Avertir le modérateur

  • Le nouveau Classement des meilleurs vins rouges de Bourgogne, les nouveaux, les éliminés...

    947.jpgJ’apprécie ces vignerons talentueux et passionnés, pour lesquels il n’y a nul besoin de fioritures ni de vinifications “gonflées”, et dont les prix sont bien souvent justifiés. Ici, en effet, on ne s’excite pas à faire des vins “putassiers”, privilégiant ce qui doit l’être : le terroir et le fruit. L’altitude des vignes, l’inclinaison des pentes, la richesse des sous-sols en ressources minérales… Tout concourt donc ici, à faire la différence entre un bon vin et un vin sublime, et cela explique l’extrême diversité des grands vins bourguignons, qui leur donne cette typicité unique, où l’élégance prédomine toujours, en rouge comme en blanc. 


    Les millésimes    
    Pour les rouges
    - les grands : 2010, 2009, 2008, 2005, 2003, 2002, 2000, 1999, 1995, 1990, 1989, 1985, 1983, 1979, 1978, 1976, 1978, 1971, 1970.
    - les bons : 2012, 2011, 2007, 2006, 2004, 2001, 1998, 1996, 1993, 1988, 1986, 1979.

    Pour les blancs

    - les grands : 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2002, 2000, 1999, 1998, 1995, 1990, 1989, 1986, 1985, 1983, 1982, 1979, 1978, 1976, 1970.
    - les bons : 2012, 2011, 2003, 2001, 1997, 1996, 1994, 1988, 1987, 1971.

    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    GEVREY-
    CHAMBERTIN 
    FIXIN 
    AUTRES
    GELIN (Fixin)
    Philippe LECLERC (GC)
    Henri REBOURSEAU (Ch)
    AUDOIN (Mars.)
    ESMONIN (GCh)
    BERTHAUT (Fixin)
    Pierre BOURÉE (Ch Ch)
    Marc BROCOT (Mars.)
    DEREY (Fixin)
    FOUGERAY DE BEAUCLAIR
    SEGUIN MANUEL
    Stéphane MAGNIEN (ChCh)
    Gilbert MONIOT (Fixin)
    MOREY SAINT-DENIS
    CHAMBOLLE- 
    MUSIGNY

    Clos des LAMBRAYS (MSD)
    MONTS-LUISANTS (MSD)
    Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
    François BERTHEAU
    COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
    MARCHAND (ChM)
    PIERRE NAIGEON (CHM)
    VOSNE-ROMANEE 
    NUITS ST GEORGES VOUGEOT
    COTE DE NUITS
    LAMARCHE (La Grande Rue)
    BERTAGNA
    CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
    COUDRAY-BIZOT (É)
    François GERBET (VR)
    GROS (Gd-É)
    LOUIS LATOUR
    POULETTE (Vr)
    René CACHEUX
    Manuel OLIVIER
    VOLNAY 
    POMMARD 
    AUTRES 

    AMPEAU (V)
    BILLARD-GONNET (P)
    Antonin GUYON (V)
    PRIEUR-BRUNET (V)
    Michel PRUNIER (AD)
    VIRELY-ROUGEOT (P)
    BLONDEAU-DANNE (Meursault)
    MEIX (SA)
    MUSSY (P)
    POULLEAU (V)
    VIOLOT-GUILLEMARD (P)
    Albert BOILLOT (P)
    B. DELAGRANGE (V)
    DICONNE (AD)
    CORTON 
    COTE DE BEAUNE AUTRES 

    ANTONIN GUYON (C)
    MAREY (C)
    Clos BELLEFOND (S)
    Gérard DOREAU (Mo)
    DUBREUIL-FONTAINE (C)
    Jean-Jacques GIRARD (PV)
    MICHEL MARTIN (SIB)
    ROMAIN PERTUZOT (AIC)
    BERTHELEMOT (Beaune)
    CAPRON-CHARCOUSSET (Slb)
    CHOUPETTE (S)
    CRUCHANDEAU (SIB)
    DENIS (AIC)
    Florent GARAUDET (Mo)
    NUDANT (AIC)
    COTE CHALONNAISE MACON
    AUTRES

    BRUYÈRE (Mâcon)
    PARIZE (Givry)
    Alain VIGNOT
    BERGER-RIVE
    FERREIRA CAMPOS
    HEIMBOURGER (Irancy)
    NINOT (Me)
    PÈRE TIENNE (Mâcon)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    GEVREY-
    CHAMBERTIN 
    FIXIN 
    AUTRES
    SÉRAFIN (GC)
    QUIVY (GC)
    Clos SAINT-LOUIS (Mars.)
    MOREY SAINT-DENIS
    CHAMBOLLE- 
    MUSIGNY

    Guy COQUARD (MSD)
    DIGIOIA-ROYER (ChM)
    VOSNE-ROMANEE 
    NUITS ST GEORGES VOUGEOT
    COTE DE NUITS
    Jean PETITOT (Côte Nuits)
    VOLNAY 
    POMMARD 
    AUTRES 

    Jean GUITON (L)
    PIGUET-CHOUET (AD)*
    CORTON 
    COTE DE BEAUNE AUTRES 

    Maurice CHARLEUX (Mar)
    JACOB (C)
    JAFFELIN (PV)*
    ARDHUY (C)
    DOUDET NAUDIN ©
    FLORENT GARAUDET (MO)
    PETITJEAN-DAMY (Mo)
    COTE CHALONNAISE MACON
    AUTRES

    SAINT-PANCRACE*

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    GEVREY-
    CHAMBERTIN 
    FIXIN 
    AUTRES
    (DUROCHÉ (ChCh)*)
    Ch. de MARSANNAY (Ch)
    MOREY SAINT-DENIS
    CHAMBOLLE- 
    MUSIGNY

    CLAVELIER (MSD)
    VOSNE-ROMANEE 
    NUITS ST GEORGES VOUGEOT
    COTE DE NUITS
    VOLNAY 
    POMMARD 
    AUTRES 

    GEORGES GLANTENEY (V)
    MOULIN AUX MOINES (AD)*
    Agnès PAQUET (P)
    CORTON 
    COTE DE BEAUNE AUTRES 

    ESCOFFIER (C)*
    C.PAULANDS (AlC)
    COTE CHALONNAISE MACON
    AUTRES

    BELLEVILLE (Rully)
    (PROTHEAU (Me))
    ROIS MAGE (Rully)

     

    Les nouveaux Producteurs retenus cette année

    Bersan (Pierre-Louis et Jean-François)

    Cruchandeau (Domaine) 

    Dangin (Domaine Bruno) 

    Ferreira Campos Domingos (Domaine) 

    Feuillarde (Domaine de la)

    Fougeray de Beauclair (Domaine) 

    Gheeraert (Domaine Claude) 

    Jacquet (Domaine)

    Joblot (Domaine)

    Latour (Maison Louis) 

    Martin (Domaine Michel)

    Naigeon (Pierre)

    Nudant (Domaine) 

    Père Tienne (Cave du) 

    Pertuzot (Romain)

    Poulleau Père et Fils (Domaine)

    Renaud (Domaine Pascal)

    Santenay (Château de)

    Seguin-Manuel (Domaine)

    Voisinet (Domaine du)


    Les éliminés

    Collovray et Terrier (Domaine)

    Derey Frères (Domaine)

    Doudet-Naudin

    Fèvre (Domaine Nathalie et Gilles)

    Fichet (Domaine)

    Gabrielle (Denis)

    Garaudet Florent (Domaine)

    Germain (Domaine)

    Grivault (Domaine Albert)

    Guette-Soleil (Domaine du)

    Guiton (Jean)

    Maroslavac-Léger (Domaine)

    Paquet (Dne Agnés)

    Petitjean (Domaine)

    Piguet-Chouet (Max et Anne-Marye)

    Pinson Frères (Domaine) 

    Pommard (Château de)

    Quivy (Domaine)

    Rois Mages (Domaine des)

    Vitteaut-Alberti

  • Les 10 grands coups de cœur de la semaine

    DOMAINE DU CLOS DU FIEF


    JULIENAS
    Le Domaine s'étend sur 6 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages sis sur la commune de Jullié, le tout provenant de cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Veran en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel (3 ème génération) et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le “Domaine du Clos du Fief”. Superbe Juliénas cuvée Prestige 2010 (sol argilo-siliceux), très représentatif de ce que doit être un vin de cette appellation, où s’entremêlent les épices, la griotte et les sous-bois, un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. Le Saint-Amour Les Capitans 2010 est une référence. Les raisins viennent d'une petite parcelle au lieu dit Les Capitans, situé sur la montagne de Bessay, avec une exposition sud-sud-est. Installée sur un sol argilo-calcaire, la vigne de Gamay, âgée de 35 ans, est conduite en gobelet, avec des rangs enherbés pour une culture raisonnée. Une vinification de raisins entiers, avec chapeau immergé (le raisin est maintenu sous son jus avec un dispositif de grille dans la cuve) pour une macération longue permet d'obtenir cette cuvée unique. Le Juliénas 2011 est classique et racé comme nous les aimons, chaleureux, à la robe rubis intense, avec ce nez de mûre et de griotte. Remarquable Juliénas Tête de Cuvée 2006, vinification à la bourguignonne, égrappage à 100% de la vendange, macération d’une dizaine de jours, avec pigeage (foulage manuel) régulier dans une cuve traditionnelle en bois, 18 mois dont 6 mois en fûts, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, un vin chaleureux. Goûtez le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamay 2011, vif et fruité comme le Beaujolais-Villages 2011, classique et régulièrement réussi. Le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2011, aux notes d’agrumes et de lis, séduit par une touche d’acidité alliée à une jolie rondeur.


    DOMAINE BERTAGNA


    CLOS SAINT-DENIS
    En 1983, le Domaine Bertagna a été acheté par la famille Günther Reh qui possède d’autres domaines viticoles à travers le monde. Au cours de la dernière décennie, le Domaine s’est modernisé à travers un vaste programme d’investissements techniques. La vinification se déroule dans le respect de la tradition bourguignonne tout en faisant appel aux techniques nouvelles mais expressément réfléchies et adaptées. Le travail de la vigne se fait en continu, tout au long de l’année. Il est dicté par le cycle végétatif de la plante. La philosophie est basée sur l’écologie donc sur le respect des équilibres naturels. Elle impose de refuser l’utilisation systématique de produits chimiques, afin de préserver les sols et l’environnement et de favoriser le développement spontané, sur les grappes, des populations indigènes de levures indispensables à la fermentation. Un vrai coup de cœur pour le Vougeot Premier Cru rouge Clos de La Perrière Monopole 2010, un grand vin racé, très élégant, tout en bouche, aux notes de cerise mûre et de cuir, légèrement épicé, d’une grande harmonie. Très beau 2009, aux connotations subtiles d’humus, de mûre et d’épices, tout en arômes, ample en bouche, fin et puissant à la fois, d’excellente évolution. Le 2008 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise, d’humus, charnu, bien élevé, aux tanins présents et savoureux à la fois, un vin dense, de garde. Le Clos Saint-Denis Grand Cru rouge 2008, aux connotations d’épices, de fruits rouges cuits et de violette, de fort belle structure, est un vin très harmonieux, d’excellente garde. J’ai beaucoup aimé également le Chambolle-Musigny Le Village 2010, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs, de vanille, d’humus et de réglisse, tout en séduction. Exceptionnel Clos de Vougeot Grand Cru rouge 2010, un très grand vin, tout en distinction, fin mais puissant, racé, de bouche parfumée, de couleur soutenue, aux tanins fermes et fondus à la fois, très structuré, aux connotations de champignons et de fruits macérés, un grand vin charnu comme il le faut. De plus, le Domaine a transformé une partie de la propriété en hôtel, ce qui permet aux hôtes de résider au cœur de la Bourgogne.


    DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


    SAUMUR-CHAMPIGNY
    Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s'étend aujourd'hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s'épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu exclusivement du cépage Chenin, frais, avec des arômes flatteurs, bien typé. Le Saumur rouge est souple et très aromatique avec de la charpente qui supporte un léger vieillissement. Le Saumur Champigny est très harmonieux, bien typé avec des arômes très persistants de fruits rouges, complexe et très élégant. Le Saumur Mousseux brut et le Crémant de Loire sont deux vins aux bulles fines élaborés selon les méthodes traditionnelles, très agréables à déguster bien frais.


    CHAMPAGNE CHARPENTIER


    CHARLY-SUR-MARNE
    C’est aujourd’hui la huitième génération de vignerons qui dirige cette maison fondée en 1855.Le vignoble compte 20 ha sous lutte raisonnée. L’encépagement est unique et atypique pour la région de la vallée de la marne : 45% de Chardonnay, 40% de Pinot Meunier et 15% de Pinot noir. La calèche, emblème de la maison représentée sur l’étiquette de la cuvée Terre d’Emotion, symbolise le devoir de perpétuer le savoir-faire et les valeurs, reçus en héritage. Les parcelles de vieilles vignes destinées à l’élaboration des cuvées Terre d’Émotion, sont cultivées en biodynamie. La maison vous propose de découvrir ce Champagne brut Terre d’Émotion rosé, assemblage uniquement de vieilles vignes à dominante de Chardonnay, aux arômes subtils de fraise des bois, de bouche bien équilibrée où l’on retrouve des notes de brioche et d’amande, un vin comme on les aime, franc, de belle teinte, typé, de mousse abondante, très charmeur sur une viande blanche à la crème comme sur un gâteau aux fruits. Leur Champagne Terre d’Émotion Blanc de noirs (Pinot noir majoritaire, et Pinot Meunier, issu de vieilles vignes), charpenté, dégage un fruité complexe, généreux et charmeur, un vin très rond mais très fin également, de mousse persistante. Le Terre d’Émotion Blanc de blancs (pur Chardonnay vieilles vignes et vinifications parcellaires) est de mousse légère et intense, de bouche puissante, riche en arômes (amande, fleurs blanches...), de belle charpente. Le brut rosé est de robe soutenue, de bouche ronde, d’une très belle expression, développant élégance et vinosité, légèrement épicé. Vous apprécierez aussi le brut rosé, tout en persistance aromatique (mûre, rose, cannelle...) à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur un bar rôti. Beau brut Millésime 2006, puissant et fin à la fois, bien équilibré en bouche, avec des notes florales persistantes puis des nuances de coing et d’amande fraîche, ample et charmeur, une cuvée tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits frais au palais. Il y a également ce Champagne Brut Tradition, assemblage des trois cépages champenois, à dominante de Pinot meunier, de bouche riche et bien structurée, d’une jolie finesse, à la mousse crémeuse et distinguée, vraiment très agréable, et le brut Terre d’Émotion, d’une belle couleur or, avec des arômes bien présents et des notes de tilleul et de miel, finement bouqueté et charpenté, d’une grande ampleur en finale. Le brut Réserve, assemblage de trois cépages à dominante Pinot meunier avec des vins de réserve en plus grande proportion, à la fois charpenté et distingué, d’une belle nervosité, d’une grande élégance, une cuvée aux senteurs d’agrumes mûrs et de noix, très harmonieuse en bouche.


    EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


    PINOT NOIR
    Notre domaine familial cultive 13 ha de vignes sur 3 communes (Dambach-La-Ville, Scherwiller et Châtenois). Nos ancêtres, venant de Suisse, s'installèrent à Dambach-La-Ville au 17ème siècle et pratiquèrent la polyculture comme de très nombreuses familles alsaciennes. C'est avec mon grand-père Joseph FREY et mon père Charles que la vente en bouteille commença. Nathalie et Dominique donnent un nouvel élan commercial au Domaine FREY Charles et Dominique avec les premières exportations dans les pays européens ou encore au Japon, Canada, Etats-Unis. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie avec beaucoup de bonheur. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Il s'agit d'en assurer l'équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuse entre terre, plante et environnement. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule ). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Les raisins sont cueillis manuellement. Le raisin est versé en entier sur le pressoir sans foulage ni égrappage afin de ne pas l'abîmer. Le pressurage se fait lentement et en douceur. Après la fermentation, les vins sont élevés sur lie jusqu'au printemps. Remarquable Pinot gris Quintessence 2009, aux arômes d’amande grillée, de robe jaune aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux, tout en bouche comme le Gewurztraminer Clos Saint-Sébastien 2009, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, tout en finesse. Goûtez toujours leur Crémant d’Alsace brut Plaisir Perlant Millésimé, qui dégage des nuances de fleurs blanches et de miel, d’une belle couleur or, une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, de mousse persistante, vraiment charmeur. Le Gewurztraminer Collines de Granit 2011 est élégant, fin et aérien, un vin fruité, où la fraîcheur domine, tandis que le Riesling Vieilles Vignes 2010 est tout en structure et parfums, de bouche très subtile avec des notes d’amande, à la fois minéral et fumé.


    CHATEAU DES MAILLES


    SAINTE-CROIX-DU-MONT
    Le château appartient à la famille Larrieu depuis 1734, il est situé sur un coteau argilo-calcaire faisant face à la Garonne, et reposant sur d’énormes bancs d’huîtres fossiles. Bénéficiant ainsi d'une exposition plein sud, le vignoble s'étend sur une superficie de 28 hectares dont 23 sont consacrés aux vignes blanches et 5 aux vignes rouges. Le travail se fait dans le respect des traditions avec des vendanges manuelles et une vinification en cuves qui précède le vieillissement en barriques de chêne. Superbe Sainte-Croix-du-Mont cuvée Laurence 2006, médaille d’Or, aux senteurs de citronnelle, de miel et de lis, de bouche très subtile avec des nuances de noix, d’une belle onctuosité et d’une finale intense. Leur Sainte-Croix-du-Mont 2009, intense, très aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense avec en bouche des arômes persistants d’agrumes mûrs et de pain brioché, de bouche très veloutée, de belle évolution. Excellent 2008, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde, onctueuse et persistante, très fin, mêle puissance et distinction. Très beau 2005, de belle robe dorée, avec des arômes de fleurs blanches et de miel, une bouche onctueuse à la finale vive et dense, typé et riche.


    DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


    PESSAC-LEOGNAN
    Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.


    DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


    POUILLY-FUME
    Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d'un autre qui n'en a pas. Leur Pouilly-Fumé cuvée Silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d'épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d'une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vin gras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant. Membre des Vignerons Indépendants de France.


    LES 3 CELLIER


    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    En 2007, Marceau Cellier prend sa retraite et passe le flambeau à la 8ème génération. Ce sont aujourd’hui ses 3 fils, Ludovic, Julien et Benoît, et Nathalie l’épouse de Ludovic, qui dirigent le domaine. Le Domaine de 3 Cellier s’écrit bien sans « s », il ne s’agit pas de 3 caves, mais bien du nom de famille des 3 propriétaires. Par conviction et dans une démarche de respect de leur terroir, ils souhaitent convertir le domaine en Agriculture Raisonnée. Coup de cœur pour ce Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Marceau 2008, charnu comme on les aime, très parfumé, avec ses notes de sous-bois et de fruits cuits (cerise, myrtille), d’une belle ampleur, de très belle évolution. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2009, Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terre noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevage 12 mois en foudre, médaille d’Argent Beaune 2011, est très riche au nez comme en bouche, de grande structure, de couleur intense, au nez complexe où dominent les épices et la vanille, de garde, naturellement. Il y a aussi le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2010, 83% Syrah, une cuvée élevée pour 90% en barriques durant 12 à 18 mois, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs, de poivre et de réglisse, d’évolution lente. Tout en nuances d’arômes, le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée L’Insolente 2010, 100% Roussane, 20% élevé en barriques durant 3 mois, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, alliant structure et finesse, un vin fleurant le musc, la pêche et l’aubépine.


    CLOS TRIMOULET


    SAINT-EMILION Grand Cru
    Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Découvrez le Saint-Émilion GC 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde. Beau 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”
     
     
  • Superbe, le Château des PEYREGRANDES

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cela fait de nombreuses années que j'apprécie cette propriétaire charmante et passionnée, et que, chaque année, je prends vraiment un réel plaisir à déboucher ses flacons. L'exploitation est qualifiée au titre de l'agriculture raisonnée Terra Vitis pour l'activité de viticulture et de vinification. Les vendanges se font à la main, permettant d'effectuer les tris nécessaires pour une parfaite maturation. Domaine de 25 ha sur des terres de schistes dont l'âge moyen des vignes est de 60 ans. Depuis 2009, le domaine est en conversion Biologique Label Ecocert. Superbe Faugères cuvée Marie Laurencie 2010, médaille d'Argent au Concours Mondial de Bruxelles 2013, une sélection parcellaire de Syrah 40%, Grenache 30%, Carignan 20% et Mouvèdre 10%, vinifiés ensemble avec une macération très longue puis un élevage en barriques(1/3 fûts neufs) pour 20% de Syrah et 20% de Carignan qui sont ensuite assemblés avec les cépages élevés en cuves, terroir de schistes classiques du Fauge?rois (Carbonife?re), altitude de 200 a? 300 m sur les avant-monts des Ce?vennes, exposition plein sud, face a? la mer, 25 hl/ha... le tout expliquant ce très beau vin avec ces arômes d'épices et de fruits bien mûrs, fort bien élevé, un vin ferme et très parfumé, de bouche puissante dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, un vin riche de très bonne garde comme en atteste ce 2007, coloré, au nezexpressif avec des notes de violette et de réglisse, alliant finesse et structure, de bouche soyeuse. Le Faugères Prestige 2009 (40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, sur les pentes de laSerre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en partie enbarriques, est un vin velouté, très typé, très parfumé, avec ces nuances de cuir, sous-bois et defruits surmûris (fraise, myrtille), d'une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution. Goûtez aussi le Faugères Tradition, de bouche puissante, avec ce nez intense de cassis et d'épices aux accents de garrigue, aux tanins enrobés, de très bonne évolution. Il y a également ce Château des Peyregrandes blanc Faugères 2012, 60% Roussane, 30% Marsanne, 10% Grenache blanc, vendange manuelle, pressurage direct puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, élevage en cuves Inox, charmeur, ample, équilibré, d'une bonne acidité, où dominent les agrumes et l'amande, de bouche persistante, associant souplesse et vivacité, parfait sur une cuisine raffinée comme une galette feuilletée au thon et à la tomate. Excellent Faugères rosé, d'un bel équilibre, aux senteurs de rose et de fraise, de bouche complexe et fine. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité (6 à 13€ environ selon les cuvées). Pas la moindre hésitation.

    Mme Boudal

     

    Les vins de l'année avec Vins du Siècle

  • LES 10 COUPS DE CŒUR A NE PAS RATER

    CHATEAU PONT LES MOINES


    BLAYE COTES-DE-BORDEAUX
    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. On se fait vraiment plaisir avec le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2009, ample, parfumé, avec ces notes de sous-bois, de violette et de groseille, aux tanins fermes et ronds à la fois, fondu en bouche, de très bonne base tannique. Beau 2008, qui a un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre et mérite une cuisine riche. Le 2007 est une réussite, de robe intense, au nez persistant, corsé et dense, très équilibré en bouche. Le 2006, de couleur intense, au nez de fruits noirs (cassis, mûre), avec des tanins très équilibrés, est un vin qui poursuit son évolution. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon 2011, floral, bien sec comme il se doit, tout en distinction. Découvrez également les vins de leur autre propriété, le Château Bran de Compostelle avec ce superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2009, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue, charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de bouche puissante et corsée, légèrement épicé en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes.


    CHATEAU FAMAEY


    CAHORS
    Le Château Famaey est une entreprise familiale qui travaille dans un esprit traditionnel, combiné à une infrastructure moderne. Le travail de la vigne et l’élevage du vin, guidé par une philosophie basée sur le respect de la nature, limite au maximum l’utilisation d’additifs chimiques pour obtenir un vin le plus naturel possible. La mise en bouteille au château, dans le respect du terroir, garantit l’authenticité de ces vins uniques, au rapport qualité prix excellent. Nous travaillons nos vignes et notre terroir avec un maximum de respect pour la nature afin d'obtenir un produit le plus naturel possible. Pour atteindre une qualité exceptionnelle nous travaillons avec les meilleurs conseillers et oenologues de l'appellation A.O.C. Cahors. La vinification est assurée par notre maître de chai, Maarten Luyckx, qui travaille en collaboration avec un laboratoire oenologique agrée. La macération peut varier suivant nos différentes cuvées. Nous disposons d'un système de thermorégulation pour assurer la maîtrise de température durant cette phase délicate. Les vins ainsi obtenus seront ensuite dirigés vers notre chai de stockage pour être, soit élevés dans des cuves prévues à cet effet, soit élevés dans des barriques. Nous pouvons stocker trois récoltes, délais nécessaire à un bon élevage pour nos A.O.C. Cahors. Environs 30% de nos vins de Cahors sont élevés en fût de chêne durant 12 à 24 mois. Le chai à barriques compte environ 220 barriques d'origine chêne français sélectionnés chez les meilleurs tonneliers. Une grande partie est renouvelée chaque année. Le Cahors cuvée X, issu de vendanges manuelles, élevé 24 mois en fûts de chêne neufs à 70%, est un vin de couleur intense, aux nuances épicées, dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche. Le Cahors Malbec, de couleur grenat, aux tanins bien présents, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, est concentré mais tout en rondeur.


    CHATEAU SAINT-AHON


    HAUT-MEDOC
    Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot noir, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot), en 2003. Coup de cœur pour leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2009, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut, un vin qui développe beaucoup de volume, très prometteur. Le 2008, charpenté, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, mérite un peu de patience. Le 2007, bien charnu, de bouche ample et parfumée, tout en persistance d’arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme, est à apprécier sur une omelette aux truffes. Beau 2006, médaille d’Or au concours de vins de Bordeaux et de Bronze à Mâcon en 2009 de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, de bouche puissante et souple, tannique, de garde.


    DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


    COTES-DU-RHONE
    Les coteaux sablonneux, le soleil du midi et la patience de neuf générations ont façonné le vignoble de ce Domaine dont la production annuelle est d'environ 1000 hectolitres. Sur près de 21 hectares sont plantés des cépages chaleureux: grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, bourboulenc etc... La vinification est assurée par la propriétaire Françoise Simon. Journaliste pour la presse écrite et la télévision à Paris, Docteur ès-lettres et enseignante à l'Université de Nanterre, Françoise Simon est devenue vigneronne suite au décès de son père en 1995. Pour réjouir vos tables et mettre en valeur les mets que vous y présentez, le Moulin Du Pourpré produit des vins de trois couleurs: Le ROUGE issu d'un assemblage de 50% syrah et 50% grenache est très classique, racé, aux tanins ronds. Très fin au nez, il est intense, parfumé, charnu en bouche avec une dominante de fruits rouges surmûris et de cassis, accompagné de notes d'épices et de sous bois. Il associe souplesse, velouté, élégance et structure. Le ROSE : de robe soutenue, est issu d'une saignée de syrah, grenache et cinsault avec, parfois, une pointe de mourvèdre. C'est un vin de caractère, savoureux, puissant et friand, fringant et épicé, aux arômes de fruits rouges. Il se boit très frais, à l'ombre. Le BLANC : issu d'un pressurage direct de Bourboulenc, Ugni blanc, et grenache blanc qui lui confère une grande fraîcheur, des notes de fleurs blanches, et d'abricot, du fruit et une belle persistance en bouche. Le passage en fût de chêne d'une petite partie lui apporte de la rondeur associée à des notes de vanille. Notre ROSE : LA VIE EN ROSE, une cuvée dont le nom correspond bien aux qualités aromatiques de ce rosé: délicieusement rétros comme des bonbons anglais à la framboise et la groseille que l'on suçote en écoutant les mélodies de Piaf. Puissant et long en bouche, comme la voix vibrante de la chanteuse. Gouleyant et acidulé, telle la gouaille des faubourgs de la Parigotte. Du charme et le côté flatteur des intonations caressantes d'Edith, ce rosé chaleureux donne envie de chantonner: «...je vois la vie en rose....et ça m'fait quelque chose. Il est entré dans mon coeur une part de bonheur, dont je connais la cause....» L'émotion est au rendez-vous. Simple, vraie.


    DOMAINE DU JONCIER


    LIRAC
    Le Domaine a été créé en 1964, entre les villages de Tavel et Lirac, par Pierre Roussel, ingénieur agricole. La Cave verra le jour au cœur du magnifique village de Tavel en 1970. Après une carrière artistique, sa fille Marine Roussel donne depuis 1989 un nouvel essor au Domaine, qu’elle dirige aujourd’hui avec passion et bonheur. Le vignoble de 32 ha (en agriculture biologique certifié AB et en Biodynamie Vins DEMETER certifiés par Ecocert) est situé sur un plateau de terrasse alluviales anciennes à gros galets roulés. Cette structure de surface, outre sa beauté, permet un bon drainage et ne régulation des températures. Particulièrement aimé le Lirac rouge Les Muses 2010, généreux, de bouche bien corsée, un vin riche en couleur, classique, de belle matière, aux tanins bien fermes, au nez dominé par la mûre et les sous-bois. Excellent Lirac rouge Le Classique 2010, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé. Le Lirac blanc 2011, au nez dominé par les agrumes frais, de bouche dense, marqué par la pêche et le lis, de robe jaune clair, un vin subtil, à la fois vif et souple, très équilibré. Il y a encore le Lirac rouge Le Gourmand 2010, qui porte bien son nom, de bouche ample, aromatique, savoureux, et le CDR rouge l’O de Joncier 2011, aux connotations de violette et de framboise, de jolie bouche.
     
     

    CHAMPAGNE J.-M. TISSIER


    CHAVOT-COURCOURT
    La famille Tissier, c’est l’expérience transmise de père en fils depuis 3 générations. Aujourd’hui, c’est Jacques Tissier qui gère le domaine, en succédant à son père Jean-Marie et à son grand-père Diogène Tissier. Et la relève est assurée avec ses fils, Gaëtan et Anthony qui ont déjà pris le chemin du Lycée viticole à Avize. La diversité de ce vignoble de 4,86 ha, permet des assemblages originaux lors de la composition des cuvées. Après la mise en bouteille, 3 à 5 années sont nécessaires au vin pour se parfaire dans les caves traditionnelles. L’entretien des vignes est effectué dans une démarche de lutte raisonnée et durable : analyses des sols, engrais organiques et algues marines, ainsi les vignes sont verdoyantes et produisent des raisins d’une rare qualité. On y goûte ce très réussi Champagne brut Rosé de Saignée cuvée Aphrodite, la dernière née de la gamme, très équilibrée, de belle teinte, tout en bouche, aux notes de framboise et de rose, ample en bouche, associant structure et distinction. La cuvée Prestige Apollon 2005, Chardonnay majoritaire (50%) et parts égales de Pinot noir et meunier (25% chacun), a bien mérité sa médaille d’Or au concours des Féminalise 2011, un Champagne qui m’a séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, d’une bien jolie robe or clair avec quelques reflets verts, tout en distinction. Le brut Réserve, mêle fraîcheur et charpente, tout en bouche comme ce joli brut Rosé, caractéristique avec des connotations de fraise fraîche, un Champagne de table, parfait également sur les tartes.


    CHAMPAGNE LAURENT-GABRIEL


    AVENAY-VAL-D'OR
    En 1982, Daniel Laurent reprend l'exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu'une infime partie de sa récolte en champagne qu'il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange en raisins. Dès l'automne 1982, il décide de produire son propre Champagne, avec l'aide de son épouse, et déposent leur marque actuelle "Champagne Laurent-Gabriel". Depuis 2001, Marie-Marjorie, leur fille les a rejoints. L'exploitation est très modeste, 2, 5 ha de vignes qui produisent environ 18000 bouteilles de Champagne par an. Les vignes sont situées sur deux terroirs 90% à Avenay Val d'Or classé 1er Cru et Avize classé Grand Cru. Remarquable Champagne cuvée Prestige Millésime 2000 (80% Pinot noir, 20% Chardonnay), issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevage environ 6 mois en fûts de chêne, où toute la complexité du Pinot noir, s’exprime, un Champagne généreux et élégant, de mousse persistante, très fruité, une cuvée d’une jolie intensité aromatique (brioche, pêche), ample au nez comme en bouche. Le Champagne brut Carte d’Or (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 5% Pinot meunier, provenant des années 2006 et 2007 et années de réserve), est tout en arômes, avec ce nez de petits fruits frais, de tilleul et d’amande, un beau Champagne suave, de mousse fine, mêlant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. La cuvée Grande Réserve brut (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 10% Pinot meunier, année 2005 avec des vins de réserve, sans fermentation malolactique, sans passage au froid, et un passage de 4 à 6 mois en fûts de chêne), classique et bien équilibrée, de bouche fruitée, un Champagne très harmonieux, généreux et charmeur, puissant au palais.


    DOMAINE GERARD TREMBLAY


    CHABLIS
    Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 34 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru dont un fantastique Valmur, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.


    CHATEAU DE LA BRUYERE


    MACON
    Le Château de la Bruyère se situe au cœur du Mâconnais, à Igé, sur un ancien fief de L’abbaye de Cluny, implanté depuis le XIIe siècle sur des coteaux calcaires et ensoleillés. Le vignoble de 20 ha et d’âge moyen de 40 à 80 ans et les rendements maitrisés garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin est récolté à maturité et à la main en majorité. Les rouges sont d'une belle couleur cerise avec un bouquet profond de fruits rouges, de cassis et de framboise, légèrement tannique mais parfaitement équilibrés et d'une belle saveur. Les Blancs présentent des arômes de fleurs blanches du printemps, de fruits secs, de pain grillé, souples et ronds en bouche et le rosé est très aromatique, d'une grande finesse et long en bouche. Cela se retrouve dans le Mâcon-Igé Vieilles Vignes rouge 2009, élevé en fûts de chêne, de belle robe pourpre, parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution comme ce Mâcon-Igé rouge 2010, de robe rubis intense, aux arômes de prune, très parfumé au palais. Très agréable, le Mâcon-Igé rosé 2010, Premier prix Saint Vincent Mâcon 2011, développe un nez de fruits frais et de violette, bien corsé mais tout en souplesse. Goûtez le Bourgogne blanc 2009, élevé en fûts, de bouche ronde et florale, et le Bourgogne rouge 2008, élevé également en fûts, médaille de Bronze aux concours des vignerons Indépendants 2011, au nez d’humus et de griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, très rond mais très fin également. Il y a encore le Crémant de Bourgogne, de mousse légère, fin et persistant, au nez dominé par les fruits mûrs et le chèvrefeuille.


    CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


    DIZY
    Les archives de la maison ne sont pas complètes mais on retrouve un diplôme décerné en 1932, à l’occasion du « Marché aux vins de la Champagne » pour un vin blanc de 1931. L’essor commence après 1945 avec Robert Vautrain qui, ayant appris la vinification dans une grande maison d’Epernay, crée sa propre maison. Son fils Jean-Claude épousant une fille de vigneron crée également en 1960 sa maison, le Champagne André Paulet. Les deux maisons fusionnent en 1982. Le vignoble a été constitué sur les terroirs d’AY et de DIZY avec 15% de pinot meunier, 45% de pinot noir et 40% de chardonnay. La moitié de la production de raisin est vendue à une célèbre maison rémoise. C’est aujourd’hui la cinquième génération qui dirige cette maison familiale de 11 ha. Vous aimerez ce Champagne brut Premier cru Millésimes 2005, ample, puissant en bouche mais tout en élégance, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, de mousse fine, c’est une cuvée intense et typée, vraiment séduisante. Superbe 2002, qui associe richesse aromatique et ampleur en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, d’une grande persistance au palais. Le Premier Cru Brut rosé est très réussi, de jolie robe, au nez subtil, de jolie mousse, aux arômes de fraise, d’une belle ampleur, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses et persistantes. Séduisant Blanc de blancs. Beau Champagne cuvée Grande Réserve Premier Cru, dominé par le corps du Pinot noir (60%, auquel s’associe la fraîcheur du Chardonnay, 40%), aux notes puissantes de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche. Excellente Carte Blanche Premier Cru, avec cette pointe de vivacité persistante au palais, une cuvée ample et délicieuse, très fine et bien charpentée, au fruité délicat.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu