Avertir le modérateur

  • QUAND LA NORMANDIE SE MET A TABLE

    Cette région offre aux gourmets et gourmands tout ce qu’ils peuvent souhaiter. En viandes par exemple, nous retrouvons l’agneau de pré-salé dont celui d’Avranches, les bœufs « normands » à la chair remarquable, les porcs et les volailles : oie, dinde, canard, auxquels vient s’adjoindre le gibier d’eau.

     

    Lire la suite

  • INEDIT : LE NOUVEAU CLASSEMENT DES MEILLEURS VINS DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

    73.jpgAu moment où le ne suis pas loin de boucler la rédaction du Guide 2016, qui paraît fin Août, voici le nouveau Classement des meilleurs dégustés cette année. A 2 ou 3 près, chacun conservera sa place.

    Lire la suite

  • Château LASCOMBES, Classé 1er Grand Vin

     

     

    Appartient au groupe d’assurances Macsf. Le domaine est grand (près de 118 ha de vignes). Depuis 2001, Lascombes dispose d'un outil de production très performant, permettant une manipulation optimale du raisin tout en préservant son intégrité. Le cuvier, sur quatre niveaux, permet de travailler par gravité. Des cuves de tailles différentes et thermo-régulées, en Inox et en bois, permettent de travailler parcelle par parcelle et cépage par cépage. Lamacération préfermentaire à froid et l'élevage sur lies sont autant de choix de production exigeants et contraignants, tournés vers l'excellence.
     
    Grande et belledégustation sur place cette année, en compagnie de Dominique Befve, chaleureux et passionné, entouré d’une équipe compétente et sympathique.
     
    Ce Margaux 2011 confirme les premières impressions : il est très réussi, fin, parfumé, avec des nuances de fraise cuite, de bouche veloutée mais puissante, un vin opulent dans lequel le bois est fondu. Le 2010 est, certes, un cran au-dessus, encore finement boisé, dense, complexe, charnu, aux notes de mûre, de prune et d’humus, tout en richesse. Le 2009 est dans la lignée, tendu, fermemais très distingué, avec des nuances caractéristiques de petits fruits macérés, épicé en bouche comme il se doit, aux tanins amples et savoureux, un vin typé, de charpente à la fois ample et souple, de belle évolution. Le 2008 est franchement superbe, il a tout : la complexité d’arômes avec des connotations légèrement giboyeuses, une grande élégance grâce à des tanins parfaitement fondus mais bien présents, c’est un grand classique médocain comme on les aime. Le 2006 est encore un peu fermé, lui aussi typique de ce millésime où la richesse côtoie l’austérité, développant un nez dominé par la cannelle, le musc et la cerise noire. Le 2004 se goûte très bien actuellement, fin, souple, parfumé. Le 2002 est exceptionnel, à la fois dense et distingué, complexe, très chaleureux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, suave avec de la matière, et il a encore du potentiel. Le 2000 lui ressemble, plus corsé, intense, d’une belle finale où se décèlent le musc, la groseille et le cuir.

     

    Château LASCOMBES 

    (MARGAUX)
    Dominique Befve
    1, cours de Verdum
    33460 Margaux
    Téléphone : 05 57 88 70 66
    Télécopie : 05 57 88 72 17
    Email : contact@chateau-lascombes.fr
    Site : www.chateau-lascombes.com
  • AU SOMMMET, le Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES

    Château TOUR du PAS SAINT-GEORGESSAINT-GEORGES-SAINT-ÉMILION Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES

    Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES

    (SAINT-GEORGES-SAINT-ÉMILION)
    Pascal Delbeck

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 24 70 94 
    Télécopie : 05 57 24 67 11 
    Email : contact@delbeckvignobles.com 
    Site : www.delbeckvignobles.com 

    Au sommet. Pascal Delbeck est une “figure” libournaise, tant il incarne la passion pour élever de beaux vins typés, ses inventions (Seldevin, hélicopigeur...) et son expérience.
    “En ce qui concerne 2013, nous raconte Marie-Amandine Delbeck de Boüard, nous avons fait le choix de ne pas mettre en bouteillesnos vins sur ce millésime. Ce choix est plus dicté par des raisons économiques que par des doutes sur son potentiel. Même si beaucoup émettent des réserves sur la qualité globale de ce millésime, nous pensons qu'il y aura de très bonnes choses en 2013 mais qu'il sera difficile à promouvoir à cause de son image. 
    Nous sommes très contents de notre millésime 2014 qui nous a réservé de belles surprises ! Même si les choses n'ont pas toujours été faciles cette année, le résultat est vraiment au-delà de nos attentes. Le 2014 sera un vin très agréable à boire et avec une bonne capacité de garde, même s’il est tôt pour se prononcer.”
    On ne peut qu’exciter ses papilles avec son Saint-Georges-Saint-Émilion 2012, qui développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré. Le 2011, au nez délicat, mêle puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveuxgénéreux aux papilles. Superbe 2010, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, aux nuances de fruits noirs et d’épices, charnu et bien classique, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, de bouche très généreuse, de garde. 
    Le 2009 est tout aussi savoureux, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue. Le 2008, médaille d’Argent Paris 2010, charnu et gras, aunez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, auxtanins puissants mais très fins, est un vin complet. Le 2007, médaille d’Or au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2010, est corsé et typé, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), un vin très bien équilibré, de belle ampleur, remarquable actuellement. Beau 2006, d’une belle structure tannique et d’une grande expression aromatique avec ce goût de mûre et légèrement fumé, un vin de bouche suave et riche.
    Le Lalande-de-Pomerol Château Âme de Musset 2012 (Croupe de graves bien drainées sur fonds d'argile résistants à la sécheresse,Merlot, 80%, Cabernet franc, 10%, Cabernet-Sauvignon, 10%), aux arômes puissants de fruits cuits, d’humus et d’épices, est de bouche riche, de très bonne garde. Il y a également le Bordeaux blanc Fleur Amandine du Château Dubois Challon 2012, une référence dans son appellation, 50% Sauvignon, 45% Sémillon et 5% Muscadelle, ce qui correspond à une sélection d’un premier tri de grappes sur les différentes parcelles de blanc. Pressurage à froid, léger débourbage, puis mise en barriques neuves pour fermentation alcoolique avec un long bâtonnage, une conservation de cinq mois sur lies fines et enfin, mise en bouteilles après clarification... tout cela donnant ce vin charmeur, aux nuances de poire et de lis, gras mais très fin, “particulièrement agréable avec les produits des Pyrénées (chèvre, brebis etc…) et à l'apéritif”, comme on a raison de le suggérer. 
    Goûtez encore le Rosamandine du Château Dubois-Challon, un pur Merlot qui sent la rose et les fleurs fraîches, gourmand, tout en bouche, et ce Bordeaux rouge Château La Grave de Mouste, toujours 100% Merlot, ample, classique, mêlant structure et rondeur.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu