Avertir le modérateur

DIX GRANDS COUPS DE L'ANNÉE !

AUVIGUEPOUILLY-FUISSÉ AUVIGUE

AUVIGUE 

(POUILLY-FUISSÉ)
Jean-Pierre et Michel Auvigue, et Sylvain Brenas Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Téléphone :03 85 34 17 36
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
Site : www.auvigue.fr

C'est Francis Auvigue "Le Grand Père", alors propriétaire à Solutré, qui en 1946 décide de s'installer à Charnay-lès-Mâcon. Jean-Pierre et Michel, petits fils de Francis gèrent les 6,5 ha (une partie est certifiée Bio depuis le millésime 2016) et vinifient également des raisins provenant d'amis producteurs. Vignerons de tradition mais surtout par passion, Sylvain, neveu de Jean Pierre et Michel, a fait son entrée au sein de la maison fin 2015, marquant l'arrivée d'une nouvelle génération. L’équipe s’est de nouveau agrandie en 2018, avec l’arrivée de Céline. Elle a pour mission le suivi des vignobles et la vinification.
Une référence dans cette région avec le Pouilly-Fuissé blanc Les Chailloux 2017, qui mêle richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noix et d’abricot frais. Superbe Pouilly-Fuissé blanc cuvée Hors Classe 2016, vendanges manuelles, d’une belle robeferme et suave, dense et très fin à la fois, tout en harmonie avec des nuances de fruits frais au palais. Et un remarquable Saint-Véran blanc Les Chênes 2017, plus nerveuxfruitééquilibré et rond, de jolie robe claire. Découvrez une nouvelle cuvéePouilly-Fuissé cuvée L’Envol 2016, il bénéficie d’un élevage long, c’est un vin gras et subtil, riche au nez comme en bouche.
Famille SUMEIRE - Vignerons en ProvenceCÔTES DE PROVENCE Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence

Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence 

(CÔTES DE PROVENCE)
Famille Sumeire
Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
13530 Trets
Téléphone :04 42 61 20 00
Email : sumeire@sumeire.com
Site : www.sumeire.com

Les vignobles s’étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Les vignes sont cultivées selon les règles de l’agriculture raisonnée, labourage et travail à l’ancienne, en respectant la charte “Nutrition Méditerranéenne en Provence”. Le cahier des charges privilégie au niveau de chaque terroir les méthodes prophylactiques, l'autodéfense de la plante, la phytotechnie et le potentiel au sol. Dans de nombreuses zones cultivées selon NMP, on arrive à ne plus réaliser de traitements insecticides. Les vins collectionnent les récompenses.

Exceptionnel Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rosé César à Sumeire 2017, 50% Grenache et 50% Syrah, sélection parcellaire des meilleures vignes de Château l'Afrique, dont l’étiquette reproduit un détail de l’œuvre conçue et signée par le sculpteur César, dédicacée à la famille Sumeire en 1987, et reproduite sur les coffrets d’emballages, un vin qui dégage un nez de pêche, de rose et d’épices, onctueux et frais à la fois, d’un grand charme.
Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rouge César à Sumeire 2015, Syrah 70% Cabernet-Sauvignon 20%, Grenache 10%, terroir argilo-calcaire formé d'alluvions anciennes et caillouteuses, corsé, avec ces notes de fumé et de prune, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux, parfait, notamment, sur une pintade à la pâte d'olives, purée de pois chiches ou des roulés de mignon de porc au basilic.
Provenant du vignoble de Cuers, le Côtes-de-Provence Château l’Afrique rouge 2016, Syrah 70%, Cabernet-Sauvignon 15%, Grenache 15%, est coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique. Le Côtes-de-Provence Château l’Afrique blanc 2017, 82% Rolle, 18% Ugni Blanc et Clairettemacération pelliculaire, qui a des notes aromatiques de pêche et de lis, est un vin long et très équilibré en bouche, vif et souple à la fois. Le Côtes-de-Provence Château L’Afrique rosé 2017, Grenache 60%, Syrah 40%, de robe rosée pâle, est tout en subtilité, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée.
Beau Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin rosé 2017, Grenache 70%, Cinsault 20% et Syrah 10%, de belle teinte, de belle vivacité, avec cette senteur épicée persistante au palais, un vin régulièrement charmeur, d’une belle finesse aromatique, tout en nuances.
Joli Château Coussin blanc 2017, pur Rolle, frais et suave à la fois, un très joli vin qui dégage de subtils arômes de poire et de tilleul, tout en vivacité, à déboucher, par exemple, sur un filet de barbue à la tomate ou des moules farcies.
Il y a aussi ce Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin rouge 2015, au nez dominé par les fruits rouges cuitscharnu, aux tanins fondus, de bouche très parfumée avec des notes de fraise et de myrtille, ample et veloutée, un excellent vin qui poursuit son évolution. 
Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rouge 2015, Syrah 80%, Grenache 20%, issu d’un terroir composé d'éboulis et d'argiles gréseuses du crétacé́ supé́rieur, ainsi que de colluvions des massifs environnants, est un vin qui a des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et de poivre, charnu, coloré et parfumé, bien charnu.
Château FONBADETPAUILLAC Château FONBADET

Château FONBADET 

(PAUILLAC)
Pascale Peyronie
47, route des Châteaux
33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 02 11
Email : pascale@chateaufonbadet.com
Site : www.chateaufonbadet.com

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Charmante, Pascale Peyronie, perpétue la tradition familiale avec talent et passion.
Le Château Fonbadet poursuit son engagement Eco-responsable.

Superbe Pauillac 2015, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, est charnu comme on les aime, gras et structuré, complexe, aux connotations épicées et poivrées. Le 2014, de robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, est bien charnu comme il le faut. Beau 2012, très typé, développe un nez de fruits rouges surmûris et de cuir, un vin ample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Le 2011 est de bouche franche, mûre et dense, aux nuances de framboise cuite, d'humus et de réglisse, d’une très jolie d'une structure soutenue, un vin charnu, d'une finale complexe.

Le Second Vin, l’Harmonie de Fonbadet est finement bouqueté, vraiment excellent, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassisfraise des bois), avec des tanins ronds.

Il y a également son Château Pauillac 2015, l'autre cru des Domaines Peyronie, une production très confidentielle de 2 400 bouteilles, “le bijou de la propriété́ tant par sa couleur, que par sa concentration, sa rondeur, son fruit, et ses tannins qui en font un vin d’exception.” Le vin est particulièrement charmeur, en effet, puissant, tout en couleur et en matière, avec ces senteurs persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, de bouche ample.



Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox
CASTELNAU CASTELNAU

CASTELNAU


Président : Fabrice Collin - Directeur Général : Pascal Prudhomme
5, rue Gosset - CS 80007
51724 Reims
Téléphone :03 26 77 89 00
Email : caveau@champagne-castelnau.fr
Site : www.champagne-castelnau.fr

Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. C’est largement mérité pour cette cave très importante : 713 adhérents, 900 ha. En 2007-2008 : travaux d'extension pour atteindre une capacité de stockage en caves de 29 000 000 de bouteilles. Un site de production de 50 000 m² sur 5,5 ha en plein centre de Reims, et une capacité totale en cuverie de 123 000 hl. L'origine du nom de ce Champagne remonte à 1916, nom du célèbre général De Castelnau qui s'est illustré durant la première guerre mondiale et dont la fameuse devise était “qui s'y frotte, s'y pique.” Puis, à partir de 1925, la marque appartiendra à une famille sparnacienne durant trois générations. Très en vogue dans les années 1930, ce Champagne est servi sur les tables des familles royales. En 2003, la Coopérative régionale des Vins, basée au cœur de Reims, acquiert la marque De Castelnau, qui devient Castelnau, et ce dynamique regroupement met alors en commun son savoir-faire et sa palette de crus pour élaborer des cuvées d'exception. Toutes les différentes étapes de l'élaboration des cuvées font l'objet de soins attentifs et d'une traçabilité infaillible. Castelnau signe une nouvelle gamme d’étuis, particulièrement réussis : Bleu de prestige pour le Brut Réserve, un jeu subtil de deux nuances pour le Brut Millésimé évoquant le Pinot Noir et le Pinot Meunier, des couleurs gourmandes: café pour le Blanc De Blancs...

Vous allez apprécier comme nous ce remarquable Champagne Blanc De Blancs Millésime 2006, où la fraîcheur du Chardonnay dégage des saveurs d’une belle harmonie, qui a des nuances de pomme et de fruits secs, de bouche crémeuse, c’est une cuvée suave, un Champagne racé, distingué, tout en complexité d’arômes au palais, aux nuances de fruits frais et de biscuit en finale.
Beau Champagne Millésime 2005, 39 crus, 50% Chardonnay, 33% Pinot Noir, 17% Pinot Meunier. Des vignes situées sur des Premiers crus, raffiné, complexe en bouche, avec des connotations de fruits secs et d’agrumes, un vin généreux et charmeur en bouche, dominée par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, qui s’associe aussi bien avec une lotte ou des ris de veau rôti sauce Périgueux.
La cuvée Spéciale Millésime 2002, est un beau vin d’une robe jaune d’or aux reflets ambrés, avec des connotations d’abricot et de noix fraîche, de mousse fine, une cuvée typée par ce très grand Millésime champenois, subtile et fruitée, d’une très jolie finale. Bel Extra Brut, 45% Chardonnay, 45% Pinot Meunier et 10% Pinot Noir. Un bel équilibre entre l’éclat ciselé du Chardonnay et la rondeur exquise du meunier. Un faible dosage met en lumière cet assemblage tout en finesse. Très agréables notes grillées, de fruits secs, vivacité de saveurs de citron confit, belle finale aérienne avec des notes de miel.
La cuvée Hors Catégorie 2012, est remarquable, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d'abricot, une cuvée savoureuse, très parfumée au palais, avec des nuances de chèvrefeuille et de pêche, tout en distinction. Séduisant Brut rosé, 51% Pinot Meunier, 35% Chardonnay, 14% Pinot Noir, 10% Pinot vinifié en vin rouge, 20% de l’assemblage est constitué de Vins de réserve. Un vin d’un beau rose pomelo aux reflets saumonés, arômes de fraise des bois et de prune, de bouche tendre, légère, délicate, avec cette finale aux notes de pâte de fruits et de cerise à l’eau-de-vie dûe au Pinot Noir, idéal à l’apéritif ou sur des tartes chaudes. Le Brut Réserve, 40% Chardonnay, 40% Pinot Meunier, 20% Pinot Noir, est riche et complexe, frais et charpenté à la fois, aux nuances où dominent la rose et le miel, un Champagne intense, de mousse crémeuse. Le Brut, 82% Pinot Noir, 18% Pinot Meunier, est excellent, de robe or pâle aux reflets brillants, la bouche est fraîche mais douce aux saveurs d'abricot, de pêche de vigne, d'une belle finale délicate et bien aromatique de laurier, de tabac blond. Découvrez leur belle salle de réception.
Domaine BARON de L'ECLUSECÔTE DE BROUILLY Domaine BARON de L'ECLUSE

Domaine BARON de L'ECLUSE 

(CÔTE DE BROUILLY)
Jean-François Pegaz
Montée de l'Ecluse
69460 Odenas
Téléphone :06 40 57 19 94
Email : baron.delecluse2@orange.fr
Site : www.barondelecluse.com

Ici, les vignes ont deux types de sous-sol : des schistes de l'ère primaire pour 4 ha, orientés à l'est et au sud, qui donnent la structure charpentée du vin; et une arène granitique pour 1 ha environ, sud-ouest, qui apporte fraîcheur et fruité. L'âge moyen est de 60 ans, limitant naturellement le rendement.
L’exploitation de 5,5 ha, Certifié Terra Vitis, plantée en Gamay, est située sur le Mont Brouilly. Son exposition sud-est offre un panorama exceptionnel sur la plaine de la Saône, face à la chaîne des Alpes. Jean-François Pegaz, 5e génération, a repris le flambeau depuis 2013. Découvrez sur place le Festival Beaujolais en scène et en musique, en août sur l’amphithéâtre en pierre. Gîtes sur place.
Pour Jean-François Pegaz, “les vendanges 2018 se sont avérées parfaites, une qualité superbe et des raisins très sains. La quantité bien présente, également.
Le Côte-de-Brouilly Les Garances est rond, structuré, la Cuvée de l’Ecluse plus fruitée avec des notes poivrées. Sont mis en vente cette année les Cuvées L’Ecluse et Vieilles vignes 2017, puis en fin d’année, Les Garances 2017, d’une grande finesse minérale, médaille d’Or au concours de Macon.
Chez nous, les vendanges sont manuelles et, pour les Garances, une parcelle de plus de 90 ans, l’on vinifie à la bourguignonne avec égrappage.
Des travaux ont été apportés pour mieux accueillir les handicapés et l’accès aux Camping-cars. Lors du Festival de Beaujolais en scène et en musique, nous offrirons à la propriété un concert rétrospective des Beatles en Juillet.
Pour l’anecdote, Baron de L’Ecluse est un clin d’œil à Jean Gabin dans un film portant ce nom.”
Nous avons sélectionné le Côte-de-Brouilly rouge L’Écluse 2017, de bouche charnue, de belle robe grenat, un vin riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, à prévoir, notamment, avec un feuilleté d'escargots aux champignons ou des paupiettes de veau.
Superbe Côte-de-Brouilly rouge Les Garances 2017, classique et bien charpenté, alliant finesse et structure, ample, de couleur intense, aux tanins souples. Tout aussi réussi le Côte-de-Brouilly rouge Vieilles vignes 2017, c’est un vin typé, à la fois riche et savoureux, aux tanins amples, intense et charmeur en bouche, d’excellente évolution.
Château THUERRYCOTEAUX VAROIS Château THUERRY

Château THUERRY 

(COTEAUX VAROIS)
Jean-Louis Croquet

83690 Villecroze
Téléphone :04 94 70 63 02
Email : thuerry@chateauthuerry.com
Site : www.chateauthuerry.com

Domaine de 340 ha de terres sur les communes de Villecroze, Flayosc et Tourtour, sur terroir d’argile, de calcaire et de pierres.
“Jean-Louis Croquet, ce Breton amoureux de rugby et de bons vins a débarqué en Provence à la fin des années 1990, au terme d’une vie professionnelle bien remplie qui l’a menée à la présidence du groupe Taylor Nelson Sofres, l’un des leaders mondiaux des études marketing et d’opinion.
“Les années se suivent et ne se ressemblent pas ! Après une année 2017 des plus sèches jamais enregistrées, 2018 aura été marquée par la fréquence des précipitations depuis le printemps jusqu’à fin août. La courte période de canicule fin juillet n’a fait que perturber encore un peu plus la physiologie de la vigne, notamment du Grenache.
Une grande vigilance en début de développement végétatif a permis de contenir les multiples contaminations par le mildiou et ainsi préserver notre récolte. Les cépages précoces ont été récoltés à partir du 8 septembre, soit 11 jours plus tardifs que 2017 et conforme à une année normale. Ils présentaient un état sanitaire optimal ! L’été indien qui nous a accompagnés pendant toutes ces vendanges, nous a permis de finaliser et d’optimiser tout l’investissement tant humain que matériel consenti cette saison.
Les vins rouges sont commercialisés lorsqu’ils atteignent leur plénitude après 4 à 5 ans d’affinage. Nous choisissons dès la fin des macérations le mode d’élevage optimum en fonction de la typicité de chaque vin. En règle générale, les Merlot sont préservés en cuve béton pour leur apporter juste une légère micro oxygénation nécessaire et suffisante à leur épanouissement.
Les Syrah peuvent suivre deux chemins distincts, tantôt en cuve inox pour préserver les épices et le fruit des plus fringants, tantôt sous bois pour amplifier la rondeur et l’ampleur tout en exaltant les parfums. Le Cabernet est l’élu naturel du bois, soit en cuve de 78 hl ou 100 hl, soit en barrique bourguignonne de 228 l. Il s’agit d’affiner et de dompter leur structure tannique tout en apportant un volume et un soyeux complémentaire. L’élevage des rouges a pour objectif de peaufiner et de parfaire la structure originelle des vins sans affecter leur typicité aromatique.
Anthony Arndt nous dit aussi que “le Château Thuerry poursuit sa démarche dans l’œnotourisme en proposant des visites et dégustations (sorties de cuves, dégustation en verre noir…). Un lieu privatif est actuellement en cours d’aménagement, il permettra d’accueillir des groupes et des séminaires pour des dégustations et repas privilégiés.”
On est au sommet avec ce Côtes-de-Provence Château rouge 2014, 41% Syrah, 35% Cabernet-Sauvignon et 24 % Mourvèdre, élevé en cuve Inox. Il a une robe rubis violine, tanins fins et croquants, des arômes prononcés de fruits mûrs et d’épices. Le Château rosé (63% Grenache, 18% Syrah et 19% Cinsault), est un vin de saignée à la suite d’une macération pré-fermentaire, élevage sur lies durant 4 mois. C’est un vin très friand et fruité, jolie couleur rosée pâle, beaucoup de finesse, bel équilibre, idéal à l’apéritif. Quant au blanc, c’est un joli vin sec et frais, beaucoup de caractère, notes délicieuses d’agrumes, à prévoir sur les coquillages et crustacés. Il y a également le Coteaux Varois en Provence blanc Les Abeillons 2017, 81% Rolle et 19% Sémillonsol argilo-calcaire et schisteux, un beau vin au nez fleurisuave et puissant, d’une très belle persistance aromatique en bouche (pomme, narcisse), vraiment remarquable. Et ce Coteaux Varois en Provence rouge Les Abeillons 2013, 46% Grenache, 36% Cabernet-Sauvignon et 18% Syrah, très parfumé, chaleureux, ample et structuré, d’une belle finale en bouche, de bonne garde.
Domaine Robert KLINGENFUS Domaine Robert KLINGENFUS

Domaine Robert KLINGENFUS


Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Téléphone :03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr
Site : www.robert-klingenfus.com

Cinq générations de passionnés : Guillaume Klingenfus s’installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, devient fournisseur officiel d'Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, crée la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l'export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. “En 1998, précise Robert Klingenfus, j’ai adhéré à l’association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l’empreinte : du millésime, et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d’oxygène et de carbone. Aujourd'hui nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l’Union Européenne pour une agriculture durable.”
“L’année 2018 est marquée par mon arrivé en octobre sur le domaine, nous précise Guillaume Klingenfus, le fils de Robert, et surtout par un millésime exceptionnel, que nous allons proposer à la vente en 2019. Il est bien équilibré, riche, aromatique, d’une belle concentration et d’un agréable croquant.
Nous avons fait le choix d’acquérir 7 ha afin d’apporter la totalité du domaine a 25 ha. Ce sont des terroirs en particulier (fleckstein, immerschenberg..), nous souhaitons donner une identité à nos vins, et développer des cuvées parcellaires. Nous avons aussi cette nouvelle cuvée “Complantation Terre Rouge”, composé à 30% de Riesling, 30% de Pinot Gris et le reste en Gewurztraminer.”
On excite ses papilles avec leur Pinot Blanc Signature 2017, vif comme il se doit, intense au nez, de bouche savoureuse et complexe, avec des notes de fleurs et de fruits frais, à déboucher sur des noix de Saint-Jacques au fenouil ou une blanquette de saumon.
Beau Gewurztraminer Signature 2017, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux comme sait l’être le Riesling Signature 2017, franc et fruité, aux senteurs de pomme, de fumé et de fleurs blanches, de bouche persistante, avec des notes minérales en finale, que l’on retrouve également dans ce Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2016, tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé.
Beau Riesling Grand Cru Bruderthal 2016, où la suavité s’allie à une fraîcheur d’une jolie intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, un vin qui s’accorde bien avec les crustacés. Quant au Gewurztraminer Grand Cru Bruderthaul 2015, il est riche, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de miel, tout en complexité d’arômes, un vin épicé, très fin, très marqué par son terroir.
Excellent Sylvaner Clos des Chartreux, marqué par son terroir calcaire à flanc de colline, développe des arômes d’agrumes et de petites fleurs, a des nuances de noisette et de poire au palais, un vin tout en bouche persistante et fine. Le Pinot Noir Signature 2015, aux arômes puissants de fruits noirs et de violette, un vin ample et très chaleureux. Le Crémant blanc, issu de cinq cépages (Pinot NoirPinot GrisPinot Blanc, Pinot ChardonnayRiesling), est une réussite, tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande, de belle complexité aromatique, de mousse vive.
Domaine de la POULETTENUITS-SAINT-GEORGES Domaine de la POULETTE

Domaine de la POULETTE 

(NUITS-SAINT-GEORGES)
François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Téléphone :03 80 62 98 02
Télécopie : 01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
Site : www.poulette.fr

Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. Leur fille, Hélène Gaudeul-Michaut, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents.

“Bien qu’il ait grêlé en 2018 sur les Côtes de Nuits et les Côtes de Beaune, nous précise Hélène Gaudeul-Michaut, ce millésime 2018 se classe parmi les plus grands par sa qualité, son équilibre, son acidité, ses degrés (14°), ce sera un vin à déguster avec un infini plaisir.
Les ventes en 2019 se fixent sur tous les millésimes en stock jusqu’en 2016 et concernent Bourgogne et Côtes d’Or. Pour les blancs : le Bourgogne Côtes de Nuits Saint-Georges 2017. Plantations prévues en Bourgogne Blanc et Bourgogne Rouge.“
Remarquable Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru les Poulettes 2011, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, savoureux. Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d’Argent Lyon 2017, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale. Se goûte aussi remarquablement bien, le Vosne-Romanée rouge Premier Cru Les Suchots 2007, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus. Le Côtes de Nuits Villages rouge Vierville 2015, a une belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche, très agréable, comme le Côtes de Nuits Villages blanc 2016, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique.
Pour finir, le Bourgogne blanc Chardonnay, il a une très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

Château Le BOURDIEUMÉDOC Château Le BOURDIEU

Château Le BOURDIEU 

(MÉDOC)
Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site : www.lebourdieu.fr

Vignoble de 38 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932.
Beau Médoc 2016, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, bien structuré, un vin qui sent la fraise des bois et l’humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Le 2015, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, vieilles vignes de 35 ans, élevage 12 mois en barriques de chêne, vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. Le 2014 est un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d’excellente garde. Le 2013 est charmeur, au nez délicat de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d’humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l’élégance prédomine.
Le 2012, charnu, est riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, de garde. 
Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une touche poivrée. 
Le 2010, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, typécharnu, de bouche pleine.
Château BRONDELLEGRAVES Château BRONDELLE

Château BRONDELLE 

(GRAVES)
Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
Site : www.chateaubrondelle.com

“La vendange 2018 représente une belle récolte en qualité mais pas trop en quantité, nous précise Jean-Noël Belloc, les 4 mois de soleil ont rétabli le vignoble après les problèmes du printemps. Nous sommes contents de ce que nous avons ramassé, de jolis raisins qui donnent des vins avec beaucoup de couleur, des tanins bien mûrs. En janvier, nous avons mis les vins à l’élevage en barriques, ils vont y rester 12 mois.
Nous avons plus travaillé nos 2017 sur le fruit, c ‘est l’année de la gelée, donc nous avons vinifié tout en douceur, sans chercher une extraction trop importante. C’est un vin très agréable aux délicieux arômes de fruits, un vin plus accessible.
Nos Brondelle Graves Blancs 2018 sont très aromatiques avec surtout beaucoup de gras, c’est vraiment leur particularité. Nous proposons aussi nos grands Graves Blancs, nous avons encore des 2016 fabuleux.
Le Château Andrea 2018 blanc présente du gras et des arômes de fruits à chair blanche. Brondelle rouge 2018 a de savoureux arômes de fruits noirs, un vin avec de la structure. Nous commercialiserons nos vins Blancs 2018 à partir du moins de mai.
Côté aménagement, nous complétons le cuvier du Château d’Alix par une cuverie béton.”

Ce vigneron chaleureux élève ce très beau Graves rouge Château Andréa 2016, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise cuite et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, un vin généreux et persistant. Excellent Graves Classic rouge 2016, Merlot et Cabernet-Sauvignon, un millésime typique bordelais avec de la fraicheur aromatique, de la maturité et de bons tanins.
Quant à son Sauternes 2016, il est riche et distingué à la fois, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, de bouche onctueuse où l’on retrouve l’abricot confit et le pain brioché.
Il y a encore ce très joli Bordeaux Supérieur Château Bras d’Argent 2016, tout en bouche, avec des notes de fruits noirs et d’épices, il très bien élevé. Beau Pessac-Léognan rouge Château d’Alix 2016, c’est un vin plutôt sur l’élégance, dû à des extractions très douces, finement parfumé, tout en souplesse.

 

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu