Avertir le modérateur

  • Les trois Lussac-Saint-Emilion de l'année

    Vignobles Jean BOIREAULUSSAC-SAINT-ÉMILION Vignobles Jean BOIREAU

    Vignobles Jean BOIREAU 

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Martine Boireau
    68, route de Gézard
    33570 Les Artigues-de-Lussac
    Téléphone :05 57 24 32 08 
    Télécopie : 05 57 24 33 24 
    Email : earl-vignobles-boireau@wanadoo.fr 
    Site : www.vignobles-jean-boireau.com 

    Coup de cœur pour le Lussac-Saint-Émilion Boireau Haut Milon Tradition 2009, où domine le pruneau, très équilibré, avec destanins ronds mais bien présents, de bouche persistante, d'excellente évolution. Le Boireau Haut Milon Sublime 2009, d'une jolie concentration en bouche, aux nuances de fruits rouges et de réglisse, estcharnu, aux tanins soyeux mais bien riches. Le Bordeaux Château des Barries 2009, coloré, au nez de mûre, classique du millésime, d'une bonne ampleur. Goûtez le Château les Grands Jays Bordeaux Supérieur 2009, aux notes de cassis mûr et de cannelleharmonieux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très réussi, comme ce Grand Jay Bordeaux 2010, classique, de bouche pleine.


    Château DUMON BOURSEAU MILON

    Château DUMON BOURSEAU MILON 

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Alain Dumon
    Malidure
    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 74 63 95 
    Télécopie : 05 57 74 63 95 
    Email : info@vignobles-dumon.com 
    Site : www.vignobles-dumon.com 

    Une propriété familiale depuis de nombreuses générations qui s'étend sur une superficie de trente hectares répartis sur deux appellations, 20 ha en Lussac Saint-Emilion, et 10 ha enBordeaux SupérieurTaille en guyot mixte ou double, ébourgeonnage, épamprage, effeuillage mécanique, enherbement et désherbage sous le rang, pratique de la lutte raisonnée... 80%Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, sols sablo-argileux et argilo-calcaires. Cela explique ce Lussac-Saint-Émilion 2009, avec des notes de fruits bien mûrs, de cassis et de framboise, aux tanins ronds et présents, fin et charnu à la fois. Excellent 2008, savoureux, concentré aromatiquement, ample, très bien élevé, développe un nez intense où s'entremêlent la groseille mûre et le poivre, un vin de très bonne évolution. Belle cuvéeÉmilia vieilles vignes 2009, pur Merlot, un vin gras, complexe, corsé, aux notes de violette, de pruneau et de sous-bois, un vinpuissant, de très bonne bouche, de très bonne évolution.


    Château de La GRENIÈRE

    Château de La GRENIÈRE 

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Pierre Dubreuil

    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 24 16 87 
    Télécopie : 05 57 74 56 28 
    Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaudelagreniere.fr 

    Une propriété de 10 ha (55% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc). Coup de cœur pour ce Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2009, une cuvée élevée en fûts dechêne, où la complexité s'allie à la distinction, un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits. Le 2008 associe concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, un vin classique comme il se doit, d'excellente garde. Il y a encore le Château de la Grenière 2009, médaille d'Or au concours général Agricole Paris, aux tanins savoureux, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur en au palais, à déguster sur un pavé de bœuf.
  • Cinq vins, chacun étant une référence de son appellation !

    BOUVET-LADUBAY

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, et de loin. Patrice est un ami depuis plus de 30 ans, et j'ai soutenu tout ce qu'il a entrepris, tant pour l'image de sa région (d'autres peuvent le remercier) que pour le très haut niveau de régularité qualitative de ses Vins. Il dirige depuis 40 ans la première maison du Saumurois et se passionne à associer la culture et l'art de vivre, sa fille Juliette à ses côtés. En 2011, Bouvet a fêté : ses 160 ans, ses 5 ans d'appartenance au groupe UB, et les 20 ans du Centre d'Art Contemporain Bouvet-Ladubay avec exposition exceptionnelle Gottfried Honegger et Paul Jenkins. "Notre propriétaire indien, me précise Patrice Monmousseau, est tout à fait charmant sur le plan humain et un homme formidable sur le plan professionnel : il est le leader mondial des alcools (1 milliard 600 millions de bouteilles) et un peu plus de trois milliards de canettes de bière, sa compagnie aérienne, ses formule 1, sa présence au parlement indien... c'est un homme formidable. Le groupe a été racheté en 2005 et nous avons pratiquement doublé notre production en 5 ans. Nous sommes passés à 5,6 millions de bouteilles ! Nous avons bâti une usine de 14 000 m2 très novatrice et performante, avons développé très rapidement notre exportation qui s'étend sur une quarantaine de pays européens. Nous avons une politique de relations publiques qui vise à asseoir notre notoriété, et sommes associés à de nombreuses manifestations culturelles de prestige. Nous avons 150 réceptions par an, avons servi 5 000 repas, recevons 45 000 visiteurs. Mais on nous choisit évidemment surtout pour la qualité de nos Vins : 440 médailles récoltées, ce n'est pas mal ! Nous lançons quelques nouvelles cuvées dans les Vins "sans appellations" avec des prix attractifs, nous les réalisons en associant nos installations et matériel performant à notre savoir-faire. Toutes nos cuvées sont devenues des références : Saphir, Trésor, Éclat,Taille Princesse (une cuvée créée avec Gérard Depardieu). C'est un beau compliment quand un des plus grands acteurs mondiaux décide de faire un vin de Loire de "bulles" avec nous. Cette cuvée existe en blanc et en rosé, avec du Pinot Noir dans l'assemblage du rosé. Nous continuons de développer la "bulle" (6 millions) au détriment des Vins tranquilles (150 000 bouteilles), nous sommes vraiment leader dans le secteur des Vins de Loire à bulles." Deux choses ont aussi marqué l'année 2011 : - L'Inde gagne la Coupe du Monde de Cricket Bouvet Trésor dans les mains des Champions ! Depuis 28 ans, les Indiens l'espéraient et c'est chose faite ! L'Inde a gagné la Coupe du Monde de cricket, le second sport collectif le plus médiatisé dans le monde après le football, en battant en finale le Sri Lanka par 6 wickets. C'est avec la cuvée Trésor que le capitaine M.S Dhoni a célébré la victoire de son équipe. Tout au longde l'année, les Vins Bouvet-Ladubay seront associés à la prestigieuse équipe de cricket de l'indien VijayMallya, les "Royal Challengers de Bangalore". - Dans le cadre du Forum Economique Mondial 2011 à Davos en Suisse, 130 membres de la Confédération des Industries Indiennes (CII) se sont réunis autour du thème India Inclusive, qui visait à "rehausser le profil de l'Inde comme une démocratie vivante en croissance rapide, au pouvoir économique stable et une plaque tournante de la culture et de l'art". UB Group, représenté par son président VijayMallya et son fils SidhartaMallya était le partenaire principal de la délégation indienne India Inclusive. Lors de la soirée de clôture, quelques 3000 invités de haut prestige ont pu apprécier les Vins Bouvet-Ladubay, les spiritueux Whyte & Mackay et la bière Kingfisher." Exceptionnel Saumur Extra brut blanc Zéro 2008, de mousse très perlante, une grande réussite, où l'on retrouve des effluves de citron et de rose, fruitée au nez comme en bouche, très fraîche, parfaite à l'apéritif (14 €). Beau Saumur brut blanc Saphir Vintage 2010, dégageant une grande fraîcheur en bouche, avec des senteurs de lys et de pomme, une belle réussite, parfait à l'apéritif ou sur des Saint-Jacques (un cadeau pour 9,50 €). Le Saumur brut blanc cuvée Trésor 2008, élevé en cuves et vieilli en fûts, est généreux et harmonieux, fruité, de mousse très légère, très élégante, avec ces connotations subtiles d'agrumes en finale, c'est une cuvée rare. La cuvée Trésor rosé mérite tout autant une commande, avec ce nez subtil de petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre), étonnante par sa distinction et son ampleur en bouche, de mousse onctueuse et très fine, aux notes de fraise des bois en finale, parfaite sur une tarte (13,50 €). Il y a encore le Saumur brut blanc Éclat 2008, qui développe des arômes de citron et de noix fraîche, avec cette bouche intense et ces nuances de citronnelle, de mousseélégante.. Le Crémant de Loire brut blanc, d'une belle persistance aromatique, une cuvée distinguée, d'une belle harmonie, aux arômes subtils de fleurs blanches et de fruits secs. Dans la lignée, ceSaumur brut blanc cuvée Taille Princesse de Gérard Depardieu 2008, Chardonnay et Chenin élevés enbarriques, un "brut de Loire", mêlant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de mousse abondante, dense, de bouche persistante et fruitée, qui révèle un vin de caractère à l'image de l'acteur qui a suivi les étapes de son élaboration (17,50 € environ). Il y a aussi le Saumur brut blanc Instinct, issu des Chenin etChardonnay, de bulles fines, au nez de citron avec des notes miellées, de bouche classique et persistante, vraiment séduisant (14,50 € environ). Beau Crémant Excellence brut rosé, ample et distingué, de robe dorée, d'une grande finesse, au nez de fleurs et de petits fruits secs, trèsharmonieux au palais, de belle robesouple et vivace (9 €). Le Nonpareils Saumur-Champigny 2005 poursuit sa belle évolution, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruitsrouges mûrs, de bouche ample et fondue, un vin puissant à ouvrir sur une canette rôtie (13 € environ, il les vaut bien). Au même prix, l'Anjou rouge Cabernet franc Les Nonpareils, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, aux taninspuissants et soyeux à la fois. Pour la très bonne bouche, cet Anjou Nonpareils 2000, pur Cabernetfranc, intense, d'une complexité certaine, où s'entremêlent le poivre, la griotte et les sous-bois, un vin coloré, intense au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'excellente évolution. Formidable rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.

    Patrice Monmousseau

    BP 65
    49400 Saint-Hilaire Saint-Florent
    Tél. : 02 41 83 83 83
    Fax : 02 41 50 24 32
    Email : contact@bouvet-ladubay.fr
    www.bouvet-ladubay.fr

    Voir son classement dans le Guide des Vins
    Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
     

    Château CLAUZET

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. J'ai aimé ce vin dès que je l'ai goûté (sur place) et, depuis, millésime après millésime, j'éprouve le même plaisir à déboucher régulièrement un 2001, un 2004 ou un 2006, et c'est bien ce qui compte, d'autant plus que le rapport qualité-prix-typicité est vraiment exceptionnel. Pour Maurice Velge, l'aventure Château Clauzet est la concrétisation d'un vieux rêve. "Mon père avait à Anvers, une cave merveilleuse avec principalement des Vins du Médoc, me raconte-t-il, ainsi que de très bons amis. Le monde du vin m'a toujours attiré et, lorsque l'opportunité d'acquérir des vignes s'est présentée, j'ai franchi le pas." Le domaine compte aujourd'hui 30 ha sur les meilleurs terroirs de Saint-Estèphe, dont de jolies croupes qui bordent le fleuve. Le Château Clauzet présente un encépagement majoritairement composé de Cabernet-Sauvignon (55%), avec une proportion significative de Merlot (40%) et un complément de Cabernet franc et de Petit Verdot (5%). Une équipe compétente et dynamique entoure le Baron Velge. José Bueno est l'homme du vin, après 23 ans passés dans la société Baron Philippe de Rothschild, où il a assuré dans un premier temps lavinification du Château Mouton Rothschild et assumé ensuite la responsabilité du vin des Châteaux Clerc Milon et d'Armaillacq. Il s'occupe aujourd'hui de Clauzet. "Je connais les techniques de pointe utilisées au service d'un premier Grand Cru classé, précise-t-il, où les détails, même les plus infimes ont une importance capitale. Ici, ma responsabilité s'étend du vignoble au vin. "Nous venons de redéguster les derniers millésimes, poursuit-il, avec José Bueno, notre directeur et Éric Boissenot, notre oenologue, qui a une sensibilité admirable dans la conduite de la vinification et dont l'avis est primordial au moment des assemblages. Le 2011 est un vin goûté avec beaucoup de satisfaction, il est moins puissant que le 2010 sans aucun doute, mais, il a une grande finesse, une élégance, une très jolie longueur trèsaromatique, très complexe, des tanins parfaitement assimilés et une toute petite pointe d'acidité en fin de bouche qui relève bien l'ensemble. En 2010, il a fait plus sec, il y a donc davantage de concentration dans le vin, avec une explosion aromatique assez extraordinaire, une grande finale, de très jolis taninscar les raisins étaient très mûrs. Le 2009 est une année superbe avec énormément d'élégance, le vin présente une belle charpente, de la structure, de la complexité, une grande finesse dans les tanins, un très joli vin. Mon encépagement sur mon terroir de Saint-Estèphe, est constitué de 50% de Merlot et 50% de Cabernet dont 1% de Petit Verdot. J'ai la chance d'avoir des Merlots de très grande qualité, comparables à ceux de la rive droite, et, dans les grandes années, cela donne des Vins superbes. Depuis quelques années, notre vin progresse, nous le constatons de façon tangible, et cet encépagement y est donc pour beaucoup. Car, sur notre terroir de Saint-Estèphe, la forte proportion deMerlot, apporte une souplesse qui plaît beaucoup même si, nos Vins ont un beau potentiel de garde, ce qui reste la signature des grands Vins." Superbe Saint-Estèphe 2010 : couleur pourpre, intense, exceptionnelle. Nez complexe, très racé : cerise, mûre, cassis, vanille, très léger toasté, nuance chocolatée. Les arômes sont persistants et très expressifs. En bouche, attaque montante, bouche pleine et charnue, onctueuse avec des notes de fruits rouges et noirs. Les tanins sont riches, soyeux et fondus avec un très bel équilibre. La complexité de ce vin est digne des plus grands millésimes où se mêlent l'élégance, la rondeur, la puissance et le fruité avec un bonheur inégalé. Finale longue, persistante, complexe, intense et raffinée. Un grand millésime, riche et complet avec une capacité de très bonnegarde. Remarquable 2009, à l'expression aromatique très prononcée (prune cuite, griotte) alliantfinesse et structure, de bouche pleine, aux tanins bien fermes, de belle matière, dense en finale. Le 2008 est un vin puissant et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, de très bonne bouche, bien typé, de couleur grenat, d'une belle concentration de parfums, un cru qui allie distinction et richesse, degarde. Le 2007, de couleur rubis intense, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité, avec des tanins ronds et harmonieux, très séducteur. Beau 2006, mêlant richesse et velouté, de bellecouleur grenat, intense, corsé, très parfumé, qui sent bon la griotte et les sous-bois, à déboucher sur un rôti de porc. Le 2005, superbe, de belle base tannique importante et très équilibrée, un vin complexe et dense, de robe soutenue, charnu, avec ces notes persistantes de fumé et de fruits macérés, de garde. Le 2004 est remarquable, distingué, très parfumé, avec ces nuances de fruits mûrs et d'épices, un vin de très belle bouche, gras et corsé, aux tanins harmonieux, d'excellente évolution. Pas la moindre hésitation.

    Baron Velge

     

    Domaine PICHARD

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine où l'exposition plein sud à mi-coteau (au solmaigre, silico-argileux, très caillouteux) permet d'obtenir des Vins de très grande qualité. On propose également ici une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. "Quand on goûte le Domaine Pichard, me dit Jean Sentilles, on le reconnaît tout-de-suite, et cela m'a toujours plu, depuis mes 18 ans. J'ai donc suivi ma passion pour ce domaine, je n'en aurai pas acheté un autre. C'est cette opportunité qui m'a fait radicalement changé de profession, c'était un nouveau challenge, à 50 ans... Je m'occupe de la vigne et du vin du domaine, mon beau-frère et associé, Rod Cork, du site internet, de la gestion. Il est anglais, avocat à Paris, nous avons à peu près le même âge, il est arrivé en France à l'âge de 18 ans et a la même passion du vin que moi. Je suis originaire de la région et je connaissais les Vinsdu Domaine depuis fort longtemps car avec mon premier salaire j'ai acheté des bouteilles de ce vin. Mon beau-père avait tous les millésimes du Domaine depuis sa création dans les années 1950. Je me suis intéressé à beaucoup d'autres Vins mais je revenais toujours à celui-là. J'ai aimé ces Vins car ils sont très facilement identifiables, très liés à leur terroir. Un terroir reconnu comme excellent par l'ensemble des autres viticulteurs. Les vignes sont plantées en haut d'un coteau exposées plein sud, nous sommes le seul domaine du madirannais à avoir nos vignes d'un seul tenant. Le sol est composé de gros galetsde l'Adour liés avec de l'argile. Nous avons 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc). L'encépagement de trente ans de moyenne d'âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le blanc, essentiellement du Petit Manseng. Le 2011 est un vin très prometteur, un très beau millésime provenant d'une petite récolte vendangée fin septembre à parfaite maturité. Nous avons rentré de superbes Cabernets issus de vieilles vignes de 60 ans, cela donne de la structure et de la rondeur au vin. Le 2010 présente des senteurs de fruits rouges, montre plus de légèreté et de finesse que le 2009, c'est vraiment sa caractéristique. C'est un vin très digeste, très friand, aux arômes savoureux, très équilibré, avec moins de concentration que le 2009. Le 2009 a beaucoup de corps, de matière, de puissance. L'équilibre est parfait il y a de l'acidité, les tanins sont souples, les arômes de fruits rouges sont très marqués. Il est encore supérieur au 2008 et pourtant la lignée des derniers millésimes est vraiment réussie. Nous avons à la vente les 2007 et 2008, et le 2009 suit. Depuis 2005, nous avons beaucoup de chance, car franchement, nous n'avons eu que de beaux millésimes de garde tels que 2007, 2008, 2009, et 2010 ! Nous poursuivons nos travaux de rénovation, finissons les chais et les abords, et avons fait réaliser une superbe grille dans le chai par un ferronnier compagnon, une oeuvre d'art. Ce qui fait la valeur et la renommée du Domaine Pichard, c'est la qualité et la grande diversité desCabernets francs plantés dans les années 1950, c'est rare dans la région. Ces vieilles vignes de 60 ans donnent des lots sensationnels et, au moment des assemblages, c'est très précieux. Nous allons replanter une parcelle et sommes en train de faire une sélection massale à partir de 100 pieds deCabernets francs de variétés différentes, nous tenons à conserver cette diversité pour replanter la nouvelle parcelle à l'identique. Rod Cork s'implique beaucoup dans le Domaine Pichard, il vient lors des vendanges et des assemblages. Nous sommes attachés tous les deux à produire de petits rendements(3 hl/ha), à respecter la nature, d'apporter de la valeur ajoutée à nos Vins qui deviennent une référence dans la région." Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2009, alliant concentrationaromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette, de cuir et decassis très caractéristiques, un vin de couleur grenat, ferme et typé. Le 2008 est complexe etharmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, un vin gras, à ouvrir sur de l'agneau, par exemple. "Pour le 2008, poursuit Jean Sentilles, notre terroir a été un atout exceptionnel dans ce millésime qui a la réputation d'être plus acide dans le Madiran et, grâce à notre exposition pleinsud nous ne retrouvons pas ce phénomène dans nos Vins. La cuvée Tradition est aussi bonne que beaucoup de cuvées "Prestige", c'est le compliment qu'un oenologue vient de me faire. Beaucoup de concentration (60% Tannat et 40% Cabernet franc), explosion de fruits en bouche avec des notes prononcées de réglisse. Ces arômes sont dûs à mes vieilles vignes de Cabernet franc qui ont 50 ans et à leurs très faibles rendements (30 hl/ha). Ces vieilles vignes font toute la différence, c'est notre plus gros atout." La cuvée Aimé 2009, très représentatif de ce grand millésime, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de belle évolution. Le 2008 est très puissant et très aromatique, encore fermé, charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet. Il y a encore le Madiran cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, est gras, intense au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec des tanins très équilibrés, un vin typé et bien charnu, aux nuances de cuir et de mûre en finale, très prometteur. Beau 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d'humus bien séduisantes. LePacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique, tout en structure et parfums, harmonieux. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.

    Jean Sentille et Rod Cork

     

    Château MAUCAILLOU

    Je connais la saga Maucaillou depuis une trentaine d'années, durant lesquelles je suis resté fidèle à Philippe Dourthe, qui profite de sa retraite, et dont les enfants, son fils Pascal en tête, partagent la même passion. La famille, d'origine landaise, se dédie à la viticulture et à l'élaboration de vins fins depuis le milieu du XIXe siècle. Philippe Dourthe est passionné par les grands terroirs viticoles et la production devins de haute expression et représente la 5e génération. C'est un personnage emblématique du vignoble médocain, et sa forte personnalité et son franc-parler sont réputés. Ses enfants, Caroline, Pascal et Magali, perpétuent, à ses côtés, cette longue et noble tradition, et n'ont de cesse d'agrandir le patrimoine familial. En 1972, la famille reconstitue le vignoble du Château Felletin Cru Bourgeois situé à Lamarque en Haut-Médoc qu'ils commercialisent sous le nom de Maucaillou-Felletin. En 1989, les Dourthe rachètent le Château Duplessis-Fabre, Cru Bourgeois à Moulis, puis l'aventure passe par la rive droite où ils acquièrent en 2003, le Château de Beau Rivage, en Bordeaux-Supérieur, situé sur un splendide terroir surplombant la Garonne. À ce jour, ils contrôlent 150 hectares de vignobles sur desterroirs privilégiés et méticuleusement sélectionnés, et la production annuelle totale atteint 1million debouteilles. Ils produisent des vins qu'ils vinifient eux-mêmes et qu'ils commercialisent au meilleur rapport qualité-prix pour permettre ainsi aux nombreux amateurs de partager le plaisir qu'ils ont eu à élever de tels vins de prestige. Les terroirs viticoles qui portent les vignes du Château Maucaillou (70 ha) sont constitués de belles croupes d'alluvions du quaternaire provenant en grande partie de la nappe graveleuse garonnaise de Güntz (80% de Graves de Güntz et 20% d'argilo-calcaire), celle des GrandsCrus Classés du Médoc. La vinification est conduite par Philippe Dourthe dans un cuvier luxueux bénéficiant de l'équipement automatisé, un modèle du genre souvent cité en exemple par les sommités de l'oenologie bordelaise. La cuverie tout en acier inoxydable est équipée de contrôles thermiques précis pour appliquer la méthode de vinification propre à Philippe Dourthe, qui consiste à baisser la température durant les premiers jours de fermentation afin d'extraire la quintessence des arômes defruits, puis de relever la température du moût, en fin de fermentation, pour l'extraction des tanins les plus fins et obtenir une belle couleur soutenue. Les vins du Château Maucaillou sont d'une couleur très foncée, les tanins sont fins, on note beaucoup de gras, de richesse, de fruité, très caractéristique avec des saveurs mûres, les vins sont harmonieux, équilibrés, généreux et corsés. Superbe Moulis 2009, riche au nez comme en bouche, aux nuances de fraise des bois, d'épices et d'humus, aux tanins très équilibrés et savoureux, de belle évolution (18,50 €). Le 2008 est très typé, d'une belle couleur foncée, lebouquet est intense, arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, un très grand vin généreux et charnu, complet et complexe, de très belle garde. Remarquable 2007, très belle couleurrouge soutenu pour ce vin ample et soyeux avec une très belle matière, tout en bouche, élégant et riche à la fois. Le 2006 est un grand vin, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d'épices, ample, de belle évolution. Très beau 2005, decouleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances bien particulières de petits fruitsmûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe, un vin très dense, complexe, fondu, de grande garde. Le N°2 de Maucaillou 2009, un vin issu de sélections particulièrement sévères, est charmeur, généreusement fruité, long en bouche (12,90 €). Le Haut-Médoc de Maucaillou 2009, de belle robesoutenue et brillante, riche, d'une jolie concentration d'arômes (cassis, groseille…), persistant et de bouche pleine (9,70 €). "Ce vin, me précise Pascal Dourthe, est un vin que avons proposé à la place deBordeaux à partir du millésime 2003, à ce jour nos clients vont pouvoir découvrir le millésime 2008. C'est une qualité un peu différente de Maucaillou, un vin qui a ses propres particularités avec notamment un fruité enveloppant très agréable. Le Haut-Médoc de Maucaillou est issu des vignes situées sur la commune de Lamarque et qui font partie intégrante du Château Maucaillou. Cela correspond à des parcelles que mon père avait achetées il y a fort longtemps et que nous sommes heureux de mettre en valeur tant elles sont situées sur des terroirs contigus à Maucaillou." Goûtez aussi le Château Maucaillou Felletin 2009, 60% Cabernet-Sauvignon, 24% Merlot et 16% de Cabernet franc, riche en fruit, d'une belle couleur pourpre, d'une fine trame tannique qui lui donne cette structure dense et harmonieuse, un vin généreux et savoureux comme ce Château de Beau Rivage 2009, de bouchecharnue et veloutée. "J'ai une affection toute particulière pour Château de Beau Rivage, poursuit Pascal Dourthe, un joli Bordeaux Supérieur que nous avons acheté en 2003 et qui est situé sur la commune de Beaurech. C'est une belle entité de 55 hectares d'un seul tenant en bord de Garonne, avec des sols très intéressants composés d'alluvions et de Graves. La grande et belle cuverie de 4500 hl permet de travailler dans d'excellentes conditions. Le vin est charnu, d'une belle matière fruitée soulignée par un léger boisé (le 2003 a reçu une médaille d'or). Les arômes de cerise noire mûre et de griotte, de pain grillé, sont très présents, le vin est très agréable en bouche, complet, rond et souple." Pas la moindre hésitation.

    Philippe Dourthe

     

    Château FONBADET

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Charmante, mon amie Pascale Peyronie, aux côtés de son père, Pierre, perpétue la tradition familiale avec talent et passion. Elle s'attache à élever un grand vin racé, de grande évolution. Leur objectif est toujours qualitatif, et les travaux réalisés (chai, salle de réception...) ne viennent que conforter leur façon d'être, de recevoir, en réservant un accueil exceptionnel. Fonbadet est l'une des dernières propriétés familiales, et sa situation très privilégiée, au coeur des grands crus renommés, en fait un "petit diamant" où l'on sait associer talent et convivialité, respecté et recherché par un bon nombre d'amateurs. Élégante demeure du XVIIIe siècle entourée d'un grand parc, le Château Fonbadet est situé sur la commune de Pauillac. Le vignoble a une superficie de 20 hectares. L'âge moyen des vignes est de 50 à 60 ans, les vendanges bien sûr manuelles, et l'encépagement est classique des grands Vins de Pauillac (60% de Cabernet-Sauvignon, 20% deMerlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot et Malbec). Un vrai coup de coeur pour sonPauillac 2010, un grand vin où la complexité s'allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d'épices, ample et bien corsé, de belle garde. Superbe 2009, qui réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, avec ces nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux,charnu comme il se doit, de belle garde. Le 2008 est de couleur foncée, aux notes de fruits rouges bien mûrs (griotte, framboise...), un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, de belle garde. Le 2007 est structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, aux connotations de mûre et de griotte, un joli vin corsé, aux nuances d'épices en finale, aux tanins harmonieux mais amples à la fois, un vin de bouche soyeuse. Beau 2006, ample, de couleur intense, racé, aux tanins riches et bien équilibrés, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en bouche, rond et velouté, prometteur. Grand 2005, avec beaucoup de matière, au nez subtil où dominent les petits fruits cuits et la réglisse, mêlant richesse et souplesse des tanins, concentration et subtilité aromatique, avec ce côté charnu très caractéristique et tout en charme. Beau 2004, charnu, riche et généreux, de belle robe intense, au nez complexe, légèrement épicé, avec, en bouche, des notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, aux tanins rondsmais présents. Le 2003 est puissant, dense et riche, avec ces nuances de cuir et de fruits confits, de belle charpente, alliant distinction et structure, de belle base tannique. Goûtez le Second Vin, l'Harmonie de Fonbadet 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir,framboise, mûr€), légèrement épicé, vraiment très agréable. (27,50 à 33,50 € environ). Pas la moindre hésitation.

    Pierre et Pascale Peyronie

  • Languedoc : choisissez bien la porte des vignerons que vous ouvrez...

    613.jpgEn Languedoc, les grands 2010 et 2009 sont à attendre, les 2008 à 2003 sont réussis, les 2002 et 2000 savoureux. Je soutiens les hommes et les femmes qui s’attachent à élever des vins typés par ces terroirs de garrigues, maîtrisant les rendements, respectant leur spécificité. Les terroirs ont le potentiel pour que l’on y élève tout naturellement de grands vins racés, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue avec des cépages inappropriés. Pour certains, l’exagération des prix et des renommées bien trop récentes commencent à se dégonfler comme des baudruches. 

    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    ÉTANG DES COLOMBES (bl)
    FONTSAINTE
    GRAND CAUMONT
    MARTINOLLE-GASPARETS
    GRAND MOULIN
    VILLEMAGNE (bl)
    PRIEURÉ-BORDE-ROUGE
    SAINT-MICHEL Les CLAUSES
    MATTES-SABRAN
    PRIEURÉ de BUBAS
    VIGN. CAMPLONG
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    FABAS (bl)
    BERTRAND-BERGÉ
    BARROUBIO
    HERBE SAINTE
    PÉPUSQUE
    PIQUE PERLOUP (bl)
    AGEL
    CLARMON
    CLOS CENTEILLES
    ENTRETAN
    VIEILLE (PSL)
    GRAND GUILHEM
    LA GRAVE (bl)
    MILLE VIGNES
    PECH-D'ANDRÉ (bl)
    PETIT CAUSSE
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    MIRE-L'ÉTANG (bl)
    MAS DU NOVI
    PEYREGRANDES (F)
    SAINT-MARTIN-CHAMPS
    ANGLÈS
    FAMILONGUE
    GUIZARD
    KARANTES
    REYNARDIÈRE (F)
    CAVE ROQUEBRUN
    AURELLES
    MAS CHAMPART
    CLOTTE FONTANE
    CROIX CHAPTAL
    ESTABEL CABRIÈRES
    HAUT-BLANVILLE
    MADURA
    LÉGENDES
    PRADELS-QUARTIRONI
    BOUSQUETTE
    MAS de CYNANQUE
    L'ESCATTES
    GRANDES COSTES
    SAUVAIRE
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    DAUMAS-GASSAC (bl)
    BOURDIC
    CASA BLANCA
    MINGRAUT
    Philippe NUSSWITZ
    COSTEPLANE
    ESPERET
    MAS ROUS
    NATURA
    NIDOLÈRES
    RENCONTRE (Muscat)
    SAINT-FIRMIN
    LOUS GREZES
    (MAS DES QUERNES)
    MILLE VIGNES
    MODAT
    PIÉTRI-GÉRAUD
    SERRES (Malepère)
    Vign.SOMMIÉROIS



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    LONGUEROCHE
    MANSENOBLE
    (NOUAILLE)
    SAINTE-MARIE-DES-CROZES
    VIEUX-MOULIN
    MONTREDON
    LES NOYERS
    (BEAUREGARD-MIROUZE)
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    CABEZAC*
    J.Ph CHARPENTIER
    MONTEL
    MOURVIELS (Cabardès)
    LAURIERS (PP)
    (MARIA FITA)
    PR.GRAVETTE (PSL)
    DEUX TERRES
    MAILLOLS
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    FONTAINE-MARCOUSSE*
    PRIEURÉ SAINT-JEAN DE BÉBIAN*
    CANET-VALETTE
    (La LIQUIÈRE)
    PECH-MÉNEL
    AMANTS de la VIGNERONNE
    MAS CAPITELLES (F)*
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    ANTECH*
    COTEAUX CÉVENOLS*
    CROIX BELLE (bl)
    MONTROSE*
    RIVES-BLANQUES
    (ST-GENIES-MENESTROL*)
    AGARRUS*
    L'ESPARROU (bl)
    (L'OU)
    MAIRAN
    AGLY*
    AQUEDUC
    (DONA BAISSA)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    CAPITOUL (bl)*
    (VAUGELAS*)
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    CAVE PEYRIAC
    (SAINT-JACQUES D'ALBAS)
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    MALAUTIÉ
    (LA VERNÈDE)
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    (ASTRUC)
    (BELLES EAUX)

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

     

    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
  • Bandol, Cassis, Bellet, Coteaux Varois : le top 4 de ces appellations

    BANDOL


    LA BASTIDE BLANCHE

    LA BASTIDE BLANCHELa restructuration du Domaine par la famille Bronzo remonte au début des années 1970. L'encépagement constitué pour plus de la moitié de Mourvèdre ce qui confère au vin ces arômessi profonds. Le vignoble de 28 hectares est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Les méthodes de culture restent très traditionnelles avec des labours fréquents, une fertilisation organique et aucun emploi de désherbant chimique. Les vendanges entièrement manuelles s'effectuent dans de petits bacs pour que le raisin parvienne intact à la cave. Le terroir très fracturé produit de faiblesrendements, ce qui permet d'obtenir des vins à forte personnalité, très concentrés avec des arômes puissants tout à fait exceptionnels. Le vin est riche associant structure et finessecharnu et racé en bouche, d'une belle persistance aromatique, de très belle garde.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Michel Bronzo 
    Nom du responsable : Michel Bronzo 
    Adresse : 367, route des Oratoires 83330 Sainte-Anne-du-Castellet 
    Téléphone : 04 94 32 63 20 
    Télécopie : 04 94 32 74 34 
    E-Mail : bastideblanche@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/bastideblanche 



     

    COTEAUX VAROIS EN PROVENCE


    DOMAINE DE FONTLADE

    DOMAINE DE FONTLADE« Rigueur et Passion », pourrait être notre devise.
    Rigueur dans nos méthodes de culture et d’élaboration de nos vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étéschauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vinspuissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômesde fruits rouges séduisants, des blancsfloraux et frais. En 2008, l’élégance plus que la puissance caractérisera nos vins.
    Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l’Hermite Maunier VieillesVignes 2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts dechêne, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Complexe, lacuvée Saint Qvinis rouge 2006, est de robeprofonde, au nez de mûre et de fumé, auxtanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. Lacuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuitavant d’être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouchefruitée.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : SCEA Baronne Philippe De Montremy 
    Nom du responsable : Véronique Goupy 
    Adresse : Route de Cabasse 83170 Brignoles 
    Téléphone : 04 94 59 24 34 
    Télécopie : 04 94 72 02 88 
    E-Mail : chateau-de-fontlade@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateau-de-fontlade 
    Site personnel : www.chateau-de-fontlade.com 


    CASSIS


    CHATEAU DE FONTCREUSE

    CHATEAU DE FONTCREUSELe Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 34 hectares dont 31hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectarespour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans une région la Provence habituée à produire duRosé.
    Pour le Blanc, le millésime 2011 est issu majoritairement de Marsanne (60%), qui apporte des arômes fins, de la finesse, du gras et de la longueur en bouche, de la Clairette (15%), qui donne la fraîcheur quant à l’Ugni Blanc(25%), il apporte cette délicate touche d’acidité indispensable à l’équilibre. LeRosé à base majoritaire de Grenache (80%) associé au Cinsault (20%) donne un vin de caractère élégant avec de l’ampleur et du fruit rouge.
    Vous pourrez découvrir ce Cassis Blanc 2011, vraiment superbe, floral,suave, complexe, tout en persistance aromatique où se décèlent des nuances délicates de pêche et de rose. Le 2010 est dense et parfumé, frais et suave à la fois, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie, d’une finale ample et florale. Le 2009 est très élégant, aux notes caractéristiques de noisette, un vin de belle robeferme et suave en bouche, très persistant, tout en harmonie, d’une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois. Goûtez le Cassis rosé 2011, tout en rondeur, au nez de petits fruits secs (abricot), tout en fraîcheur, charmeur.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Jean-François Brando 
    Nom du responsable : Jean-François Brando 
    Adresse : 13, route Pierre Imbert 13260 Cassis 
    Téléphone : 04 42 01 71 09 
    Télécopie : 04 42 01 32 64 
    E-Mail : chateaudefontcreuse@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateaudefontcreuse 
    Site personnel : www.fontcreuse.com 


     

    BELLET


    DOMAINE DE TOASC

    DOMAINE DE TOASCUne propriété de 12 ha, dont 6,5 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Le Bellet est l’une des plus petitesAppellations d’Origine Contrôlée de France, qui a obtenu son label il y a plus de 60 ans. Ici, le vent deterre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var au quaternaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile,sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Le vignoble est en contrat de conversion bio sous contrôle Ecocert.
    Découvrez le Bellet rouge 2008, composé de 65% Folle noire, 30% Grenache et 5% Braquet, fort bien élevé 12 mois en barriques, aux tanins enrobés,charnu comme il se doit, riche et classique, de robepourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau frais,humus...), légèrement poivré en finale. Le Belletblanc 2010, cépage Rolle majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), est tout en finesse aromatiqueharmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, aux senteurs de rose et d’amande, de bouche souple et flatteuse comme le Bellet rosé 2010, 60% Braquet et 40%Grenache, très expressif, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, mêlant fraîcheur et rondeur, de belle teinte.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Bernard Nicoletti 
    Nom du responsable : Bernard Nicoletti 
    Adresse : 213, chemin de Crémat 06200 Nice 
    Téléphone : 04 92 15 14 14 
    Télécopie : 04 92 15 14 00 
    E-Mail : domainedetoasc@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domainedetoasc 
    Site personnel : www.domainedetoasc.com 


     
     
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu