automne 1982, il décide de produire son propre Champagne, avec l'aide de son épouse, et déposent leur marque actuelle "Champagne Laurent-Gabriel". Depuis 2001, Marie-Marjorie, leur fille les a rejoints. L'exploitation est très modeste, 2, 5 ha de vignes qui produisent environ 18000 bouteilles de Champagne par an. Les vignes sont situées sur deux terroirs 90% à Avenay Val d'Or classé 1er Cru et Avize classé Grand Cru. Goûter leur excellent Champagne brut cuvée Prestige, typé comme nous les aimons, parfumé et persistant, alliant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle. Joli Champagne brut Carte d'Or, de robe soutenue, très fruité, très abordable.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu